LA ZONE -
Résumé : Shirow, un habitué des articles hors-sujet, nous présente un article sur la censure des mangas il y a quelques années, qui semble avoir frustré toute sa jeunesse. Plein d'insultes, d'abréviations et de violence.

Candy et la censure

Le 12/04/2002
par Shirow
[illustration] Shirow dans son petit monde : rêvant d'étendre sa rubrique Débilofight à l'ensemble du monde, il s'en prend aux injustices, aux méchants et aux cons. Et il commence par le plus gros scandale de ces deux-cent dernières années : la censure qui a frappé le célèbre Club Dorothée et sa superbe égérie blonde, sorte de Louise Michel moderne, passionaria de la liberté d'expression et du droit des peuples.

The Musclés Attacks !
J ai vu passer un post sur le forum ki parlait de DB Z, Dragon Ball Z pour ceux ki auraient pô compris......et là douleur ! me reviens en memoire une dure croisade ke g menee ds ma prime jeunesse (enfin chuis pô si vieux ke ca hein) : la censure !

En effet, notre belle France peut s orgueillir d etre un pays tres con de ce cote là (d autres cotes ossi d ailleurs).

Plaçons le decors : fin 70' debut 80' apparaît sur le petit ecran 3 series animees ki vont boulverser le monde audiovisuel, g nomme Albator, Goldorak et Candy. A ce moment la, Dorothee et c potos operaient encore sur la 2, et personne ne pensait ke de simple dessins animes japonais puissent connaître un qqconk succes. Heureusement pour nous, c 3 majors du DA jap ont tout ravagees sur leur passage, et lancerent ainsi le debut du rouleau compresseur japonisant sur les series animes. Grace a l aide d autres series cultes (komm Ulysse 31 et Les cites d'or par exemple), les majors poserent les fondations du futur empire jap sur notre territoire.

Vint alors les annees 90, et le fameux club dorothee. Cette emission fut un temple de l animation japonaise. La seule chaine ki essaya de contrecarrer TFONE et dorothee fut la 5......mé bon, vu ke c comptes s apparentaient a ceux du titanic.....bref, le club DO nous fit connaître enormement de DA jap. Dorothee fut meme invitee a tourner un episode de Bioman (je dois etre le seul a m en rappeler de celui la). Seulement, ce succes des DA jap kommenca a faire crisser qqs dents.

En particulier le fameux CSA, la sainte inquisition etatik audiovisuelle, kommenca a regarder les programmes de plus pres, et kommenca a foutre sa merde (personnellement, je pense ke les gros fils de pute ki komposent cette merde de CSA devraient tous crever, mé c mon avis perso a moa hein). Nombre de DA furent juges trop violent, et le club Do n eut guere le choix : la censure fut imposee !

Des DA komm saint seyia , dbz ou hokoto no ken furent tronkes : au lieu des 22 minutes ke dure le dessin anime, on avait a peine le droit a 15 min......voire 12 min ds certains episodes. Heureusement, des series komm saint seyia etaient en pleine rediffusion, nous avions donc deja eu la chance de voir les episodes ds leur integralite. Certaines series furent tout simplement supprimees (hokoto no ken au bout d un momemt, DBZ dont on ne vit jms la fin). devant cela, le club Do ne put ke diffuser des DA bas de gamme, certes moins "violents", mé totalement a chier. On passa meme des DA francais (si si ca existe...), c pour dire. Bien sur ceux ci etaient navrants...

fin 90', le club do ressemble a un hospice et doit fermer c portes.



Tout d abord, la principale erreur du club do : avoir cru ke la France etait le japon. Au pays du soleil levant, aucun DA n est censure, ca n existe pô la bas. Qd un dessin anime est juge trop violent, la serie est passee en integralite et est interdite de rediffusion. C tout. Ya pô de tronkage des episodes komm c batards du CSA l ont impose. Ensuite, le japon distingue les DA : il ya ceux pour enfant, ceux pour ados et ceux pour adultes. Ceux pour adultes ne sont passes ke ds la nuit (ct le cas de Ken par exemple, ou pour ceux ki connaissent Eat Man). Ca en France on l a tjs pô comprit, on passe toujours tous les DA pour un public enfant, et apres un vient chialer kil y a un poal de violence ds les DA. BAH FALLAIT PÖ SE TROMPER DE PUBLIC OSSI, CONNARDS !!!!
Et merci l hypocrisie : JB, 13 ans, ne verra pô DBZ paske c trop violent, mé pourra voir le film X sur canal+ le soir meme....

Ensuite, c koi ce pays de merde ? par une censure a 2 balles denuee de tout fondement on balance un protectionnisme moyen-ageux cense proteger le pays. Mé le proteger de koi ? d avoir une ouverture sur une autre culture ? de voir kon est pô si beaux, si gentils, si forts ? de voir kilya d autres civilisations ke celle du calendos et du picrate sur terre ? pour le pays ki se dit le pays dla liberte et dla democratie bah on a ete bien minable (ki a dit ca change pô ????).
Pour la petite anecdote, Spirou et boule & bill furent censures lors de leur premiere editon en France...encules de belges va, vouloir envahir notre belle France ! vils bouffeurs de frites !

