LA ZONE -
Résumé : Pour une fois un vrai texte comique d'Omega, dans le genre absurde. Presque du Edika avec un cerveau en plus et un humour de table basse. C'est pas la grosse marrade à tous les coins de phrase, mais cette parodie d'émission radio est pas désagréable. Comme toujours avec Omega on se tape dix pages et au final on se demandait si ça valait vraiment le temps qu'on y a consacré. Un autre auteur aurait fait aussi bien en dix lignes. Mais ça passe.

'Allons à l'essentiel', c'est sur Concertation.fm 89.6

Le 27/10/2007
par Omega-17
[illustration] CON-CER-TA-TION F¨F¨¨ M¨M¨M¨M¨M¨M TA-LA-LA

89.6 TA-DAMMMM

CON-CER-TA-TION F M TAM-TAM

89.6 IIIIISSSSS

LA RADIO SANS CONDITION

CONCERTATION .FM
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers Auditeurs : BONSOIR.
C’est toujours un plaisir pour moi, Diogène, de vous accompagner, comme tous les 24 du mois entre 03h10 et 04h40 sur Concertation.fm 89.6, en cette délicate nuit pour notre émission dodécannuelle « Allons à l’essentiel », qui sera consacrée aujourd’hui au thème « L’écriture et la sexualité, oui et alors quoi ? ».
Vous connaissez évidemment la petite organisation que nous mettons en place pour l’occasion, le principe est simple comme la lune : une question-thème, une sous-question et trois intervenants sélectionnés par téléphone qui nous font partager leur appréciation sur le sujet du mois.

La sous-question la voici, elle est posée sereinement et sans hostilité aucune : « Gagne-t-on à être connu lorsqu’on écrit les couilles vides ? ». Et je pense ne pas m’égarer en disant que la nuit sera riche en émotions, en débats et bien sûr en matière grise.

Mais essayons d’ausculter la chose de manière méthodique.
Pour commencer, cette question est-elle réellement pertinente ou serait-ce de nouveau l’une de ces figures de style néo-trash-alternativ’polystyren-newschool-post-apokalyptik à tendance j’ai rien à dire mais avouez que ça claque quand même ?
Nous sommes en droit de nous interroger à ce sujet.

Dans un premier temps, il est effectivement plus prudent - avant de nous prononcer en faveur de la pertinence donc ou de l’inutilité avérée de ce questionnement par le biais d’une instinctive propulsion conduisant fatalement à de virulentes prises de position qui n’auraient pas l’avantage de jouir de l’argumentation poussée qui semble en ce domaine plus qu’indispensable au vu de l’intensité élémentaire que soulève le problème - de considérer successivement les trois points de vue dissociables que vont nous proposer les intervenants et qui sont le fruit des réflexions respectives et comme nous l’espérons tous soutenues de chacun des membres de ce triumvirat voulu éclectique dans un souci de pluralité d’opinion.

Dans l’ordre s’exprimeront :

*Gilbert Cabernier, 47 ans, braconnier en préretraite et entomologiste amateur à ses heures perdues qui nous vient de l’Isère.
* Sophie Bessande, 34 ans, hôtesse d’accueil au Sofitel de Jars-en Bousac et collectionneuse de Marsupilamis en porcelaine.
*Corentin Kavacevic, 19 ans, deuxième année de CAP en poterie instrumentale et recordman vendéen de Tetris en vision nocturne.

Nous allons débuter la première phase avec l’intervention de Gilbert qui va se présenter gentiment et développer son avis.
Gilbert, c’est à vous. Tous les auditeurs de Concertation.fm sont là et pourront réagir en temps réel s’ils le souhaitent. Parlez fort et clair, vous avez la tribune.

Eh oui je sais ils m’ont dit alors bonjour Gilbert je chasse un peu partout hein moi c’est l’activité que je fais et ça me permet de voir le pays de près et puis je sais pas si j’ai le droit de dire mais…

Ici on peut tout dire Gilbert : Concertation.fm 89.6 la radio qui n’aime pas les tabous. Nous sommes là pour ça, aucun problème Gilbert.

Bon ehben moi je vais surtout sur tout là la zone militarisée, aéroports pour avions, autour des usines tout ça parce que ça marche bien pour les busiers, vers les rivières de l’UNESCO pour traquer la loutre, des bêtes comme ça, quoi.

