LA ZONE -
Résumé : Putain, mais qu'est-ce qu'il se passe. C'est quoi cette chose ? Y a plein de mots partout qui copulent, on y comprend rien, ça part dans tous les sens. L'euphorie factice des pires émissions de téléshopping mixée avec la stupidité bêlante des séries allemandes et le vide intersidéral de la télé-réalité. Autant dire que j'ai détesté. Ou adoré, peut-être. Je sais plus, on s'en fout. En tous cas ça m'a donné envie de m'accoupler avec ma télé.

Zapping suicide party

Le 01/11/2008
par Lembaumeur
[illustration] 1

— Arrête, mais arrête de le tripoter comme ça ton clébard !
— Mais, quoi, Pierrot, c’est juste un chien… Tu vas pas me faire chier pour ça, hein.
— Ah ! Je sais ce que tu penses, bip. T’as vu comment t’es sapée ?! Tu te prends pour Britney Spears ? bip.
— Mais c’est juste mon chien Pierrot. Enfin quoi.
— Et alors, il a bien une queue, non ? Je sais, hein, je sais bien ce que t’as dans ton cœur de bip.
— Hé, tu commences à me faire chier, hein, faut arrêter le pastis des fois. Fait chier, quoi.
— Té comment tu me causes toi, bip, t’en veux une, hein, ma bip, t’en veux une !

« Cent vingt et unième tour, je crois qu’on a perdu Valérie. J’ai les pieds qui commencent à sentir. »
2

« Vous aimez faire l’amour avec votre poney le dimanche matin »
« Votre mère est transformiste »
« Vous avez fait un don de testicule »
« Alors appelez-nous au 08 36 69 69 69 »

« Il faut éviter la crampe, rester concentré, rester concentré. Christian commence à faiblir, il n’arrive plus à fermer la bouche. »

3

— TOP ! Je suis une fraise des bois tropicale, habituée à l’humidité à l’ombre des palétuviers, je m’écrase comme une bip sous la semelle du missionnaire « Ta gueule, Ta gueule, TA GUEULE ! » je suis, je suis, je suis
— La tarte aux prunes ? Napoléon ? Crêpe Suzette ?
— OUIIIIIIIIII, vous gagnez le petit larousse pour les nuls. On applaudit bien fort.

« Failli craquer devant la tête de slip à frisettes. Faut tenir. Faut tenir. Ça y est, Christian est foutu. Putain, Christian, avec de la fumée qui sort des oreilles. »

4

Pause branlette.

« La cinq, c’est quitte ou double. » Flap, flap, flap, gnnn.

5

— Alors oui, ce qui est terrible, mais alors vraiment, c’est l’apprentissage des techniques de séduction, par un professionnel, en DVD.
— Hou, hou, hou, comme c’est drôle.
— Oui, enfin, le mec il t’apprend qu’en faisant les mêmes gestes que ton interlocuteur, tu peux sans problème coucher avec lui. C’est dingue, hein. En DVD, pour pas cher.
— Hou, hou, hou, comme c’est drôle, puissant, novateur. J’en mouille mon string.

« J’ai mal aux oreilles, bordel. Je suis au bord de l'acouphène. Antoine les yeux arrachés à force de jouer nerveusement avec ses branches de lunettes, Rolande en panne d’anus artificiel, Fred lobotomisé au stylo bic, Valérie le cœur calcifié brutalement, Christian l’anévrisme de dépit. Il ne reste que moi, Paul et Virginie. »

6

— Vous avez, là, devant vous, ce produit ré-vo-lu-tion-naire ! La pompe à fesses. Conçue aux USA, elle vous apportera entière satisfaction. Vous pourrez, du matin au soir, vous faire tirer abondamment l’arrière-train, ce qui aura, pour effet, en quatre semaines maxi, de vous les remonter, les raffermir, les écarter. Ré-vo-lu-tion-naire. C’est le Ché pour votre beauté, mesdames. Quatre cent quatre vingt dix neuf Euros quatre-vingt dix, seulement (vibromasseur en option)…

« Ne pas vomir, ne pas vomir. Si je vomis, c’est le début de la fin. Paul et Virginie tiennent le coup. Ils s’aiment, les cons, ça les soutient. Ça sent le cramé dans ma cervelle. Attention à la surchauffe. »

