LA ZONE -
Résumé : Ah putain, mais que j'aime ces moments Nutella où la zonardise jaillit par surprise des poèmes de merde. Dès le premier vers, on se dit clairement qu'on va se taper une bouse ampoulée telle que celles que Glaüx sait si bien pondre, même si quelques images sympas relèvent plutôt bien le tout. Puis interviennent les giclées de foutre, au moment clé : celui où on ne les attend plus. Rien que pour ça, je dirais que ce texte est culte, avec un gros Q.

Ronsardesque

Le 06/04/2007
par Glaüx-le-Chouette
[illustration] Dame,
Je te porte en mon cœur ; et te porte l’obole
De n’avoir au poitrail que rancœur et cloportes
Hérissés à l’envers et les pattes battant
La chamade méchante d’un nom sans noblesse.

Car ton œil est splendeur ; mais sa lumière immole,
En l’âtre creux et noir où le Diable m’emporte,
L’idolâtre crétin dont en vain l’âme attend
La transcendance altière et les molles caresses.

Ma queue seule s’élève ; et raide elle se dresse.
Que ton cul soit calice et le culte salir ;
Intestinale soit ta lumière et ma lyre ;

Je noie tes yeux de sperme et bouffe entre tes fesses
L’ostie que tu échappes - lie du vin de messe ;
Soit. La musique n’est que pucelle faiblesse.























= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 06/04/2007 à 23:23:48
La musique est un cri qui vient de l'intérieur.

C'est scandaleux.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/04/2007 à 11:47:16
De l'intérieur du cul, j'y consens.
Mais elle sera jamais premier ministre ni présidente, la bite voudra pas.


Je suis triste, je trouvais ce sonnet fort chrétien, moi.
Lapinchien


tw
    le 07/04/2007 à 12:24:36
Boufonne, allons voir si la rose...
wesh yo ! wesh yo ! wesh princess...

Quand tu seras bien ieuv, au soir, fumant bedo,
t'asticotant le dard , dévidant et filant,
Diras, slamant mes vers, en trouvant çà kiffant:
« Diam's me célébrait du temps qu' j'étais gossbo ! »

nihil


    le 07/04/2007 à 15:30:45
Trop distingué.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/04/2007 à 15:40:30
Mais merde, sois pédagogue, j'ai fait plein d'efforts.
LeuSuisse     le 07/04/2007 à 18:04:39
Pom pom po-pom! Un peu de lumière intestinale qui s’échappe d’une fente pour illuminer un mol instrument. Que(ue) du plaisir.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 07/04/2007 à 23:52:40
On serait dans l'endroit consacré du forum, je serais peut-être en extase mais, là, j'ai un blocage. Je le lis, j'ai une impression d'ensemble ambiguë mais un peu trop négative à mon goût, et je me demande pourquoi depuis 24 heures (avec activités annexes intercalaires).

C'est vrai que ce sonnet a comme le cul entre deux chaises entre la gauloiserie et la distinction, et ça perturbe. C'est trop ou pas assez. Sur le sens des images et des allusion liturgiques, je me gratte le front sans savoir si c'est en vain ou pas. Comprends pas ce que la musique vient foutre au dernier vers. Et on ne claque pas les portes quand on ronsardise, voyons.

N'étant pas un lecteur de Ronsard , je me demande aussi depuis hier si c'est une satyre d'un de ses sonnets ou pas. Mais je doute qu'il fasse ses deux tercets sur deux rimes.

Alambiqué, retors, un peu trop maniéré. Pour moi, et sans doute pour la zone.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/04/2007 à 00:13:18
Ah merde, alors c'est raté.
C'était un sonnet très sérieux de haine envers le genre humain et la chair plus précisément, mais de fuite en avant vers la crasse et les glaires et tous délices du corps. D'un côté l'aspiration pucelle à l'amour courtois et pur, de l'autre l'attirance invincible de la bite vers les culs, et c'est la seconde qui gagne. Les allusions religieuses sont là pour ça, le vieux cliché de merde transcendance / descente vers l'immonde aussi (j'ai sué comme un débile pour le rendre). La musique, c'est la lyre, déjà ; la fuite prétendue hors des saletés, vers les cieux éthérés de foutaise, mais en vain, d'une part, par pucelle faiblesse et refus des réalités, d'autre part, et à la Ronsard, enfin, c'est à dire au titre d'appât à mouche à sperme, parce que Ronsard a écrit des papiers tue-mouche et rien d'autre, sauf peut-être les Derniers Vers et deux trois trucs. C'était pas un zoziau, un Zonard avant l'heure, au fond. Ronsardesque pour ça, et par mépris. Les rimes foutraques mais strictes, les jeux de sonorités des quatrains face au prosaïsme et aux césures casse-gueule des tercets, liés à cela aussi. En fait c'est tissé sur l'image de l'oeil qui s'inverse, et le nom/la musique de même. Et caetera divers. Mais peu importe. C'est raté, en effet, si rien ne passe. Je suis contrit mais j'avais qu'à pas faire mon poète de merde.

