LA ZONE -
Résumé : Wow, jamais rien lu d'aussi mal écrit. Conjugaison arbitraire, contructions de phrases abracadabrantes, adjectifs aléatoires et clichés stupides à tous les étages, c'est une pure merveille. Dommage que l'histoire, qui forme la suite du texte 'Tobby' n'ait pas le moindre intérêt et s'achève en queue de poisson (en attendant un troisième épisode ?), parce qu'avec un style aussi pathétique, y avait moyen d'avoir un putain de chef d'oeuvre.

Vacances en Vendée

Le 23/02/2008
par Massime
[illustration] Le paysage défile rapidement mais pas trop par la fenêtre du train corail. Finalement c’est déjà les vacances de ne pas prendre le TGV.
Gérard a le nez collé à la vitre car il s’embête un peu, comme on le constate souvent lors d’un trajet en corail. Il est seul car il rejoint les autres à la gare qui sont arrivés antérieurement au village de vacance mais lui travaillait quelques jours de plus à la station service. Enfin seul pas tout à fait, car pour se distraire il peut toujours faire des caresses à travers la grille à son fidèle compagnon, un bien beau cocker nomé Tobby.
Il se prend à rêvasser à ses vacances du futur proche en imaginant les journées sympas que peut offrir un tel séjour en Vendée. Cepandant Gérard a aussi un pressentiment étrange quand à ces vacances qui sont proches mais aussi très dur à dire pour qu’est ce vraiment que ce bémol aux rêveries sucrées.

Lorsque Gérard sort de la gare, ses amis ne sont pas encore là car il fallait qu’ils passent au Super U avant l’heure de pointe. Mais bon Gérard prend son mal en patience et s’ouvre à l’ambiance qui règne autour de la gare et qui représente celle dans laquelle il va profiter de ses congés. Pour la peine, ça fait une opportunité à Tobby d’être permis de sortir un peu du panier en attendant les amis de son maître tant qu’ils sont toujours au supermarché, mais avec la laisse bien sûr. Puis enfin les amis arrivent ayant acquérit l’alcool adequat à fêter l’arrivé d’un nouveau copain au bingalow en la personne de Gérard et accessoirement de son compagnon Tobby le cocker.

C’étaient tous de sacrés fêtards aussi ils savaient fêter un évenement tel que la venue de Gérard au village d’où un apéro plutôt chargé pour nos vacanciers.
Personne ne s’occupait vraiment de Tobby lorsqu’il était coucouche panier mais quand il se levait les gens lui faisaient quelques caresses qui étaient la source d’une joie immense dans le cœur de ce bon vieux Tobby le chien. Gérard quand à lui décidait de croquer la vie à pleine dans comme dans une pomme durant ces 4 jours en Vendée et de se vider la tête de toute sa vie quotidienne loin d’ici en faisant un break pour ces quelques jours. Mais il peinait à aboutir à ses désir de détente optimale à cause du vilain pressentiment qu’il ressentait jusqu’à ce qu’il ait suffisament pris de bières dans le réfrigirateur toujours bien founi grâce à la pugnacité de quelques membres du groupe en terme de l’importance de bien faire les courses au niveau boissons.

Puis les jours d’après se suivirent de la sorte à l’instar du premier jour. Des vacances pour le moins sympas si on décompte le fait relatif à propos dudit préssentiment étrange de Gérard, duquel la noirceur s’assombrissait au fur et à mesure du fil des jours.

