LA ZONE -
Résumé : Initiative sur le forum pour rendre hommage au genial rap marseillais. Car c'est un rap à part, qui mèle problèmes sociaux, réferences à Marseille, patriotisme footballistique, délires égocentiques de drogués du Bronx, références à la mythologie Egytptienne, à des blockbusters americains, discours moralisateurs... On a chacun son tour fait un petit couplet, à la manière des clips américains West Coast putaing cong...

Tribute to the rap marseillais

Le 18/08/2006
par Zone Inc.
[illustration] LC :
Ron Dee L.C. rentre dans la place,

Je prends mon mique,
J't'accène un kick.
Trop de puissance dans mes mots,
T'es qu'une baltringue, un ptit clodo,
Putain d'entrée j'tai mis K.O,
tu ferais mieux de r'tourner jouer aux legos.
ya pas à dire,
encore une fois t'as mouillé ton p'tit bateau.

Comme un ptit Ewok sur Endor,
Mes paroles t'en veux encore,
Mon style tu le comémores,
Putaing t'es cong, comment qu'j't'endors...

Ta nana c'est sûr elle sait,
Ya qu'un King, c'est sûr L.C.

Comme Zizou bam je beboule,
j'te choppe et j'te fous un coup d'boule,
la pétanque sport de maboules,
je pointe ou je tire dans tes boules ?

Narak :

Naracaille chope le mic.
Lapinchienne fais gaffe, je suis un trop ouf, je chique à gogo !
Je vais te mettre les fesses plus rouge que la mascotte de Chicago.
Toi tu veux boycotter mon show.
Prépare toi à un embargo.
Je vais te faire hurler façon Sakomano
Et tu deviendra parano.


( Alors arrete, arrete, arrete ! )

Si tu m'as pris pour Michel Rocard,
Prépare toi à recevoir des coquards
J'aurais pitié de toi, si tu me file le gen-ar.
Mais touche pas à ma part de caviar.

LC :
j'choppe le beudo à Narak,
l'a trop matté Goldorak,
il va nous rendre tous foutraques,
avec son p'tit flow de yak.

Retournes donc faire du kayak,
ta musique c'est de l'arnaque,
remets toi au tomawak,
caches toi, c'est n'importe nawak....

t'as voulu clasher L.C,
vas t'planquer dans les W.C
tes rymes sentent le bidet
c'est sur tu vas t' prendre un bide , hey !

Narak :
J'adore ta façon de te prendre pour un vandale
Mais tu trompe personne avec ton style Maréchal.
Tu mets trop de chausettes dans tes sandales.
Quand tu drague on a envie de hurler au scandale.
Tu traine avec Cypress Nihill, mais moi ça m'est égal.
Quand tu rappe on entrave que dalle.

LC :
Comme King Arthur
J'ai gouté ta confiture
C'est une torture
ta copie est pleine d'ratures

L'a pas d'pointure,
l'est juste bonne pour l'vide ordure.
Retravailles tes tournures,
elles regorgent de moisisures

Narak :
Tu parle de King mais t'es plus proche d'Alex que d'Arthur.
Quand tu rote ça sent le sperme et la biture
Spèce di raclure ! Tu vote encore Balladur.
Quand tu vois des mûres mures sur un mur, tu murmure dans ton armure

LC :
Mes potos du Wu tang clang,
il vont te refoutre dans le rang,
t'as mis trop d'eau dans ton Tang,
tu mousses comme dans un gang bang


Allez ouste maintenant,
ou tu vas t'casser les dents,
ma peau est plus dur que celle d'un ephelant,
et si tu m'mords t'auras besoin de Steradent

L'appareil dentaire est ton avenir,
Comme d'une vieille grand-mère t'auras le sourir,
çà c'est sûr tu vas souffrir,
tes couilles je vais te les frire.

alors stop les sucreries,
ton truc c'est charlie et la chocolaterie.
T'Attends pas à que j'te fasse une gaterie,
Pour ton caca, ton cake, c'est direct le caniveau
T'es pourri papy gateau
t'es gateux, gaga,
va plutot te cuire un gateau Alsa.

