LA ZONE -
Résumé : Dans ce texte de dernière minute, Cadarn se prend pour Mandrago et nous pond une sorte de conte de fées vitriolé à la sauce raton-laveur. C'est tellement plein de private-jokes que l'auteur lui-même n'a pas du comprendre le quart de ce qu'il racontait. D'où le classement en hors-concours. On ne peut que rester perplexe.

Hors-concours : la geste des chevaliers zonards

Le 15/04/2005
par Cadarn
[illustration] Tout a débuté par une longue soirée d’hiver. Le petit chaperon rouge tentait de se réchauffer au coin de l’âtre de la cheminée (installée par Lapeyre et payée cash sur les fonds secrets de l’UMP) de la maison de sa belle-mère, Cruella. Celle-ci lui jeta d’un ton hargneux : « Va mettre la table sale poufiasse, ton père a faim »….
Hum, hum, qu’est-ce que j’écris moi ? Toujours en retard, même pour la Saint-Con, en plus tout le monde la connaît cette histoire, que le loup est le symbole de l’inceste familial… et je suis pas là pour ça, et vous non plus, vous voulez du sang, de la chair cramée (pour d’autres de la putréfiée), du sexe, du gore… Eh bien non, je resterai poli, j’effeuillerai tous les pétales des marguerites de mon jardin et vous en serez pour vos frais !
Vous insistez encore ? Bandes de junkies dégénérés vous ne donc pensez à rien d’autre ? Non ? Non ! Alors changeons les règles, je cramerai tous les bouffons qui liront ce texte, mais en attendant et puisque j’ai rien d’autre à foutre, je vais vous raconter un joli petit conte de fées.
Il était une fois, un individu dépravé et sans aucune valeur morale —vous kiffez, hein ?— perdu dans un pays bourré de cons bienséants et égoïstes débordants de préjugés, qui, au hasard de ses rencontres, fit connaissance avec ses semblables (la zone). Ceux-ci, éblouis par son éloquence et en aucun cas sadique ou sarcastique, l’acceptèrent naturellement comme leader (pour ça, j’attends encore, je voudrais pas vous presser, les admins, mais votre pair s’impatiente). Mais une faction conservatrice de quelques jaloux et amers fondèrent une alliance (c’est à partir d’ici que tout dérape car, voyez-vous, j’extrapole un peu, je suis messie —et l’auteur de surcroît— alors je fais ce que je veux de ce putain de récit et de mes prophéties). Une alliance avec l’ennemi héréditaire de tout zonard digne de ce nom, le raton-laveur. Non ne riez pas, c’est tout à fait sérieux. Le raton-laveur est mauvais, et quasiment aussi pervers que le zonard ( d’où rivalité réciproque !). Ce fut ainsi que Scorbut — que sa lèpre ne se fasse jamais rare— composa cet illustre quatrain :

Ratons ou zonard,
Laveurs ou poubelles,
Rien à foutre,
Tant que ça s’encule.

Profond n’est-ce pas ? Je trouve aussi. Enfin, revenons à nos castors. Ces lâches traîtres de culs-de-basse-fosse étaient déjà bien connus des services de sécurité de la zone, puisque étant leurs principaux dirigeants, j’ai nommé : Rien, Kalachnikov, et cuniculuscaninus (par la suite, un décret interdira de prononcer et d’écrire leurs noms, aussi ai-je utilisé des périphrases). Les petits futés (ou les moins cons) auront déjà compris de qui je parle. S’enfuyant un beau jour de mai, ils jurèrent allégeance à l’immonde Casimir, dont l’identité demeura inconnue jusqu’au mémorable duel entre le tout frais leader de la zone et lui-même.
Dès la disparition des félons remarquée, ce chef charismatique et pourtant si jeune encore décréta l’état de siège. Mais déjà le site de la zone était assiégé par des hordes de ratons-laveurs qui dévoraient avidement des textes illustres et recherchés (regardez dans le worst-of). Aussi Zonard Іer lança un génocide sur Casimirland ( site qui était totalement innocent mais dont la couleur était à chier) puis se reprit et chargea férocement, comme un démon du septième enfer de la Roue de Dharma, raton-laveur.free.fr. Mais comme il était aussi stupide que sage, il choisit de conserver la tradition de la Saint-Con et ses loyaux soldats zonards s’en allèrent vaillamment guerroyer à coups de zippo. Mais ils n’étaient pas totalement démunis. Ils avaient jalousement surveillé et gardé de petits ustensiles communs :
Napalm, lance-flammes, micro-ondes, acide sulfurique, et des sangliers. Mais pourquoi des sangliers me direz-vous ?
Eh bien tout simplement car le sanglier produit le pet contenant le plus de matières explosives et inflammables parmi le règne des animaux.
Passons sur les innombrables préparatifs et escarmouches en tous genres pour arriver à la bataille finale pour la Terre du Milieu ( ou pour la survie de la zone, au choix le menu maxi garbage ou le menu baby junkie). Passons sur la bataille pour arriver à quelques morts connus.
Aka, décédée. Se croyant au Tir Na Nog en s’introduisant subrepticement dans une maison de retraites, elle tenta d’assouvir ses désirs sur un vieux préalablement fourré au napalm.
Scorbut, anéanti à coups de vagin à l’acide sulfurique.
Tulia, disparue dans une faille spatio-temporelle.
Narak, survivant, n’ayant pas réussi à enflammer la fourrure du raton-laveur avec deux cailloux, personne n’ayant jugé bon de lui offrir un zippo (c’est pas emmaus ici).