Vous chassez les éperviers qui servent à faire fuir les oiseaux nuisibles autour des pistes d’atterrissage. Et les mammifères fluviaux qui élisent domicile dans les réserves protégées. C’est ça, Gilbert ?

Aussi oui parce que bon moi je dis c’est fait pour ça sinon que pourquoi ils se seraient là sinon voilà, moi je pense comme ça.

Très bien.

Et sinon les bestioles des bois, ça je les mets dans les bocaux, je donne à manger ils poussent bien après je les change j’en remets et comme ça ben j’en ai tout le temps en fait c’est l’autre activité.

Ca, c’est un hobby intéressant. On devrait en parler plus souvent sur Concertation.fm mais aujourd’hui on va se recentrer sur la question-thème et par la suite on abordera la sous-question. On y va, Gilbert ?

Question je suis pas fortiche-fortiche enfin on le fait on y va et puis après on verra.

Voilà, on va le faire de cette façon. Alors Gilbert, concernant cette question-thème élaborée par nos soins, « L’écriture et la sexualité, oui et alors quoi ? » donc. Comment l’appréhendez-vous ?

Ah oui mais écrire ça, c’est pas tous les jours ça c’est comme quand on envoie aux gens moi je vais sur les terrains chercher les busiers c’est pas comme ceux qui sont de la ville ils font des pages et après ça part dans les immeubles moi je suis pas au courant.

Et on le comprend parfaitement, Gilbert. Mais, parlez-nous de votre femme, elle écrit de temps en temps, vous conversez, vous échangez dans l’intimité, pensez-vous que l’activité sexuelle soit indéniablement un moteur supplémentaire à la création et sinon est-il complément dispensable ou univers sans rapport et au lien trompeur ? Finalement, et je crois que c’est un des questionnements des auditeurs ce soir, peut-on dire que l’endorphine libérée conséquemment à l’orgasme est un stimulus exploitable en matière d’art ? C’est bien là-dessus que nous devons nous pencher et c’est incidemment en ce lieu que doivent se regrouper nos mutuels points d’interrogation, tel que celui-ci par exemple : ?.

Ah mais pour la question moi même si je suis pas trop sur ça moi euh je veux dire je veux bien écouter pour voir mais après bon on verra si c’est bon et sinon ben on prendra une autre et tant pis faut pas s’énerver de toute façon.

Mais absolument personne ne s’énerve. Je crois qu’on va contourner la sous-question puisque quoi qu’il en soit, le domaine a été bien délimité par Gilbert et ce premier débroussaillage va nous permettre, avec les autres intervenants, de poursuivre sur base des ces hypothèses de départ. Gilbert, merci. Vous êtes sur Concertation.fm 89.6, restez en notre compagnie, on va accueillir Sophie mais avant : une petite pause publicitaire.

CON-CER-TA-TION FèèèMMMM

89.6 TILLIINNN

« A quarante ans, je me suis aperçu que mon corps ne répondait plus à mes envies. J’étais désemparé, meurtri dans ma virilité, je croyais être seul avec mes problèmes d’érection. Et puis j’ai découvert VULVAX. VULVAX est une pompe à air compressé qui stimule mon membre en accentuant la pression sanguine du corps caverneux, c’est sans douleur et très efficace. VULVAX m’a permis de redevenir un homme. Je n’ai plus peur de la panne, j’ai recouvré la sérénité. Aujourd’hui, comme tous ceux qui sont passés par là, je recommande VULVAX à mes amis.

Demandez conseil à votre médecin traitant.

Pour obtenir une brochure d’informations, appelez le 0800 740 840 et dites VULVAX. »

« Waaaoouuhh… C’est quoi, ça ?
- Ca, tu connais pas ??? Mais c’est le nouveau COCA-COLA GRUNT aux amandes entières : SUPER TONIC et ULTRA FRESH !!!
- Tu me fais goûter ? Allez…
- Non. Un COKE GRUNT, ça ne se partage pas.

La force de dire NON, c’est COKE GRUNT !

Allwwwaaayyyssssss COCA-COLLAAAAA…. »

« Où va-t-on, maintenant ?
- Nulle part, Bertier. Il nous faut ses aveux.
- On a peu de chances d’y arriver, il est muet comme un coffre.
- Nous devons continuer l’investigation : c’est notre TRAVAIL, Bertier.
- Oui mais parfois j’ai envie de raccrocher, ça me ronge.
- Tiens bon Bertier, c’est à nous de ne jamais flancher.
- Je sais.

