LA ZONE -
Résumé : Traffic, il finit par me faire ronronner. C'est toujours aussi agréable, ici dans le genre propagande désabusée, toujours aussi bien écrit, avec plein de chouettes tournures, plein de bonnes vibrations de cynisme. Bon d'accord, c'est génial, c'est détendant. Confortable presque. Parce que finalement, comme d'hab, y a rien qui pète vraiment à la gueule et qui t'étale pour le compte.

Deux heures par jour

Le 14/12/2007
par Traffic
[illustration] De tous les sens parallèles de l’humain, l’absence de sens de la perception est est sans doute la carence la plus bénéfique à une personne propre et la plus insupportable pour ses voisins.

Voila c'est ça. Une bonne introduction prise de boule. Faut relire plusieurs fois pour capter. Peu à peu, la lumière finit par investir tes neurones atrophiées par les packs de Heineken, la vinasse bon marché qui rend aveugle, les émission de téléréalité et la com sarkozyste du journal de 20h. Tout du moins pour les petits veinards qui n'ont pas encore rendu les armes devant la pauvre vie qui nous accable dans des boulots et des relations sentimentales épaisses comme une feuille de Rizzla.

Pour ma part, dans le parfait esprit de cette décapante entrée en matière, je me suis décidé autour de la quarantaine à agir comme un primate furieux durant deux heures par jour. Un quota sans concession. Les résultats n'ont pas tardé. Je peux vous le certifier, j’ai énormément gagné au change.

Par souci caritatif, je vous livre là les recettes qui font d’un homme honnête un héros de peplum.
Imaginez quel exemple vous faites, au regard de la société, lorsque vous cumulez la réussite financière, le succès professionnel, l’épanouissement familial. On est bien d’accord que ce résultat est hors de portée d’un quidam scrupuleux dénué d’un esprit de compétition parfaitement sanguinaire.

A l'instar des plus grands à travers les siècle, je me suis attelé à une grande expérience de schizophrénie où j’ai réussi à tripler les effectifs là où on n'avait précédemment qu’un personnage en proie aux affres d'une conscience tout autant désemparée que poussive.

En préambule, je me suis engagé dans mes deux heures par jour à ne plus respecter aucune file d’attente. Que ce soit dans mon véhicule ou dans un commerce de proximité, je ne parle pas des hypermarchés où armé de mon caddie métallique je m'impose l'objectif de heurter vivement les autres clients afin de les effrayer. Aucun doute, ça marche. Se munir bien entendu de sa voix la plus grave pour faire valoir ses prérogatives et mépriser solennellement les victimes potentielles toutes affairées au respect de leur droit dont tout le monde se branle parfaitement. Je dois dire que je me suis encore beaucoup amusé ce samedi après midi avec un papi à casquette qui a fini par regarder le sol de façon pathétique pour gémir que c’était pas croyable de vivre dans une époque pareille.

Ensuite, j’ai décidé de consacrer quelques heures par mois à aller draguer extra conjugalement des nanas pathétiques et bien entendu quelques autres heures pour aller les honorer de ma pénétration virulente. Ces filles cherchent de l’aventure. Facile pour moi de leur laisser croire que je suis un homme fidèle tombé en pamoison devant leur charme unique et irrésistible. Leur vanité s’en trouvant absolument boursouflée, la réciprocité s'installe instantanément. C'est là qu'une fois mes sens comblés, je les largue invariablement en leur annonçant que j’ai une femme qui m’attend, moi. Qu’elles devraient peut-être se mettre à réfléchir à ce qui les pousse à fréquenter des hommes mariés. Aucun mâle ne voudrait donc s’engager avec elles dans un quotidien constructif ? Je ferme la porte définitivement sur ces créatures cramoisies aux nichons dénudés toutes préoccupées par l’expérience à laquelle elles viennent de participer.

