LA ZONE -
Résumé : Magnifique : un article en phase avec la réalité et même en phase avec l'actualité sur la Zone. Voilà qui était pas arrivé depuis 1953 je crois. Ca concerne donc le référendum pour ou contre la constitution européenne et tous les abrutis qui se vantent d'avoir un avis sur la question. C'est pas particulièrement intelligent, précis ou logique, mais fallait pas trop m'en demander non plus.

La constitution européenne pour les nuls

Le 21/05/2005
par nihil
[illustration] D’accord. Vous voulez parler de la constitution européenne ? Allons-y. Pour que moi, le célèbre et pertinent éditorialiste de la Zone je me décide à traiter d’un sujet d’actualité plutôt que de rien branler comme un gnou, faut vraiment qu’on m’ait fait chier, et là c’est le cas.
Sur tous les forums où je traîne en ce moment s’étalent des messages stupides déclamés par de pauvres moutons incapables de penser par eux-mêmes. Partout s’affrontent des abrutis de pantins persuadés de détenir la vérité suprême, mais incapables de réaliser qu’ils ne sont que les petits fantassins des intérêts supérieurs. Ils s’engoncent aimablement dans le moule bipolaire du « oui » ou du « non » et de là, défendent leur camp couteau entre les dents. Un couteau que le pouvoir en place leur a soigneusement donné. La constitution ça passionne même les amateurs de métal qui d’habitude aiment bien la rébellion à la petite semaine. Même les hardcore gamers s’y intéressent.
Pensez : même sur la Zone les tenants de la bien-pensance ont décidé de rendre sérieux ce stupide débat, dont personne n’avait rien à secouer y a encore quelques mois avant qu’on ne décide de s’en emparer pour meubler cette période non électorale.
Tous les jours des décisions plus ou moins intéressantes sont prises au niveau européen et tout le monde s’en tape cordialement (à juste titre), et là c’était bien parti pour être exactement la même chose. Mais voilà que le cirque politico-médiatique a décidé de chevaucher ce magnifique cheval de bataille pour redorer son blason merdeux, et d’un coup tous les aveugles cavalent. Aucun n’a la moindre idée de ce qu’est cette constitution, de ce qu’elle implique, de ce qu’elle va provoquer, mais tout le monde se fie aveuglément à la parole de ces hommes politiques, de ces technocrates et de ces journalistes qu’on décrie tant par ailleurs. Ca les arrange bien de tous être d’accord pour vanter l’importance de cet obscur traité sans intérêt. Encore tout à l’heure, deux cravatés de merde s’entre-félicitaient du soudain intérêt pour la politique qu’ils avaient réussi à susciter parmi le peuple français. Un peu de sécurité et de crédibilité pour leur petit pouvoir personnel.

Nos petits moutons ont donc déjà tous décidé si ce serait « oui » ou si ce serait « non », avant même de savoir quoi que ce soit de la constitution, simplement parce que telle ou telle personnalité est passé dans un camp ou un autre. Après ils se justifient comme ils peuvent, à coups d’arguments foireux, débiles, de mauvaise foi. Accusés trop souvent de ne rien connaître de la constitution, ils se mettent tous à se vanter de l’avoir lu et comprise. Bien sûr. Merci de tomber dans notre petit panneau, vous êtes nos jouets. Et ça va d’assimilations douteuses entre droite et gauche, d’associations malvenues entre des tordus de toute espèce, parce que deux camps seulement ça réunit forcément ensemble pas mal de gens de tous types.
Il y a ceux qui sont persuadés que voter « non » va faire chier les organisateurs d’un référendum ou le « non » est prévu. C’est bien connu : les hommes politiques adorent se foutre eux-mêmes dans la merde et vont se laisser abattre avec des armes qu’ils ont eux-mêmes fournies. Si c’est vraiment le cas, pourquoi ils ont pas simplement ajouté l’option : « allez tous vous faire enculer et mettre en charpie par un troupeau de brontosaures » ? Arrêtez un peu d’être cons.
Il y a ceux qui se persuadent que si le « oui » passe, ça reviendrait à remettre en question l’abolition de la peine de mort, l’interdiction de l’IVG, les 35heures. Ceux qui affirment qu’un vote « non » reviendrait à stopper la construction européenne. Braves bêtes, va. Vous croyez encore que votre voix peut changer quoi que ce soit. Si on vous demande votre avis c’est simplement pour vous donner l’impression d’être importants, et vous vous parez de cette attention avec un enthousiasme qui fait pitié. Parce que la vraie menace pour la politique, c’est l’abstention, pas l’intégration dans un mode de pensée préformaté qui arrange tout le monde.

