LA ZONE -
Résumé : Ben Jovi s'impose d'emblée comme un incontournable du texte de merde. Cette chose illisible n'a aucun sens ni aucun intérêt, n'est jamais drôle, se complait dans le pénible. Ca dépasse pas mal de limites de l'humainement acceptable. J'ajoute les fautes, le titre sans rapport avec le reste, le repompage de Las Vegas Parano, et on est pas loin du Grand Chelem.

Les fabuleuses aventures de bénito mussolini à la plage

Le 06/02/2006
par Dr Ben Jovi
[illustration] Une introduction ? dans quel but ? et pourquoi pas un brouillon pendant que vous y êtes ! (l'usage de majuscules est fortement prohibé, et les fautes d'orthographe ajoutent une petite touche personnelle à "l'oeuvre") décidément ce texte vas être une merde mémorable...je l'as sens d'ici(ça pu)
    un personnage quelquonque peut se révéler plus interessant qu'il pourrait sembler au premier abord. c'est pour cela que ce cher sandy vas tant nous interesser dans les quelques lignes qui vont suivres.
    nous ne nous attarderons pas sur ces problèmes familial ni concubain mais plutot pour son penchant éfrainer à user de divers produits cappilaire stupéfiant ! en effet chaque jour que dieu(pas de majuscule non plus, même tarif pour les divinités) fait, ce passionant sandy perds un temps fou a appliquer impeccablement ses différentes lotions sur....non enfait ça n'a aucun intérêt
je vais donc en revenir a mon sujet de prédilection. vous raconter une histoire hors du commun, comptant les faits et gestes de personnages hors normes, accroc au délires psychédéliques et refusant de s'intégrer à ce monde médiocre et ininteressant par bien des abords.
mon premier héros, s'appelera tod.
issue d'un milieu défavorisé, et vivant au coeur du wisconsin, il passe sa plus tendre enfance à tirer la poule avec son père. à dix ans il découvre les joies de la drogue et tombe follement amoureux de sa propre mère. n'allez pas croire que tod est un vulgaire héros comme tout les autres ! non et non ! mieux vaux vous prévenir vite ! sa vie n'a jamais était normal dans le sens commun du terme. jamais il n'aurait su être normal au sens commun du terme. ce n'était qu'un être top bizarre pour être reconnu par ses pairs, trop étrange pour mourir.
mon second héros quand à lui, connait un profil bien différent.
d'un milieu aisé, naquit un homme du nom de sam. enfance sans histoire, intellect élevé, predestiné a un grand avenir, et grandement aidé par ses relations pécunière.
mais que voulez vous ? tout ne se passe pas toujours comme la famille l'aurait souhaite
il eut une révélation à sa première prise de lsd
et c'est à ce moment là qu'il croisa tod et depuis ils ne se quittent plus.
dans leurs errement de junkies, ils ne s'intégrèrent dans la société que pour mieux la rejeter. leurs capacités littéraire de loin supérieur au mienne leur permirent de se trouver chacun un poste de journaliste
et de profiter aux grès de leur reportages des joies procurer par la drogue.
tout y passer:
acides en buvards, poppers, kétamine, mescaline à haute doses, marijuana, héroine, cocaïne, et j'en passe.
pourquoi donc se fixer des limites si l'on considère que la vie n'a d'intérêt que dans l'excès ?
ils voguaient au grès des vents et tempêtes passer au travers des difficultés, éviter obstacles et nid de poules sans même se retourner une fois.
s'il n'y a qu'une seule anecdote que vous devez retenir sur ces deux compères alors retenez celle là:
par un beau matin de printemps, l'envie leur prit de rencontrer celui qu'il considérait comme le symbole de la belle amérique libre et protestante, john fizgeral kennedy.
peut être qu'un trop grand consommation de lsd avez pousser a son paroxysme ce délire de toxicomans mais ils se mirent tout de même en route pour washington a bord de leur magnifique van volkswagen et au terme d'un cours voyage de trois mois ils arrivèrent finalement dans la capital. centre éminent de la politique mondial.
et par on ne sais quel miracle ils réussirent a interviewer le fameux kennedy. peut être n'est-ce pas réellement la bonne personne mais toujours est-il qu'ils crurent bon faire article sur la politique étrangère mener par le gouvernement démocrate et des rapports sociaux culturels inter hippi.
néamoins kennedy était mort depuis pas mal de temps et les démocrates qu'un vague souvenirs pour l'opinion publique...
voila tout ! cette histoire est digne de ses personnages. elle n'est pas destinées à être comprises par tous...