7

Arbeit macht frei [Le travail c’est la santé]… Eros über alles [Amour teuton du téton]… Ich liebe Derrick [suck my dick]…

« Ça y est, l’envie de rendre est passée. Par contre, mes pieds commencent à pourrir. Pourrir sur pieds. Faut que j’essaye de remuer les orteils. La nécrose plantaire, fait chier. Je savais bien que c’était mon point faible. Je risque la septicémie si ça dure trop longtemps, bordel. »

8

— Bah, qu’est-ce qui y a, qu’est-ce j’ai dit ?
— Gna, Gnagnagnagnagnagna
— Bah, qu’est-ce qui y a, qu’est-ce j’ai dit ?
— Gna, Gnagnagnagnagnagna
— Bon bah d’accord alors si c’est comme ça, j’vais boire une bière avec les potes. Ouais.
— Gna.

« J’ai réussi à limiter les furoncles. Mais ma tête commence à déconner. Merde, fuite synaptique dans le lobe temporal droit… »

9 Kamehamehaaaaa…

« Paul commence à trembler de partout… Parler… difficile… »

10 Ouais, t'as vu ma pétasse, elle a un beau ass, moi chu plein aux as, popopopom.

« Lâchez les orteils… Gangrène de merde. »

11 Produit ré-vo-lu-tion-naire. On broie dans ses petites mains un troupeau d’escargots… Oui on les écrase, faut sentir la coquille qui craque et le précieux jus qui vous gicle à la figure. Finies les vergetures.

« Je retrouve plus mes pensées. Paul et Virginie se roulent une pelle et s’étouffent mutuellement dans leur vomi. Seul en tête. »

12 Ouais, je l’ai jetée, elle était gogo danseuse, de toute façon moi, j’aime que les anorexiques, elles font chier moins longtemps.

« J’essaye de me lever. Mes panards restent collés. Je m’étale par terre comme une bouse. »

13 … israéliens…butés plein de juifs… bande de Gaza. Fillette enragée… chien kaputt.

« Ramper, ramper, jusqu’à l’écran… trop loin…n’y arriverai pas… »

14 … « G » qui bâille.

« Pas s’endormir… pas fermer les yeux devant « G » qui bâille… »

15 … président… président… héro… arbeit macht frei…

« Rooooooo… ramper… dégueulis… sens plus rien. »

16… chirurgien… couper le pénis… scalpel…

« Ma bite va tomber... nécrose… Suis presque… M’accroche… »

17… assemblée nationale… vide… holocauste parlementaire…

« J’y suis. Sursaut d’énergie et de lucidité. L’écran géant seize par neuf. Plus myope qu’Antoine, plus large que le cul de Rolande, plus grand que le cœur de Valérie, plus élevé que la cervelle de Fred, plus nerveux que Christian, plus profond que l’amour de Paul et Virginie. Plus fort que moi. Je me relève sur ce qui me reste de pieds. Coup de boule dans l’écran géant seize par neuf. Je m’en fous du cent vingt deuxième tour qui commence. Je cogne et cogne encore. Sang qui coule, crâne vrombissant. Explosion, millions d’étoiles, enfin les étoiles, dans ma tête maintenant encastrée dans l’écran géant seize par neuf. J’ai gagné ».

Game over

= commentaires =

Marquise de Sade


    le 02/11/2008 à 01:42:19
Je savais que l'abus de télé pouvait nuire gravement à la santé mentale, mais je ne pensais pas que ça pouvait être à ce point.

c'est quoi ce truc ?
ok, c'est un zapping
et puis ? ça se veut rigolo et parodique ?
mais c'est pas drôle ! c'est même pas parodique non plus d'ailleurs.

TF1 a encore de beaux jours devant elle.
Aesahaettr


    le 02/11/2008 à 01:46:03
Euh. Oui. Mais, fin. Oui.
nihil


    le 02/11/2008 à 12:59:57
"ça se veut rigolo et parodique ?
mais c'est pas drôle ! c'est même pas parodique non plus d'ailleurs."