Vous croyez vraiment qu’on tiendra compte de votre avis ? C’est ça. Vous avez vraiment mal retenu les leçons du passé. Vous verrez bien vite que tout est définitivement figé et que rien de ce que vous aurez pu dire (surtout via des réponses préprogrammées dignes d’un test de magazine féminin) ne changera quoi que ce soit. A ce moment-là les plus lucides se diront qu’on s’est bien foutu de leur gueule. Mais cons que vous êtes, il suffira de vous reposer une nouvelle question stupide pour vous embrigader et vous persuader qu’on vit vraiment en démocratie. On vous ferait vraiment avaler n'importe quoi.

= commentaires =

nihil


    le 21/05/2005 à 19:28:55
Je laisse un lien vers le petit texte qu'a écrit Nounourz sur le même sujet sur son portail, que je trouve assez juste et en tous cas nettement plus subtil que le mien (j'avais pas cette prétention de faire subtil d'ailleurs) :
http://nourz.free.fr/portail/modules/news/article.php?storyid=35
Tyler D


    le 21/05/2005 à 20:16:15
Quelle est l'objet d'une constitution? c'est la première question à se poser avant de vouloir débattre de son contenu. c'est un texte qui organise les institutions et prévoit les modalités de prise de décision au sein des instances européennes. c'est mélanger tout que de reprocher que des thèmes de politiques intérieures ou de politique commune ne soit pas contenues dans ce texte. c'est presque aussi stupide que de demander ce que la constitution française prévoit en matière de politique de la famille ou autre. peut être avant de de faire lire la constitution européenne aux français aurait-on dû leur faire lire la constitution française! peut être alors auraient-ils pu comprendre ce qu'est une constitution, son rôle et donc mieux comprendre la constitution européenne. le débat est faussé par les fantasmes des opposants qui voudraient mélanger institutions et politique. c'est triste et ça montre que même dans une "grande démocratie" on peut être désinformé."

"M. Hertoghe, votre argument pour nos amis les bêtes ne tient pas. En effet, si le NON l'emporte au référendum, je ne pense pas que l'Europe nous "punira" en enlevant ses subventions que nous finançons en partie. De nouveau un argument à deux balles du OUI qui ne repose sur aucun article du Traité constitutionnel. SI le NON l'emporte, cela ne changera rien pour l'instant et malgré tous les alarmistes, si nous n'avons pas le temps de renégocier une meilleure Constitution, alors c'est que nos élites étaient déjà en retard sur celle-ci. En retard sur quoi ? Que l'on m'explique. Je suis prêt à voter OUI. Encore faudrait-il que l'on me dise pourquoi cette Constitution est tellement géniale pour moi et que l'on cesse de me traiter d'irresponsable, de mécréant, de "mouton noir", comme de Gaulle quand il a décidé de retirer la France de "l'OTAN militaire : est-ce qu'on a eu vraiment à " s'en plaindre ? Pour l'instant, c'est NON, NON et NON ! Vive l'Europe, car elle vivra même avec un NON de la France et en plus avec la France, j'en prends le pari."

"Quand commmencera t'on a comprendre que le fait de dire "Non" à la constitution de l'UE, ne nous obligera pas a partir de celle-ci... "Primo : car nous nous trouvons au " centre de celle-ci (et je les vois mals ce dire " les Français on dit non , donc il n'ont plus le droit d'etre de l'europe ... (Ou est la démocratie la dedans ??? !!!ou alors je me suis tromper en pensent que l'europe et, et sera une puissance économique et démocratique...) "Secundo : Comme précedement dit les " Anglais on refuser d'agréer a L'Euro, cela at'il changer leur position au sein de l'europe? NON ! Si telle sont les arguments utilisé par les pros du "Oui"....(je n'entend que menace si le "Non" passe, des conséquence que cela "POURRAIT" entrainer, etc...) Personnelement j'attend autre choses que ce genre d'argument pour changer mon intention de vote.... "

"Tous les medias, ainsi que Mr Olivier Duhamel nous disent que si nous, le peuple de France nous votons non, la France perdra de son importance dans l'Europe. Mais avez vous songez a ce scénario: _ Le NON est majoritaire au referendum. _ Le président n'a d'autre choix que de remettre sa démission. Oui, je sais, celui -ci dit que quelque soit le résultat il restera jusqu'au bout de son mandat, mais peut-il dire autre chose ? S'il mettait son mandat dans la balance, ce serait probablement plus de 70% des électeurs qui voteraient NON. _ Les français élisent un autre président qui s'empresse de soumettre à nouveau le projet de constitution, et qui cette fois est approuvé par une confortable majorité des mêmes français qui ont éluent ce nouveau président. Et tout cela est possible car il n'est pas écrit dans le projet de constitution pour l'Europe que celui doive être adopté par les états signataires dans les plus brefs délais. La constitution en tout état de cause n'entrera pas en vigueur avant novembre 2006. Comme quoi, la lecture de la constitution ça inspire."