Je suis assez d'accord sur le fait que c'est le cul entre deux chaises, j'ai pas eu la place de descendre assez profond en deux tercets, la forme est mal choisie, cmb.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/04/2007 à 00:17:31
Et bravo Glaüx pour la splendide démonstration de velléitarisme littéraire, c'est lamentable, l'auto-explication de texte raté est plus longue que le poème, c'est vraiment pitoyable, je vais m'auto-chier dans la gueule.
MantaalF4ct0re


    le 08/04/2007 à 00:42:41
ça se rape bien
CMB
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 08/04/2007 à 11:10:34
C'est en train de devenir une valeur-refuge, le cmb.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 08/04/2007 à 11:54:30
Sinon, tu exagères comme un abruti de perfectionniste qui se rend compte que la perfection n'est pas de ce monde. Personne n'a dit que c'est merdique ("Trop distingué", dixit nihil). C'est bien foutu, et c'est ambitieux, y a une touche personnelle qui est bien la tienne, mais ça me semble fondamentalement manquer de clarté sans avoir pour autant voulu jouer délibérément la carte du sombre et de l'obscur. L'Esprit français, môssieur, l'Esprit français.

L'opposition d'élans que tu explicites, ça passe, ça oui, mais de manière, me semble-t'il, plutôt confuse et dans la surcharge d'images dont la compréhentude est peut-être accessible dans ton esprit mais pas dans celui du lecteur. Sans doute effectivement mauvais choix de format, ça déborde de partout, en fait, ce truc. Si tu veux dire des choses sérieuses, faut passer à la ballade. Le sonnet, c'est frivole, on ne peut pas te prendre au sérieux.

Alambiqué, d'après mon Robert de poche : exagérément compliqué et contourné. Y a pas le mot merde, là-dedans. Le qualificatif retors était peut-être plus subjectif, mais tu me permettras de douter de ta candeur quand tu trouves chrétien de faire un usage aussi scandaleux de termes religieux dans un texte publié un Vendredi saint.
nihil


    le 08/04/2007 à 12:27:17
J'avais totalement pas du tout pris ça au sérieux. A mon avis vu le résumé et l'image, Winteria non plus. A la relecture, j'ai toujours pas envie de le prendre au sérieux. Trop distingué.
nihil


    le 08/04/2007 à 12:29:51
L'explication de texte me parait totalement hors de propos Glaüx. Je suis pas sûr que tu ais bien compris ton texte.
MonsieurMaurice     le 08/04/2007 à 13:06:13
Glaüx, vous êtes le plus grand et nous vous vénérons.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 08/04/2007 à 14:38:09
Je devine que ça va vite devenir vénérien votre vénération.
Winteria


    le 08/04/2007 à 14:44:00
nihil : En même temps, ça reste un poème, c'est pas comme si j'avais vraiment cherché à le comprendre. Après deux-trois lectures, j'avais bien entravé les trucs basiques, l'opposition entre "l'amour courtois et pur" et la baise qui transpire ses liquides divers, et aussi ce que Glo appelle "la descente vers l'immonde". Mais pour moi, c'était rien d'autre qu'un poème censé nous faire rire de l'ambivalence entre les amourettes de pucelle et la baise telle qu'elle est décrite par Glaüx. En tout cas c'est ce qui m'a plu dans ce sonnet, sans chercher de sens profond DVCS.

C'est un peu comme ce que j'avais bité du texte "Le ver et la chenille", qui opposait les résolutions solennels de Delesquif à la fin ridicule. Gloups il aime bien opposer, je crois.
Winteria


    le 08/04/2007 à 14:45:40
En tout cas, je me poile comme un petit fou à chaque lecture.
nihil


    le 08/04/2007 à 16:31:31
C'est pas grave. On te pardonne une fois encore.
Lapinchien


tw
    le 08/04/2007 à 16:55:38
"aux onze mille verges d'Apollinaire"

putain, çà c'est pas de la mutation de tapette...
MonsieurMaurice     le 08/04/2007 à 17:08:52
Déjà qu'avec une seule bite, je suis bien emmerdé, alors 11000 ...
Lapinchien