Enfin, heureusement, les choses changent. Plusieurs chaines ont rediffuses les DA du club Do et de la 5 (komm RMC ou RTL). Avec l avenement du sat et dla teloche cablee, des chaines thematiques se sont creees et ont kommence a diffusees du jap (mangas, game one, C+). On assiste meme a un retour en grace des DA jap sur les chaines Hertzienne :les potos a Pikachu, Digimon, generation Albator, cards raptor sakura....cowboy-beebop ou escaflown sur canal+. Pis heureusement, les K7 videos et les dvd nous permettent du voir du Jap trankillement...


Bref, qd je vois tous les beaux dessins animes kon nous a passe pdt un moment, et k apres a coz des vieux glaireux tout sec du CSA (j oubliais, yavé les encules de leur race de Famille de France aussi) on c mit à diffuser dla merde en bouate ou du beau tronké.......grrrrrrrrrrrrrr
Encules de censeurs de DA !!!!

je ne suis pô contre la censure. Au contraire, bien utlisee elle permet par exemple a des connards komm Le Pen de ne pô faire une BD fasciste (c est kun exemple hein, j aurais pu dire d interdire a Nihil d editer un boukin).

J en entends un ki critik ds le fond. Bah nan, j ai pô parlé mangas ou jeux videos, tout simplement paske c pareil.....Censure pôwaaaaaaaa ! (moins pour les jeux, mé present qd meme)

Bon, moa vais aller tuer qqs membres du CSA, massacrer le mec ki a tronké les episodes de saint seyia (y merite une mort lente celui la) et me boire une binouze.

Apluss tas de vieux


Shirow,
Exterminateur de cons,
Pourfendeur de trouducs,
Alcoolik notoire

= commentaires =

Shadow-Hexagram Et ça se permet de parler...    le 28/12/2005 à 20:03:53
Ecoute petit gars, je comprends ta rage face à une censure qui appartient au passé (période que j'ai vécu et contre laquelle j'ai lutté en vain) ainsi que ton besoin de te sentir supérieur en racontant la "noble histoire du manga". Mais si tu comptes te prétendre historien des médias, apprend à écrire par pitié! Ton écriture donne vraiment l'impression que ton article a sa place parmi les déchets que tu dénonces!
Si tu veux un jour te permettre de parler, mon petit gars, il faudrait que tu penses à avoir les moyens de ta politique! Apprend donc le français avant de parler de ce qui est japonais.
A bon entendeur...
S.H.
Aka


    le 28/12/2005 à 22:38:26
Et toi espèce de connard, apprendS donc à conjuguer l'impératif pour les verbes du troisième groupe avant de donner des leçons de français.
nihil


    le 29/12/2005 à 17:41:40
Ouais bon, ça a un peu quatre ans d'âge ce truc, on était pas obligés de venir déterrer la dépouille.
Ceci dit un article sur les mangas sans huit-mille fautes d'orthographe par mot et six couches langage SMS, ça déstabiliserait trop les lecteurs à mon avis. C'en est presque pittoresque à ce niveau-là.
Ploc     le 23/01/2008 à 17:58:38
Cliquez, c'est un message secret...
MantaalF4ct0re


    le 27/01/2008 à 14:08:05
cliquez ---> ICI

commentaire édité par Mentalfactor le 2008-1-27 14:8:19
jocelyncharles sms et fautes d'orthographes    le 25/03/2008 à 09:53:30
Quand j'ai lu cet article pour la première fois j'ai eu la même réaction que ceux des précédents messages. Puis en regardant bien, je me suis apperçu que ce texte est très bien écrit, vraiment bien mais c'est comme si on avait fait exprès d'employer un code sms et d'ajouter quelques fautes pour donner l'impression que ce texte est écrit par un Djeun...Je pense au contraire qu'il est écrit par un adulte faisant semblant de jouer au Djeun...
En tout cas bravo pour cet historique.
Lapinchien


tw
    le 26/03/2008 à 19:33:26
lol
hmmm Pas de csa au Japon    le 25/04/2009 à 07:08:19
"Tout d abord, la principale erreur du club do : avoir cru ke la France etait le japon. Au pays du soleil levant, aucun DA n est censure, ca n existe pô la bas. Qd un dessin anime est juge trop violent, la serie est passee en integralite et est interdite de rediffusion."

L'interdiction de diffusion n'existe pas au Japon, pour la simple et bonne raison qu'il n'y a pas d'autorité semblable au CSA au Japon. Ce sont les chaines qui décident d'elles même ce qu'elles passent ou non.