"Je me rappelle d'une phrase d'un penseur du XIX japonais, Fukuzawa Yukichi, qui analysait les raisons du développement, de l'industrialisation et du leadership de l'Occident sur le reste du monde. En substance, il voyait dans la diversité, l'éclatement politique de l'Europe, la base de la concurrence entre Etat qui les a poussé à se développer plus vite que les voisins. C'est de cette émulation que serait né la force de l'Europe. ( Le Japon, de son coté était isolé et serait resté dans un stade "pré-industriel" jusqu'à que justement survienne l'émulation de l'occident)."

"je remarque de plus en plus parmi les partisans du "non" des contre vérités, des peurs. Sur le marché ce matin, j'essaie d'engager la discussion avec des partisans du "non" qui m'agressent en me disant qu'en votant "oui" on va se retrouver avec de plus en plus d'exclus dans les rues, que les polonais vont venir travailler pour moins cher, que le traité est ultralibéral. Je parle de droits fondamentaux qui ne sont même pas inxcrits dans la constitution française, on me rit au nez. Et pourtant, je sens chez ces partisans du"non" des relents de conservatisme, aucune ouverture à l'autre, l'étranger, des propos rances, une confusion totale entre la politique française et la politique européenne. Des raccourcis qui font peur et qui sont complètement fantasmés. Je me demande si demain le nom passait comment entre eux les partisans du "non" se mettraient d'accord. C'est un panier de crabes ou on entend tout et son contraire. Un ramassis de franchouillardises. Je ne pense pas que le traité soit idéal bien qu'il y prétende mais il est mieux beaucoup mieux de l'ancien et ça c'est sûr. Et, ce n'est pas la constitution qui ménera la politique mais la politique qui ménera la constitution. J'ai peur que comme d'habitude, tout le monde (la France) râle et qu'on se retrouve comme au 21 Avril 02 avec une gueule de bois parce qu'on l'aura dans le "cul". Et beaucoup seront contents de rester sur ce mauvais traité... tous les conservateurs de tous les pays applaudiront. Le projet européen est super, il faut regarder de l'avant. On construit pas à pas. On regagnera du terrain sur les domaines sociaux en restants vigilants pas en s'activant une fois tous les cinqs ans au moment de voter. Pensons Europe, pensons large, pensons à l'autre. Pensons que l'on organise le monde de demain. Ce n'est pas l'Europe qui a crée la mondialisation mais c'est l'Europe qui peut en réguler les effets. Allons de l'avant. La France est trop peureuse, pussillanime; toujours un pas en avant, un pas en arrière. Dire non serait trop faire plaisir à Le Pen. Merci, sans moi."

