LA ZONE -
Résumé : Une riche qui tue des pauvres pour s'occuper, et la description détaillée d'un de ces meurtres. On est blasé parce qu'on a lu mille fois la même chose sur la Zone et que le style laconique, marque de fabrique de Konsstrukt n'amène rien de spécial au texte. Pas taupe.

Surfaces (16)

Le 30/06/2005
par Konsstrukt
Je sors du restaurant. Je suis satisfaite. Je monte dans ma mercédes. Mon chauffeur attend mes ordres. Je ne dis rien. Je reste un moment sans rien faire. Je suis réjouie.
Je veux une promenade. La voiture démarre. Elle roule lentement. J’ai encore une heure avant de reprendre mon travail. Je veux tuer quelqu’un. J’ai tout juste le temps. Après j’ai beaucoup de patients. Toute ma journée est prise. Je m’efforce de ne penser à rien. Je sens déjà le stree m’envahir. On roule dans les rues peu fréquentées. La plupart des gens travaille. Je repère un passant. C’est un homme. Il est jeune. Il a l’air pauvre. Il a l’air d’avoir froid. Je veux que la voiture roule au pas derrière lui mais pas trop. Il ne me remarque pas. Il longe le canal. Il jette des regards furtifs à l’eau qui s’écoule en contrebas. Je fais signe au chauffeur d’arrêter la voiture. Je descend. Je vais vers le jeune homme.
Je l’attrape à l’épaule. Dans mon autre main j’ai une matraque. Il se retourne il est surpris. Je vois dans son regard qu’il croit qu’on va baiser. J’abat ma matraque au milieu de son visage. Son nez craque et ruisselle. Il fait une grimace ridicule. Je le frappe au crâne très fort il y a un bout de cuir chevelu qui s’accroche à ma matraque. Il tombe à genoux j’ai le souffle court je cogne de toutes mes forces à la nuque j’entends les craquements je n’entends plus ne vois plus que lui rien d’autre que lui je cogne encore il tombe par terre de tout son long et son nez pisse le sang et du sang coule depuis sa tête sur ses joues. Il essaie de se relever. Du sang étoile le trottoir. Je respire bruyemment. Je halète. Il aggripe la rambarde d’une main et je lui casse les doigts d’un coup de matraque. J’aime entendre ses glapissement et lire l’horreur sur son visage barbouillé de sang. Il s’effondre encore contre le trottoir. Son souffle est saccadé. J’appelle mon chauffeur. Mon bras tremble et ma nuque est raide. Je lui tend la matraque. Il va la ranger. Il la gardera intacte pour ce soir. Je me masturberai avec. En attendant je frappe le type à coups de pied au ventre. Je le tue à coups de pied au ventre. Je me tiens à la rambarde de métal pour donner plus de force à mes coups. Je suis hors d’haleine. Son corps ne bouge plus par lui-même. Il remue comme un sac rempli de quelque chose de mou à chaque coup de pied que je donne. Je pousse un cri qui se termine en long soupir. Je m’arrête de taper. C’était bien. Mieux que bien. Je retourne à la voiture. Je regarde l’heure. Je ne suis pas en retard. Je me passe du déodorant sous les aisselles.

= commentaires =

Aka


    le 30/06/2005 à 16:30:51
On est blasé peut être aussi parce qu'on a lu 1000 fois ça dans "Surfaces".
Aka


    le 30/06/2005 à 16:31:06
Enfin seize fois quoi.
Glaüx-le-Chouette


    le 30/06/2005 à 17:34:36
Ben moi j'ai pas encore lu les autres, mais je vais le faire. Et du coup je le trouve pas mal, ce texte. Avec des phrases courtes, c'est bien, les phrases courtes. Par contre, le style est parfois un peu balai dans le cul, y aurait moyen de tout péter les cadres, c'est dommage.
Glaüx-le-Chouette


    le 30/06/2005 à 17:36:00
Et comme je vois que c'est la mode de mettre deux commentaires de suite, j'ajoute :

enfin très dommage, quoi.
Aka


    le 30/06/2005 à 20:00:30
Oui exactement, j'aime quand on fait des généralités sur mon cas.
Aka


    le 30/06/2005 à 20:00:41
Merci Gloup.
Nounourz


    le 01/07/2005 à 05:40:39
moi aussi j'ai bien aimé ce teste.
Nounourz


    le 01/07/2005 à 05:43:41
et de plus avec l'habitude, son style d'écriture a cessé de m'être rébarbatif.
Aka


    le 01/07/2005 à 06:56:18
Encore un qui a mal lu les règles...
Aka


    le 01/07/2005 à 06:57:16
Au choix : tu ne mettras pas un mot pour un autre, tu surveilleras ton orthographe ou tu n'intervertireras pas de lettres.
Narak


    le 01/07/2005 à 10:08:13
Moi, je l'ai trouvé assez bien même si ça fait un peu déjà-vu
Narak


    le 01/07/2005 à 10:08:34
Et la dernière phrase est géniale.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/07/2005 à 16:39:00
Bôf, moi j'en ai marre, des surfaces. Me taperais jamais tout un bouquin comme ça.

Très clairement, ici, ça ne va pas au-delà de la simple description d'un défonçage de crâne. Description tout ce qu'il y a de plus trivial, sans grand intérêt. En plus, il y a des fautes grosses comme des camions. Vraiment aucun intérêt, si ce n'est pas un message crypté pour les Maîtres. Tu prends la zone pour une boîte aux lettres, Konsstrukt ? Essaie laposte.net, c'est bien aussi.

Bon, c'est vrai, je suis de mauvaise humeur.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]