LA ZONE -
Résumé : A force de platitudes nihilistes, de poésie enfievrées et autres niaiseries néo-goth, on avait fini par oublier ce qu'est un vrai texte zonard. Comme par hasard c'est un ancien pilier pris d'une inspiration subite qui vient nous le rappeler. Un texte zonard n'est pas un chef d'oeuvre, mais il est amer, agressif, ironique, marrant et il tape dans le bide. Comme ma bite. Et comme ce texte.

La vie

Le 15/10/2007
par Aka
[illustration] Champagne. Un premier CDI ça se fête. Je les ai tous niqués, c’est moi qui ai eu le poste. Pas que ça soit le job du siècle, mais c’est un job. Perspectives d’évolution, salaire misérable à la fin du mois, mais salaire quand même. Puis tout le monde a l’air tellement heureux de cette nouvelle : j’ai l’impression d’avoir découvert le remède contre le cancer. Alors champagne et baise en rentrant pour fêter ça.
Premier jour. Bureau sympa en open space comme dans les films. Les gens sont gentils. J’ai un casque avec micro pour répondre au téléphone, ça aussi c’est comme dans les films. J’apprends vite, il parait que je suis doué. Je rentre tard, tout est fermé mais tant pis. Je cuisine avec ce que j’ai, j’essaye de vaquer à mes occupations habituelles malgré la fatigue et l’heure tardive. Mais qu’importe, tout me sourit. Alors je baise pour fêter ça et je m’endors du sommeil du juste.

Première semaine. Les jeans sont interdits, même derrière un téléphone. Alors je claque ma paye que je n’ai pas encore dans des uniformes pour gens qui vont au bureau. Mais qu’importe, j’excelle dans mon domaine : un jour l’argent ne sera plus un problème.

Maintenant je peux sortir au restaurant le samedi soir avec mes amis. On a plein de sujets de discussion en commun désormais : les impôts, les traites des crédits, la déco, les projets et surtout le boulot.
Le dimanche je peux aller voir ma famille la tête haute : j’ai de quoi ramener des bouteilles de pinard dont les noms ne me disent rien mais qui déclenchent de longues discussions à propos d’un tas de date qui ont l’air importantes et qui sont pourtant depuis longtemps révolues.

Premier mois. La paye vient seulement remplir le découvert du mois dernier. Ca va aller en s’arrangeant de toute manière vu que je n’ai plus le temps de dépenser mon pognon. J’ai perpétuellement un goût amer dans la bouche, j’ai du mal à croiser mon reflet dans un miroir. Alors je place mon téléphone à gauche du PC plutôt qu’à droite. Ca me rassure.

Je ne compte plus. Je ne compte plus les insultes que je récolte au téléphone pour des raisons la plupart du temps inexistantes. Je leur dirais bien d’aller niquer leurs mères, mais ce n’est pas dans la procédure. Il n’y a que dans les films où les gens se révoltent.
Je ne me suis jamais senti aussi vide maintenant que je suis quelqu’un. Plus aucun loisirs, plus aucune personnalité. Mes sorties se raréfient et sont toujours les mêmes, les gens sont identiques, les discussions se répètent. Je vis tous les jours la même journée et j’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui m’en rend compte.
Vivement samedi soir que je baise. Oui, la baise c’est le samedi soir. Mais je ne me fais pas d’illusions, c’est parce que je suis jeune : un jour, ça sera le dimanche matin.

Aujourd’hui je ne me suis pas arrêté à la station de métro du bureau. Je suis resté assis et je suis allé voir tout au bout de la ligne comment c’était. C’était différent. C’était merveilleux.
Ma chef n’a pas aimé. Les absences ne font pas partie de la procédure. Je lui aurais bien éclaté les dents contre son bureau, mais je ne l’ai pas fait. Qui le ferait dans la vraie vie ? Je suis juste rentré dans ce qui est devenu mon taudis. J’ai admiré la vaisselle dans l’évier, le frigo depuis longtemps vide, le bac a linge sale qui dégueule : rien que des cicatrices de ce que le temps m’a volé. Mais qu’importe, il n’y a plus que le lit que j’utilise.