"Deux membres du conseil constitutionnel ont choisi de faire fi de la neutralité qui devrait garantir "l'indépendance de cette institution : " Giscard en se mettant "en retrait", Simone Weil en se mettant "en congé". Cela pour mener un combat partisan. Même le Conseil constitutionnel ne fait plus respecter les régles de la république dont il est le garant. Une partie de plus en plus importante de notre jeunesse respecte de moins en moins les lois et les réglements. Comment le leur faire remarquer quand de si grands anciens montrent le mauvais exemple?"
Martin
"Français vivant en Allemagne, spécialisé dans les questions européennes, je souhaite m'opposer fermement à l'article d'Etienne Chouard, dont les arguments sont de très mauvaise foi. Venant d’un professeur de droit, soit il ne connaît rien au droit européen, et il faut lui retirer sa chaire, soit il ment comme un arracheur de dents, et donc il s’est trompé de métier. M. Chouard développe en effet 5 arguments : 1/ le texte serait illisible, et donc impropre à faire une Constitution. Les textes constitutionnels français sont, il est vrai, remarquables en apparence, cela dit il sont en réalité complètement « illisibles » par un néophyte parce que les mots employés ne recouvrent que rarement le sens commun. Seul un juriste peut vraiment leur faire dire ce qu’ils disent. Par ailleurs, la Constitution allemande, et même la Constitution américaine, avec ses innombrables amendements, ne sont pas des modèles de lisibilité… 2/ le texte serait partisan. Mais une Constitution n’est jamais neutre ! En 1958, la Constitution était très sévèrement jugée par le PS, sans parler du PCF pour lequel seules les nationalisations et la collectivisation avaient un sens à l’époque ! L’argument de M. Chouard est vide de sens, parce que, précisément, une Constitution, c’est toujours un choix de modèle de société ! La Constitution française a choisi pour le libéralisme politique et une économie de marché tempérée, elle est évidemment partisane ! Et c’est très bien ainsi. Pourquoi refuser au niveau européen ce qu’on admet en France ? 3/ la Constitution européenne serait "irrévisable. C’est un faux débat : ce " qu’on appelle « Constitution européenne » est en fait un Traité au sens du droit international. Il y a des règles en droit international, qu’un professeur de droit devrait connaître, on ne peut pas s’en affranchir, c’est comme ça. Pour réviser un Traité, il faut l’accord de tout le monde. Ça ne veut pas du tout dire que les Traités (et donc la Constitution) sont irrévisables, ça veut seulement dire qu’il faut suivre une procédure qui est effectivement compliquée. C’était déjà comme ça dans le Traité de Rome, déjà comme ça pour Maastricht, et pour tous les grands textes communautaires. Appeler le nouveau Traité « Constitution » ou « Traité » ne change rien au fond, de toute façon il s’agit d’un Traité. C’est forcément le fruit d’un compromis, qui nécessite de trouver un consensus entre tous les Etats concernés. A vrai dire, est-ce que, nous Français, serions prêts à nous voir imposés un texte ultra- libéral (c’est vers là que la majorité de l’Europe penche en ce moment) sans notre accord ? Non ? Alors il faut accepter qu’on ne puisse imposer aux autres des choses qu’on n’accepterait pas de se voir imposé. 4/ la Constitution consacrerait le pouvoir des forts (les gouvernements nationaux) sur les faibles (le Parlement) ; Alors, là, c’est vraiment le pompon, M. Chouard monter ici une "mauvais foi digne des sommets : la " Constitution réhausse au contraire les pouvoirs du Parlement et en fait un vrai acteur, là où il n’était historiquement qu’un nain sans influence. La Constitution va donc dans le sens des faibles contre les forts, pas l’inverse ! Comment peut-on mentir aussi effrontément, en se prétendant « taraudé par le doute » pour appâter le client, tout en mettant en avant sa fonction de professeur de droit pour donner un vernis d’intellectuel éclairé, et de connaisseur, à un tissu de mensonges ? C’est quand même incroyable ! 5/ il aurait fallu une Assemblée constituante. Laissons à M. Chouard le bénéfice de l’ignorance, de fait, il est professeur de droit, pas d’histoire, et il n’a probablement jamais entendu parler de la Convention de Philadelphie, qui a accouché de la Constitution américaine, c’est-à-dire de la Constitution d’un Etat qui passe pour être la plus grande démocratie du monde (avec des points noirs par ailleurs, ce n’est pas moi qui dirait le contraire ; mais il s’agit ici de la méthode pour produire une Constitution). De même, je n’ai pas souvenir que la Constitution de 1958 résulte d’une assemblée constituante, pour la bonne raison qu’elle a été écrite en catimini par le Général de Gaulle et Michel Debré… Passons… On est là encore en pleine mauvais foi ; la Convention Giscard a réuni pendant plus de deux ans l’ensemble des courants de pensée en Europe, certes les membres n’avaient pas été élus, mais comment peut-on contester qu’elle représentait « l’état de l’opinion » ? Bref, le texte de M. Chouard est un exemple des manœuvres auxquelles n’hésitent pas à recourir certains pour « faire croire que ». J’en tire comme conclusion qu’il importent que les tenants du oui accentuent encore leurs efforts pour expliquer la réalité des choses et faire œuvre de pédagogie, parce qu’il n’y a rien de pire que les débats qui portent sur des bases pourries."

"On peut être parfaitement européen et refuser une europe à 25 voire 27 ou 28. La croissance externe de l'europe des 9 a pu se faire en finaçant l'entrée d'1 à 2 pays moins riches. Actuellement, il faudrait financer l'évolution de plus de 10 pays alors que la dette par habitant de l'ancienne Europe des 15 serait déjà de 15700 euros. Laissez nous gérer déjà les problèmes d'intégration de pays comme L'angleterre et autres pays du nord qui ne sont européens que du bout des lèvres avant de de vouloir étendre une europe qui ne reconnaît pas elle-même. Le NON c'est un NON de sagesse; Arrêtez votre mégalomanie de puissance, on croirait revoir des rêves d'empire à la bonaparte. Il vaut mieux un commando soudé de 15 pays ( à parfaire ) qu'une troupe désordonnée de 27 dans la guerre économique que nous menons."
Fonrouge