Deuxièmement, la violence dans le dessin animé de Ken est déjà adoucie à la base par rapport au manga original, qui a paru dans le Shonen Jump (comme les mangas de DBZ, Nicky Larson, Cat's Eyes, Dr. Slump, Naruto, D. Grayman, One Piece ou Death Note). Donc Ken est un shônen, particulièrement violent, mais un shônen quand même (et non pas un seinen).
ahem Ken est passé en fin d'après midi au Japon    le 25/04/2009 à 07:27:11
"Ensuite, le japon distingue les DA : il ya ceux pour enfant, ceux pour ados et ceux pour adultes."

La aussi c'est faux, pour le japonais moyen, dessins animés = enfants. Sauf qu'au Japon, on considère les collégiens comme des enfants, donc la cible des dessin animés pour enfants comprenaient les collégiens, contrairement aux dessins animés français ou américains qui visent les moins de 10 ans.


"Ceux pour adultes ne sont passes ke ds la nuit (ct le cas de Ken par exemple, ou pour ceux ki connaissent Eat Man)."

La encore c'est archi-faux, ça circule sur le net français, mais AUCUNE des séries du club dorothée ne sont passées de nuit au Japon.

Avant 1996, très peu de dessins animés sont passés de nuit à la télé japonaise, et aucuns de ces dessins animés n'ont jamais été diffusés en France. La mode de la diffusion de séries animées la nuit a commencé après la diffusion de la série Erufu o Karu Mono (those who hunt elves en anglais je crois).

Ken était diffusé dans un créneau de 30 minutes, commencant de 4h30 à 7h suivant les régions, pusique les chaines privées n'ont pas de diffusion nationale au Japon, contrairement à la France, chaque région à ses propres chaines qui reprennent une partie des programmes diffusés sur les chaines privées de la capitale.

Donc, par exemple, sur la télé d'Aomori, Ken passait de 4h30 à 5h de l'après-midi!!

Ce sont les horaires habituels de diffusion pour les dessins animés visant les enfants (jusqu'a 15 ans) et la famille.

"Ca en France on l a tjs pô comprit, on passe toujours tous les DA pour un public enfant, et apres un vient chialer kil y a un poal de violence ds les DA. BAH FALLAIT PÖ SE TROMPER DE PUBLIC OSSI, CONNARDS !!!! "

Ils ne se sont pas trompés de public comme je l'ai expliqué plus haut, et d'ailleurs le manga de Ken est paru dans le Shônen Jump comme Naruto, Dragon Ball, Dr Slump, Nicky Larson, Cat's Eyes, One Piece...

Donc c'est un shônen et pas un seinen (qui s'adresse aux jeunes hommes à partir de 15 ans, c'est à dire a partir de l'entrée au lycée).

Deuxièmement, au Japon on ne considère pas la télé comme une babysitter devant laquelle on laisse ses enfants, et en général, il y a au moins la mère qui regarde les dessins animés avec ses enfants, des fois toute la famille. Les grandes séries basées sur des romans occidentaux (Princesse Sarah, Rémi sans famille etc.) étaient concues pour être regardées par toute la famille, enfants, parents et grandparents.

Ca, c'est quelque chose qui n'existe pas en France. Et comme ça, les parents japonais peuvent expliquer ou rassurer les enfants s'ils voient des trucs qui les heurtent a la télé.
Estebannn Club des ratés    le 30/11/2010 à 16:00:23
Lu vite fait, mon verdict à chaud: éloge irréfléchie et dans un français pitoyable des agissements du tas de fumier que représente le gang dorothée et sa mafia tf1.

Le "club do" (tiens, ça sonne comme mc do, sans doute une analogique à étudier) n'a jamais démontré son amour pour les dessins animés japonais, mais juste son souci de la rentabilité financière de certains d'entre eux, jugés parmi les plus mauvais par nombre d'adeptes de manga.

Si je ne critique pas le sentiment de nostalgie que chacun peut ressentir vis à vis des séries de son enfance (moi le premier), j'émets une réserve quant à l'influence de celui-ci sur un jugement de valeur qu'on décide de porter à propos d'une décision importante concernant le développement de l'esprit infantile.

J'espère avoir été compréhensible, ça m'éviterait de développer...
froufrouchachatte     le 30/11/2010 à 21:42:16
je comprends et je suis d'accord avec toi sur le fait que dorothée est une grosse salope à qui je pèterais bien la chatte et puis l'anus et pan dans ton rectum tu la sens ouais ouais t'aimes ça hein c'est ça ouais dis le bien fort
Adolf Dutroux @froufrouchachatte    le 15/12/2010 à 17:24:07
A vrai dire je lui exploserais bien toutes les entrées à jusqu'à l'endommagement de façon irréversible quelques uns de ses organes internes, et cela sous les yeux de son équipe que l'on obligerait arme au bras à se masturber en regardant la scène. Je défoncerais aussi ariane puis forcerais ces 2 paillassons à un cumswap.
>) !    le 10/06/2011 à 13:12:12
NICK LA MERE DE DOROTHEE!!!

= ajouter un commentaire =



[Accueil]