LA ZONE -
Résumé : Témoignages anonymes de cyber-addicts. Malheureusement pour la cohérence de l'article, la plupart des témoins sont des zonards...

Cyber-addiction 2

Le 13/03/2002
par Zone Inc.
[illustration] Voici quelques témoignages tirés de confessions de cyber-addicts actuels ou repentis.

Recueil par nihil, merci à toute l'équipe de la Zone et à quelques autres pour leur aide :


"burp"

M. S., Paris. Commentaire : la cyber-addiction semble souvent aller de pair avec d'autres dépendances diverses.



"putain !!! ca sert a quoi ce type de questions ? on gagne de la thune au moins ? "

M. G., Région parisienne. Commentaire : la cyber-addiction rend visiblement agressif et avide.



"bah c a dire ke quand j'etais en camp de vacances je jouais dans la fanfare ... : du triangle. et aujourd'hui pour conjurer le mauvais sort j'en parle dans un groupe de joueur de triangle en voie de guérison (le GJTVG) mais c pas gagné y disent !
sinon comment g decroché ?? : j'ai attrapé le combiné avec la main droite (car je suis droitiere) puis j'ai levé le coude et je l'ai porté vers mon oreille (euh le combiné pas le coude !! vous suivez pas pff) ! ça va ou il faut un dessin ?
et bien si on devait comparer la culture de bananes en baignoire en eau gazeuze et l'elevage d'ours en cave éclairée à la bougie ( la cave .. pas l'ours !) je dirais ke je prefere de loin etudier le sort des moines pingouinistes monosourcils du Boukistan central !"

Mlle K., Région parisienne. Commentaire : la cyber-addiction prolongée semble déteriorer la santé mentale.



"Je ne décrocherais pas, puisque je me sens bien "

M. S.W., Arménie.



"bonjour, ane onyme!"

M. S.W., Arménie. Commentaire : la cyber-addiction semble favoriser l'apparition de futures Grosses Têtes



"Témoignage anonyme : oui, s'il te plait!"

M. S.W., Arménie. Commentaire : n'a pas du bien comprendre la question.



"ben fan de cuisine, je vais toujours sur ces site..jusqu'au jour ou je tombe sur une recette d'animal bouilli cuit a la mode japonaise...cet animal , le DJIDJI asiatique m'a rappellé l'affreuse mondialisation dont internet est le vecteur et qu'a cet instant precis, une autre personne, europeenne, francaise, peut etre meme de mon bled etait en train de lire cette page et de se demander comment faire pour attraper un animal identique...
la DJIDJI europeenne que je suis est obligée de se cacher depuis cette decouverte...ma mère, traumatisée par la fin imminente de notre espece a decidé de se camoufler, en mettant une schtroumfette géante sur sa twingo bleu canard..depuis cette date, un 30 fevrier, je peu dire que le net a detruit ma vie..je vous laisse avant d'etre repérée......... chlik** "

Mlle D., Tanière secrète. Commentaire : risque de destruction massive de neurones.



"me retrouver avec les jules que j ai rencontres sur le net en meme temps au meme endroit, y a deux ans, qui se connaissaient et moi entre les deux. Ai fait la gaffe de convier l un a manger des sushis avec moi alors qu il n aimait pas ca, c etait l autre qui les aimait, lol :)"

Mlle Anonyme, Anonyme. Commentaire : augmentation notable de la potentialité de triolisme.



"GROMF"

Anonyme, Anonyme. Commentaire : risque de désapprentissage du langage commun.



"Témoignage anonyme : j'vais le faire, j'vais le faire... "

Mlle G., Paris. Commentaire : perte de temps et de motivation envers tout autre objet que le Net.



