LA ZONE -
Résumé : Probablement contaminé par les québecoises, Lapinchien décide lui aussi de nous raconter sa vie. Un récit étrange, empli d'alcool, de jmenfoutisme et d'anxyolitiques, ou l'histoire d'un jeune paumé qui sait plus quoi faire de sa peau en vadrouille aux Etats-Unis.

De candidius

Le 17/07/2002
par Lapinchien
[illustration] J'emmerge lentement . Où est-ce que je suis encore ? Du bruit...? Ouille ma tête... Des formes floues, des couleurs ? J'emmerge. Qu'est ce que c'est que cet endroit sombre encore ? Je ressens une horrible douleur au crâne ! Oh je peux bouger, tiens ! J'emmerge. Voilà ya nettenement plus de contours avec mes lunettes...Ah ben c'était pas du bruit c'était de la country music... Je hais la country music ! Ah ben non c'était du bruit finalement... des gens qui parlent en anglais autour ... Alors ? Reprennons nos marques, ressaisissons nous ! Devant moi j'ai ... Un comptoir.... Une pinte de Guinness vide avec la note juste en dessous indiquant 7.5$... innondée de bière... Professeur Tût Tût qui pique un roupillon dans une flaque de je ne sais pas quoi... Un stylo à bille...Une feuille de papier avec une dizaine de cases d'une bande-dessinée débile que j'avais entammée au stylo rapidement pour l'envoyer par la poste à je ne sais plus trop qui... innondée de Guinness, foutue...tans pis c'est pas une grande perte, l'histoire n'avait pas de sens de toutes façons... Elle racontait mon arrivée aux USA et ce truc incroyable qui m'était arrivé la semaine passée... Donc voilà çà me revenait par bribes, j'étais au St James pub... à Plymouth, petit village coupé par cette fichue route 3, ...au milieu de rien, des forets et des lacs de ce formidable état qu'est le New Hampshire.
Ouille...Ce mal de crâne je le connaissais bien... Je le redoutais à chaque fois... car c'était le début,... le début de la descente au coeur de mon animalité... la perte du contrôle... je pars, il n'y a plus rien après... c'est comme un cauchemard éveillé... un cauchemard de non sens sur lequel je n'ai aucune prise... les évenements défilent et j'attends juste que çà se passe...car je n'y peux rien, j'ai tenté veinement de résoudre le problème par la raison mais c'est insurmontable... Nous sommes des fichues machines biologiques, et nous sommes bien stupides parfois de croire au pouvoir de la pensée sur la matière... la pensée est matière... Je suis agoraphobe... Je dois fuire rapidement ce lieu avant que celà ne recommence... mon cerveau est juste un formidable potage électrochimique, un enchèvetrement innoui de neuronnes se bombardant les uns les autres de neurotransmetteurs au niveau des synapses et véhiculant des ondes éléctriques sur leurs axiones, les bribes binaires de resultats de leurs concertations... Je ne suis rien d'autre que cette machinerie... et lorsque la machinerie grippe, il faut l'huiler... Mes sauveurs s'appellent Xanax et Anafranyl...les petites soeurs antianxiolitique et antidépresseur...je ne suivais pas trop les consignes de mon psy à ce moment, la prise de ces pastilles roses était chaotique, spontannée et la plupart du temps agrémentée d'alcool... le résultat était détonnant jamais je n'avais été aussi sûr de moi, à l'aise et extraverti. Je fouille dans ma poche... il y un appareil jettable kodak, quelques dollars et..où sont-ils bordel ?...Je les ai.. Mes Xanax, une tablette presque épuisée mais il en reste encore... Je suis sauvé... Je commande une autre Guinness et j'absorbe le cacheton... Je bois la pinte d'un trait...

