LA ZONE -
Résumé : Ceci est probablement de la poésie en prose. Vous voici prévenus. Personnellement je ne me prononcerais pas formellement, il est hors de question que je me penche plus avant sur ce tas de boue.

Carlos

Le 30/08/2007
par Lol47
[illustration] Un pari à la mords-moi le nœud !

M’inscrivant dans une logique désespérée ( tu n’as qu’à , il faut que, on verra, bouger, manger mieux, baiser mieux, vivre mieux…); conduire l’autre où l’on veut, parce qu’il faudrait à tout prix, à n’importe quel prix, qu’il nous ressemble, qu’il fasse, qu’il dise, qu’il pense, qu’il agisse, qu’il prenne en considération nos considérations, nos désirs et nos volontés ?
Je commente et je commande mes désirs. Personne ne le fera à ma place.
Hormis la pression psychologique de mon espace vital.

J’ai joué avec mes bourses. Je suis allé à la banque échanger un billet de vingt euros contre quelques dollars.

« IN GODE we trust ! »

La préposée aux échanges monétaires a pouffé de rire.

- C’est pour une cure ?

Si c’est de l’humour, je repasserai vers 16h30, à la fermeture des bureaux.

Quand ma bombe aura explosé…

Inactive copulation religieuse sous l’effet de puissants narcotiques qui ensommeillent la conscience.

J’ai choisi d’écrire, comme on entrerait dans l’héroïsme passif.
Le guetteur des vies foutues, homme occidentalisé.
Médiocratie des vies lanternées.

Je me communique à moi-même les informations de mon monde.
Chaque jour me suffit. C’est mon aubaine. Mon salut.
J’y ai droit parce que je me le suis accordé.
Grâce à ma banque, ode à de nombreux crédits.

L’argent fait le bonheur.
Je suis devenu un voyou.

J’écoute de la musique et je suis devenu heureux…que des bombes explosent partout.
Je m’expose à la contrebande terrestre.
Le nuage blanc de vos nuits noires.
Je me masturbe en pensant à ma sœur.
Quand les pigeons auront tous fini de chier, je m’exciterai, seul, et non accompagné, à l’art de l’auto-fellation, sur une plage sauvage.
Accès interdit aux chiennes, aux regrets, aux artistes, à l’anatomie, l’orifice unique de notre seul patrimoine.

Et le sol laissera des traces sur mes pas.

Lol.

= commentaires =

MantaalF4ct0re


    le 30/08/2007 à 21:26:29
ouais bon ça mene a rien et c'est inutile , mais au moins c'est court et sans pretention, comme une coulée de diarrhée jaune.
B52


    le 30/08/2007 à 21:50:23
Gentille madame en illustration. Mais elle a l'air chère, salope.
Lol47


    le 31/08/2007 à 16:42:57
C'est sympa ici. J'ai l'impression de me faire plein d'amis.
carque     le 31/08/2007 à 18:33:36
"Je me communique à moi-même les informations de mon monde.
Chaque jour me suffit. C’est mon aubaine. Mon salut.
J’y ai droit parce que je me le suis accordé.
Grâce à ma banque, ode à de nombreux crédits. "

C'est moi qui suis con, le truc là qu'est aussi intéressant que ma grand-mère en sous-vêtements ou les deux, dites moi?

Non, vraiment, j'ai réussi à lire jusqu'au bout, mais c'est bien parce qu'il est pas long...
Hag


    le 31/08/2007 à 18:50:42
Ah parce qu'il y a des gens qui ont lu ça ?
Bordel, on vit vraiment dans un monde de merde.
Osiris


    le 01/09/2007 à 02:01:14
Moi j'ai aimé. Ca m'a rappelé le texte que j'avais posté pour la semaine de merde.

Ca me rappelle aussi que j'ai perdu le putain de texte débile que je voulais publier, et qu'en attendant de le retrouver je vais en poster un autre pour pas être inactif.

Monde de merde. Je vais écrire un truc sur les pulsions sexuelles tiens.
Asa     le 01/09/2007 à 02:20:03
On dirait un con qui promouvoit sa connerie, ouais, concept.
Slashtaunt


    le 02/09/2007 à 13:53:13
Merde.
C'est de la merde.

Ni drôle, ni interressant, ni même profond. C'est lisse et plat. Genre piscine vide.
Glop-glop


    le 02/09/2007 à 20:00:55
C'est pas pire qu'une conne qui promeut l'analphabétisme.
Mill


site lien fb
    le 03/09/2007 à 10:43:43
Une piscine vide, ça peut être très intéressant. Moi je dirais plutôt plat et creux : un paradoxe géométrique.
Aesahaettr


    le 18/10/2007 à 22:33:27
Putains de pyramides, toujours là pour la ramener.
Lol47


    le 09/02/2008 à 22:50:46
A la zone y publie des testes que c'est même pas les auteurs qui les on écris AHHHHH§§§ -Le duc-


B52, on ne dit pas salope.
On dit : cette salope.C'est plus poli.
Et puis j'aime bien quand on parle de moi en termes galants.

commentaire édité par Lol47 le 2008-2-9 22:53:16

= ajouter un commentaire =



[Accueil]