= commentaires =

Simili


    le 06/02/2006 à 18:55:31
Le titre "les fabuleuses aventures de bénito mussolini" est de moi.
Je m'attendais à d décevant, mais à du plagiat de ta part, ca non!
Connard!
nihil


    le 06/02/2006 à 19:06:01
Tu ne pousses pas le vice jusqu'à avouer que le texte est de toi aussi hein ?

Sinon là je n'est qu'une chose à dire quant à cette oeuvre : le Duc est mort, vive le Duc.
Dr Ben Jovi


    le 06/02/2006 à 19:17:56
au moins j'aurais fait chier deux personnes a lire cette merde repompée du chef d'oeuvre de terry gilliam
vous ne pensiez pas que j'allais prendre cette entreprise littéraire au sérieux et créer un texte à la sueur de mon front ? non !
je voulais juste vous enmerdez
gagné !
salut
Dr Ben Jovi


    le 06/02/2006 à 19:18:16
et oui c'est ton titre
Dr Ben Jovi


    le 06/02/2006 à 19:18:50
simili adolescent post pubère va
pourriture communiste vas bouffer au mcdo avec un tshirt anarchie
Glaüx-le-Chouette


    le 06/02/2006 à 19:53:40
Si les gogols ont un bonus pour cerveau de merde, on a deux beaux candidats à la victoire, ici.

C'est de la merde, certes, mais insipide.
Aux chiottes. Comme de juste.
Lapinchien


tw
    le 07/02/2006 à 00:36:41
c'est plutot du derche que t'as sué pour nous pondre ta pêche , non ?
Aka


    le 07/02/2006 à 01:28:30
Non, je suis pas convaincue. Les fautes ne sont pas fortuites. Y a arnaque. Et j'aime bien le ton employé : on sent l'auteur loin d'être médiocre qui s'est essayé au genre merdique, sans y parvenir tout à fait.
nihil


    le 07/02/2006 à 01:52:22
Ce texte a été posté avant la semaine textes de merde, premier degré donc, si l'on peut dire. Et Dr Ben Jovi voulait plutôt concourir avec un autre texte que j'ai malencontreusement supprimé (ce qui fut une chance pour la survie de l'humanité).
Théorie invalide donc, et ce texte devient mon champion.
Aka


    le 07/02/2006 à 03:13:25
Non, non ça ne me suffit pas. Le style, les termes, les temps tout ça me laissent penser que c'est une grosse supercherie.

D'ailleurs ça doit être toi en fait.
nihil


    le 07/02/2006 à 10:50:32
Ah. Et on peut avoir des exemples concrets de style, de termes ou de temps qui te laissent à penser que ce nouveau Stendhal imite bien mal les bouseux ? Non parce que si c'est pour raconter des conneries en se basant sur l'intuition divine, je peux aussi le faire hein.

Commentaire édité par nihil.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/02/2006 à 11:09:34
"pourquoi donc se fixer des limites si l'on considère que la vie n'a d'intérêt que dans l'excès ?"


Usage d'abstractions + réflexion sur leurs rapports + tournure "ne ... que" bien utilisée.


Un beubeu aurait écrit "sa le fesait trop chier de se calmer sur le drogue alors il alla jusqu'au bout de se déchirer tout les jours". Par exemple.


[edit] Aka, j'exige un bonbon.

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
Aka


    le 07/02/2006 à 15:02:07
Voui c'est un des exemples. L'utilisation du passé simple aussi. Et d'autres trucs mais disons que j'aime pas trop me justifier donc je t'emmerde sale con.