Winteria :
Oula du calme les keumé
Arrêtez ou je vais devoir vous calmer
À grand renfort de bite dans l'nez
Restez tranquilles sans déconner

'Croyez qu'j'suis vot' pote ou quoi ?
J'vais tous vous mettre un doigt
Bien profoooond
Bande de coooons

J'suis là pour faire la police
Comme Superman à Métropolis
Nan j'déconne c'trop une tapette
Il met les collants d'ta grand-mère Yvette

Et puis vazy fuck trop la police
Sont jamais là, ils sentent la pisse
D'façon maintnant la justice est nulle part
Ceux qui prennent c'est toujours les petits noirs

C'est ça qu'j'dénonce,
C'l'âme de mon rap, c'pas un truc de gonz
Allez maintenant vous arrêtez d'vous insulter
S'qu'on est tous frères et qu'j'ai envie d'chier.

Malax :
Malax est dans la place
tout les clandestins se cassent
faites gaffe à vos faces
ça va laisser des traces

Malax Malax Malax
a pris d'la dope un max
et surtout il s'en tape
de faire son rap sur des mix tape.

LC:
Laisse pas trainer ta miss,
Si tu veux pas qu'j'la plisse,
Quand tu la bourres, y a qu'd'la pisse,
Qui sort de ton penis,
Moi, j'vais l'initier au vice,
La faire jouir par tous les orifices
Comme Sonny Croquette de miami-Vice
Elle va crier Ô justice,
Elle va appeler la police,
Porter plainte contre ton appendice,

Comment çà que c'est permis,
Qu'un mec comme toi qu'il ait le permis
De baiser, çà c'est un deli,
C'est important, Qu'les impotents,
Dans ton genre, passent leur temps comptant,
Cash au mitard pour faux semblant,
Simulacre de zizi bandant.

s'qu'il t'faut toi c'est un coton tige,
serts t'en comme tuteur tu piges ?

Même le viagra il peux rien pour toi,
Crime de baise majesté, tu vois...

Inv :
Combien de pleurs
Combien de gens qui meurent
Pendant leur dur labeur
J't'ai vu à la criée
Ton truc c'est de profiter
Les faibles triment et tu t'empiffre
Moi seul dans la rue
Mon avenir je l'ai conçu
Tel Zizou je frappe juste
Sans pisser à coté
Comme Benny B je suis branché
Comme Public Ennemy je suis sapé
Le trotoire ta gueule va racler
Tu t'es pris pour Ray liotta
Mais tu vas finir comme Senna
Si au vieux port je te revoie
J'te fume comme Beregovoy

LC:
Tel Ulysse sur les murrailles de Troie,
J'vais construire un gros cheval en bois,
Pour envoyer toutes mes troupes de combat,
direct dans ton cul, qu'est-ce t'y pourras ?

Là, j'me promene sur la canebière,
Attends, je finis ma cannette de bière,
Mais après j'm'occupe de ta mise en bière,
Pas de case départ, c'est direct au cimetière.

Comme le puissant Ajax décimant les Troyens,
J'envois mon Monsieur propre liquider tes vauriens,
J'm'attends pas à qu'tu captes car t'es du genre saurien,
A la place de mon flow j'vais faire parler mes mains.

Winteria :
Franchment z'êtes trop veugra,
À vous battre à coups de crachats.
Car wé vot' rap c'est du postillon
Que vous vous balancez connement dans l'fion

Maintenant j'vais vous achever à coups de Rangeos
Il va rester de vous qu'un gros tas d'os
Et j'enverrai Zoupi mon ptit bichon
Et sur vos restes il videra son fion

Wah mon flow il déchire
J'te jure aujourd'hui c'est l'inspir'
J'vais tous vous niquer les dents
À coups d'caramels à un franc (wé, comme Renaud).

Moi j'suis né à Panam, mais now j'vis à Marseille,
J'suis v'nu ici parce paraît qu'y a plus d'oseille,
En plus à Paris y'avait Philipe Gelluck,
Et lui niveau rap, il l'nous met tous dans le uc.

Inv:
D'où tu me parles ?
Tu t'es pris pour Tsahal ?
Tu crois m'impressioner
Mais moi j'viens des quartiers
Là où les flics ne viennent jamais
Ici je fais mon biz
Mon entreprise connait pas la crise
Des prix imbattables sur la literie
Et sur les survet' dernier cri
Tu t'es pris pour Corleone
Mais ton cheval
C'est dans ton pieu que tu vas le retrouver

Winteria :
hin-hin hin-hin
oh yeaaaah
roh vazy vazy làààà
(Bah ouais, faut rythmer, quoi)

Inv :
Ta gueule Ophelaï
Tu crois pouvoir rivaliser
Mais tu vaux pas mieux que le prince du raï
Je t'ai vu au macumba
T'emballes quedal et tu te fait jeter
Avec ton penis ridé
Y'a pas de quoi s'étonner

Winteria :
hin-hin hin-hin
ooooh yeaa... QUOI ?!