Pour le dernier soir, à propos duquel on peut notifier qu’à ce moment du séjour l’état de la troupe est plutôt stationnaire en terme d’alcolémie et se situe assez élevé au niveau législatif en la matière.
Et bien pour le dernier soir ils choisir d’aller bruncher sur la plage qu’ils n’avaient guère encore vue ainsi que l’océan atlantique bordant cette région appelée Vendée. Ils sortirent donc pour la première fois du bingalow (excepté faire les commissions au marché U) et prirent en cœur le sentier qui mène à la plage un peu avant la tombée de la nuit, suivis du bon Tobby heureux de cette petite balade ancestrale. Les mêmes qui gérait l’approvisionnement avaient prévuent les paniers garnis de manière adaptée pour un événement similaire.
Puis ils firent un rond autour d’un feu et commencèrent les festivités dignes de fêter leur dernier soir de ces belles vacances vendéennes et vraiment ayant le profond désir de célebrer tout ceci dans les règles de l’art, ainsi vers 2h00 la plupart se mirent en quête du quartier des prostituées incluant Gérard au groupe. Tobby les suivirent comme par reflex en tant que bon canidé suivant son maître en toutes circonstances et c’est par ce processus qu’il bondit dans l’auto. Certainement aucun des vacanciers n’était vraiment en train de faire acte de prudence en prenant ou laissant prendre ou désirant prendre ou désirant laisser prendre le volant du véhicule, mais ils démarèrent et s’engagèrent dans les petites routes avoisinantes par un chemin un peu hasardeux dans la démarche.

Ils ne trouvèrent au grand jamais le quartier desdites prostituées et la voiture fut quelque peu encastrée dans un arbre avoisinant la route. Seul Gérard qui dans un éclair de lucidité avait comme par miracle mis sa ceinture était sans une égratinure a contrario des autres passagers et autres conducteurs qui étaient pour le moins tous morts sur le coup. Tobby pour le plus grand soulagement de son maître avait lui aussi fait preuve de survie.

Malheureusement Gérard n’avait aucune théorie quant aux probabilités d’où pouvaient-ils être…Aucune habitation ne semblait peupler ce site, Gérard décida de quitter la route et de s’enfoncer dans les fourrées afin de retrouver son chemin, bien sûr suivi de ce bon vieux Tobby.

= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 23/02/2008 à 13:43:25
Foutage de gueule.
Advienne-que-pourra


    le 23/02/2008 à 13:45:51
jeu concourt !!
comptez les "car"
et essayez dans caser autant dans une création littéraire de votre cru !!
Si vous êtes vraiment un passionné vous pouvez aussi comptez les "Gérard"
Advienne-que-pourra


    le 23/02/2008 à 13:46:46
j'ai dépassé le premier chapitre qui dit mieux ?
nihil


    le 23/02/2008 à 13:56:09
Où ça des chapitres ? Moi j'ai tout lu avec grand plaisir. J'attendais à chaque phrase une nouvelle révolution de la langue, une nouvelle perle d'incohérence et de confusion mentale. C'est assez extraordinaire pour désapprendre le français, en tous cas moi j'adore, mais outre la mauvaise maitrise de la langue, y a comme un bruit de fond de stupidité permanent. Je vois bien Massime penché sur sa feuille blanche, réfléchissant sur sa prochaine phrase. Et tout ce qui lui vient, c'est "GNIII !". Alors il écrit n'importe quoi à la place.
Advienne-que-pourra


    le 23/02/2008 à 14:08:27
Oh que tu es cruel !!
Tu n'as malheureusement pas senti le coté ludique de ce texte...
C'est une réflexion profondément philosophique sur le coté ludique de la merde, de sa création à sa consommation.


"en terme de l’importance de bien faire les courses au niveau boissons"
"avait lui aussi fait preuve de survie"
à graver sur le fronton de nos institutions !!

commentaire édité par Advienne-que-pourra le 2008-2-23 14:18:55

commentaire édité par Advienne-que-pourra le 2008-2-23 14:32:35
Aesahaettr


    le 23/02/2008 à 16:25:04
Moi je trouve ça toujours aussi bon. Je lis de la merde mais j'ai l'impression que c'est fait exprès alors ça m'amuse.

"Malheureusement Gérard n’avait aucune théorie quant aux probabilités d’où pouvaient-ils être"

Wahahaha.
nihil, cruche en osier.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 23/02/2008 à 16:52:27
J'ai, moi aussi, l'impression que c'est fait exprès, sans parvenir à interpréter l'intention : on se fout de nous, ou on essaye sincèrement de repousser des limites ?