Je me revois 2 mois plus tôt débarquant à Boston de nuit. Je n'avais rien prévu, quel incroyable crétin j'étais. J'avais décidé de rester deux jours au Massachussets avant de prendre un autocar pour le New Hampshire afin de visiter un peu la Megalopole mais rien n'était plannifié, que de l'intuitif, comme d'hab... Pas de chambre d'hotel de réservée et bien sûr je n'avais pas de carte de crédit à l'époque, en bon niais que j'étais, je me trimballais avec 2300$ en poche, 15000 balles que j'avais pris soin d'échanger à la banque de Paris à Saint-Denis et qui me permettraient de survivre 2 mois selon mes estimations. Etait-ce une tentative de suicide inconsciente ? Non j'étais tout bonnement un ignard surqualifié et puis j'étais sur mon petit nuage...high...j'avais pris 3 Xanax pour être bien sûr qu'aucune crise d'angoisse n'allait me terrasser pendant le voyage. J'avais fait n'empeche une très agréable traversée transatlantique dans les bras de Morphée. Je ne sais plus trop pour quelle raison le vol direct vers Boston avait été annulé au départ de Charles-De-Gaulle par Air France, en tout cas un grand merci à la SkyTeam, j'avais pu bénéficier en échange d'un superbe vol de substitution dans un Boeing de la Delta-Air Lines vers Washington, puis de là j'avais pris un vol interne vers Boston. C'était la première fois de ma vie que je débarquais aux USA, sympa le petit formulaire qu'il faut remplir, pas trop dur le QCM...enfin quoi que...

Souhaitez vous assassiner le président des Etats-Unis d'Amérique ? ...Ben non... Il m'a l'air plutot sympa ce Bill Clinton et son gros cigare...(Sincère et candide comme j'étais je pense que toute l'histoire aurait pu s'arrèter là si elle s'était déroulée de nos jours sous la présidence de cet ahuri de double U...Ou peut etre que çà marche maintenant, qu'on peut passer le check-point si on a coché cette case ? C'est un grand service que l'on peut donner à la nation Américaine après tout, non ?) ...patati..patata.. çà se corse... Etes-vous atteint de troubles psychiatriques où suivez vous une médication en relation avec des troubles mentaux ? ...Ouille c'est trop dur comme question philosophique... Non je peux pas mentir...Dans mes valises il n'y a que des médicaments... En tant que bon fou déglingué de la tronche je vais cocher le contraire de la réalité, logique non ? Allez hop ! Non bien sûr ! Question suivante...Venez vous sur le territoire Americain afin d'exercer une profession sans être en possèssion de carte verte ?...Et bien non, je suis en vacances ! Où presque vu que la raison pour laquelle je débarque est liée à mes études, un stage de deux mois pour une boîte de software que j'ai trouvé au dernier moment sur le net... Etant donnée que dans mon école d'ingé je pionse à tous les cours ou bien que je dessine des BD au fond de la classe et que par conséquent on ne peut pas dire que j'y travaille, attendu que cet internship overseas se déroule dans le cadre du prolongement de cet expérience balnéaire hasardeuse , hallogéno-brozante et 100% oisive, je considère que je viens en vacances... Non mais faut pas déconner, s'il fallait respecter le cadre de la législation américaine en ce qui conserne les stages aux USA, il faudrait que je trouve un étudiant américain souhaitant faire un stage en France et que je débourse je ne sais pas combien de tunes... J'ai pas que çà à foutre de m'occuper de leur marmots et de donner des tunes aux riches...

Bon ben apparement ils sont satisfaits de mes réponses...le douanier me regarde bizarre quand même et joue aux grand durs pour intimider les vieilles... Pourquoi faut il que dès qu'ils voient mon nom sur le passeport, ils se mettent à chaque fois à me causer en espagnol ? Je parle l'anglais connard et à coté de nationnalité si tu savais lire y a écrit Française... alors je sais bien que je suis d'origines espagnoles et que donc j'ai un nom espagnol mais fais un petit effort au lieu de te la jouer robotcop et de me causer en espinguoin à deux balles que tu maitrises même pas ! Enfin tout celà je le pense bien sûr... je me contente d'un joli sourir et de répondre en anglais... Je passe ... Ouf! Ils laissent vraiment entrer n'importe qui dans ce pays!