Professionnellement, il est évident que là encore le champ est large. Ma supérieure soutient éminemment ce genre de comportement. Mon attitude inique m’a valu une bonne douzaine de primes sur les deux dernières années. J’ai reçu deux billets pour l’opéra la fois où j’ai réussi à pousser un connard du service commercial à démissionner alors qu’il était à deux doigts de la dépression. Mozart-Figaro-Salle Pleyel-un hôtel huppé dans le huitième, je n’ai pas regretté mon geste. Parfois je mets la pression sur un groupe de collègues au bout du rouleau, leur demandant d’accentuer la cadence en laissant entendre que leur productivité est observée d’un mauvais œil par la direction. Sinon j’apprécie aussi encourager un gars qui est dans le collimateur à continuer de la même manière au fait qu’une promotion se discute pour son comportement exemplaire. Pendant ce temps, ma puissance grandit et les subalternes veules me caressent dans le sens du poil.
Là aussi c’est tout bénef.

Ma famille ne peut penser que du bien de moi. Il faut dire que je m’occupe de tout un chacun avec une attention particulière. Je défends ma mère devant l’inertie de mon père à lui donner de l’attention. Je soutiens mon père lorsque le caractère acariâtre de ma mère surgit inopinément. Je rends à mon frère sa dignité devant l’injustice qui lui est réservée quand à l’aura dont je bénéficie. Je suis encore le dernier à visiter mes grand-parents. Je le leur fais remarquer. Diviser fait bien régner. J’ai décidé de m’occuper personnellement des affaires d’héritage. Je connais un très bon notaire qui ne cherchera pas à déposséder notre belle famille de son fabuleux patrimoine. Un très bon ami.

Ma femme est dépressive. Ça lui est venu comme ça. Je lui ai conseillé de voir un thérapeute pour son bien. Dans la vie normale, voir un thérapeute s’assortit d’un niveau intellectuel ou d’une bonne dose de philosophie. J’ai rappelé à ma femme que son bac professionnel secrétariat n’était pas à proprement parlé la panacée estudiantine. Nos amis pensent que les antidépresseurs sont une marque de faiblesse. Je n’hésite pas à entamer le débat lors de nos diners en société. Pour ne froisser personne je reste neutre. Quand nous rentrons en voiture, je lui souligne la connerie de ses amis intimes. Comment a-t-elle fait pour ne s'apercevoir de rien durant tant de temps ? Nous rentrons et je lui prépare ses pilules. Moi au moins je m’occupe d’elle.

Dans l’ensemble, j’ai une vie formidable. Vous seriez à ma place, vous ne changeriez rien.

Juste deux heures par jour, vous savez, c’est pas grand-chose. On passe tellement de temps dans les embouteillages à notre époque.

Qu’attendez vous pour commencer ?

= commentaires =

MantaalF4ct0re


    le 14/12/2007 à 22:21:56
deux heures par jour sans commentaire, aussi
Le Duc


    le 15/12/2007 à 00:36:55
Mouais l'archétype du salaud, j'aime bien. Ca ressemble à de l'autobiographie, je me demande si s'en est ?
Omega-17


    le 15/12/2007 à 06:59:03
Deux heures par jour à sodomiser des vietnamiennes de 13 ans sur fond de jungle est un plan largement plus gratifiant.

Nécessite une carte Fréquence +.



commentaire édité par Omega-17 le 2007-12-15 7:33:37
Marquise de Sade


    le 15/12/2007 à 11:36:40
Je l'aime bien ce texte, il pourrait même faire une petite série. Je suis certaine que tu as encore plein de dégueulasseries à raconter.


La photo est nickel, on dirait vraiment toi !
Le Duc


    le 15/12/2007 à 12:25:53
Bordel Omega, mais à quel heure tu te léve le Samedi ? t'es un putain de robot oué !
Omega-17


    le 15/12/2007 à 17:03:11
Participer activement aux échanges fiduciaires intra-Schengen nécessite des aménagements horaires particuliers.
Omega-17


    le 16/12/2007 à 19:31:36
Jeune con.
Narak


    le 16/12/2007 à 19:41:14
je me suis bien amusé malgré que la forme du texte ne m'aie pas franchement donné envie de commencer la lecture.
F.


    le 17/12/2007 à 10:29:57
La petite question en conclusion gache un peu l'ensemble à mon sens.
On s'en fout ? Ah, bon...
Sinon, j'aime bien.
Pareil ? Mais putain, allez vous faire voir !
Dingue, ça, on peut même pas laisser un commentaire sans se faire laminer.
Kirunaa


    le 17/12/2007 à 11:37:06
Concept intéressant, mais personellement je préfère l'apathie.
Hag


    le 17/12/2007 à 18:40:58
Texte sympatoche, qui aurait surement pu donner lieu à mieux, mais qui reste à mon goût trop sage, parce que là, ça tape pas très fort. On reste regarder en hochant la tête et en faisant des "hm hm" approbatifs, on repart on est content "c'était un joli spectacle, qu'est-ce qui reste dans le frigo ?"