Découvrez la dernière saison des enquêtes de Julie Lescaut en DVD et son boîtier officiel enduit de sirop d’érable.

Disponible dans tous les points de vente attitrés. »

« Avec sa maison de poupées à triple étage et l’écurie de Priscilla-l’héritière avec du vrai foin, ma petite sœur s’amuse toute la journée et peut faire jouer ses amies !! Moi, j’ai eu la panoplie Transformers avec les vrais hameçons en titane au bout des bras et le casque qui peut se changer mini skateboard ! Maintenant, je lui dis que si elle arrête pas de me demander tout le temps des choses bêtes, je vais lui arracher l’oreille. A chaque fois elle pleure et elle va le dire à maman parce que c’est qu’une rapporteuse, après je suis enfermé dans ma chambre toute l’après-midi. Mais je m’en fiche parce qu’avec mes fulguro-crochets, j’ai troué tous les préservatifs qui étaient sous la table de chevet.
Et toc !

Malin comme MATTEI !!

MATTEI. »

« La vaisselle sale, quand ça s’incruste, c’est l’enfer. Autant faire une croix sur le shopping, ça sera pas pour aujourd’hui. Ouhlàlà… Mais voilà qu’arrive PAIC BASSIN HOUILLER Nouvelle Formule aux extraits naturels de charbon de bois : un seul coup d’éponge et vous offrez à votre vaisselle toute l’harmonie des tonalités de la gamme des gris, de l’anthracite au noir réverbère. Les senteurs régionales qui évoquent toute l’âpreté et le plaisir du travail bien fait chez les mineurs des corons feront désormais partie de la maison.

Séchage minute et à vous les emplettes !

Existe aussi en version terreau fertiligène et mousse forestière. »


Diiiiiiiiiiiuuuuuuuuiiiiiinnn

CON-CER-TA-TION FèèèMMMM

89.6 IIISSSSSSS

LA RADIO SANS CONDITION


Nous revoilà en direct, c’est Diogène pour « Allons à l’essentiel » deuxième partie de la nuit, l’émission qui vous mène DROIT à l’essentiel et c’est sur Concertation.fm bien entendu, 89.6. Si vous venez de nous rejoindre, nous nous attaquons ce soir au thème « L’écriture et la sexualité, oui et alors quoi ? » et notre deuxième intervenant est Sophie. Elle est en ligne pour réagir et faire partager son avis à tous les auditeurs. Sophie ?

Ouiiii. Bonsoir Diogène, je vous écouteee tous les mois et je trouveee votre émissiiiooon très intéressanteeee.

Vous savez, Sophie, nous tentons de faire de notre mieux et sommes satisfaits de constater que les gens de tout âge et de toute condition nous suivent, nous écoutent et apprécient nos débats ou plutôt vos débats, auditeurs, puisque finalement, c’est vous qui êtes les principaux protagonistes au centre de l’émission.



Sophie ?

Ouiiiii.

Nous vous écoutons.

Ouiiii je m’appelleee Sophie et je suuiis hôtèèssee au Sofitèèllee. J’écoutee souvent concertatiioon f-ème et sinon dans la viie je fais collectiioon des Marsupilammiiis. Je suis célibataaiirree et j’aime les hommees qui aimeent les hôtèèles.

Voilà un critère plutôt accessible, c’est intéressant. Et en regard de la question-thème, que pouvez-vous nous dire, à l’aide de l’expérience qui est la vôtre, Sophie ?

Aloorrs pour l’écrituree, j’en fais tous les jours avec mon travaaiille forcément hein, il faut avoirr l’habitudee et aprèès on s’y fait. Pour la sexeeualitéé, j’en fais tous les jours avec mon travaillee forcément hein, il faut avoirr l’habitudee et après on s’y fait. C’est comme l’écrituree donquee je pense on peut diree que c’est presquee pareil.

Vous disposez en effet d’un poste sujet à ce genre de contacts humains. Quelle votre approche critique de ceux-ci ?

On peut paas critiquer hein quand on eesst à la ceuille parce quee c’est paas biieen pour l’hôtèle et en plus on a une chaartrre en-dessoouus du comptooiir qui dit qu’on a pas le drooiit aloors bon, c’est paas possiblee. Sinon on va dans le bureaauu du directeeuur et là il faut être gentiillee.