Je veux pas faire surchauffer l'éponge qui te sert de cerveau, mais si c'est ni drôle ni parodique, peut-être que ça ne se voulait ni drôle ni parodique. C'est un peu de réducteur de juger un texte soit par la lorgnette "nouvelle" soit par la lorgnette "parodie". Y a tout un tas d'autres variations possibles.

Ce texte, moi, je sais pas ce que c'est. Je sais pas quoi en penser. Mais j'ai bien aimé la sensation de désordre mental qui ressort.
Lapinchien


tw
    le 02/11/2008 à 13:19:18
je pense que si on zippe ce texte, qu'on change l'extension du fichier en .txt, qu'on l'edite et qu'on le lit, on doit à peu près experimenter ce que resent un gars qui se fait péter la cervelle.
Flemme de me logger     le 02/11/2008 à 14:49:14
Lapinchien, tu viens de donner une deuxième vie à tous les textes de la Zone. J'ai essayé avec ceux du Duc, c'est du tonnerre !

Quant à ce texte, je sais pas, je crois que j'aime, mais j'ai trop mal aux cheveux et mon écran me crispe les pupilles un poil trop.
Marquise de Sade


    le 02/11/2008 à 15:23:18
"Je veux pas faire surchauffer l'éponge qui te sert de cerveau, mais si c'est ni drôle ni parodique, peut-être que ça ne se voulait ni drôle ni parodique."

si ça ne se veut pas parodique alors il faut qu'il me dise ce qu'il regarde comme télé, parce que je n'ai jamais vu aucun des programmes décrits dans le texte.

alors que nous reste-t-il ? réaliste ? non. Anticipation ? non. Surréalisme ? non. Biographique ? même avec une bonne dose de champi, non, faut arrêter les clichés sur les hallu. SF ? Non.

"Vous avez, là, devant vous, ce produit ré-vo-lu-tion-naire ! La pompe à fesses. Conçue aux USA, elle vous apportera entière satisfaction. Vous pourrez, du matin au soir, vous faire tirer abondamment l’arrière-train, ce qui aura, pour effet, en quatre semaines maxi, de vous les remonter, les raffermir, les écarter. Ré-vo-lu-tion-naire. C’est le Ché pour votre beauté, mesdames. Quatre cent quatre vingt dix neuf Euros quatre-vingt dix, seulement (vibromasseur en option)…"

C'est pas une parodie des télé-achats débiles qui vous vendraient n'importe quel miracle, ça ?

il y a un coté caricatural, mais pas intelligent, ce qui donne au texte une impression de délires entre potes "ouaiiiiisss elle est trop bien ta bheu, on va se faire un truc trop délire hi hi hi on est trop cooleuuu"

Y'a aucun coté zonard dans ce texte, juste un coté ado attardé, encore une fois (dit-elle avec son accent belge) je commence à me demander si la moyenne d'âge sur la zone dépasse 12 ans.





M. Yo


    le 02/11/2008 à 18:21:29
"Anticipation ? non. Surréalisme ? non."

Pourquoi, non ?
nihil


    le 02/11/2008 à 21:19:33
Si la moyenne d'âge sur la Zone est à 12 ans alors qu'une vieille connasse comme toi traîne parmi nous, ça veut dire qu'on a tous six ans.
Marquise de Sade


    le 02/11/2008 à 21:37:11
appelle-moi maman
Lembaumeur


    le 03/11/2008 à 09:47:06
Je ne vais pas me lancer dans une explication de texte, forcément ridicule.
J'ajoute simplement que je me suis basé sur des émissions existantes, pour certaines à peines caricaturées.
Contre-paix


    le 03/11/2008 à 17:50:13
À lire au degré zéro, ça fait sourire si on n'a pas de tronçonneuse dans le cul. Sinon, à partir du premier degré, le manque de finesse submergera le lecteur avant l'ennui...

Très "culbitepoilcouille", et donc un peu long pour ce que c'est. Mais potable.
Hag


    le 03/11/2008 à 18:51:25
Je commente ce texte.
Zak Blayde


    le 03/11/2008 à 22:23:04
Ben moi j'ai ri, encore.
Traffic


    le 04/11/2008 à 20:20:14
Non vraiment, c'est très débile et le concept aurait pu être drôle si on sentait un minimum d'inspiration.