En fait, il n'y pas tant que ça d'authentiques fautes, mais surtout des rythmes insupportables, des adverbes incongrus, et un contenu rigoureusement dénué du moindre intérêt.
dwarf     le 23/02/2008 à 17:07:26
Obligé que c'est fait exprès.

"Tobby les suivirent comme par reflex en tant que bon canidé suivant son maître en toutes circonstances et c’est par ce processus qu’il bondit dans l’auto."
[on pourrait citer tout le texte en fait]
Ou alors c'est le Duc déguisé.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 23/02/2008 à 17:18:04
Du coup, ce texte ne mérite pas son 1/10 qui le fait sortir du lot et apparaître dans le 'worst of'. Je mets 4. Bien fait pour sa gueule.
MonsieurMaurice     le 23/02/2008 à 21:01:13
Si c'est le chien de la photo qui a écrit ça, chapeau le chien.
Rouage


    le 24/02/2008 à 15:07:20
Mais voyons donc que se passe-t-il dans sa propre tête de l'écrivain à l'instant du moment opportun où il écrit ces propres mots.

Il n'y a qu'une réponse : les neurones de massime effectuent des connections jamais réalisées auparavant dans tous les cerveaux du règne animal. A l'évidence il s'agit là d'un génie. Un lapin certes, mais lapin génial.
Massime


    le 25/02/2008 à 01:10:16
ba dourak j'ai l'impression que tu te sens un peu agressé par ce texte et j'en suis fort désolé. mon unique but en écrivant ces quelques lignes est de me fendre la poire comme un con, être content de ma connerie, pondre une belle friandise pour tt les pekins qui passeront par là. bise
Aesahaettr


    le 25/02/2008 à 01:40:03
Mais ça se VOIT, ça. C'est tangible putain. Je sais pas, je dois être plus sensible à l'humour débile mais je me fends la poire avec toi. Et peu de zonards, rentrent là-dedans, ça me fend le coeur.
Mentaltrash


    le 25/02/2008 à 09:29:50
Oulah... mais dis moi... c'est nul?! NUL!
Premiere fois de ma vie que je lis un texte d'une platitude aussi inattendue.
Les fautes de francais, et le style "reportages/envoye special" retranscrit de memoire par un paysan belge bourre de 56ans a 3 heures du mat.... je pensais que ca cachait une chute bien saignante, ou limite surprenante.... mais non...
C'est un texte de merde, un vrai, qui merite de paraitre dans la semaine de merde.

ca:
"Seul Gérard qui dans un éclair de lucidité avait comme par miracle mis sa ceinture était sans une égratinure a contrario des autres passagers et autres conducteurs qui étaient pour le moins tous morts sur le coup. Tobby pour le plus grand soulagement de son maître avait lui aussi fait preuve de survie."

si la nullite a ete pensee je dis bravo, mais vraiment, parce que on dirait vraiment que ca ne peut que etre pondu par un vrai naze... quelle ingeniosite dans les variations d'illetrisme, super!

edit: bon, en relisant mon commentaire, je me marre aux formulations de merde du maitre massime("a contrario", "fait preuve de survie", "la voiture fut quelque peu encastrée" etc...)... c'est peut etre effectivement du vraiment puissant finalement.
Je n'ose meme pas relire de peur d'eclater de rire(je suis au boulot)


commentaire édité par Mentaltrash le 2008-2-25 9:43:10
Mentaltrash


reponse a rouage    le 25/02/2008 à 09:33:07
>Mais voyons donc que se passe-t-il dans sa propre tête de l'écrivain à l'instant du moment opportun où il écrit ces propres mots.

excellent! il a tout de suite reussi a voler le style de son maitre.

