LA ZONE -
Résumé : Y a eu comme une erreur d'interprétation à cause d'instructions mal formulées. Lapinchien, chargé de l'introduction de la série Asylum nous a pondu un épisode totalement hilarant, déjanté, bourré de gags tous plus absurdes et réjouissants les uns que les autres. Manque de bol, les autres auteurs d'Asylum se sont exclusivement cantonnés à des textes sombres. Du coup j'ai du réécrire cette introduction et garder celle-ci pour en faire un bonus DVD de haute volée.

Asylum hors-série - cellule 219 (version alternative)

Le 25/05/2007
par Lapinchien
[illustration] Ceelule 219 - Professeur Tchekov Arthur
Hihi uhuh, finalement c’est pas plus mal comme çà… j’suis bien ici… j’suis bien ici… J’SUIS BIEN ICI !!! hihi uhuh… ne pas hausser le ton de ma voix… ne pas hausser le ton de ma voix… chut ! chuuut ! hihi uhuh… y’a du monde qui dort... CHHHUUUT ! tout autour de ma cellule, y’ a du monde qui dort … oui… hihi uhuh … chutttt ! et je ne dois pas les réveiller en PENSANT TROP FORT !!! BORDEL ! GNOU ! GNOU ! … … Non ! Pas le gnou ! Bordel ! Tout mais pas le GNOOUUUU !! CHUUUUT ! Bordel ! Ma gueule ! Ma gueule ! MA GUEULE ! VITE automédication ! Ne pas sombrer dans la folie… C’est pas plus mal… C’est pas plus mal ce qui m’arrive ! GNOU ! non ! Vite automédication…

…. …. BZZZZZZZZZZZZZZ !!!
Ouf ! C’est ma salvation… encore un p’tit coup…
…. …. BZZZZZZZZZZZZZZ !!!

Quel bonheur ! Ce kit auto-électrochoc portatif est vraiment une remarquable invention… Je m’en vais déposer le brevet dès demain… C’est sûr, çà va en sauver des vies, çà deviendra le compagnon indispensable de l’homme moderne … C’est excellent… l’anode sur les tempes et la cathode vissée dans l’embout si discret qu’il faut se faire poser dans l’anus... c’est génial… c’est moderne… parfait pour se remettre d’aplomb quand on sent qu’on est limite, qu’on va perdre les pédales… Avec tout le stress lié à l’industrialisation de nos villes, qui pourrait se vanter de ne pas en avoir besoin… Je vais faire fortune ! Je suis bien ici finalement… C’est pas plus mal… Je vais faire fortune et cette salope de Cathy ne va pas toucher un sou… Elle veut divorcer, soit… salope ! Me mettre à la rue comme çà… Je suis bien ici finalement… C’est mieux comme çà… Être au plus près de mes patients c’est quant même moins chiant en cas d’urgence le soir… et pis les finances de la clinique sont au plus bas… çà me permettra de remplir un peu de paperasse avant de dormir… c’est toujours çà de gagné… HEIN ! BANDE D’ENFOIRéS ! VOUS M’ENTENDEZ DANS VOS CELLULES ! PAS VRAI QUE C’EST PRATIQUE QUANT MÊME QUE JE RESTE ICI LE SOIR ? VOUS M’ENTENDEZ PAS VRAI ? VOUS M’ENTENDEZ ! MOI JE VOUS ENTENDS MES P’TITS CINGLéS ! JE VOUS ENTENDS VOUS ASTIQUER SOUS VOS DRAPS ! TOUS A L’UNISSON MES P’TITS CINGLéS ! VOUS FAITES TREMBLER TOUT L’INSTITUT A VOUS BRANLER EN RYTHME ! TOUT VA S’EFFONDRER PAR EFFET DE RESONNANCE ! BORDEL ! CHUTTTTTT ! MA gueule ! Ma gueule ! C’est pas les patients… C’est pas mes petits cinglés… C’est cette foutue chaudière… Cette saloperie de chaudière que l’inspection sanitaire m’a obligé à installer en brandissant la menace d’une suspension de licence… C’est cette connerie de chaudière de merde qui fait tout ce boucan… Me calmer… Me calmer… Suspendre ma licence ! Suspendre ma licence ! Suspendre ma licence… SUSPENDRE MA LICENCE ! MAIS LA PSYCHIATRIE MESSIEURS C’EST MON DADA, BORDEL ! C’EST TOUT CE QUE JE SAIS FAIRE DANS LA VIE ! VOUS VOULEZ ME COUPER LES VIVRES, HEIN ? VOUS VOULEZ QUE J’ARRETE DE ME GNOURRIR ! NOURRIR… heu… gnou… gnou… GNOU GNOU GNOU ! … … Non ! Pas le gnou ! Bordel ! Tout mais pas le GNOOUUUU !! CHUUUUT ! Bordel ! Ma gueule ! Ma gueule ! MA GUEULE ! VITE automédication ! Ne pas sombrer dans la folie… C’est pas plus mal… C’est pas plus mal ce qui m’arrive ! GNOU ! non ! Vite automédication…