Oui, la charte d’accueil clientèle notifie le comportement idoine à tenir, c’est assez récurrent comme support afin de limiter les dérives du personnel. Vous êtes donc tenue au silence durant vos heures de travail mais pouvez-vous tout de même nous dire quelle est votre opinion sur la sous-question « Gagne-t-on à être connu lorsqu’on écrit les couilles vides ? » ?

Les couillees ( hiihiihii ) videes… enfiinn cellees quee je connais mais quee je dirai pas, elles sont paas connuuees et puuis quand je les vooiis on écrit pas. Une fois, y aa eu le souus-secrétaaiire adjooiinnt du Partii Communistee qui est venuu mais je sais pas si ça comptee.

Non, malheureusement, Sophie, ça ne compte pas. Celui du Parti Socialiste non plus de toute façon, vous n’avez pas à entretenir de regrets.

Il m’a même offert un Marsupilammiii et je l’ai gardéé et je l’ai mêmee encoree maintenant. Mais c’est un petit, c’eesst quand il est bébéé.

Ils sont généreux, ces gens-là quand même : vous faîtes bien de le rappeler Sophie, il faut en parler de ces choses-là. Vous désirez peut-être finir sur une vision englobante et synthétique ? A propos de l’écriture, de la sexualité voire de l’un dans l’autre, si je peux me permettre ?

Je fais unee dédicassee spéciialle à mon directeeuur Andréé, parce quee il veut qu’on l’appellee avequee son nom et je dis bonjour à tous mes amiiss qui me connèssent( hiihiihii ).

Le message est passé. Merci Sophie de nous avoir concédé un peu de votre temps oh combien précieux et à bientôt sur Concertation.fm 89.6. On salue sans plus attendre tous les routiers qui nous écoutent et on rappelle que Sophie travaille au Sofitel une étoile de Jars-en-Bousac, sortie 14, au kilomètre 80 de la départementale 115. Concertation.fm, la radio qui répond à tous vos besoins.
Ah, on est en train de me souffler qu’un auditeur a voulu réagir à la participation d’un intervenant, on l’écoute tout de suite, c’est… Jean depuis son fief isérois. Jean, c’est à vous.

Caporal Jean Tarron à l’écoute. Responsable en chef et de pied en cap de la zone Douze Delta par 4 Beaufort. Section des opérations de vols au vent.

Quelle présentation ! Bonsoir Jean et bienvenue sur Concertation.fm…

CAPORAL Jean Tarron.

Caporal, mes respects. 89.6, la fréquence des civils comme des militaires. Concertation.fm, la radio de toutes les légions.

JE VOUDRAIS BIEN SAVOIR QUEL EST LE PETIT ENCULE QUI VIENT FOUINER DANS LE MESS DE LA CASERNE ET QUI TIRE A LA CHEVROTINE DANS LE GIBIER CONGELE ALORS SI JE LE PRENDS SUR LE FAIT, ÇA VA LUI…

Ah ah ah… Pas d’insultes sur Concertation.fm, on a coupé la liaison avec Jean, c’est dommage car Jean avait l’air tout à fait sympathique mais la violence verbale comme physique ne mène à rien de bon, on ne le redira jamais assez. 89.6, la fréquence des débats en toute courtoisie. Nous allons quand même recontacter Gilbert depuis le standard, il semblerait qu’il soit en danger.
4h00 pile, vous êtes toujours avec nous sur Concertation.fm pour passer une nuit de culture et de convivialité, vous avez raison et nous allons à présent accueillir notre troisième intervenant, un jeune homme prometteur et qui ne nous est pas inconnu, c’est Corentin : Bonsoir Corentin.

Salut Diogène.

Alors Corentin, je vais te laisser te présenter même si tu es un habitué plutôt atypique et néanmoins charmant de Concertation.fm et tu vas expliquer pourquoi aux auditeurs.

Ouais ben je suis Corentin, je suis un fan de l’émission « Allons à l’essentiel », j’essaye de participer aux plus de débats possibles et en classe, on devait faire un stage en entreprise y a trois-quatre mois et je l’ai fait dans les locaux de Concertation.fm, je me suis goinfré, c’était vraiment trop fun et je vais faire animateur radio si je peux sauf si je suis sélectionné pour le championnat de Tokyo l’année prochaine mais c’est tendu parce qu’ils prennent que les big boss et moi…

Pour que les auditeurs ne soient pas trop perdus par ton enthousiasme, on peut dire que tu es venu ici faire ton stage, que tu es d’un naturel farceur puisque tu n’as pas hésité à cacher mon téléphone portable dans la cafetière de la régie et que tu es champion de Vendée de Tetris en vision nocturne…

