LA ZONE -
Résumé : Shirow poursuit sur sa lancée, se torche avec la ligne éditoriale de la Zone et nous sort une critique cinéma du dernier film de Japanimation qu'il a eu l'occasion de voir : Metropolis. Pire : il l'encense. Heureusement, il y a un minimum de vulgarité.

Candy powaaa

Le 14/06/2002
par Shirow
[illustration] Notre altesse Shirow, à qui je vais défoncer la gueule d'ici peu, nous gratifie d'un article considéré comme ayant un minimum d'intérêt, ce qui est une hérésie sur la Zone !
Quoi ? Sur la Zone on apprend des trucs, on s'instruit, on prend conseil ? Qu'est-ce que c'est que cette connerie ??
Aaaargh à mort, à mort, à mort !
Hier soar chuis alle matter le dernier film d animation jap au cinoche : METROPOLIS.
('tain c naze komm intro)
Hier soar ma mémé a fait dla soupe
(bordel, ca ossi c naze)


pis allez vous faire mettre, y aura pô d intro pis voilà !


Bon, pour ceux ki connaissent un poal le chit monde japanisant, le scenario de METROPOLIS est du fabuleux Katsuhiro OTOMO (akira), la realisation du dieu RINTARO (galaxy express 999), tout ca d apres une histoire d Osamu TEZUKA (le roi leo entre autre) himself, notre maitre a tous *prosternation et lechouillage de panards* (que ceux ki connaissent pô demandent a ceux ki connaissent, pis kommencez pô a faire chier)

Deja, ca fait plézir de voir k en France on passe encore du bon DA jap, le dernier en date etant Princesse Momonoke. Ca change de voir autre chose ke du Walt Disney (ya bien la FOX mé c pô encore bien genial ses DA).


METROPOLIS s interroge, un peu a la facon de Masamune Shirow avec Apple seed et Black Magic, sur les rapports hommes / machines. On y voit un combat entre les humains et les robots pour la sauvegarde de notre chtite planete. Classique dites vous......bah nan, pô qd on connaît le genie de Tezuka et qd on a vu le chef d œuvre.


TEZUKA a kommence a ecrire des mangas des l apres guerre, en 46. Il est considere komm le pere spirituel de tous les mangakas. Toute son œuvre est caracterisee par un profond humanisme.....et une haine de la connerie et de l absurdite de certains homms.
A "mort aux cons !", De Gaulle a repondu " vaste programme..." bah Tezuka la dessine ds ses mangas, la mort des cons.

METROPOLIS respire donc TEZUKA. C bô, c grandiose, la bande son est magnifik, ca raconte une histoire differente des autres DA (genre les conneries sans noms des nvx Disney), ce film est un pur bonheur koi. Je sais, c pô le meme public, n empeche les nvx Disney c dla pure merde !!!

c une histoire ki donne a reflechir. Au pire, si on est trop con pour reflechir, ya ka juste matter le film, ké tres bien fait. Le film se passe ds un futur assez proche (grace a qqs details, on pourrait peut etre kommencer a eventuellement penser a croire ke l histoire se passe a paname)....futur ki va bientôt nous atterrir en pleine gueule !
keskon va faire qd notre cafetiere va nous sauter a la tronche pour nous ebouillanter, qd la tondeuse va courir apres Kiki (le bichon de votre belledoche) pour le decouper en rondelles (on sauve kiki et on pousse la belledoche sous la tondeuse) ? qd le micro-onde va vouloir faire cuire le chat (là on laisse faire) et le lecteur CD ne passer ke du Charles Aznavour (là on pleure) ????

alors attention ! METROPOLIS pose juste la kestion, mé n apporte aucune reponse (enfin moa g la reponse pour la belle mere et le chat).



Ya qd meme qqs chtites merdouilles ds cet idyllik tableau. Je trouve ke RINTARO a abuser des images de synthese. C bô, tres bô meme...mé ca ne remplacera jms les bôs dessins amoureusement poupougnés par un chti dessinateur. Ya deja les trouducs de Disney ki ordinateurisent a donf leurs merdasses, alors pô la peine de faire pareil. A croire ke plus personn ne sait dessiner bordel (ok, il ne faut plus 40 ans pour faire un film avec les pc, mé merde, qd meme !)
Ensuite ya qqs chtites longueurs ds le scenar, heureusement (il ya findus, findus) tres peu.
Enfin, les persos sont trop stylises TEZUKA. En clair, ds toutes les bds de TEZUKA, tous ses persos ont la meme gueule, voire le meme nom. Il aurait pê ete mieux de faire des gueules un peu moins nazes aux persos.



Voilà......ah si, un dernier truc, j espere ke les gros fils de pute du CSA n ont pô encore censure cette splendide œuvre ké METROPOLIS
CSA enculés CSA enculés CSA enculés !


bon, komm ya pô eu d intro, vais pô me peter le jonc a faire une conclusion. Alors apluss les glaireux


Shirow,
matteur de DA
violeur de Candy
a mort le CSA
mort aux cons

= commentaires =

Kirunaa


    le 01/03/2004 à 13:01:28
Bizarre de tomber sur ce truc 2 ans apres... c koi ce film ?

= ajouter un commentaire =



[Accueil]