LA ZONE -
Résumé : Caligula essaie visiblement de réconcilier la poésie classique avec la culture de la rue, oubliant consciencieusement qu’une génération de rappeurs est passée avant lui et a réussi ce dont il est incapable ici : créer une nouvelle forme de rythme et d’expression. Du coup ce texte, hormis le fait qu’il ne soit pas très bien écrit ni très intéressant, passe surtout pour un résidu de fausse-couche craché par un Hibernatus qui zappé les 20 dernières années.

Et alors?

Le 29/05/2005
par Caligula
Des fois l'esprit s'évade... Même si violer et mutiler vous plait toujours, vous vous mettez à penser à autre chose en sectionnant les prépuces de vos proches, qui cela dit, auraient pu vous trahir un jour!

Vous pensez à l'enfance, à la mort... A ce qui aurait pu être... Mais ont revient toujours avec rage a ce qui est!!!

Et alors !

Tu sais quoi ? J’ère !
Et oui, je transite véner,
Vers la panse et le souci.
Durement je digère, véner, mon mépris,
Ma rage, ma rancœur, envers mon ascendance.
Ok ! Je lève mon verre à son absence,
Mon manque d’enfant, d’adulte, de mort,
Car au final, véner, je reconnais à tort,
Que souvent je rêve d’être dans tes bras,
A toi, mon père, même si tu es le roi,
L’empereur… Non : le créateur de mes maux,
Ma douleur amère de ne plus sentir la chaleur de ta peau.
En 20 années, il m’en manque 15, celles où tu m’as guidés,
Montré la route, pépère, au lieu de ça, j’ai bifurqué !
Obligé d’emprunter des chemins, pas les bons,
Les pires, véner, de me sentir à l’abandon.
Outragé de mon propre manque d’autonomie,
Du besoin sévère d’être contre toi aujourd’hui,
Vivre à tes côtés et enfin t’admirer de mes 90 cms,
Et chercher à te plaire, et tout faire pour te compromettre.
Chercher à être homme à te défier, pour t’égaler,
Au lieu de pleurer ma mère, que tu as dégradée,
Détruite, rabaissée, à la gloire de ton égoïste concupiscence,
Clair ! Véner, père ! D’avoir pu voir prouvé ta suffisance.

16/04/05

« Que veux-tu que je te dises ? »

= commentaires =

Narak


    le 29/05/2005 à 16:43:04
Hé mec, quand tu te branle dans ton caca en regardant "Le Jour du Seigneur" à la télé, ça t'arrive jamais te de demander si t'est pas un peu ravagé ?
Aka


    le 29/05/2005 à 16:48:49
Moi j'ai bien aimé. Un peu trop journal intime mais pas mal.
Nounourz


    le 29/05/2005 à 17:00:52
ca fait très ado révoltée, surtout dans la forme (dans le fond, on peut tous trouver un truc a reprocher a nos parents)

http://www.maison-page.net/Praloche.html

-> un petit truc pour les poètes amateurs...
Tyler D


    le 29/05/2005 à 18:05:49
>Borges et surtout l'Autre ça peut valoir le détour

>le clip "Territory" de Sepult est énormissime

>La Bible est un livre qui est fait de beaucoup de livres, et dans chacun d'eux beaucoup de phrases, et dans chacune de ces phrases, beaucoup d'étoiles, d'oliviers et de fontaines, de petits ânes et de figuiers, de champs de blé et de poissons - et le vent, partout le vent, le mauve du vent du soir, le rose de la brise matinale, le noir des grandes tempêtes. Les livres d'aujourd'hui sont en papier. Les livres d'hier étaient en peau. La Bible est le seul livre d'air - un déluge d'encre et de vent. Un livre insensé égaré dans son sens, aussi perdu dans ses pages que le vent sur les parkings des supermarchés, dans les cheveux des femmes, dans les yeux des enfants


= ajouter un commentaire =



[Accueil]