Ben dommage quoi.
evariste galeux     le 18/12/2007 à 04:45:23
Hag, Saint Laurent m'en soit témoin, je trouve justement que la désagréable force de ce texte réside dans le naturel du ton et l'hyper-lucidité du narrateur. C'est subtilement dégoutant et ce parce que ces petites manigances mises bout à bout sont, désolidarisées, les nôtres. C'est juste officieusement institutionnalisé. Ne me reconnaissant pas dans le personnage je sais pourtant qu'au moins une fois j'ai pu agir avec cet esprit sale. Alors voilà, pour moi, il n'y a pas et ne doit pas y avoir de spectacle. J'aime bien enfin sans plus, c'est surtout que je ne vois pas de raison, pour moi, de ne pas aimer.
Le Duc


    le 18/12/2007 à 14:27:22
AAAAAAARRRRRRRGGGGGHHHHHH un prof de philo et sur la zone !!!
Traffic


    le 18/12/2007 à 17:22:58
Ca fait un bail tout ça, j'ai bien changé depuis. J'en suis à 12 h par jour et j'ai l'impresion que j'ai pas encore atteint mon maximum.
Atra-Bilaire     le 18/12/2007 à 17:56:30
Et pendant qu'il écrit ce qu'il croit être sa propre vie mais qu'il n'a jamais pu ne serait-ce que de l'envisager,Ô le loser, j'encule sa femme, dépressive uniquement pour son mari puisqu'une dépression ne permet pas l'ouverture suffisamment large du trou du cul.
Texte à chier, sans plus.
Traffic


    le 18/12/2007 à 22:43:27
Et pendant que t'encules ma femme, gros salaud, je te pique tout ton pognon et en plus ce que tu sais pas bien c'est que tu m'excites parce que j'ai toujours rêvé de buter l'amant de ma femme. Tout ça je l'explique dans 12 h par jour. Je te l'enverrai en avant première.
Atra-Bilaire     le 19/12/2007 à 05:25:21
Accident de la route, cela te va mieux que traffic.

Ta femme, j'encule et je l'enculerai probablement encore après et pendant ton fumant et débile "12 h par jour".

Aussi je n'aime pas l'avant première, je préfère passer derrière, ta femme.
Traffic


    le 19/12/2007 à 13:11:36
En même temps, on m'appelle le bulldozer. Dans tes pires cauchemars, quand je te choperai avec mon épousée, je t'enculerai, je te perforerai et je donnerai un chouette orgasme à ma nana bien humecté de ta chaleureuse explosion d'organe. On aime bien ça le lubrifiant naturel par chez nous. Cessons d'abbatre des pauvres otaries innocentes quand on dispose de gros phoques bien gras à portée de bite.

Narak


    le 19/12/2007 à 14:50:06
Ouais les mecs, 9.4. représente, defendez l'honneur de vot' cité !


Branleurs
Atra-Bilaire     le 19/12/2007 à 15:28:06
Bon, d'accord, Traffic, tu as gagné même si ton "abbatre" aurait été mieux disposé avec deux T comme le Thon ou Ta femme et un seul B comme la Bite que j'enfonce dans... Non, j'ai promis de ne plus éructer comme un vieux acariâtre débile tant que je n'aurais pas posté un texte en Wallon ou pas.

Mais, plus sérieusement, à propos de vieux, je suis turlupiné par un détail dans ton texte :

"Je dois dire que je me suis encore beaucoup amusé ce samedi après midi avec un papi à casquette qui a fini par regarder le sol de façon pathétique"

La casquette, c'était une casquette de cycliste ?
Si oui, ne regardait-il pas le sol parce que la visière l'empêchait de regarder vers le plafond ?
Ou alors, la casquette était peut-être "devant-derrière".

Si non, pourquoi pas un béret, plus réaliste.

Mais il est vrai qu'un "papi à béret", ça change la force de frappe de cette phrase que j'ai trouvé par ailleurs magnifique de cruauté, bien qu'il manque dans l'ensemble à mon goût, des délits, relevant au moins de la correctionnelle, pour pimenter et édifier le tout.