Un an. J’ai évidemment été viré. Mes chiffres n’étaient pas bons. Mais qu’importe, je ne me rappelle même plus de ce que j’étais censé vendre.
Ma dernière paye vient de remplir le découvert du mois précédent. Je ne suis plus personne. Alors je pourrais aller tous leur éclater la gueule au bureau. Je pourrais rappeler tous mes clients et les conseiller sur la manière de niquer leur maman. Je pourrais pulvériser à coups de fusil à pompe tous ces connards de clones de moi-même dans le métro. Je pourrais abréger mes souffrances, mon ennui en me foutant en l’air. Ca serait des chouettes fin à mon histoire tout ça. Mais je n’en ferai rien. On est pas dans un film ici, c’est juste la vie.

= commentaires =

Narak


    le 15/10/2007 à 19:36:35
Putain.

Ca me manquait ce genre de texte. En lisant ça je me suis dis, qu'écrire des trucs gorâsses avec du cannibalisme, des guirlandes de boyaux de toxicos incestueux et toutes les conneries de folkloriques à la con qui nous servent d'outils, ça serait jamais aussi terrifiant que le quotidien plat vide et dégueulasse. Vraiment, je m'y attendais pas et j'ai eu les boules. Une bonne grosse tarte dans la gueule, ce texte. Evidemment je me suis reconnu, qui ne le fait pas.
Beau texte, bien écrit, simple, efficace. Bravo.

Bon ben je vais aller boire de l'eau de Javel.
Putsch


    le 15/10/2007 à 21:27:19
ça m'a fait penser à du bukowski, une analyse plus glauque et un ton froid dans le verbe en plus. Je vais le relire en me tappant une branlette...
Ange Verhell


    le 15/10/2007 à 22:51:43
Un vrai ptit rail textuel à sniffer. Les congés payés en bout de ligne de métro, c'est géant. y a un ptit côté Djian, moi j'dirais.
nihil


    le 15/10/2007 à 23:05:41
Un ptit coté Ayrton Senna surtout.
Slashtaunt


    le 16/10/2007 à 18:15:31
Tory Lane, aussi, un peu.
nihil


    le 16/10/2007 à 21:03:32
Je sais pas si c'est la nostalgie d'une époque zonarde plus agréable, ou on avait l'occasion de causer un peu entre auteurs (voire les baiser) plutôt que de subir leurs contributions muettes, mais ça fait du bien. Du bien de reconnaître le style de quelqu'un, de l'apprécier pour ses qualités comme pour ses défauts (toujours les mêmes chez Aka). Avec la bordée de nouveaux auteurs impersonnels qu'on subit actuellement, on a l'impression de cotoyer des robots de spam qui seraient passés par un hypothétiques débilitron littéraire pour poster leurs bouses.
Alors je suis peut-être partial, et je vais sûrement pas hurler au chef d'oeuvre, mais putain : un texte zonard, un vrai, ça fait du bien.
Ange Verhell


    le 16/10/2007 à 21:59:30
c'est surement un problème lié au réchauffement planétaire
Ange Verhell


    le 16/10/2007 à 22:00:09
un problème de couche de zone...
Abbé Pierre


    le 17/10/2007 à 00:01:33
C'est le genre de textes qui me donne envie de repasser un peu plus par ici.
Et envie d'écrire, aussi.

Woh, putain de merde, non, j'ai rien dit en fait, je repars jouer au Démineur.
roger     le 17/10/2007 à 00:10:58
Travaillez plus pour baiser plus.
alexis glaux la merde    le 17/10/2007 à 11:41:33
le texte est bon oui
alexis     le 17/10/2007 à 11:43:33
A la richard t'aurais dut le faire exploser la tronche d'un conseil municipal
Aka


    le 17/10/2007 à 13:19:41
Nous vous informons que nous n'avons pas compris cette dernière intervention, tout va bien donc.
B52


    le 18/10/2007 à 20:36:13
Bon texte qui donne envie de se suicider mmm et qui rappelle ma vie de merde. J'avais presque oublié tellement je suis un robot et/ou un hamster.
alexis     le 19/10/2007 à 01:56:25
RICHARD DURN CA RAPPELLE A QUELQU'UN QUELQUE CHOSE ?