LC:
Comme la chienne Lassie en mes principes je reste fidèle,
Fais pas semblant d'me test, car la hargne me donne des ailes,
Espèce de gros batard toi t'es qu'un chien d'infidèle,
Si tu m'approche de trop à la S.P.A j'te mets sous tutelle.

Inv:
Je me torche sur tes principe
La vieille école c'est fini
T'as plus qu'à tailler des pipes
Au lieu de vendre ton teushi

Le nouveau marché c'est l'héro
Et ça c'est pas pour les blaireaux
Mes ratiches sont en or massif
Pendant que toi pour gagner ta vie
T'essaies encore d'arnaquer la macif

LC:
mes principes sont inscrits sur du papier de verre,
fais donc gaffe à tes arrières.

mon nom c'est Ramoli,
J'fais dans la real TV,
c'est dla drogue dure jte l dis l'ami,
des gens l'cerveau çà les rabougri
bien pire qu'le crack accro t'es pour la vie.

Inv:
Tu te prends pour le Scarface de la Ti-Vi
Mais tu te planques dans les plis de graisses de boccolini
On t'a fait tourner dans le sellier de loft story
T'as été traumatisé à vie
Comme Tony Montana tu te crois celebre
Mais t'es juste ce putain de maillon faible

Lemon A:
1-9-12
j'crâme des douzes
le flouze,
tourne plus vite que douze
top en partouze

Yo biz de buz au taquet
meufs serrées au troquet
beuf, squat, pachave, bienvenu au banquet

toute couleurs mes gars s'assurent
Ont jouent les barons
cultivent les tensions,
attention

j'parle cash
lave plus blanc que Dash
te mache et te recrache

j'te bache pire que dans Ridicule
Dans tes derniers retranchements t'accule
enfoiros, belec à la tete de mule !

le trysomike
au mike
te dégomme comme dans un strike

LC:
Darth Vador est le plus fort,
Les Siths mangent pas ton Roquefort,
Tes couilles il peut les briser,
Rien qu'en serrant son poignet.

Notre Dame de la Garde,
Prie la bien pour qu'elle te garde.
Dans mon clan t'es qu'un kakou
Ton rap ne vaut pas un clou.

J'suis pas Tony Montana,
Tony Soprano casse toi,
Tony Corleone a l'bizz,
Mais j'kiffe Tony l'tigre Frosties

Comme le roi Ammenothep,
Plus haut que ton cul tu tèpe,
Tu construis des pyramides,
En briques de caca fétide.

Inv:
Darth Vador petite lopette
Tout juste bon à trafiquer des mobylette
Putain d'asthmatique qui a même pas chopé Leïla
Dans une cave de l'étoile re-noi

Tu crois que tu peux dicter ta loi
Mais tu supportes le PSG en cachette
T'as rien à foutre là, crois-moi
Et si jamais tu veux te la mettre
Prépare des sacs plastique pour ramasser les restes
Avec mes pyramides j'te rentre ta merde
Et du haut de ton fion
Quarante siecles te comtempleront

LC:
Rejoins le coté obscur,
Laisse béton ta vieille tutur,
On t'filera un tie figther,
Toute ta vie tu s'ra à l'heure.
Tu r'trouvras le comte Doku,
Vous jouerez au sudoku,
Et avec son light saber,
Il deflorera ta soeur.

Les tam tam de l'Afrique,
Dans ton fion t'fileront la trique,
Viens donc danser le Mia,
T'habilles plus chez C&A.
Tu veras Papin comme à la grande époque,
Et les penos il les shootera direct dans ton slop.