Ces heures pourraient aussi servir, sinon à tuer le temps, alors des animaux ou au moins des gens.
evariste galeux     le 19/12/2007 à 15:30:26
Après le succès littéraire "Ta Mère",les éditions Atraffic vous présentent "Ta Femme" qui résulte de sept années de travail sur les liens sociaux culturels entre chimpanzés, bousiers et et autres Nicolas Sarkozys. Achetez-le maintenant,il est en distribution gratuite dans le metro avec un cadeau un poster laid de zeppelin (après celle-ci j'arrête).
EvG


    le 19/12/2007 à 15:31:34
en pas un
IvG     le 19/12/2007 à 15:34:30
hein pas han !
evariste galeux     le 19/12/2007 à 15:40:25
Ah! je m'attendais à cette blague depuis longtemps, je suis content !
nihil


    le 19/12/2007 à 15:46:12
L'humour est la gangrène de l'esprit moderne.
Le Duc


    le 19/12/2007 à 16:34:18
pourquoi tu dis ça ?
Glaüx-le-Chouette


    le 19/12/2007 à 16:34:58
TRANSATLANTIQUE
Traffic


    le 19/12/2007 à 19:31:44
Ah bon une casquette, ça te turlupine ?

Bof... Y a rien à dire de plus sur ce texte que ce qui a déja été dit.

Douze heure par jour, par contre celui là il commence à avoir plus de gueule encore. Parce que j'y fait cramer les hamsters des enfants dans le sapin en hurlant à ma femme qu'on va tous y passer, qu'on a tout loupé dans notre vie, que je ferme la porte à clé toute la journée et que j'éructe des insultes à Sarkozy par télévision interposée quand je bouffe pas du Risperdal.



Quant à ce qui est venu derrière, j'ai trouvé que ça avait de la gueule vu que j'ai rien compris.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 19/12/2007 à 20:17:35
La vraie question, c'est l'impact de ces deux heures sur le revenu mensuel, dans l'optique du nouveau grand projet national du "travailler plus pour gagner plus". Si on prend en considération les anti-dépresseurs de la femelle, ça devient peut-être contre-productif.
nihil


    le 19/12/2007 à 22:33:11
"pourquoi tu dis ça ?"

Tu sais, parfois les protestations silencieuses sont les plus efficaces. Alors ferme-la.
nuhul     le 20/12/2007 à 12:36:50
L'esprit post-moderne sonne la fin de l'humour juif et l'éternel retour des aryens.
Glaüx-le-Chouette


    le 20/12/2007 à 13:15:43
Cmb dtc, s.
Narak


    le 20/12/2007 à 19:33:06
Très novateur la ponctuation insérée, j'aime beaucoup, frigidaire.
Kiri le clown T amusant garçon...    le 29/12/2007 à 19:58:53
Mon pauvre doudou,
En vérité c'est toi le dépressif... Tu as si peu de courage que tu ne te photographies pas à visage découvert.
Au lieu de te branler sur ton boulot et d'être aussi gorgé de cette suffisance ridicule, tu devrais réviser tes classiques.
Hé oui l'imbécile,t'a pas inventé l'eau chaude, même si t'en a l'impression 2h par jour : tes concepts ressemblent étrangement à certains énnoncés par Nietzsche (la philosophie Nitzschienne ça te dit rien, ça m'étonne pas).
Sauf que Nietzsche lui, n'est pas un commercial de seconde zone qui vends des chaussettes kindy ou des actifs boursiers, il exposait, analysait et rendait compte d'une certaine idée de la vie (et à visage découvert surtout...).
Ton style fait très rédaction de troisième, c'est ragfraichissant.
Ta femme n'a peut être qu'un bac pro mais toi question culture générale en dehors des 2 billets pour l'opéra que t'a supérieure t'a gracieusement accordé en te tapotant gentiment sur la tête, t'es pas une flêche...
T'es un bon toutou mon grand.
Omega-17


    le 29/12/2007 à 20:16:38
Tu as bien choisi ton pseudo, toi, et c'est déjà ça de pris, tu me diras.
Néanmoins, j'ai rarement eu l'occasion d'observer un commentaire aussi malchanceux.