Ouais alors là, c’est quand t’as touché les high scores, tu peux passer en mode Black-Out et là, tu dois faire au moins 5 millions avec des lunettes de vision nocturne et tous les blocks sont verts, t’as vu, avec les lunettes, et y faut une technique space que je donne pas à l’antenne pour pouvoir emboîter sur les same colors. C’est le top de la Tetris génération, faut être un ouf. Si tu passes, après t’es bon pour la sélection et pour Tokyo c’est encore plus dingue, t’as vu, parce que les japonais, sais pas comment y font mais eux c’est même pas qui sont oufs c’est qui sont d’une galaxie imaginaire avec leurs top scores mais…

Et tu n’as pas la tâche facile, c’est sûr. Sinon, tu es en CAP et tu vas nous dire quelle est la spécialité que tu as choisie et sur laquelle tu travailles depuis un an et demi maintenant…

Ouais en fait, si tu veux, t’as vu, bon, c’est de la poterie instrumentale. Le people y connaît pas des masses mais c’est un truc tellement rare que c‘est quasiment furtif comme spécialité, c’est Splinter Cell du CAP en fait. C’est de la poterie de base comme les vases, tu vois. Mais sauf qu’à la place des vases c’est des luths et des tambourins. Là, on fait en ce moment la période indienne alors c’est surtout ça mais en première année, quand j’y étais l’année dernière quoi, t’as vu, on était classique : guitare électrique, contrebasse. Chaque année ça change et t’as le BEP sur trois ans si je passe cette année et là, tu passes aux instruments africains et lapons, vers la Russie-Herzégovine tout ça mais bon, tu vois, je sais pas si je vais y aller à cause de Tokyo et puis bon, ça commence à me gaver méchamment aussi.

L’âpreté de ces études et le conditionnement qu’elles imposent sont un lourd fardeau pour un brillant mais si jeune espoir national tel que toi. Je suis convaincu que les auditeurs n’en pensent pas moins et ont été conquis par la ferveur et la propension à l’investissement personnel désintéressé que tu déploies.
Mais passons à la question-thème si tu le veux bien « L’écriture et la sexualité, oui et alors quoi ? ». Qu’en est-il à ton endroit, Corentin ?

C’est bien ça qu’il y a un thème sur l’informatique, ça change un peu des trucs du genre « Le conformisme est-il un solutionnement à l’anémie sociologique et pourquoi pas ? » comme le mois d’avant. Ben si tu veux, je suis plutôt lecture, moi perso, tu vois. Le hardware, c’est une came que je maîtrise pas des masses mais j’ai deux bécanes dans ma chambre, au foyer et j’ai des logiciels de traitement pour la lecture de bande passante et la restauration avancée sur base de la mémoire-tampon. Après pour l’encodage, faut demander à un autre, c’est pas mon territoire.

Cependant tu détiens peut-être davantage de connaissances à propos de la deuxième notion… ?

Ben le problème c’est que je vois pas le rapport mais bon, si y faut en parler moi ça me va…

Nous sommes dans l’expectative.

… Ouais. Et c’est comment ?

Tu peux y aller, Corentin. La sexualité : ton expérience et ta conception.

Ouais ben je sors avec une fille du foyer, elle est en apprentissage Verroterie, Empaquetage et Commerce Triangulaire, comme c’est dans la section d’à côté, c’est comme ça qu’on se connaît, quoi. Elle est zarbi franchement mais on délire bien. Jamais trop compris c’était quoi son taff mais tu la verré, elle est top fun. Sinon le truc relou c’est qu’on peut pas trop se frotter parce qu’elle dit qu’elle veut pas le faire si on a pas un truc religieux d’abord : elle veut qu’on fasse l’onction, je sais pas d’où ça vient comme idée mais il paraît que c’est complètement extrême comme délire. J’ai regardé dans le dico, ils disent qu’il faut un massage à l’huile : pour te dire le truc de ouf, trop hot quoi.

C’est tout ce que l’on te souhaite Corentin : de la joie, de la satisfaction et de la réussite. Et crois-en mon expérience : l’extrême onction est une chose à vivre, en espérant que tu en profites au plus vite. Car c’était un Samsung de dernière génération et j’y tenais particulièrement. On va terminer sur la sous-question car l’aube aux doigts de rose comme le disait Homère avec tant de lyrisme poétique ne tardera plus à se montrer, 4h30 sur Concertation.fm, vous êtes sur 89.6, la radio des nuits paisibles.