Inv:
En Afrique on me connait déjà
Mon p'tit nom là bas c'est Ebola

Le côté obscur je l'ai déjà visité
C'était ton cul, me dit pas que t'as oublié
Ton tie fighter m'interesse pas
Car sur mon X-wing r2d2 est là
Il te bouffera le pancréas
Pendant qu'avec ton sang tu écriras
"MC Inv m'a tuer"

LC:
tu m'rappelles les années 1780
Je me souviens des soirées
Où l'ambiance était chaude
Et les mecs rentraient
Une fourche à la main et
Le regard froid
Ils scrutaient la salle
La tête d'un noble sous l'bras
Bonnet Frigien sur la tête
On croirait des schtroumpfs abrutis
Pour les plus classe
Des sans-cullotte assez flashy
Dès qu'ils passaient
La Marseillaise, on se faisait plus d'bille
Trop de la bombe le flow de Rouget de L'isle
Tout le monde se levait
Des cercles se formaient
Des concours de lances
Un peu partout s'improvisaient
Je te propose un voyage dans le temps
via planète Bastille
Je te clashe ta ce-ra

Eh Dj, mets nous donc du menuet
que Je te clashe ta ce-ra
Fais tourner la guillotine à fond
que Je te clashe ta ce-ra
Ce soir nous décapiterons
pour te clasher ta ce-ra
Eh Dj, mets nous donc du menuet
que Je te clashe ta ce-ra


Je te clashe ta ce-ra
Jusqu'à c'que ta tronche vacille
Une lame Wilkinson et tout ton corps on l'éparpille
On râlait, que c'était nul, que ça craignait

Le thermidor d'après on revenait
tellement qu'on s'emmerdait
J'entends encore le rire des Girondins
Qui assistaient au ballet
Les caleches sur le parking
A l'intérieur, pour eux s'était moins rose
" Oh Citoyen, tu signes ou je t'explose ? "

Voilà comment tout s'aggravait
Partait en couille vegra,
Les Jacobins rappliquaient
" Oh, comment tu parles de Marat ? "

Viens avec moi, on va se filer,
Ta grosse tête j'vais la faire gicler derrière les cyprès
Et tout s'agravait et se réglait à la guillotine
Les Montagnards disaient " Fils, dans ton slip t'as pas d'pine... "

Et Charlotte Corday, son opinel brille
Hop ! Un tour, une vrille
Marrat te bousille, elle se rhabille
Et moi je te clashe ta ce-ra

Inv:
Tu crois m'impressioner
Parcequ'en cours d'histoire t'as pas pioncé
Mais tu sais pas où tu mets les pieds
Mon rap te marave
Comme ta soeur dans ma cave

Fils de la République
Moi je te nique
Opprimé par le pouvoir en place
Telle est ma réponse : on arrive en masse

Tu veux me clasher
Mais tu vas te crasher
Moi et mes frères, ton compte on va le regler

Comme Pasqua, je nique le système
Regarde ailleurs si ça te pose un problème
Comme Vladimir Poutine j'endoctrine
Mes troupes sont dans la place
Telle est ma réponse : on arrive en masse

Mon art ancestral, tu vas le subir
Et attention, tu verras rien venir
Une pierre tombale j'ai préparée
Gravée à ces initiales : LC

LC:
Par le pouvoir de ton art ancestral,
Tu detiens la te-hon toute puissante !
Car dans ton flow je rentre,
Comme Jack the ripper dans une ruelle de Londres j' t'eventre.

Tu t'es trop gavé d'Galak tel le dauphin Oum,
Boom Boom Boom Boom,
comme Isaac Rabine tu t'es pris une balle doom doom,
Attention les yeux je te lanceba mes loucooms,
Ecartes ton anus comme l'generique des Loney Toons.
Apprends donc à lire comme l'personnage de Danny Boon.
Je crois bien que cette fois tu t'es fait larchoum.

Inv:
Modere tes propos et baisse les yeux
T'as en face de toi du pur produit de banlieue
Tu t'es cru à la foire, tu t'es planté de lieu

Jack The Ripper, c'est des putes qu'il éventrait
Biatch, j'ai rien à craindre mais tu pourrais te blesser

Petite frappe, ton flow est misérable
Tel un chasseur, j'te tombe sur le rable
Tu t'en sortiras pas, c'est pitoyable
Alors file ton mot de passe
J'répondrai à ta place

LC:
Tu veux te la jouer ouèch ouèch
Car tu rentres de marakech
Alors qu' là tu prends ta bèche
pour labourer tes plantes sèches,

Tu t'dis d'banlieu,
mais t'es d'petaouchnok,
Respecte mes n'veux,
ou sur la tête j'te knocke,

L'ascenseur social j'y suis pas monté,
J'prefere avec mes potos squatter les cages d'escalier,
alors viens pas la ramener
genre que tu viens des quartiers,
sinon je ferais pas de quartiers
ferme la, t'as pas l'droit d'cité.