" L'oeil hagard, après une nuit blanche devant l'écran, mes doigts se dirigent sur le clavier...
mise en route de la machine...mise en route de la journée...petit déjeuner internet...
Voilà! ouf! enfin je me réveille et mon écran me tend ses bras rassurants! Passage sur le chat...sur les boitàmails...."Bonjour tout le monde!" Je suis accueillie à bras ouverts et ça fait du bien de retrouver les cybers amis! Enfin je me sens revivre après quelques heures pénibles passées dans ma vraie vie!
Description de mon petit déjeuner en direct....on boit un cyber thé en choeur. mmmmm! que c'est bon!
Bon...il va falloir quand même se décider d'aller au taf...pas trop tard...et vite! juste le temps de me doucher, me faire une tête à peu près potable, sauter dans les fringues, et courir au bureau allumer le pc.
Ah! me voilà avec un bon café, au bureau, devant LA machine! ça va déjà mieux! Il m'a fallut dormir dans le RER pour pouvoir traverser cette terrible épreuve du décrochage d'une heure sans connection.
Vite! je reviens sur le net! "Bonjour les cybers collègues!"
Tiens...voilà l'heure du repas...je commande une salade...et vous ? Bougez pas! je déjeune avec vous! Aïe! mon chef qui appelle! Oser me déranger! Bon...ça va. Je le rassure sur l'avancement de mon travail.
Passage sur la boitàmails..."Bonjour mon amour! je suis là, et toi ?" Ouf! il est connecté! On discute par mails jusqu'à l'heure du dèj.... Pensée : #pffff! de quoi ? sa femme ne veut pas le laisser déjeuner avec moi devant l'écran ? quelle ingrate!!!#
Retour au chat.... Cool! aujourd'hui je suis en forme! les délires fusent vite!
Quoi ? déjà 17h ? je n'ai pas vu la journée passer! Bon...bah les amis, je vous dis à demain ou à plus tard pour certains...
De nouveau le RER....je rêve...à mon cyber amoureux...je glisse dans ses bras...aaaahhhh! c'est bon!!!! Arrivée chez moi, je vire l'homme de la maison du pc. Il peut bien aller faire dîner le petit, nan ? !!!
Apéro devant l'écran. Cyber apéro sur le chat...rien de tel pour démarrer une bonne soirée! "Ouiiiiiiiii!! j'arrive! ouiiiiiiiiii! tu peux commencer à faire le dîner...." Je file m'occuper du chérubin, le plonger dans son bain...
petit mail rapide : "Chéri....excuses moi...je dois filer...on se retrouve dès que j'ai fini mon real dîner ?" Pendant le dîner, je pense.... ...heureusement qu'il y a le net!
Comment ferais je pour vivre sans mes cybers amis?!! Comment aurais je fait pour surmonter cet éclatement de ma vie avec la cyber famille ?!! Comment aurais je pansé les blessures d'un cyber-amour cyber-incestueux ?!!....non! non! les gens de la vraie vie ne peuvent pas me comprendre! Heureusement que sur le chat il y a d'autres cybers-lovers qui viendront me cyber-séduire et me cyber-consoler.
Rapidement, le môme est expédié dans son lit. Je peux enfin retrouver mon cyber-amour du moment. On s'aime! pour la vie, bien sûr! C'est merveilleux! C'est si fort! Hein ? sa femme l'emmerde pour aller se coucher ?!!! Bon....bah....tanpis! On se retrouve demain matin dès le petit déjeuner.
1 heure du mat'....je reste sur le chat et les messageries instantannées...la nuit est rude quand on est seule! 4 heures du mat'....ce soir je me couche un peu plus tôt. Ahlàlà! si mon cyber-amour pouvait devenir vrai! Tiens...et si je disais à mon real compagnon que je vais le quitter ? ça résoudrait tous les problèmes!...puisque mon cyber-amour ne se sent pas bien chez lui non plus. Au moins, on pourrait vivre ensembles! Vivre tous nos rêves cyber-égrènés dans la nuit, la journée, tout le temps....sans arrêt....! Ha.....il ne quitte pas sa femme......;( bon...on reparlera de quitter le domicile conjugal un peu plus tard... Ouf! il m'aime quand même, et plus fort que tout! Que c'est beau l'Amour! Toutes ces cybers-preuves d'Amour...!!! ....
3 heures du mat'...je roule dans Paris....j'ai failli emplafonner le parrapet du pont...je m'arrête. Soudain je pleure...je ne peux plus m'arrêter de pleurer....j'ai eu peur. Toute la nuit je pleure....et le lendemain matin, impossible d'aller travailler avec cette tête là. J'ai eu peur.... Je file chez le toubib. La sentence : "dépression! mademoiselle, vous faites une dépression..." Je suis arrêtée pour 1 mois.
Chouette! Je vais pouvoir surfer en toute tranquillité! Ah! mon cyber-amour je suis là pour toi toute la journée!!! Je reprends le taf peu à peu....mais c'est si dur de se concentrer sur autre chose qu'un chat! Mon cyber-amour et moi, on va bientôt se tirer tous les deux! C'est cool! Plus rien n'existe que lui et moi.
Voilà! J'ai annoncé la sentence à la maison..."oui, je te quitte." ..... ça fait trois mois que je n'ai plus de nouvelles de mon cyber-amour... J'erre...il me manque...je ne vis plus....je me désintègre...je manque d'affection....je pleure....je zone.... .....
Tiens...il n'y a pas qu'à moi que ce genre d'histoire arrive ? ... On en parle...on se comprend... On se rencontre ? ...pourquoi pas... Le net ? heu....merci! trop peu pour moi. Peut être qu'on pourrait entreprendre une relation un peu réelle ? Tu ne crois pas ? ....;) "

Mlle A.Q., Région Parisienne. Commentaire : ça fout les giga-chocoboules, moi je jette mon PC par la fenêtre tout de suite. Euh... demain plutôt.



= commentaires =


= ajouter un commentaire =



[Accueil]