… … TOCCCCC TOOOOCCCC TOCCCC !!!
Quel soulagement ! C’est vraiment trop géniaaall… encore un p’tit coup…
… … TOCCCCC TOOOOCCCC TOCCCC !!!

Génial, ce kit express trépanation… Très pratique quand on est près du gouffre et qu’on sent que nos pas chancellent… qu’à n’importe quel moment on risque de tomber dans les limbes de la folie… être happé par le néant de la déraison à jamais… garder le contrôle… garder le contrôle, je dois… encore un p’tit coup … … TOCCCCC TOOOOCCCC TOCCCC !!! HA ! C’est bon ! s’autoscalper le cuir… se perforer le crâne… C’est génial, c’est moderne… s’aérer les neurones, y a rien de tel pour appréhender au mieux le monde si complexe qui nous entoure… comme le gruyère… le gruyère… faut qu’il respire le gruyère dans sa cave, c’est pour çà qu’il est bon le gruyère, avec le temps… il mature, il s’imprègne du monde grâce aux trous… il a tout compris le gruyère… allez ! encore un p’tit coup, j’arme mon burin à multipercution à vapeur… … Non, non… Je dois raison garder… J’irais déposer le brevet demain aussi… Faut que je frappe un grand coup là au niveau financier, je suis dans le rouge… inspection sanitaire salope… retirer ma licence… installer chaudière… payer de ma poche… vite des soussous… argghhhh… Cathy pas contente… envoyer moi me faire foutre… salope ! salope !salope ! Je vais devenir riche après qu’on ait divorcé…. Hihihi uhuh ! vengeance ! Çà fait des lustres que je t’aime plus salope ! salope ! Moi devenir riche et toi pas un sou… Gouine ! Gouine ! Gouine ! C’est pour çà que tu m’as épousé, hein ? faire souffrir un de ces salopards de mecs, l’avoir à portée de main pour lui faire payer pour tout le mal que t’ont fait les autres… Gouinasse ! Gouinassse ! Gnouinasse ! Gnouiiiiiii…. Gnou… Gnou… GNOU ! Non ! Pas le gnou ! Bordel ! Tout mais pas le GNOOUUUU !! CHUUUUT ! Bordel ! Ma gueule ! Ma gueule ! MA GUEULE ! VITE automédication ! Ne pas sombrer dans la folie… C’est pas plus mal… C’est pas plus mal ce qui m’arrive ! GNOU ! non ! Vite automédication…

… … PAFFFFFF PAFFFFFF PSCHROUITTTTT !!!
Ouuu ! ouuuu ! Quel bien être ! La fraîcheur de vivre me revient en pleine déferlante dans ma gueule ! youuuuuiiiii !! hihihi uhuh ! c’est bon ! encore un p’tit coup…
… … PAFFFFFF PAFFFFFF PSCHROUITTTTT !!!