Inv:
A la saint sylvestre on a cramé 56 caisses
C'est Pujadas qui l'a dit avec son air constipé
Alors que toi dans ta pauvre cage d'escalier
T'es juste là pour porter les courses à ta mémé

Vu ta gueule normal qu'ils t'aient pas laissé monter
Qui voudrait d'un trisomique pareil comme employé
Tu devrais t'arreter là, ton rap est vraiment moisi
Le ridicule ne tue pas mais moi, si

Winteria :
Vous vous croyez tous les deux lèze-ba
Mais laissez-moi vous dire q'vous êtes que du pipi de chat
Ici je règne en maître
Je vais vous déchirer l'urêtre

J'suis né à Panam, alors v'nez pas m'faire iéch
Vous allez être impressionnés, vous viendrez m'la lèche
J'vous jure, j'suis l'seul à pouvoir placer pipi de chat
Alors, maintenant admirez-moi

Ça s'sent, vous v'nez des quartiers bourgeois
N'essayez même pas d'vous mesurer à moi
Moi j'ai déjà égorgé des chatons
Et traiter des flics de sales cons

En face de vous, un morceau brut de bitume
Me cherchez même pas, ou j'vous en mets une
Quand j't'ais ptit on m'a fait tourner dans la cave d'mon HLM
Depuis c'moment là, j'vous jure, j'ai trop la haine

Deouis j'me suis promis d'niquer tous les zonards
Ceux qui s'prendraient pour des banlieusards
Eh les mecs vous en faites partie
Vous allez mourir, mais zirez pas au paradis

Sentez mon flow
Voyez (effet DJ) voyez comme il est chaud
Il vous pose les dents sur le trottoir
Et vous les éclate à coups d'crosse d'pétoire

Même ma maman elle vous clashe comme des moineaux
Et même les ptits moineaux c'est plus beau
Allez maintenant allez dormir
Calo, Passi, trop jeunes pour mourir.

LC:
Comme çà tu brules des cagettes,
Et c'est pour çà qu'tu t'la pètes ?
T'es qu'un ptit pyro,
et çà veut jouer les portes-flambeau ?

Tes rhymes c'est du toc,
On dirait du roi Heenok,
Toi et ton rap mongol,
Crame donc avec tes bagnoles.

Comme un bon Nesquik,
j'en rajoute une cuillérée,
Tu casses pas des briques,
Mon flow est sponsorisé.

Tu crois qu'tu pèses,
Qu't'es un gros ?
Jabba the hut c'est ton héros,
Mais t'as des kilos en trop,
tes ch'villes enflent pas tes biscotos
Arrête ton rap rototo,
commande toi une menthe à l'eau,
Moi Satanas, toi Diabolo.

Mon pote c'est pas Brice de Nice,
S't'es clashé !
Ton flow c'est d'la viande à chier
Tu prends du hash ou hachis Parmentier ?

Inv:
Ophelaï et LC : même combat
Ca se la joue caille, mais au uno j'vous bats
A coup de +2 et de jocker
On me surnomme the butcher
Beaucoup se sont ouvert les veines
Tellement ils avaient la haine

MC Inv est dans la place
Trop tard pour fuir, j'vais t'niquer ta race
Comme le tenia j'm'installe
C'qui t'arrives ? t'as lair tout pale !
Tu crois m'avoir à coup de vermifuge
Laisse donc de côté ce subterfuge
Installe toi et admire la technique
De celui qui va te déflorer, comme un putain de sadique

LC:
Comme les ninjas ancestraux,
j'dégomme tout comme Naruto,
entraine toi aux buritos,
Tu vas en chier tes boyaux.

J'prends mes katanas, ma catinou,
viens j'te fasse un calinou,
Qu'j'fasse de toi du Canigou,
D'la putain bectance pour gnous.

Avec mes shurikens, j't'enchaine sévère,
J'vais t'crucifier les ovaires,
faire de toi du camembert.

Faudra t'demouler à la louche,
ya pas à dire t'es un mec louche,
deja quand tu mattes tu louches.
Fais toi caster par Claude Lelouche.