2 heures d'attentes à Washington... puis redécollage vers Boston. Tiens je suis assis à coté d'une charmante personne dans l'avion...! et si je mettais en marche mon sociablomatic tout rouillé regorgeant de toiles d'araignées et que j'entammais le début d'une discussion anodine ? Wahoo çà aide le Xanax..! Bon ben elle s'appelle Samantha ok... Elle a une splandide bouille hindou, çà c'est un commentaire que je me fais interieurement...Elle bosse pour une boite d'informatique à Boston, super...On contamine la planète, c'est pas vrai ? Il n'y aura plus que des informaticiens bientot...Elle fait beaucoup de déplacements et prend souvent l'avion,... les vols interieurs elle connait...youpi...ok tiens, au fait, j'aurais pas pris 3 bons gros Xanax 10mg aujourd'hui au moins, plus 1 Anafranyl ? heu j'aurais pas bu dans l'avion aussi ? Mais je suis surement en train de lui raconter de grosses conneries dans ce cas ? Hein ? Mais c'est pas vrai je suis en train de la prendre en photo avec le professeur Tût Tût ? Elle rigole ?...blabla...blabla...ho.. ho... elle a un copain... ? dommage...

Atterrisage au Logan Airport, Bienvenue à Boston, la ville du homard, des universités hyper cotées et des parties de Thé, enfin j'en sais pas plus ! Bon ben apparement je viens de me rendre compte qu'il est plus de 10 heures du soir qu'il fait nuit sombre et que je ne sais même pas où aller...Je récupère ma valise...Je dis au revoir à Samantha en lui disant que je passe 2 jours à Boston, elle me donne un bout de feuille avec son numéro de téléphone... me demande de la rappeler le lendemain.

Ensuite je me souviens avoir pris le premier Taxi à l'arrêt à la borne. Un gentil haïtien est au volant, la photo sur sa carte ne lui ressemble même pas... bizarre...Superbe interieur vaudoo Papa Théodore en tous cas...çà fout pas les chocottes du tout..."Ou souhaitez vous que je vous dépose ?", me demande-t-il en se tatant le menton et me reluquant de bas en haut. "Je ne sais pas... A un hotel pas cher..",lui répondis-je le plus intélligiblement du monde. "Files moi 50$ d'abord",rétorque-t-il," Je te rendrais la monnaie." "Ok ! ", répondis-je un peu obligé puis en regardant dans mon sac banane rouge,"heu ! ben j'ai 100$ pas en dessous..." "çà ira",rigole-t-il en prennant le billet puis ,"Montes et prends ta valise avec toi. Bon tu vas à quel hotel ?" Je hoche un peu des épaules. Il comprend que j'en sais rien et lance "Il ne faut pas venir ici à l'improviste ! çà va pas tous les hotels sont complets en ce moment... Il y a des tas d'hommes d'affaires qui les remplissent tous les jours à cette période de l'année et si c 'est pas eux ce sont les touristes..." Je commence à paniquer un peu... enfin juste un peu.. toujours zen sur le nuage... Tiens nous roulons ? Nous somme déja dans un dédale pas possible de bretelles et de sorties d'autoroutes qui débouchent sur d'autres autoroutes... j'ai l'impression qu'on tourne en rond...Tiens le compteur avoisine dejà les 30$ ? Wahoo direct dans le bain.. Puis au bout d'un moment je me rends compte que j'ai été très sociable et que nous sommes à présent en train de parler français, que j'ai appris qu'il était haïtien, je lui pose plein de question genre reporter du dimanche. Sans importance...Premier arrêt... un motel bien sombre, nous sortons du véhicule et l'homme se dirige vers la réception... J'attends devant la voiture..quand il revient il écarte une prostituée junkie qui tentait désespérement de me convaincre de la suivre... je suis ailleurs... je la remarque à peine... il la dégage en l'insultant, je rentre à nouveau dans la bagnolle, le motel est complet... enfin çà doit l'arranger aussi...nous repartons ? S'en suivent des discution bidon sur la morale...Quand finalement il trouve un hotel au bout du troisième arrêt, il me soulage des 100$, au début je le rappelle pour qu'il me rende la monnaie..."J'ai cru que c'était un pour boire...", melance-t-il..."Ouais c'est çà prends les je m'en fiche et encore merci",pensai-je en lui faisant signe de tout garder et en le quittant... Je vais enfin dormir...200$ la nuit pour une suite double, il ne reste plus que çà... super ! à ce rythme la je serais plumé avant la fin de la semaine...vive le libéralisme !!

