LA ZONE -
Résumé : Le premier tome des mémoires extraordainaires de M. Goret, qui avoue ici clairement être un sexopathe et qui parle de sa rencontre avec quelques zonards...

La vie de M. Goret

Le 26/03/2002
par M. Goret
M. Goret va-t-il bientôt mourir ? Mmh ? Non ? Alors pourquoi nous raconte-t-il sa vie ?
Tout petit déjà , la gente féminine avait le don d' aiguiser et de mettre en émoi mes émotions...même si aux yeux des profs je n' étais qu'un taré de plus , sachant que sur la petite fiche que l' on fait en début d' année , j' avais écrit "futur métier : gynécologue"...la perplexité et le doute se lisait sur leurs tronches déconfites par tant d' années à expliquer à des immatures-incultes en culottes-courtes le bien fondé de l' évacuation nationale...pardon...éducation nationale .Le plus drole fû surement de voir ma mère dire à mon professeur principal (principal de quoi d'ailleur?) lors de la première réunion parents-profs qu'il ne fallait pas croire tout ce que disait son fils...car ce con avait dit à ma mère mon métier fétich (fétichiste aussi...).Mais c 'est plus tard que j' ai compris que les gynécologues n' avaient pas le pouvoir de choisir l' age des patientes...voulant strictement me limiter aux 18-30 ans , j en ai donc décidé délibérément de ne plus me focaliser sur ce metier ardu...Ce qui fait que maintenant je vole de mes propres ailes , aspirant à ne jamais me prendre au dépourvu (ca m' arrive quand même , j suis pas Madame Irma voyante extralucide non plus) et , bénéficiant certainement d'une fée bienfaitrice , je m' amuse à jongler avec mon corps , mon esprit et de mettre en éveil mes 5 sens sans pour autant oublier de rejoindre le plancher des vaches nourries aux farines animales...
C'est ainsi que débuta ma "grandre vadrouille" dans un monde de brutes...
Un certain jeudi d'une semaine dont je ne me rappelle plus le mois , en milieu d' année (c 'est précis , hein ?) , j' ai rencontré mon idole : Garcimore...Cet homme charmant , avec une tronche de calimero sans coquille (dis , StephWest ? t as toujours une coquille toi ma grande zaza ?)m' a fait comprendre qu'il fallait toujours rire de tout , quitte à facher (hein ? stephWest?) sans pour autant quitter son fil conducteur de notre propre vie...J'ai bien essayé de faire ses fameux tours de cartes mais je les réussisais.
J'ai ainsi perdu ma gande joie de faire des tours à la con...mais c' est sans oublier que le passé me rattrappa...Ce connard de passé , par un tour de passe-passe (on y revient tout de meme) que seul lui connait , m' a rappellé que je n' étais ici que par accident (genre j' ai été concu lors d' une cuite..puis quoi encore ???)et que ma vie en serait faite -d' accidents.Il est vrai que mes accidents de moto ne m'ont pas fait que du bien (merci encore Troni pour avoir cassé ton dos en poussant ma regrêttée Kawasaki qui ne roulait plus tout à fait droit) , ni ceux en roller (y a toujours des poteaux qui traversent sans regarder) , ni ceux en ski (pourquoi les montagnes sont si dures quand on fonce dedans ?) , ni bien sur ceux en amour (euh..là , ca va etre trop long à expliquer)...
Ainsi donc je resterai l' homme aux bras cassés ? Ca promet pour les avions !!! ( Le Concorde c' est pas moi , j'le jure)...Cette histoire ne serait pas parfaite si je n' avais pas , dans ma vie , fait des rencontres plus ou moins gaies (gay ? West ?)....

Rencontre avec Shirow : autour d'une bière (ah non ! c' etait pendant un happy-hour..donc 2 bières chacun) à Bordeaux au "El Bodegon"...on a bien bu , bien rigolé , bien maté une ex-thai en vélo (elle etait bonne hein ? Shirow?..j'parle de la bière bien sur)...et depuis on se voit au grè de mes et ses horaires (même si il a attendu des mois d avoir sur papier les dits-horaires)

Rencontre avec Nihill : oulaaaaaaa..grand moment ! Il etait en train de faire un steaptease aux Bains dans un cage et je lui ai dit que j' étais l'impressario de Lara Fabian...et bien ce con s' est mit à chanter un " je t 'aiiiiiiiiiiiiiiiiime " comme un fou , comme un grand , comme une star de cinéma...Je l ' ai donc pris (tout court?) dans un coin à part pour l ' inviter à rejoindre cette grande famille de débiles qu' est "The Famillia"

Rencontre avec Amanite (tata) : dans le bar de Jean-Jacques Milteau , "Utopia" dans le quartier de Balard...j' ai pas grand chose à dire là dessus , elle etait avec une amie et se sont torché la gueule en moins de deux , ce qui fait que j' ai dû l' aider à la rammasser du trottoir où elle baignait dans son vomi pour la mettre dans sa Grosse BMW...

Rencontre avec Gwen (pourquoi un phare) : j' etais en train de m' acheter un cornet de frites au Mac Do de Belle-épine (département 94) quand elle m' a dit : je suis ta femme ! Et bien depuis elle couche avec mon cousin (Shirow) , elle demande le divorce mais je veux toujours pas (sauf si elle achète ma Fiat Brava GPL) , et ne pense qu' a etre une femme d' affaire en voulant ouvrir un bar-bibliothèque sur Paname...bonne chance! Moi je m' y suis cassé les plumes en voulant faire la même chose sur Bordeaux.

Rencontre avec Troni : j' étais en béquille ! Et ce débile profond n' a pensé qu' a me barbouiller la tronche avec du charbon de bois dans un endroit où y a des tarés qui courent à poil dans les rues en gueulant "je suis Rénato , je suis une grande folle" en agitant les bras à 03h00 du mat'....

Rencontre avec stephWest : j' ai cru voir le nuage d' explosion de la bombe H . Sa calotte qui lui sert de moumoutte a à peu près la meme forme mais pas le même pouvoir destructeur...Il est de ces hommes qui ne pense qu' à faire la bouffe quand on est dans un loft de 200m²...alors qu'il y a un groupe de ziq (à se mettre à Karpattes en bouffant des Karpaccio) qui empèche les italiens de dormir...mais il m' a donné une couette pour mieux me reposer...

Rencontre avec la Crevette Ketam : oulaaaaaaaaa..c est une tres longue histoire entre nous...déchirements , amour , passion , éclatage de forfait Millénium SFR , conseils sur ses conquêtes , compassion sur ses echecs et on est toujours là...

Voilà . Et c est avec tout ça que je dois continuer ma vie.........

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 00:17:29
Je commente eu égard au respect minimal qui est dû à tout discours ne serait-ce que vaguement compréhensible et dirigé par une volonté manifeste de communication.

[commentaire.]
Kirunaa


    le 20/12/2007 à 15:59:33
J'aurai jamais cru qu'un jour j'utiliserai volontaire le moteur de recherche de la Zone pour chercher un texte de Goret...
J'avais envie de lire un texte de MrGoret. Ça doit être "l'esprit de Noyelle".
volontaire     le 20/12/2007 à 16:54:58
La volonté est le vice caché de Kirunaa.
Kirunaa


    le 21/12/2007 à 14:11:58
J'ai beaucoup de vices. Aucun n'est caché.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]