En effet, pas plus tard qu'hier, le trafiquant me gonflait copieusement avec les théories de Lacan.
Et c'est sans compter sur le passif dudit individu resquilleur en la matière puisqu'il a poussé l'inconscience - un jour de grand froid - à disserter sur le rapprochement de la philosophie kantienne et des rayons lessive en grandes surfaces, pour ne citer qu'un seul de ses accès de démence.

Bref, je te conseille de t'envoyer rapidement un grand bol de verre pilé.


Edit : niais.

commentaire édité par Omega-17 le 2007-12-29 20:20:42
Kiri le clown Paic main    le 30/12/2007 à 00:08:20
En effet Omega, Lacan et son "stade du mirroir" (cf photo du "traficant"), c'est vrai que ça à l'air de coller ton truc... "la forclusion du père", ça m'a tout l'air de coller aussi.
Omega tu m'impressionne.
Lacan parle souvent du thème des psychoses chez l'enfant : et là poum !! tout s'explique.
En effet les pastilles vicks rafraîchissent non seulement le nez mais la gorge !!! (merci vicks).
je comprends que le "traficant" préfère lire la notice d'utilisation de la lessive Le Chat ou même dépiauter sa boîte de bonux pour le petit cadeau bonus...plutôt que de se taper "critique de la raison pure".
C'est chou pour un "traficant" de comparer les theories de Kant et celles d'un lessivier.
Unilever te remercie et Lacroix WC remercie le "traficant".
Traffic


    le 30/12/2007 à 00:09:52
caustique
Kiri le clown Ouuups    le 30/12/2007 à 00:11:25
Ouuups Omega, quelques fautes de grammaire;-)
On s'échauffe on s'échauffe et on oublie l'essentiel : L'orthographe, la grammaire et ses conjugaisons !!!

la bise mon doudou
Traffic


    le 30/12/2007 à 00:15:16
Comme la soude.

En clown, j'aime que Krusty.
Kiri le clown Le mot    le 30/12/2007 à 00:20:23
Bien vu traffic, ça c'est un bon mot. t'es comme un bon carambar : la blague elle est à l'intérieur du papier.
t'es pas commercial chez haribo au moins ?
non parce que tu connais la devise... Haribo c'est bô la vie (pour les grands et les petits) à moins que tu bosses pour coca cola company et là c'est plutôt : Orangina, faut secouer sinon la pulpe elle reste en bas.
Kiri le clown explication de texte    le 30/12/2007 à 00:22:34
Merci merci mon bon traffic, une explication de texte comme en troisième.
"caustique comme la soude"
Tu t'arranges mon poulet
Omega-17


    le 30/12/2007 à 00:25:45
Il veut jouer au jeu des fautes, ce con ?
Bouge pas, je sors mon van du garage et je t'amène les tiennes.
Je te fais 10€ le mètre cube et c'est payable d'avance.

Incroyable, de nos jours les niais ne doutent plus de rien.
Kiri le clown péplum    le 30/12/2007 à 00:28:30
J'ai pas réalisé à quel point (dixit ton intro) tu aimais te comparer à un héros de Péplums.
Tu aimes les films de gladiateurs ? hein ? c'est ça ?
T'es plutôt Hercule ou Spartacus ?

Sacré coquin
Kiri le clown omegaga    le 30/12/2007 à 00:31:57
Cher Omega,
Je parle de mes fautes, pas des tiennes (s'il y en a) je m'en balance
Traffic


    le 30/12/2007 à 00:32:48
Tu es gentil. Je t'offre hara le clown et vous disparaissez dans un bain de sang.

Elle est pas belle la vie ?
Omega-17


    le 30/12/2007 à 00:36:46
Laisse tomber, le fromage au sperme, je t'ai reconnu.
Tu es l'agent Belgacom qui est venu l'autre jour et qui ne savait pas comment couper le courant.

Evidemment, je t'ai bien fait comprendre ton incompétence et c'était nécessaire, avoue-le, maintenant ce n'est pas non plus la peine de venir te répandre sur les sites que je fréquente pour venir y faire ton grincheux.