Inv:
Remballe ta pauvre panoplie
Ton katana, tu l'as eu au marché
Les shurikens, ils te les ont filés gratuit
T'as cru que j'marcherai, c'est raté

Look un peu mon équipement, Beretta 9mm
Avec ça, c'est bien profond que j'vais t'la mettre
A moins que tu preferes le Desert Eagle
Pour te faire fermer ta grosse gueule
J'ai aussi ma putain de kalash
Mais ça, ça laisse des traces
Tu t'es cru à Barbès
Mais t'es tombé sur Hades

LC:
çà m'sert à rien d'te taper
L'acnée elle t'a terrassé
T"as Biactol sous l'evier
C'est lui ton plus grand allier

Woo! Woo! Assassin de la peau lisse
Nique la peau lisse !

Qu'est ce tu veux faire contre moi ?
Pas de bras, pas d' chocolat,
Ton flow sur la bande sonne mou,
Ya pas à dire tu bandes mou,
Tous ceux d'ta bande c'est des mous
Arrête de me faire la moue,
Va t'planquer dans les jupons d'ta nounou...

Inv:
Tu me prends pour un putain d'amateur
Mais moi mon prof c'est Marshall Matters
Dans la vie j'ai pas eu ta chance, t'as vu
Tout ce que j'avais pour me laver, c'est des lingettes Vu
Mon vieux me battait
C'est pas sa faute, il buvait
Terrassé par les patrons et toute cette engeance
Aujourd'hui je réclame vengeance
Cette vie m'a endurçi, t'entends
Alors retourne voir ta mère, elle t'attend

LC:
J'pouvais pas savoir, désolé l'ami,
Qu'ta vie était un film de Roman Polanski,
Stoppe le baratin Oliver Twistiti
Grominet est là pour écourter tes cris.

Ton flow est crypté comme canal plus,
Toi t'es une racaille peluche,
Attends j'appelle Monsieur Plus :
"D'où j'sors d'une ronde Bahlsen Breakdown"

Tu viens de la planete Mars,
Toutes ces conneries c'est une farce,
Attends toi donc à ce que bien profond,
La Nasa t'envoit une sonde dans ton fion.

E-dwarf:
Ta vie est endurcie, mais moins qu'ma bite,
Pendant qu'ton flow d'merde crashe le beat,
Tes boyaux graisseux mon zob habite,
T'aimes ça hein quand j'vais plus vite !

Fais pas trop l'malin contr' Dark Vador,
tu t'prends pour un taureau mais c'est moi l'matador,
c'est les couleurs de l'OM qu'j'arbore,
Pas celles des kissdés que j'abhorre

LC:
La vie est belle,
Le destin s'en écarte,
Personne ne joue avec les même cartes...

Toi t'as clairement choisi,
La carte de France dans ton pe-sli,
Car avant de te lever,
Faut qu'tu laches la purée.

Viko l'roi d'la patate a demissionné,
Ta cadence il peut pas l'assurer.
Au petit matin, pas besoin d'café à moudre,
Car dans ton callebutte t'as ejaculé en poudre.

Inv:
Je vois pas de quoi tu parles
J'suis jamais allé au ski
Moi l'hiver j'me baignait au vieux port
Mais aujourd'hui j'ai monté ma SARL
J'ai dû me battre contre les loups et les huskies
Et contre tous ces gros porcs
Qui veulent pas qu'un étranger réussisse
Parceque c'est des putains de méchants racistes
Tu vaux pas mieux qu'eux, t'entends
Nous deux on est différents

J'viens du 8-0 mais j'suis de Mars dans l'âme
L'accent je l'ai choppé, comme une MST

MC dwarf, remballe tes tics
J'tai vu sur meetic
T'arrives à rien avec ta photo, ça m'fait de la peine
Pour t'aider, j'suis même près à t'envoyer la mienne

LC:
ta MST tu l'as choppé sur MSN
fous toi des gants Mappa y a plein d' saloperies qui trainent
j'envois le KGB pour qu'il t'range dans l'cagibi
Parce qu'a tes lyrics j'prefere les chansons d'Bibi

Arrête le rap,
t'as pensé à la varape ?
Comme grand corps Malade
Tu balances des salades

E-Dwarf:
Inv tu peux garder ta pauvre tof,
J'ai pas envie d'ressembler à Anne Roumanoff,
Quand tu parles j'crois entendre les frères Karamazov,
J'te prends quand tu veux au feuspli et à la Smirnoff

Vous êtes jaloux d'mon succès avec les meufs,
Qu'c'est moi qui ai la meilleure peuf,
ceux qui m'craignent le plus c'est les keufs,
Fermez vos gueules ou j'éclate vos crânes d'oeuf