Freud a raison ! quel visionnaire ! quel génie ! Il laissera son emprunte dans l’histoire, çà c’est sûr ! Tout est sexuel ! Tout est sexuel ! Il a raison je délire… Rien à foutre de ma femme… Génial le presse purée à testicules… Je m’en vais déposer le brevet demain… hop hop hop ! un p’tit coup discret quand on se sent tirailler par des pulsions sexuelles trop dévorantes… Quand le vortex de cinglitude frappe à la porte… pour nous emmener… partir loin avec le vortex qui va nous mettre dans sa hotte mais que comme on n’entre pas dedans il va dabord nous demembrer avec ses grandes dents de vortex… nous dechirer en lambeaux et faire un scoubidoubidou de nos trippes avant de nous emporter dans sa hotte de vortex de la folie, loin, loin, loin de la raison… c’est dur… dur… d’être un fêlé… Trois nuits durant lesquelles j’ai dû subir les hurlements des pensionnaires, les gémissements, et les vrombissements sourds de cette saloperie de pute de chaudière de merde ! Ce sont mes patients bordel ! mes patients ! c’est moi qui sait comment qu’y faut faire pour les remettre en ordre dedans leur tronche ! JE SUIS SUR LE TERRAIN MOI MESSIEURS LES INSPECTEURS SANITAIRES ! C’EST PAS COMME VOUS ! ET PIS MAINTENANT JE LE SUIS ENCORE PLUS SUR LE TERRAIN ! C’EST PAS COMME VOUS NON PLUS ! VOUS ÊTES PAS Là ! chut… chut ma gueule… il sont peut être là en vrai… j’en sais rien… Ils se sont peut être infiltré parmi mes malades pour me surveiller et faire tomber d’autres sanctions… la chaudière c’était qu’un prélude… les inspecteurs sanitaires veulent ma peau… oui… j’ai tout compris… il se sont caché en dedans de mes patients ! et en dedans de ma femme aussi ! SORTEZ DE L’UTERUS DE CATHY ! Vous voulez épier mes coups de quequette hein ? hein ? hein ? hein ? Est-ce que mes coups de quequette sont conformes aux lois des coups de quequette promulguées par le parlement des coups de quequette ? Ils sont déontologiques mes coups de quequette ? C’est pour çà que vous m’espionnez depuis l’en dedans de la chatte à ma femme… c’est pour observer mes coups de quequette d’en dedans et me mettre des notes et faire des rapports au ministère des coups de quequette et me faire sauter ma licence, hein ? MES COUPS DE QUEQUETTE ! VOUS LES SENTEZ LA MES COUPS DE QUEQUETTE ? Je ME BRANLE AVEC UN ECONOME ROUILLé ! JE ME BRANLE AVEC UN ECONOME Rouillé ! SORTEZ DE MA FEMME ! MES PATIENTS ! CE SONT MES PATIENTS ! LE FROID est une thérapie, pourquoi devoir installer un chaudière ? hein ? une chaudière ? et pourquoi pas foutre le feu à l’établissement aussi, hein ? Faut qu’ils aient chaud mes petits cinglés ? MAIS C’est l’enfer qui les attend, leur âme est damnée… leur âme est damnée comment pourraient il être dans le droit chemin ? ils sont fous ! FOUS ! FOUS ! Ils sont damnés d’avance… ils ont toute l’éternité pour avoir chaud, bien chaud en enfer… pourquoi faire installer une chaudière que j’ai dû payer de ma poche ! de ma poche, vous comprenez ! Les comptes sont dans le rouge… c’est pas plus mal… hihi uhuh… le froid c’est bien çà restimule ! c’est revigorant… c’est tonifiant… c’est comme une megatonne de coups de fouet dans les burnes, le froid… on a pas trouvé mieux, c’est la Panacée de la psychiatrie le froid… Le chaud çà rabougrit le cerveau… çà le rend tout flamby ! UNE CHAUDIERE ! UNE CHAUDIERE ! ET DANS LA CHATTE A MA FEMME, VOUS ALLEZ M’ORDONNER D’EN FOUTRE UNE DE CHAUDIERE ? oui… oui … comme celle des locomotives peut être ? et pis je devrais y enfourner de grandes pelletées de charbon… oui, oui, çà ferait p’t’être le plus grand bien à cet iceberg ! Frigide ! Frigide ! Frigide ! FRIGIDAIRE ! Un coup de pelle dans la chatte et un dans la gueule, un coup de pelle dans la chatte et un dans la gueule… hihi uhuh ! j’aime bien ! merci ! j’aime bien… effectivement c’est une idée qui pourrait gnou rapprocher… nous… gnou… Gnou… GNOU ! Non ! Pas le gnou ! Bordel ! Tout mais pas le GNOOUUUU !! CHUUUUT ! Bordel ! Ma gueule ! Ma gueule ! MA GUEULE ! VITE automédication ! Ne pas sombrer dans la folie… C’est pas plus mal… C’est pas plus mal ce qui m’arrive ! GNOU ! non ! Vite automédication…