(Gloups : tu veux quoi comme bonbon ?)
Dr Ben Jovi


    le 07/02/2006 à 21:31:47
je trouve votre ouverture d'esprit bien limitée pour des esprits qui se réclament littéraires
vous usés abuséments du registre grossier dans vos commentaires
je ne cherchais en rien à faire plaisir à qui que ce soit en écrivant ce texte et je cherchais encore mois à me faire insulter
s'il ne vous plait pas je peut le comprendre moi même le trouve déplorable mais toujours est il que l'écrire m'as amusé
non je n'y est pas consacré un temps fou. non je n'ai pas chercher a établir un fil conducteur logique et m'appliquer a faire un ensemble cohérent
oui j'ai pompé las vegas parano
mais en quoi vous permettez vous sentir à ce point supérieur
je doute que vous soyez tous des auteurs reconnu et que vous brillez plus que la normal par votre intelligence
ce texte a permi de dévoiler votre manque de distinction, et d'élégance, et votre pragmatisme sans borne aura raison de vos quelques affabulations écrites
peut être qu'un jour je m'attelerais a un réel effort littéraire et me permettrais de vous proposer une réelle entreprise de composition mais pour l'instant vous ne semblez pas à même de juger quelqu'un sans recourir à une stupide violence gratuite
toujours est il que mon texte reste insipide et plagieur
salut
Dr Ben Jovi


    le 07/02/2006 à 21:32:37
même ce commentaire aurait nécessiter une relecture
j'en veux pour preuve la répétition d'esprit dans la première phrase et les multiples fautes d'orthographes
Dr Ben Jovi


    le 07/02/2006 à 21:41:42
abusivement aussi
putain faudrais réellement que j'arrête de me shooter
je réalise même plus que j'écris n'importe comment
c'est décider la drogue j'arrête
et je reprends demain matin
nihil


    le 07/02/2006 à 21:46:39
Mais nous on insulte personne pauvre connard.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/02/2006 à 22:35:10
"pour des esprits qui se réclament littéraires"


Mais t'as vu ça où, sombre merde.
Gigi     le 07/02/2006 à 22:48:06
Justement, il a dû voir ça dans sa merde, non?
Lapinchien


tw
    le 07/02/2006 à 23:23:42
ouais on est litièraires plutot en ce moment d'abord
Dr Ben Jovi


    le 08/02/2006 à 18:56:15
vous faites preuve d'un manque de dicernement certain.
de toute façon vous vous refusez a écouter l'avis d'une personne autre que votre formidable égo.
à quoi bon parler
vous remarquerez peut être qu'il ne m'a était d'aucune utilité d'employé des termes grossiers
et pour tant je peut vous l'assurer c'est pas l'envie qui manque face a des **** pareils
déplorable
vous ne tolérez pas la critique mais passez votre tant à critiquer.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/02/2006 à 18:59:36
Lapinchien, tombe le masque, je suis sûr que c'est toi.
Simili


    le 08/02/2006 à 20:08:39
Non non c'est pas Lapinchien.
c'est un vrai type, je le connais.
Il a des jambes et tout.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/02/2006 à 20:17:52
Ouais mais toi t'es nihil. Alors la ferme. Tu connais Lapinchien, je sais, ça. C'est pas un argument.
Simili


    le 08/02/2006 à 20:21:39
J'suis pas nihil abruti.
J'ai une vraie personnalité, des jambes mêmes!
Mon premier texte est pas encore paru, c'est tout, t'as qu'à aller voir les textes en attentes.
Et puis pour voir des nihil partout, qu'est ce que tu as?
Nihil t'as sauvagement violé?
Abbé Pierre


    le 08/02/2006 à 20:26:36
Nihil, ta gueule.
Simili


    le 08/02/2006 à 20:29:24
Vous aurez l'air sacrément fin quand nihil dira "ah non mais sSimili et moi on est deux types différents".
Heureusement que vous pourrez éditer vos messages.
Abbé Pierre


    le 08/02/2006 à 20:31:15
Putain nihil ta gueule, t'es chiant là.
nihil


    le 08/02/2006 à 20:49:52
Bon allez ça va, je sais c'était pas drôle, j'avoue : je suis Simili. Il n'existe que dans mon esprit, et il n'a donc pas de jambes.
Et tu me dis pas de fermer ma gueule, batard.
Aka


    le 08/02/2006 à 20:55:35
Je me sens toute confuse dans ma tête. Est ce que Ben Jovi est vraiment un sombre connard (en même temps qui pourrait en douter vu les disques qu'il nous a pondu - haha-) ou est-ce qu'il est au second degré ?
C'est important hein.