La liste était longue et la bataille terrible. Les ratons, bien que supérieur en nombre, peinaient face aux nobles estomacs qui savouraient d’avance les rillettes partys à venir. Duel exceptionnel entre L’Ocus ( casimir team) et Herpès (zone) qui parvint à lancer un claque-doigt dans l’œil de son adversaire, puis tandis que celle-ci léchait avidement le sang, sortit un superbe masque au zyklon, modèle 43, pour se suicider avec.
Enfin, duel entre les deux cracks, Lapinchien et Nihil.

« mode aucun intérêt on »
A ce moment du récit ( ou ce qu’il en reste), il est nécessaire de préciser que ce récit provient d’une prophétie et qu’à la suite de la mort du pape l’auteur décline toute responsabilité religieuse à la sus dite mort.
     « mode sans intérêt off »

Donc, Lapinchien face à Nihil (Trotski face à Staline). Force en présence :
Pour Lapinchien, un sanglier, un zippo.
Pour Nihil, trois cadavres de ratons-laveurs et un zippo modèle 1956 ( la classe).
Les deux rivaux se toisent, cherchant la faille dans l’adversaire. Autour du ring la foule hurle sa rage de sang. L’attente se prolonge. L’angoisse monte. Soudain, une marmotte lance un baril de pétrole brut sur Lapinchien. Nihil réagit, il ouvre et allume son briquet et le lance sur Lapinchien. C’est à ce moment que le sanglier (à usage unique) surgit. Bourré de laxatifs et de sperme, il se relâche. Bouillie hybride partout sauf à l’emplacement de Nihil où il ne reste rien.
Finalement il ne reste plus que Casimir. Il rejette son stupide déguisement en poils de carotte brodés. L’abbé s’échauffe, faisant jouer sa musculature d’anorexique sous un T-shirt trop grand pour lui. De l’autre côté, le seigneur de la zone, les cheveux au vent, la musculature athlétique, un briquet Khmer de collection à la main et un portrait de Ghandhi dans l’autre, bien que sa main commence à fondre sous l’effet bénéfique du talisman. Mais l’abbé pierre, puisque tel était l’ennemi, n’est pas démuni. Il sort un pikachu à 200000 volts crucifié et le projette sur l’effigie du Matmah. Leurs deux étant hors d’usage et comme je n’aie pas de chute, le Vésuve se réveille et tout le monde crame.
Moralité : Quand on crame tout le monde on est sûr d’avoir un con.
Alors heureux ?

= commentaires =

Le Duc


    le 15/04/2005 à 18:49:51
"Eh bien non, je resterai poli"

Désolé je suis pas aller plus loin ..
Aka


    le 15/04/2005 à 18:54:00
Putain au moins on a LA bouse de la Saint Con.
Bobby-Joe


    le 15/04/2005 à 18:57:57
Rha, quand j'pense que l'une des plus belles images que j'ai pondu pour la St Con vient illustrer cette ultra-daube dans laquelle j'suis même pas cité...
Remboursé !!!
Abbé Pierre


    le 16/04/2005 à 18:16:59
c'est vraiment chiant quand les textes sont pas mis en ligne dans le bon ordre de phrase.
« mode aucun intérêt on » au début
« mode sans intérêt off » à la fin
Et tout de suite l'on ressent mieux la subtilité de l'article
Bertha     le 17/04/2005 à 14:28:54
Cest marrant l'abbé mais tout de suite je pige que dalle à ce que tu ecris.
(Bertha qui autre de se faire foutre peut commenter sur la zone comme le dit si bien Aka)
Abbé Pierre


    le 15/11/2005 à 21:21:12
Moi je remonte tous les textes de Cadran.
Bertha, Taggle.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]