tw
    le 08/04/2007 à 19:38:48
et y a des grappes de couilles sur le multiprise ?
MonsieurMaurice     le 08/04/2007 à 19:47:42
Et trouver des slips à sa taille, ça doit pas être facile facile, finalement mieux vaut avoir une seule petite bite comme moi.
Asa     le 09/04/2007 à 00:30:50
"sperme" c'est un mot très laid, en fait ça et "fesse" sont des mots qui balafrent le texte. Mais sinon "La musique n’est que pucelle faiblesse." c'est très joli, je sais pas ce que ça peut vouloir dire mais c'est joli.
Hag


    le 09/04/2007 à 16:16:34
Je trouve les commentaires encore plus intéressant que ce texte.
pseudo     le 09/04/2007 à 21:14:52
quels commentaires ?
Glaüx-le-Chouette


    le 09/04/2007 à 22:54:17
Quel quoi ?

Asa, tu es mon ami surlittéraire à compter d'aujourd'hui. Moi c'est moustache qui me fait frémir d'horreur. Heureusement, peu de sonnet comportent le mot moustache.

Dourak, jte kif lol mon père, mais c'est pas nouveau.

Hag, haine d'ass. Ca veut strictement rien dire mais depuis le temps que j'avais envie de le dire, je le dis.
LH     le 10/04/2007 à 13:47:00
Bien.


Tout ayant été dit et la nullité infinie de Glaüx révélée, je suis jaloux.

Il est très bien ce sonnet.


Je trouve que les rimes sont bien choisies.
Cloportes et emporte qui révèlent une porte.
Immole qui rend bien la molesse de la chose.
Et les caresses qui s'enchînement sur la fin.

Non, ya pas, j'aime bien.


Sinon, c'est vrai que L’idolâtre crétin ça choque un peu, mais musicalement ça passe très bien.


LH
Claudia     le 10/04/2007 à 15:06:37
Glaüx...
Tu m'impressionnes.
Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2007 à 15:11:45
Glaüx n'existe pas.

Le mec derrière n'a rien, vraiment rien, d'impressionnant, et personne n'a rien d'impressionnant.

Rabats-toi sur les textes. Y a jamais d'autre beauté chez personne que dans les actes et les créations.
pseudo     le 10/04/2007 à 21:20:39
à la portée des caniches cette poésie ?
Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2007 à 21:23:39
Y a qu'à voir l'illustration à base de caniche humain.
nécrophilia     le 08/12/2007 à 02:06:58
[redirect dans le forum and thy ass bitch by Glaüx]

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
madamecaniche tas de con    le 04/05/2008 à 15:23:58
Que ta lumière est belle tas d'abruti, t'as fait l'école des arts ou celle du cirque pour parler aussi bien du caniche?
Glaüx-le-Chouette


    le 04/05/2008 à 17:20:04
Gné ?

Quoi toi vouloir dire ?
Toi Brigitte Bardot ?
Contre-paix


    le 31/08/2008 à 20:24:33
"Glaüx n'existe pas.
Le mec derrière n'a rien, vraiment rien, d'impressionnant, et personne n'a rien d'impressionnant.
Rabats-toi sur les textes. Y a jamais d'autre beauté chez personne que dans les actes et les créations."

Mieux que le texte. Moins technique, entre autres.
Presque zonarde sur le milieu, cette citation se transforme lorsqu'on la lit en un objet brut, simple et beau. Qui, donc, n'a rien à foutre là.
argh     le 01/09/2008 à 06:19:53
alambiqué, un peu trop "compact" mais ca a deja ete dit, ceci dit moi j'aime bien le glissement petit a petit de la pucelle a la putain, pourtant ce sont les commentaires, qui sont plus qu'interressant, on voit la partie "fragile" du gloks dont on se doutait, mais qu'il dissimule tres bien par sa face brutale

en revenant au moutons brebis et merguez, enfin j'veux dire au texte : ya une musique dessus? ca pourrait etre interressant....
Glaüx-le-Chouette


    le 01/09/2008 à 07:28:36
Je vais pas faire l'effort de répondre à cette question, je parle ni aux fans ni aux antifans. Espèce de merde. "OoOoOoOoh J'aI l'ImPrEsSiOn De CoMpReNdRe L'ôÖtEuRh". Pauvre merde. On voit chez les autrs ce qu'on est profondément ; pour toi, j'aurais pas dit fragile, j'aurais dit merdeux.
argh     le 01/09/2008 à 14:05:08
fidele a castrer, euh castro
nan fidele a lui meme oué c'est ca
dommage pour la musique
fan? mouahahaha autant tu prends les autres pour de la merde autant toi tu..... pfffff naif que je suis a te repondre (ca doit etre mon cote merde fanantique, ou antifanatique), oublie ca
argh transfert    le 01/09/2008 à 14:28:23
il est ceci dit vrai que fragile ca marche aussi pour moi, c peut etre un transfert certes
mais alors toi qui voit quasiment tout le monde comme de la merde, par ton propre raisonement ca fait de toi quoi? (et chiotte j'avais dis que je rentrais plus ds ce jeu a la con)
Glaüx-le-Chouette


    le 01/09/2008 à 18:09:10
Un castor ?
argh     le 01/09/2008 à 21:31:11
ca doit etre ca
tantale...     le 13/10/2011 à 22:18:16
très bien écrit....