… … RZRZRRZRZ SFLASSSSSSSH !!!
Une bonne saignée brachiale à la scie à étau… y a rien de tel pour se purger de toutes ces humeurs encore malsaines qui polluent la sérénité intérieure après une dure journée de labeur quand le sommeil tarde à venir… oh mes pairs décrient ces pratiques soit disant d’un autre age mais je trouve perso qu’y a rien de plus efficace… A part peu être la maillethérapie… oui c’est bien çà la maillethérapie… c’est un de mes trucs, faut que je pense à déposer le brevet… tant que j’y pense je vais m’en foutre un p’tit coup… çà me revitaliser les lobes temporaux…
… … POC POC POC POC SBLUBBB !!!

Alors là c’est ma bosse des maths… normal je suis un scientifique et pis là c’est ma bosse des lettres… normal je suis un homme de lettres aussi… hihi uhuh… hihi uhu… hihi uhuh… et pis là c’est ma bosse de la plénitude… J’y ai juste fichu un coup de maillet, là… çà va me faire du bien… oh fait chier ça saigne… putain tout mon calme va s’échapper… fait chier ! fait chier ! fait chier ! oooohhh ! … CHAUDIERE ! arrete ce bruit ! CHAUDIERE ARRETE TA GUEULE ! JE PEUX PAS DORMIR ! ARRETE DE COUINER ! ARRETE DE COUINER ! ARRETE DE COUINER !... … mais çà couine pas les chaudières ? c’est quoi ce bruit ? çà me rappelle un truc familier… un vieux truc enfouit dans ma mémoire que je sais plus c’est quoi donc mais que je savais avant que je l’occulte dans mes souvenirs d’un lointain passé passé depuis longtemps… çà fait gluglu… çà spasme… çà fait fait gluglu… çà tremblotte et çà spasme et çà fait gluglu… et çà rigolote et çà glousse… ma grand-mère avant de mourir ? non ! trop joué c’est pas çà ! çà sonne faux… mais qu’est ce que c’est que ce… gluglu… gluglu… splash… splash… ahhhh ! j’y suis ! une canalisation qu’a dû péter à l’étage… ok çà goutte, çà goutte mais çà couine pas une canalisation… et ce gros Rhhhhhhhhuuuuu monotone et lancinant maintenant et çà spasme et çà splashe… heu… c’est comme si on égorgeait une otarie ou un truc du genre… mais c’est quoi…. Une fontaine ? une fontaine ? oh mon DIEU ! OH MON DIEU C’EST PAS POSSIBLE ! une fontaine ! Kathy ! Non pas ma femme ! une fontaine ! kathy est une femme fontaine justement ! Non pas sous le toit de mon propre institut ! Me tromper moaaaa ? ici ! non ! Kathy ma femme mon cœur je ne t’aime plus soit, mais j’aime mon honneur bordel et tu ne vas pas me prendre tout ce qui reste… pas devant mes employés, pas devant mes patients… oh mon dieu ! OH MON DIEU ! pas avec mes employés ! PAS AVEC MES PATIENTS ! Kathy SALOPE ! TU GOUTTES TU GLOUSSES TU SPASMES TU COUINES ET TU SPLASHES ! Tu te tapes tout l’etage supérieur ma pute ! et les mâtons font la queue pour que tu te fasses la leur !!!!! OU EST MON PUTAIN DE FLINGUE ? MAIS OU EST CE PUTAIN DE FLINGUE ? AAAAAAAAhhh ! J’arrive Kathy ! DELIT D’adultère !!!! çà va simplifier la procédure de divorce, salope !