• Le mois anniversaire chez CDiscount, des offres de fous !
• Découvrez une offre très spatiale à Disneyland Resort Paris !
• Offrez-vous du rêve avec Partirpascher.com
• Livraison à prix cassés sur auchandirect.fr
• Anyway : Tous les vols à prix réduits




nihil


    le 21/05/2005 à 20:18:41
Wow putain, c'est quoi ? C'est la suite de Clockwork Chronik ?
Antrax     le 21/05/2005 à 20:58:22
l'abstention c'est bien ouais, à tous les niveaux, à commencer par cette diatribe merdeuse...
n'empêche que ce sera non, et que ça servira juste à pas transformer un fait irréversible (tant qu'on restera crétin)en droit irréversible...légère nuance mais elle a son importance, en plus ça rime et je vous emmerde



***la sacrée conne***
Aka


    le 21/05/2005 à 23:01:43
Tout à fait d'accord.
nihil


    le 21/05/2005 à 23:02:39
*lamentation*

Oh mon Dieu, Anthrax n'ets pas d'accord avec moi...

*lamentation*
Antrax     le 22/05/2005 à 11:34:54
il y a un mur fait pour ça nihil, tu prends ton élan et tu fonces... et puis tu servira
Antrax     le 22/05/2005 à 11:36:45
j'avais pas fini ma phrase... malpoli ce programme!
Lapinchien


tw
    le 23/05/2005 à 12:19:06
en tous cas l'image est sympa... elle est sensée representer quoi ? une revolte des muppets ?
Cadarn


    le 24/05/2005 à 19:43:24
j'ai klu aucun des commentaires, et j'ai une opinion (ah ja'ai pas lu le etxte non plus) mais je veux juste dire que sur msn vous avez ma boite perso a chier " cadar,'s life" ou j'ai poste un commentaire de merde sur la constitution.
Aka


    le 24/05/2005 à 21:11:25
Evite de commenter quand t'as bu, c'est pire que d'habitude. C'est quoi l'adresse du blog que tu mentionnes ?

En plus, tu dois pas avoir le droit de voter toi, non ?

Commentaire édité par Aka.
Lahyenne


    le 26/05/2005 à 13:56:31
Ouaisje te chie dessus nihil.

Ces petits branlos d'abstentionnistes, je les conchie.
Pas les couilles d'avoir une opinion, de s'occuper d'autre chose que de sa petite gueule de merde ...

Je ...

Je ...

Putain je vais me fumer un joint au lieu d'aller voter ...
Lapinchien


tw
    le 26/05/2005 à 14:11:07
tient ! c'est pas con comme idée, j'vais envisager l'idée d'éventellement me branler le 29 mai... J'vais le mettre dans mon agenda car j'avais rien prévu ce jour là en plus... Ah si ! Ya fêtes des mères ! J'ai mon excuse pour pas aller voter !
Tyler D


    le 26/05/2005 à 16:50:10
mais t'as aucune excuse pour pas aller consommer
Antrax     le 26/05/2005 à 18:48:48
t'as qu'à dire à ta mère qu'elle te le fasse le mot d'excuse tant que t'y es
nourz     le 28/05/2005 à 22:18:52
c'est quand deja? le 29 vous dites?

ah bah j'peux pas... j'ai piscine.
Anthrax


    le 29/05/2005 à 20:23:08
ouais moi aussi je piscine et depuis vendredi soir je suis pas encore remontée
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
ta gueule    le 29/05/2005 à 20:35:40
"Car les morts sont bien morts et nous vous l'apprendrons"
Narak


    le 30/05/2005 à 20:03:15
Amen
Glaüx-le-Chouette


    le 21/05/2007 à 23:51:14
Chez Agrippa d'Aubigné les morts sont bien morts mais ils renaissent vachement bien aussi, pour péter la gueule de sainte et appuyée manière à ces bâtards de pécheurs de merde.

A part ça on annonce un "mini traité" européen pour les mini bites françaises, c'est bien, faut savoir faire des compromis.
El déf     le 25/06/2008 à 13:45:50
Ahah, t'avais entièrement raison à l'époque Nihil, le NON est passé tout le monde disaient que c'était une bonne ou une mauvaise chose, bon au niveau Européen on était passer pour le mouton noir. M'enfin nous on était globalement content de cette prise d'opignon et aujourd'hui la constitution est passée sans que personne disent rien et en aie rien à branler, c'est beau la politique.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]