Le lendemain bien sûr pas moyen de contacter Samantha, c'est le week end et elle a surement d'autres choses à faire que la guide touristique, je tombe toujours sur son répondeur. Tant pis je ferais le touriste tout seul avec le professeur, 2 xanax et l'anafranyl qui me glace le sommet du crâne...

Le Professeur Tût Tût ivre mort devant une pinte de Guinness...
Le Professeur Tût Tût me demande de retirer mon doigt de devant l'objectif...
Le Professeur Tût Tût croit voir un ovni par le hublot...
Le Professeur Tût Tût a repéré notre avion à Washington...
Le Professeur Tût Tût déconne avec Samantha...
Le Professeur Tût Tût dans la suite double à 200$ la nuit fait du trampoline sur son lit en déconnant avec le sac banane rouge et tout le pognon...
Le Professeur Tût Tût s'amuse à faire le vandale sur une statue dans le vieu Boston...
Le Professeur Tût Tût rencontre son maître spirituel Bugs Bunny...
Le Professeur Tût Tût fait un doigt à la police...
Le Professeur Tût Tût hyper bien cadré par mes soins et des buildings dans le fond...
Le Professeur Tût Tût me dit qu'il a vu la même dans un épisode d'urgences...
Le Professeur Tût Tût joue à Godzilla...
Le Professeur Tût Tût fait le patriote devant le drapeau amerloc de l'hotel...
Le Professeur Tût Tût commence à me les péter avec ses conneries de Godzilla...
Le Professeur Tût Tût croit voir la France au loin...
Le Professeur Tût Tût déconne devant un panneau Wanted...
Le Professeur Tût Tût montre Boston en chantier...
Le Professeur Tût Tût déconne à faire semblant qu'il tombe d'un building...

A SUIVRE...
(O_____O) LAPINCHIEN

= commentaires =

MentalCastor     le 29/06/2006 à 02:05:29
Aucun commentaire c'est du gâchis...en plus il est marrant ce texte.
Astarté


    le 20/09/2006 à 20:00:21
Tu n'as pas fait la suite c'est dommage.
mimolette     le 20/09/2006 à 21:49:45
Lapinchien, faut laisser la place aux jeunes voyons !
Lapinchien


tw
    le 20/09/2006 à 22:22:42
la zone a changé de ligne editoriale apres et moi aussi donc j'ai plus trop fait de textes pour parler de ma vraie vie...

merde. Il y a plein de problemes de temps dans ce texte.

Commentaire édité par Lapinchien.
tapin     le 21/09/2006 à 04:16:51
Je ne fais que ça de les ramener mais ils detestent les fautes que tu fais alors sans doute un bled en cadeau fera l'affaire.
Lapinchien


tw
    le 21/09/2006 à 08:18:10
en 2002 j'etais en CE1, ma pute et depuis j'ai quintuplé la classe.

Commentaire édité par Lapinchien.
Astarté


    le 21/09/2006 à 22:59:26
Bin vu le texte de Lemon A et vu qu'il a le droit de faire une suite, j'eusse aimé avoir des nouvelles de Professeur Tût Tût ça se la pète moins et ça sent le vécu style guide du routard (mouarf) Mais moi j'aime bien ...

= ajouter un commentaire =



[Accueil]