LE VRAI DESESPOIR, NON ?
Carque     le 22/10/2007 à 13:00:31
Vrai que ça fait plaisir. Et puis vrai que ça donne envie de réécrire un peu et d'enfin amener mon quota à trois textes...

Ouais, je verrais un jour de pluie pendant un amphi.
Le Duc


    le 10/11/2007 à 01:17:49
nom d'un canard boiteu .. Je reconnais là la aka que j'ai lus il y a quelques années : une claque dans la geule qui te rêveille et qui te rappell à quel point ta vie est pourrie (je me suis reconnu tout le long du texte) merci aka ça fais du bien de lire un Texte.
Mais bon faud pas déconné ça reste une fille qui a écris ce texte donc ça casse pas des brique !
non c'est pas drôle de balancé des fions dans le vide faud que tu revienne (vite) que je te les balances en direct
El déf     le 14/06/2008 à 20:06:17
Je suis d'accord avec Le Duc.

Ce texte est décidément génial, putain c'est même mon favoris, c'est simplement juste dans tous les sens du therme, ça dégueule pas de violence irréaliste, c'est du quotidien glauque à souhait, c'est comme le dit l'auteuse la vie..

Je dirai presque que je t'aime aka.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 14/06/2008 à 21:59:50
Je viens d'avoir une révélation. Moi qui croyais que le Duc et el Déf' ne faisaient qu'une seule et même personne, je vivais dans l'erreur depuis toutes ces années.

Flûte de pute.

commentaire édité par Kolokoltchiki le 2008-6-14 22:0:6
Glaüx-le-Chouette


    le 14/06/2008 à 22:01:32
Putain, on a trouvé plus con que le Duc qui simule une méiose.
Un mec qui croit le Duc qui simule une méiose.
Lapinchien


tw
    le 14/06/2008 à 22:35:31
je crois que c'est plutôt une mytose
MOUCHAMERDE     le 14/06/2008 à 22:54:24
Il est dans l'vrai RexBunny !
Glaüx-le-Chouette


    le 14/06/2008 à 23:15:07
Y a un peu de mycose aussi dans le tas.
Doc Nukem     le 15/06/2008 à 00:17:24
Si vous avez des champignons, je peux vous faire une ordonnance.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 18/06/2008 à 22:15:48
Le Duc ne serait qu'un putain de simulateur ? Ca voudrait dire que ses textes sont faussement merdiques ?
Oh le fourbe.
El déf     le 19/06/2008 à 04:44:38
Ils sont toujours mieux que le tien par contre.
Glaüx-le-Chouette


    le 19/06/2008 à 09:24:16
OOOOOHLALALA LE CASSAAAAAAAAAAAAAAAAAGE
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 19/06/2008 à 21:58:54
C'est vrai pardon je m'incline. Han je crois qu'il m'apprécie peu. Si on commence à juger les gens pour leurs textes maintenant ...
Contre-paix


    le 30/09/2008 à 15:42:25
Bordel.

Malgré le ton volontairement tranquille, le texte arrive à être désespérant. L'explosion est suggérée pour mieux être discréditée après.

Sobre et bon : bravo.
P.     le 03/03/2011 à 21:58:19
D'accord avec Contre-paix et le premier commentaire, j'sais plus qui c'était, c'est simple et ça fonctionne vachement bien.
TheAsh     le 07/03/2011 à 19:37:55
Oh ! La saison est bonne , voici bien 2 textes qui m'ont plus depuis ses derniers mois ... il était temps.
Youri     le 08/03/2011 à 11:58:04
Ces suremant l'ortaugraf qui t'as plus

= ajouter un commentaire =



[Accueil]