LA ZONE -
Résumé : Evidemment, si quelqu'un devait saisir la substantifique moëlle d'un sujet quelqu'il soit, en l'occurence celui du dossier limites, ce serait M. Goret. Il nous assène donc cet intéressant article, entièrement pompé sur doctoronline.com ou autre site du même genre.

Limites 7

Le 06/09/2002
par M. Goret
[illustration] Moi les seules règles que je conaissent sont ca :
Fini d’avoir mal tous les mois !

A chaque fois que tu as tes règles, tu as mal au ventre. Tu ne peux rien faire pendant deux jours! Cela te stresse?

Les douleurs qui accompagnent les règles sont très fréquentes et variables en intensité : merci maman, c'est souvent familial ! Elles commencent lorsque tes règles deviennent régulières : c'est à dire quelques mois à deux ans après tes premières règles. Ces douleurs seront d'autant plus fortes que tes règles seront apparues jeune.

Il peut s'agir :
- de règles spasmodiques avec des spasmes du bas ventre qui surviennent dès l'apparition des règles. Ces douleurs durent quelques heures.
- ou bien de règles congestives avec une tension permanente de tout le ventre, voir de la tête et des seins. Elle commence quelques jours avant les règles, progressivement, et dure un jour ou deux.
- les deux douleurs peuvent être présentes, pas de chance ! Elles se prolongent souvent vers les reins et/ou aux haut des cuisses.
Il est bon de demander conseil à ton médecin: si ces douleurs sont apparues récemment. Si, entre les règles, tu as des pertes de sang ou inhabituelles. Si les douleurs se poursuivent, même plus légèrement, après tes règles.

Que faire ? Quelques conseils :
Garde ton ventre au chaud pendant la période douloureuse (boissons chaudes). Pas de ceinture, ne serre pas ton ventre, ne fume pas et ne boit pas de boissons gazeuses ou de café ( cela augmente les spasmes). Essaie de te détendre!
Il existe de nombreux médicaments pour soulager ces douleurs. Observe bien tes douleurs pour que ton médecin puisse te donner ceux qui te conviennent le mieux. Ils seront plus efficaces si tu les prends dès le début des douleurs et que tu continues à les prendre pendant toute la période douloureuse.
On dit que la pilule donne des règles non douloureuses. Les nouvelles pilules étant très légères, ce n'est pas toujours le cas. Précise à ton médecin que tu as des règles très douloureuses, il te prescrira une pilule qui prendra en compte ce problème.

ou bien il y a ca :

A la puberté, ton corps se transforme et tes règles surviennent. C’est pareil pour toutes les femmes elles les ont de la puberté à la ménopause, tous les 28 jours en moyenne, et en dehors des grossesses.
Ce cycle entraîne des modifications au niveau de l’ovaire, de l’utérus et des hormones.
- Le 1er jour du cycle, c’est le 1er jour des règles.
- Le 14 e jour du cycle (14 jours avant les prochaines règles) c’est l’ovulation : l’ovaire va expulser un ovule qui va descendre par les trompes dans l’utérus. Si l’ovule rencontre un spermatozoïde, il y a fécondation et une grossesse débute.
Attention, que tes règles soient régulières ou non, la date de l’ovulation peut varier. Compter les jours est un très mauvais moyen pour éviter une grossesse. Lorsque tu as un rapport sexuel, il vaut mieux prendre toutes les précautions nécessaires quel que soit le jour de ton cycle.
Durant cette période, les seins sont plus gonflés, et la température du corps augmente.
S’il n’y a pas fécondation, l’ovule va se détruire et être évacué lors des règles suivantes.
Au niveau de l’utérus, la muqueuse va se préparer à recevoir une éventuelle grossesse. Tous les mois la muqueuse s’épaissit, les vaisseaux se multiplient. Sans grossesse, les cellules et les vaisseaux vont être évacués lors des règles.

Le tout est orchestré par les hormones : Après les règles, une hormone cérébrale (la FSH) stimule le follicule contenant le futur ovule dans l’ovaire.
Le follicule grossissant sécrète à son tour d’autres hormones (les œstrogènes) qui vont favoriser la préparation de l’utérus.
L’ovulation est déclenchée par une hormone cérébrale (la LH). L’ovule sort de son follicule qui, lui, reste dans l’ovaire. Le follicule sans ovule est appelé corps jaune, il se met à sécréter une autre hormone (la progestérone) utile en cas de grossesse. Les taux d’œstrogènes et de progestérone dans le sang vont diminuer en fin de cycle.

Enfin, les périodes d’ovulation et de règles varient en fonction des femmes. Des éléments extérieurs peuvent également intervenir et modifier les cycles (le stress, un deuil, une émotion, une maladie…).

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 06/09/2007 à 00:16:12
L'alcool est un don du Ciel lorsque le destin, la Foi, la mission gravée au sein du cul de l'admin zonard, l'appellent à commenter une merde ignoble juste parce qu'aucune connard n'est poassé avant lui.

CORBI7RES? MERCI;
Le pinard. Pas l'autre.
Opheliac     le 28/08/2009 à 18:26:49
C'est plutôt cool, rendez-vous sur beinggirl.fr ?

= ajouter un commentaire =



[Accueil]