mais comme tout ce que j'ai lu dans la zone, j'ai pas bien aperçu les tripes, le truc qui vous fait vraiment bander et qui, pourquoi pas, pourrait exciter le lecteur.

Je suis sur qu'avec une écriture aussi raffinée, monsieur Glaux, doit avoir nombre de vices et passions, tous plus tordus les un que les autres.

Du coup je ne comprends pas bien ce que vient faire là le jet d'écume final, tout ça en perruque, ça fait un peu marc dorcel... C'est quoi? du pop art littéraire?

bon hormis le passage de l'ostie...mais ce n'est qu'un petit îlot érotique au milieu d'un océan pornochic,

l’écho des onze milles verges (c'est pas une créature, faut pas confondre apollinaire et lovecraft), m'a donné envie de lire du véritable érotisme, qui rend sensuelles les pires des horreurs....
tantale...     le 13/10/2011 à 22:18:18
très bien écrit....

mais comme tout ce que j'ai lu dans la zone, j'ai pas bien aperçu les tripes, le truc qui vous fait vraiment bander et qui, pourquoi pas, pourrait exciter le lecteur.

Je suis sur qu'avec une écriture aussi raffinée, monsieur Glaux, doit avoir nombre de vices et passions, tous plus tordus les un que les autres.

Du coup je ne comprends pas bien ce que vient faire là le jet d'écume final, tout ça en perruque, ça fait un peu marc dorcel... C'est quoi? du pop art littéraire?

bon hormis le passage de l'ostie...mais ce n'est qu'un petit îlot érotique au milieu d'un océan pornochic,

l’écho des onze milles verges (c'est pas une créature, faut pas confondre apollinaire et lovecraft), m'a donné envie de lire du véritable érotisme, qui rend sensuelles les pires des horreurs....
tantale...     le 13/10/2011 à 22:18:20
très bien écrit....

mais comme tout ce que j'ai lu dans la zone, j'ai pas bien aperçu les tripes, le truc qui vous fait vraiment bander et qui, pourquoi pas, pourrait exciter le lecteur.

Je suis sur qu'avec une écriture aussi raffinée, monsieur Glaux, doit avoir nombre de vices et passions, tous plus tordus les un que les autres.

Du coup je ne comprends pas bien ce que vient faire là le jet d'écume final, tout ça en perruque, ça fait un peu marc dorcel... C'est quoi? du pop art littéraire?

bon hormis le passage de l'ostie...mais ce n'est qu'un petit îlot érotique au milieu d'un océan pornochic,

l’écho des onze milles verges (c'est pas une créature, faut pas confondre apollinaire et lovecraft), m'a donné envie de lire du véritable érotisme, qui rend sensuelles les pires des horreurs....
Quattro     le 13/10/2011 à 22:37:33
Je me suis dit que trois fois c'était pas suffisant.

très bien écrit....

mais comme tout ce que j'ai lu dans la zone, j'ai pas bien aperçu les tripes, le truc qui vous fait vraiment bander et qui, pourquoi pas, pourrait exciter le lecteur.

Je suis sur qu'avec une écriture aussi raffinée, monsieur Glaux, doit avoir nombre de vices et passions, tous plus tordus les un que les autres.

Du coup je ne comprends pas bien ce que vient faire là le jet d'écume final, tout ça en perruque, ça fait un peu marc dorcel... C'est quoi? du pop art littéraire?

bon hormis le passage de l'ostie...mais ce n'est qu'un petit îlot érotique au milieu d'un océan pornochic,

l’écho des onze milles verges (c'est pas une créature, faut pas confondre apollinaire et lovecraft), m'a donné envie de lire du véritable érotisme, qui rend sensuelles les pires des horreurs....
Glaüx-le-Chouette


    le 14/10/2011 à 22:11:56
D'accord.
Glaüx-le-Chouette


    le 14/10/2011 à 22:12:02
D'accord.
Glaüx-le-Chouette


    le 14/10/2011 à 22:12:07
D'accord.
Glaüx-le-Chouette


    le 14/10/2011 à 22:12:22
En effet, c'est plaisant.

D'accord.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]