Commentaire édité par Aka.
Abbé Pierre


    le 08/02/2006 à 20:56:19
Tiens, tu vois Simili, t'as l'air fin hein. Pauvre connard.
Simili


    le 08/02/2006 à 21:01:15
Salopard de nihil, et puis salopard de vous tous.
Le monde est méchant!
Hitler méchant! Racisme ca craint!
La pauvreté ca pue!

Oui oui, ben jovi est vraiment un sombre connard, il existe pour de vrai.
Aka


    le 08/02/2006 à 21:24:43
Moi aussi j'existe pour de vrai, pas pour ça que je suis un sombre connard.
Nihil tu deviens vraiment trop con.
Abbé Pierre


    le 08/02/2006 à 21:31:02
Nihil, ta gueule on t'a dit. Fais pas semblant d'être Aka en plus, tu vas te perdre.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/02/2006 à 21:36:12
Simili, ne nous insulte pas, ou il va t'en simili cuire.


Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Je l'ai placée.
Abbé Pierre


    le 08/02/2006 à 21:37:57
Merde. Fou-rire. Fait chier.
Aka


    le 08/02/2006 à 22:21:40
Clap clap.
Dr Ben Jovi


    le 09/02/2006 à 18:56:58
je suis amoureux du seconde degré et je maintiens que je ne suis pas je sais pas qui et que simili n'est pas nihil
je connais ce bougre mieux que ma mère
Abbé Pierre


    le 09/02/2006 à 19:03:06
Lapinchien, ta gueule.
Dr Ben Jovi


    le 09/02/2006 à 20:08:17
ça fait plaisir qu'il y est tant de monde qui aime mon merveilleux texte et qui prenne le temps d'en disserter longuement
je vais finir par croire que j'ai pondu un chef d'oeuvre et non une merde
Glaüx-le-Chouette


    le 09/02/2006 à 20:14:53
Et t'as remarqué qu'on parlait absolument pas de ton texte mais uniquement de ton cul salope, savoir s'il appartient à nihil ou à un autre petit farceur ? T'es con, c'est un bonheur.

Dr Ben Jovi


    le 09/02/2006 à 21:01:45
sartres a dit "on interprêtes les signes comme on le souhaites" tu en est la preuve vivante, en t'acharnent a déformer mes propos
mais cela me distrait plus qu'autre chose j'attends de trouver quelqu'un de plus interessant pour passer à une discussion sérieuse. ta limitation d'esprit te joueras bien des tour cher amis. Mais après tout je comprends que tu déchaines tes pulsions sur se site internet ou tu n'est rien d'autre qu'un pseudonyme quand dans la vie tu doit toutes les refoulés. assume ta sexualité
Lapinchien


tw
    le 14/02/2006 à 23:16:49
Ferme ma gueule putain de censeur !
Invité     le 13/03/2006 à 16:34:30
Ce texte est une merde j'en suis bien aise.

Allez tous vous faire foutre vous êtes tous des génies et il y avait douze écureuils sur l'arbre
Mill


site lien fb
    le 22/06/2007 à 12:16:56
Cas d'école, effectivement. Ce n'est drôle que parce que c'est suffisamment court pour ne pas trop faire chier.
l'ocsa     le 10/09/2008 à 00:02:59
... il éteignit son ordinateur et se retira de l'humanité pensant avoir, avec se texte, touché au plus profond de ses entaille...il mourut quelques semaines plus tard en hurlant: ...

= ajouter un commentaire =



[Accueil]