Kiri le clown trop déçu    le 30/12/2007 à 00:37:08
Tu ne réponds pas à ma question "traffic" est tu plutôt spartacus ou Hercule ? t'es le genre de mec à t'épiler ? à aller chez l'esthéticienne ?
Putain me dis pas que t'es cadre chez BNP Paribas, non parce que ton blaze sur la photo c'est au moins du Celio.
Omega-17


    le 30/12/2007 à 00:41:13
Traffic


    le 30/12/2007 à 00:41:52
Je vais en parler à mon têtard et je te réponds. Bouge pas.
Traffic


    le 30/12/2007 à 00:49:12
Il m'a dit " Est ce que tu peux fermer ta gueule s'il te plait ? "

Tu vois pauvre,crétin. Maintenant à cause de toi je me fache avec un de mes meilleurs potes.

Va jouer ailleurs. Merci.
Kiri le clown Belga comme ?    le 30/12/2007 à 00:51:04
dixit Omega 17 : "Je sors mon van du garage" "10 euros le m3" "payable d'avance".
j'ai compris gars ... t'es garagiste ?
Les mecs on est pas sorti de l'auberge.
Entre un garagiste qui me parle de Kant et un cadre de chez kindy qui aime bien les masques en latex, je suis assez dubitatif là...
bon, dodo les amis.
omega remets les mains dans le cambouis et "traffic", continue, ton costard Célio, tes aventures picaresques, c'est du tout bon.
c'est au moins en vente dans toutes les bonnes librairies ?
Omega-17


    le 30/12/2007 à 00:54:55
DTCS.

Eh oui : je chois dans le gouffre béant de la facilité mais si on regarde bien, les 4 lettres sont groupées sur le clavier et à mon avis non-humble, c'est loin d'être une coincidence.
Kiri le clown DTCS    le 30/12/2007 à 01:09:39
Non les mecs, DTCS ne veut pas dire

Doudou Tordu Coincé et Sidaïque
ou
David Thierry Carine et Sophie
ou bien
Dans Ton Cul Salopard

ça signifie

Dégoutant Tétard Contrarié et Sodomite.


ça vous dis un carambar avant d'aller dormir ?

Omega & Traffic, c'est un peu comme :
Nicolas & Pimprenelle ?
Quicke & Flupke ?
Guerre & Paix ?
Sailor & Lula ?
Fromage & Dessert ?

hé non les amis Omega & traffic
sont en fait Placid & Muzo (a mon avis vous connaissez, si allez sur google)
Mill


site lien fb
    le 30/12/2007 à 11:43:58
Ah, les mecs, belle bestiole que vous avez chopé... Il croit que Hong Kong est un gorille géant...
Omega-17


    le 30/12/2007 à 12:37:20
En d'autres circonstances j'aurais été plus clément, mais là Mill, tu as cherché la sanction avec cette vanne d'écluse picarde.

Tu vas donc te voir administrer la redoutable red card pliée en huit afin que les arêtes lacèrent correctement les sphincters au passage.

Concernant le sinistre produit laitier, inutile de s'acharner davantage sur du steak haché de fromage blanc, c'est assez dégradant pour lui comme ça alors un peu de tenue.

Jeune freluquet.

commentaire édité par Omega-17 le 2007-12-30 12:38:55
Mill


site lien fb
    le 30/12/2007 à 16:38:41
Je te pisse à la raie alors, si tu veux, hein, vu que je parlais pas de toi, je ne vois pas l'intérêt d'autant d'agressivité. Par ailleurs, il croit aussi que Picadilly est une filiale de Zavatta.
Kiri le Clown Mill et unes nuits    le 11/01/2008 à 21:45:55
Alors toi mon millou t'es un bon. *
T'as le sens de la prôôôse. Pour le cirque, je suis plutôt Pinder (à cause de la tante arf arf).
T'es un peu comme la Amora : au début ça pique un peu mais diou que c'est bon.
As tu vu la bande d'abrutis condescendants et bien pédants à qui tu laisse des messages.
Parce que moi si, mais ça me fais bien marrer.

Salut les carambars et bonnes blagues !!!
Kiri le clown on s'emballe et puis...    le 11/01/2008 à 21:47:58
On s'excite on s'excite et puis on oublie encore ses conjuguaisons.
Alors "Traffiquant" ça boume les paquets de BONUX ?
Traffic


    le 12/01/2008 à 01:06:55
Tiens j'ai fait un texte qui parle de toi en son titre.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]