Ooouuuuhhhh làà lààà : des saauuciiisssseeesss !!



Moi aussi, je suis fan des Simpsons ! Matt Groening en force, frère !

Le temps nous presse. Avant de conclure et de rendre l’antenne, je vais te demander ton avis sur la sous-question donc. Alors Corentin, mon petit : « Gagne-t-on à être connu lorsqu’on écrit les couilles vides ? »

Franchement tu gagnes que si t’es acteur pro. Sinon c’est gratuit normalement. Ah non, ouais, c’est vrai, en fait sauf si t’es escort boy, là tu peux palper mais t’es pas une star non plus. Ou alors escort et passer à la télé : là tu fais riche + connu. Mais c’est la seule solution au problème, Diogène, y a pas moyen de moyenner, c’est télé ou faire des DVDs avec Katsumi, t’as pas de feinte, y a pas d’autre esquive. Je crois que c’est clair.

Translucide. Corentin, je te remercie, une bonne fin de nuit à toi. Il est l’heure de la synthèse. Que pouvons-nous retirer des participations de nos intervenants tout du long de l’émission, a-t-on mis à jour suffisamment de pistes pour en déduire si oui ou non, il était envisageable de considérer sérieusement notre questionnement de départ, en un mot : comment nous positionner à présent face aux interrogations qui étaient les nôtres en début d’émission maintenant que VOUS nous avez fourni les clés nécessaires à leur résolution ?
Je pense que la réponse brille par son évidence : en effet, il est avéré que l’on…

CON-CER-TA-TION Fèèèmmme TA DA DAMMM TAM

89.6 ISSSS

CONCERTATION.FM PA DA DAAM

89.6 ISSSS

LA RADIO DE L’INFORMATION

LE JOURNAL


Bonjour à tous, il est 4H40 et voilà les titres de ce vendredi 24 août que nous allons développer :

- Une jeune femme de 34 ans violée à mort dans un hôtel par plusieurs individus alors qu’elle assurait l’accueil de nuit de l’établissement ; la gendarmerie locale intensifie ses recherches pour retrouver les responsables qui n’ont pas hésité à signer leur crime, en effet les enquêteurs ont pris note du message laissé sur le comptoir de l’hôtel : « Merci Gégène et à plus ma caille sur 89.6 » qui a été transmis au département de cryptographie.

- Politique : le sous-secrétaire -adjoint du Parti Communiste, Hector Malingouin, mis en examen pour proxénétisme ; accusé de détenir plusieurs réseaux en province, il s’explique actuellement dans les locaux de la police.

- Manifestation des écologistes en Isère, selon l’organisation des « Ragondins en colère », la région ne mettrait pas tout en place pour sauvegarder son patrimoine environnemental et laisserait libre court à toute sorte d’abus, « Il est temps d’en finir avec ceux qui se croient encore à l’époque des trappeurs » a annoncé le leader de la formation et « Si je chope ce salopard, il va… » a ajouté un manifestant dissident apparemment très touché par le phénomène.

Technologie : il y a fort à parier que…

= commentaires =

Traffic


    le 27/10/2007 à 18:10:35
C'est bien marrant.

Sinon je connais un Hervé Malingouin. Hector c'est la même famille ?
Hag


    le 27/10/2007 à 20:00:32
Bien aimé.

Plus le début que la fin, un peu plate. Et puis ça reste trop sage, la connerie n'a pas la place de s'exprimer. C'est bien dommage.
Mais sinon c'est sympa.
Omega-17


    le 28/10/2007 à 01:55:20
Hector et Hervé sont jumeaux.

Hector, l'aîné, boit de la Jupiler du côté de Mons et Hervé fait du camping dans le sud de la France.
Lol47


    le 28/10/2007 à 03:38:08
j'aime bien la gonzesse sur la photo.

on dirait stef au boulot ?!
Omega-17


    le 28/10/2007 à 09:20:22
C'est vrai qu'il y a un petit air...
Aesahaettr


    le 28/10/2007 à 11:06:11
'suis pas d'humeur, donc me suis pas marré. Ce qui veut dire que je devrai relire ça en entier, putain.
Ange Verhell


    le 28/10/2007 à 18:07:48
C'est comme Came lot, mais en mieux.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]