LA ZONE -
Résumé : Le cancer et moi c'est décidément une grande histoire d'amour. J'en remets une couche avec l'histoire de ce type qui se découvre un gros bouton rouge le matin en se matant dans le miroir. Ca surfe sur la mode des textes gores et stupides, bref c'est plutôt réjouissant.

Tumeur

Le 13/06/2005
par nihil
J’ai un bouton. Enorme et rouge, nom de dieu je n’avais rien remarqué. Ca a pas poussé comme ça en pleine nuit quand même, si ? Il devait forcément y être et je ne m'en étais pas aperçu. Sur la poitrine comme ça on fait pas forcément gaffe, avec les vêtements et tout.
Je touche, c’est sensible, j’appuie un peu et le bout est dur. Oh merde, j’espère que c’est pas une tumeur, c’est particulièrement gros pour un bouton normal. Je détaille cette chose dans le miroir, je ne comprends pas comment elle peut faire partie de moi.
Merde, faut que je m’enlève ce truc de moi. Je sais, c’est stupide, mais j’essaie de le percer. Ah la vache putain, ça fait mal. Allez, du courage. J’appuie plus fort, avec les ongles, la douleur fulgure, et rien qui sort. Allez, merde !
Non rien à faire, j’ai les larmes aux yeux et les mâchoires serrées, et je n’ai réussi qu’à rendre violacé le bubon ignoble. J’effleure le bout, c’est vraiment sensible, ça fait super mal. Faudrait sûrement que je montre ça à un médecin… Je m’éloigne du miroir, atterré mais à cause de mes tentatives à la con, le bouton irradie de douleur sans discontinuer. Nan, faut que je trouve un truc là, c’est pas possible que je garde cette chose, je ne pourrai plus en détacher mes pensées. Je me reposte devant la glace, refais une tentative désespérée pour faire gicler le pus de la saloperie et c’est horrible, je crois que je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie.
L’aspect marron foncé qui entoure maintenant le bouton me flanque de brusques sursauts de panique dans la gueule. Je halète, je tremble. Je cours vers mon bureau et en revient, armé d’une paire de ciseaux. Fais pas le con, fais pas le con. Faut que ça sorte de moi. Ne fais pas ça ! L’arracher, le supprimer, me purifier de cette chose parasitaire. Chaud la tête. Je dépose les lames tranchantes sur les rebords du bouton, horrifié par mes propres actes. L’acier est glacial contre la zone brûlante de douleur. Et je serre. Explosion blanche.
Du sang qui ruisselle sur ma poitrine, à flots. Non, pas ça. C’est ancré, c’est en moi. Je lâche les ciseaux, qui tintent douloureusement dans le fond de l’évier, le maculant de minuscules tâches écarlates. J’applique mes deux paumes sur l’hémorragie, sur mon pectoral. J’appuie, fort. Je ne veux plus voir ça.

Et merde, je suis trop con, je viens de me trancher un téton.





Wop putain, j’ai des trucs blancs qui m’ont poussé dans la bouche ! Où est le pied de biche ? Mais lâchez-moi merde, j’ai un putain de cancer osseux dans la gueule ! Aaaargh !

= commentaires =

Aka


    le 13/06/2005 à 18:14:07
Excellent, autant dans la parodie que dans le comique gore.
Nagash


    le 13/06/2005 à 19:03:01
Arrête un peu de flatter ton mec toi. C'est pas comme ca que t'auras droit à ton coup de queue ce soir.
Aka


    le 13/06/2005 à 20:16:37
Va chier toi, je suce qui je veux d'abord. Putain de larve qui veut m'apprendre la vie, on croit rever.
Glaüx-le-Chouette


    le 13/06/2005 à 21:53:02
C'est court et c'est bon.

Par contre j'ai pas compris l'explosion blanche. Ou alors t'as un problème d'infection avec un piercing maison.
nihil


    le 13/06/2005 à 22:52:06
Explosion blanche de douleur, au bord de la perte de conscience.
Narak


    le 13/06/2005 à 23:00:51
Pour moi les 2 lignes en italique m'ont fait marrer pendant facile dix minutes...ça vaut tout le texte
Nagash


    le 14/06/2005 à 00:02:06
Exactement, t'aurais besoin qu'on t'apprenne la vie la morveuse.
Je t'empêche pas de sucer nihil, mais je voudrais pas que tu te retrouve excisée. Le prenant pour une tumeur, cet enfoiré pourrait être tenté de jouer avec sa paire de ciseaux dessus.
Nagash


    le 14/06/2005 à 00:03:18
Sur le clito, je précise.. quoique ca vaut mieux que tes doigts, je me ferais chier sans toi pour me faire chier.
Vassago


    le 14/06/2005 à 01:34:05
Extraordinaire... Tout simplement excellent...

*S'incline bien bas devant Nihil*
Nourz     le 14/06/2005 à 02:30:06
Marrant... Tout simplement amusant...

*Rigole de bon coeur devant Nihil*
nihil


    le 14/06/2005 à 06:24:04
Eh oh bordel, je ne suis pas un animal, je suis un euh... Je suis une sorte d'hydrocéphale géant monstrueux et moche libre !
Aka


    le 14/06/2005 à 06:48:23
"quoique ca vaut mieux que tes doigts, je me ferais chier sans toi pour me faire chier."

REGARDEZ NAGASH EST DEVENU UN PUTAIN DE HIPPIE !
Narak


    le 14/06/2005 à 20:33:41
Aka aide Nagash à chier avec ses doigts ?

*Air perplexe*

*Recherche Google : Proctologue vicieux*

*Regardage d'image*

*Suicide*
Mill


site lien fb
    le 06/03/2007 à 11:35:34
Rigolo et bien foutu.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]