= commentaires =

nihil


    le 25/05/2007 à 21:15:42
Putain mais trop bien quoi. Je viens de le relire, j'avais oublié à quel point c'était drôle. J'adore : "ne pas sombrer dans la folie"... J'imagine ça marqué sur un post-it sur le bureau du professeur. "Penser à ne pas sombrer dans la folie".

Bon par contre j'aurais été bien incapable de reprendre ce personnage pour ses diverses interventions dans la suite de la série. Hop, coupé au montage, connard !
Narak


    le 25/05/2007 à 21:20:52
Magistral.
J'ai rigolé tout partout. Lapinchien je t'aime.
nihil


    le 25/05/2007 à 21:22:05
"Je ME BRANLE AVEC UN ECONOME ROUILLé ! JE ME BRANLE AVEC UN ECONOME Rouillé ! SORTEZ DE MA FEMME !"

Non mais putain.

Commentaire édité par nihil.
Narak


    le 25/05/2007 à 21:22:49
Tout le passage sur les coups de quéquette c'est la meilleure partie d'après moi.
nihil


    le 25/05/2007 à 21:24:46
"mais çà couine pas les chaudières ?"
Mill


site lien fb
    le 26/05/2007 à 02:29:51
L'indispensable trublion qui désamorce l'ensemble. Lapinchien, épouse-moi.
ginse     le 26/05/2007 à 15:29:28
Bon, j'ai donc pas le choix à part de lire si j'ai bien compris. Je vous tiens au courant
Osiris


    le 26/05/2007 à 20:50:14
Putain de merde c'est génial comme texte. Génial. Je me suis marré tout du long. La trouvaille des inspecteurs cachés dans l'utérus de la femme du docteur est excellente.

Au passage je voudrais savoir comment faire pour supprimer un texte que j'ai posté, mais qui n'a pas encore été publié.

Si c'est aux administrateurs qu'il faut demander de le faire, il s'agit de celui intitulé "Rêves d'enfance". Merdique, lourd et répétitif, après relecture. Voilà, les autres sont bons, y'à que celui-là qui soit impubliable.
Lahyenne


    le 27/05/2007 à 10:05:32
"putain tout mon calme va s’échapper"


Ouais il y a de grandes trouvailles
Lapinchien


tw
    le 27/05/2007 à 10:55:53
çà fait neuneu comme çà mais contextuellement çà prend tout son sens car le psy parle d'humeurs et que dans un lointain passé on pensait que les humeurs etaient liquides et qu'en praticant des saignées on pouvait en changer.
Gnou     le 05/02/2008 à 01:43:39
Tous les mois ma maman change d'humeur pendant quelques jours .
Contre-paix


    le 31/07/2008 à 23:10:11
Je me suis vraiment fait chier.

Bizarre, d'habitude j'adore lire du LC, mais là plof, les idées barges tombent à plat. Le schéma est trop lourd et caricatural, bref les bonnes idées ne décollent pas, trop mal desservies par le texte.

Enfin, si ça vous a tant amusés, je dois être un névropathe neurasthénique en manque de confiture, un peu aigri.
Koax-Koax


    le 23/08/2009 à 01:23:21
C'est totalement barré, totalement hilarant, j'ai rigolé tout du long, du grand n'importe quoi bien foutoir, absurde à souhait, ça m'a donné plus qu'envie de lire les textes de Lapinchien, cette manière d'écrire est dingue.

Je relirais tout ça avec le même plaisir, à l'occasion.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]