LA ZONE -
Résumé : M. Goret nous explique son ras-le-bol des restaus à la mode.

Marre des espaces VIP

Le 22/03/2002
par M. Goret
[illustration] Dans les nouveaux resto parisiens , on vient aussi pour être vu...Décryptage...
Longtemps capitale européenne de la "haute cuisine" , Paris a fourni à des générations des souvenirs culinaires inoubliables - bons ou mauvais.(genre les kekab de St Mich' à la sauce de sirop de corps d' homme)...bref...Désormais , pas un mois sans que s' ouvre , à Paris (je blaire de moins en moins cette ville à la con...on se casse qd NIHILL et SHIROW en thaillande ???) , un restaurant dont tout le monde parle mais où peu dînent finalement , car faut cumuler un pouvoir d achat conséquent , un patronyme évoquant quelque chose de vaguement connu à la personne chargée des réservations , un palais prêt à supporter à peu près tout (ou plutot que dalle si on se place d'un point de vue gastronomique) , ET SURTOUT , une patience et une humilité à toute épreuve...Evidemment les hotesses sont ravissantes (mais qu est ce qu elles sont connes...)et les serveurs semblent sortis tout droit d une publicité. Naturellement , votre entourage ne vous croira jamais quand vous vous vanterez d avoir diner avec aéropage de "people" (dont à vrai dire vous n avez apercu que le dos depuis la table située trèèèèès en retrait qu'on vous a finalement attribuée apres 2 heures de queue au bar....)...bref..Alors devant tant de beauté et de célébrité , faut il se laisser griser par la joie en s autopersuadant que ca y est ! on fait partie de la chouette bande de vedettes dans ce resto , pile là où il fallait être ?Ou bien faut il s agacer de l abandon de toute notion de service , visiblement jugée trop démodée pour faire partie d un pauysage aussi "fashion" ? Autant est il crispant d être assisté , à la moindre velléité de remplissage d un PUTAIIIIIN de verre d' eau (je crise là parce que je m en souviens comme ci c etait y a 2 minutes !) , par une armée de pingouins toujours pas décongelés , autant il est pénible de devoir déboucher soi-meme une bouteille de vin (facturée qd meme une bone centaine d' Euro , soit disant en passant) , sous pretexte que la personne qui vous l apporte se déclare incompétente en ce domaine ( son métier , c est d' être comédienne , elle est serveuse en attendant la gloire...). Ou de devoir changer 4 fois de table parce que des clients un peu plus very importants que vous (la preuve , ils font la "bibise" au type à physique de top model de l' entrée) se sont manisfestés sans avoir réservé...???

Selon un sondage je ne sais plus paru où , il est dit que 69% ( c est pas ma faute ce chifre!) des clients lambda et néanmoins gourmets , le mauvais service est l aspect le plus irritant d un restaurant...

...Mais il est connu qu' on ne peut pas boire et être vu..........

= commentaires =

Aka


    le 30/03/2006 à 06:07:54
Finalement je préfère les textes de Tyler.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]