>Il n'y a qu'une réponse : les neurones de massime effectuent des connections jamais réalisées auparavant dans tous les cerveaux du règne animal.

ah oui, je seconde cette formulation.
protonu     le 25/02/2008 à 15:55:43
Ce type réussit toutefois la production d'une telle envie de lui péter la gueule en quelques lignes qu'il n'en demeure pas moins un génie.
Rouage


    le 25/02/2008 à 21:28:44
Mentaltrash>

-Pipo ça commence par un P, mais normalement ça commence par un N.

Mais non, ça commence par un ... ah ouais.

Désolé, désormais mon humilité m'empêchera de te répondre correctement.
Carque     le 26/02/2008 à 12:45:25
Comme souvent ici, j'ai pas réussi à dépasser la phrase écrite en gras. Après, j'ai lu le résumé et me suis dit que j'avais pas besoin de continuer, vu que le texte entier me paraissait aussi chiant que cette prase.
Aesahaettr


    le 26/02/2008 à 13:54:45
C'est pas un texte fait pour que tu te régales à le lire, au contraire, et c'est pour ça que c'est drôle et à lire jusqu'au bout. Même si ça aurait pu être encore plus drôle si y'avait eu de l'humour conventionnel caché, histoire de nous détendre un peu.
nihil


    le 26/02/2008 à 14:02:38
Je suis d'accord avec Aesatruc, ça mérite d'être lu jusqu'au bout, y a des phrases merveilleuses.
Massime


    le 26/02/2008 à 21:08:13
c'est sur que si on vient chercher du contenu dans ce truc on risque de se faire un peu chier (et surtout d'en chier en fait)

je continue de m'étonner que quelques uns prennent ce genre de texte au serieux, trouve ça vraiment mal écrit et lachent un com pour dire que c'est très mal fait.
Enfin si on ne lit que la première phrase je peux comprendre car elle est toute pourrie mais sans doute trop sérieuse pour qu'on s'aperçoive tout de suite de l'aspect 10ème degré du bordel.

aesahaettr merci pr tes coms, qu'entend tu par humour conventionnel?? tu veux dire rajouter des trucs drôle ds le contenu? Effectivement l'idée parait bonne excepté le fait que mon cerveau risque d'entrer en légère surchauffe suivi d'un gros cassage de durite en bonus.

en ce qui concerne la fin, il faut bien voir que tout ce texte est sous tendu par le précedent "tobby", je crois que c'est important sinon on comprend encore plus rien et y a une dimension en moins tout de suite... je ne sous-entend pas que ceci est en fait un chef d'oeuvre hein.
Aesahaettr


    le 26/02/2008 à 21:34:48
C'était juste pour parler, je vois pas ce que tu pourrais rajouter, à part plus d'éléments qui mettraient la puce à l'oreille.
Enfin je sais pas, la phrase d'intro moi me semblait déjà assez introductive dmcs avec une esquisse de large sourire qui commence à se dessiner, mais bon.
Aesahaettr


    le 26/02/2008 à 21:40:15
Mais t'es juste un putain de clown incompris, rejeté par les funambules et gaussé par les zèbres. Peut-être que le peuple reconnaitra ton génie à la prochaine semaine de merde, c'est à dire à peu près vers la prochaine éclipse totale du soleil par la Lune visible en France.
Mentaltrash


    le 27/02/2008 à 03:08:11
>Enfin si on ne lit que la première phrase je peux comprendre car elle est toute pourrie mais sans doute trop sérieuse pour qu'on s'aperçoive tout de suite de l'aspect 10ème degré du bordel.

oui ca c'est vrai.. franchement la premiere phrase m'a decourage.
Ce sont les commentaires de aesatruc(et le fait que le texte soit court) qui m'ont pousse a faire un effort.

Donc oui, si y'a un truc a reprocher c'est que la premiere phrase induit grave en erreur, le reste c'est du tout bon.

commentaire édité par Mentaltrash le 2008-2-27 3:10:18
carque     le 27/02/2008 à 14:07:26
Ben moi j'ai toujours pas envie de lire. Trop long, pas le temps, j'ai mes plantes vertes à arroser. Vous m'excuserez.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]