Inv:
Sur MSN c'est moi l'patron
Smileys perso, clin d'oeil trop bons
Pseudo en couleur avec msn plus
Avec ça j'te jure que j'en pète des anus
Les scarlettes j'leur balance des gifs sympa
Direct je les mets dans mon bed, tu vois

E-Dwarf:
Lapinechienne arrête ta morale à la Michel Sardou,
Tu ferais mieux de faire des pubs pour Justin Bridou,
Tout ce qui peut émaner de toi sent le vieux caribou,
En même temps tu sais faire que ça avec ton bout

LC:
çà tourne à la vendetta,
heureusement qu'Mir Laine lavande est là,
Pour laver toutes les taches de Viennetta,
T'incrustes plus qu'une saliçure d'Benedicta.

Une bonne bouillabesse,
pour t'pouillave faut pas qu'j'me baisse,
Ta r'gardé ta bouille obèse ?
entre nous pas d'question d'baise.

Inv:
Abritez vos fions, j'vais débarquer avec mon crew
Avec nous ça rigole pas, on va vous défoncer le trou
Tu crois être le roi mais t'y echapperas pas
Que d'l'a gueule j'en était sûr
Surtout bouge pas, on va repeindre les murs

E-Dwarf:
J't'aime bien quand tu fais ta pucelle,
Même si dans ta soupe tu mets des vermicelles
Y a des choses sacrées comme la Bonne Mère éternelle,
Reviens me parler quand t'auras eu la varicelle

Moi au moins la bouffe j'peux m'la payer
Parce que toute la journée aux corneilles j'fais pas qu'bayer
Comme Al Pacino tes tripes j'vais les délayer
Tu vas pas arriver à m'mitonner que t'es Marseillais

LC:
Petit glaire a déserté les terrains de jeux
Il crache à peine et veux des bottes de sept lieux
Petit glaire veut grandir trop vite
mais il a oublié que rien ne sert de courir, petit glaire

Tfoou ! J'te balance un nuts
delecte toi, deguste,
un gros molard bien baveux
direct entre tes deux yeux
Tu vas m'traiter de lama
Mais j'ecoute pas Serge Lama,
Ton but j'le stoppe comme bernard Lama
Retourne en Alabama

Inv:
Attaque toi à une maternelle
J'te jure, ce sera plus à ta portée
Tu t'prends pour Vincent Cassel
Mais t'es plutot taillé comme Bruno Megret

Surtout si tu viens dans le quartier
Rase les murs et traine pas trop
Sinon tu pourrais vite de retrouver a oualpé
Eh ouais mec, ici c'est le zoo

LC:
Ton quartier c'est chez moi,
J'ai les clefs de chez toi,
J'te previens che-la moi,
Ou j'rentre par effraction dans ta maison (???)
Et tout s'qui ressemble à un fion y passera comme en zonzon

D'ou qu'vais raser tes murs ?
J'ai laissé ma Gillette Quatro dans ma voiture
çà m'etonnerais qu'j'm'retrouve à ouelpé,
j'sais même pas la direction pour y aller.

E-Dwarf:
Tu m' prends pour un branqu'?
Moi j'écrase ces troufions au tank

Avec mon gros objet phallique,
Je te donne des accès de colique
Rien qu'en te vrillant l'anus,
Zyva la souzz après que j't'encule je veux qu'tu suces,
Pas l'droit d'absorber ma liqueur sacrée,
Même si t'as déjà fait ça avec Bernard Minet
Ca arrivera sur ta gueule pleine de pus,
Telle des obus qui en peuvent plus

Inv:
Ok mec tu m'as vener'
Jusque là c'était l'échauffement
Mais maintenant j'y vais vraiment
Alors comme en quarante, planque-toi sous terre
T'es ma putain de cible, mes mots sont des obus
J'vais t'exploser, comme les mecs l'ONU

E-Dwarf:
Alors ça y est Cell fait sa transformation,
Mais ça vaut pas celle que j'vais faire à ton fion,
Arrête de jouer aux GI Joe on dirait un morpion,
Le club dorothée c'est ta fétiche émission

Ressors tes refrains pourris de guerre
On croirait entendre mon grand-père
Même lui te maîtrise sur la Canebière,
Mais c'est moi qui t'mettrai six pieds sous terre

LC:
çà devient n'importe quoi,
j'crois qu'je vais m'arreter là,
J'm'autoclash
je sais c'est vache
Mais comme Fantomas jamais personne ne m'aura

Inv:
Joue pas avec moi baltringue
Ton grand père, le soir j'le tringle
Et lui se venge sur toi en te coursant dans les couloooirs
Alors ça y'est, lapinchienne abdique
J'tavais pourtant prévenu : direct, j'te nique

E-Dwarf:
Je m'doutais bien qu't'aimais sentir sa bite ridée,
C'est Raymond Goethals qui t'a fait essayer,
Lapinechienne retourne à ton bidet,
On voit qui c'est le plus burné.

= commentaires =

Bobopoint


    le 18/08/2006 à 23:34:41
D'la boulette.
Glaüx     le 19/08/2006 à 22:35:10
Consternation. Qu'Apollinaire, Aragon et Malherbe vous pardonnent.
lapinchien     le 20/08/2006 à 01:04:42
Ces mecs là, ils font du slam. C'est pas le même esprit que le rap marseillais. c'est plus hardcore.
Winteria


    le 20/08/2006 à 01:12:08
La portée philosophique de cet hommage restera à jamais gravée DVCS.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 20/08/2006 à 03:08:16
Moi, je trouve ça marrant, voire plus. Mais là, c'est un peu long et je lisais en diagonale au bout d'un moment. Ça a un côté inondations que j'aime bien.

Malherbe, ça le tuerait, tu penses, un fan du PSG.
lapinchien     le 20/08/2006 à 03:32:31
je pense pour nos amis qui hesitent à lacher un commentaire devant un telle oeuvre que je ne rougirais pas de qualifier d'achèvement, qu'il est très important de vraiment tout lire pour comprendre la symbolique cachée intrinsèque au texte. Comment percevoir sinon la portée potentielle que renferment ces lyrics ? Il y a quelque chose d'intemporel et d'universel là dedans, quelque chose qui transcende le style, le contenu, le contenant, la sémantique... Je pense que la rime est secondaire et qu'il s'agit ici d'un texte majeur sur la scansion urbaine. On m'informe que les majors se battent pour obtenir les droits, que les DJ promettent de donner leurs organes pour obtenir l'exclu pour composer le background musical, Michel Gondry est pret a se couper une couille et à la bouffer pour realiser le clip.
Winteria


    le 20/08/2006 à 12:09:32
Je veux bien une couille de Michel Gondry aussi.
Ange Verhell


    le 20/08/2006 à 13:29:36
Un single qui remplit les 650 Mo d'un CD audio, quoi.
lapinchien JE NE SUIS PAS UN BOT    le 20/08/2006 à 18:08:19
rendons à Cesar ce qui appartient à Cesar.
http://www.youtube.com/watch?v=lmowjDwlvmc
http://www.youtube.com/watch?v=x71I4-wbgqw&mode=related&search=
http://www.youtube.com/watch?v=OfJ1n-nEhkM&mode=related&search=

Commentaire édité par lapinchien.

Commentaire édité par lapinchien.
Kikoulol ^_^ XXXPDD     le 21/08/2006 à 18:09:32
C'est impressionant, je m'incline.
EvG


    le 20/12/2008 à 17:01:13
Putaing, je pensais n'en lire que trois lignes, mais j'en ai bouffé plus de la moitié. LC et Inv sont excellents par moment.
Ca me rappelle un texte délire qu'on avait fait avec un pote dans ma jeunesse. Faut que je retrouve.
Mais c'est vraiment bon, trop long.
Pour me mettre dans l'ambiance, j'ai sorti besunce breakdown de derrière les fagots de youtube et plus que la musique j'ai retenu ce commentaire qui aurait pu servir de résumé :
"la chanson est pas mal dommage qu a marseille ils parlent comme des pingouins".
kolokolotchiki     le 29/09/2011 à 19:53:01
Ah mais il faut faire un clip avec ça là, tout de suite.
Lapinchien


tw
    le 20/07/2012 à 15:46:03
oh ben finalement j'ai récupéré quelques unes de mes interventions et j'en ai fait un clip bien bien pourri. Nasdrowie. http://www.youtube.com/watch?v=QnUi5gm5G6U
1234     le 20/07/2012 à 18:14:37
Les textes sont marrants, le rythme est complétement pourri, on dirait mc jean gabin avec la voix de Demi portion.
Lapinchien


tw
    le 20/07/2012 à 18:23:13
Oui c'est bien une émanation débile de la zone. Dans la ligne éditoriale donc, ici c'est pas Skyrock.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]