M. Yo


    le 04/11/2008 à 21:02:50
Je suis le seul à percevoir, en plus du côté débile et parodique, un côté "anticipation" assez glauque et critique ?

Le côté débile apparait dans les extraits d'emissions de tv. L'autre côté dans le fait que 1/ c'est PRESQUE pas parodique, et 2/ on a l'impression que le narrateur (et ses "potes") aussi, passent à la tv. Dans une emission/jeu de tv/réalité ou les gens regardent dans la télé des gens qui regardent la télé, et où la télé se regarde elle même (et la, personne n'a rien pigé à ma phrase, c'est normal, je suis en phase de sevrage). Bref ça critique une forme de nombrilisme à laquelle, finalement, on est déjà presque arrivé.

Non sinon j'ai bien aimé, surtout le tv shopping, ça me rappelle de vieilles insomnies, j'en ai été tout ému.
M. Yo


    le 04/11/2008 à 21:03:37
« Vous aimez faire l’amour avec votre poney le dimanche matin »

AAAAAAAH ET BIEN BRAVO ! BRAVO MONSIEUR ! MONSIEUR EST FIER J IMAGINE !! OUH ! DE SUITE, LES GRANDES PHRASES !!
Lembaumeur


    le 04/11/2008 à 21:14:34
Désolé, j'ai confondu mon poney avec mon canard...
Z'ont la même haleine, les cons.
M. Yo


    le 04/11/2008 à 21:18:28
Mais le poney fait de plus grosses bouses. Alors que le canard crée de petites crottes jolies et décoratives. Avec une senteur fluette et mélancolique. Ca ne veut rien dire. Mais c'est beau. Tout cela démontre la supériorité du canard. Encore une fois !
Lembaumeur


    le 04/11/2008 à 21:25:09
Pour ta gouverne, et ta culture, un poney ne fait pas de bouse, mais du CROTTIN. Ce même crottin, si utile pour amender les terres stériles de la lande creusoise balayées par les vent. Ce crottin, dont on se sert volontier comme combustible lors de longues soirées d'hiver. Je suis utilitariste, moi, Monsieur Yo (japonais ?), et je dis qu'une petite crotte jolie et décorative, et bien, on s'en fout.
Cela étant dit, un canard, c'est très efficace, au niveau bucco génital, mais beaucoup moins pratique quand il s'agit de se faire monter.
Y'a du pour, y'a du contre. En tout état de cause, on ne peut réellement statuer sur la prétendue supériorité du canard sur le poney.
nihil


    le 04/11/2008 à 21:44:51
Oh non putain, pas encore la guerre des animaux.
M. Yo


    le 04/11/2008 à 21:46:49
La Lande creusoise, on s'en fout. C'est donc un argument en moins pour le POUNAY.

ALLEZ, J VOUS NIQUE TOUS MOI !! L'ALBATROS OU IL EST HEIN ?? ET LA MOULE ???? HEIN HEIN ?

Ok, pardon.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 06/11/2008 à 02:34:35
Ouais ben en fait c'est un mec déchiré qui regarde la télé.

Putain, tout ce que je rate en ayant pas la TNT !

Merde alors.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/11/2008 à 19:22:36
J'ignore pourquoi "crâne vrombissant" m'a empli d'aise. Mais il m'a empli d'aise.

Le texte aussi en général, d'autant plus que j'avais réussi à ne pas lire entièrement les commentaires avant le texte, cette fois, mis à part un survol où j'avais cru voir que des gens se demandaient ce que c'était que ce truc. Bah pour moi c'était assez clair que ça partait comme une version au carré de la Real TV. J'aime bien.

Le contraste entre la mise en oeuvre marrante, avec des vrais bouts de fantaisie dedans, et le fond critique et sans grand espoir, m'a bien plu également.

Je ne pense pas que la bière soit en cause, je viens de l'ouvrir.
Glaüx-le-Chouette


    le 08/11/2008 à 19:25:33
Mais euh, alors, on est deux à avoir compris que c'était un Battle Royale version mateurs de télé ?
Putain, mais
je
M. Yo


    le 09/11/2008 à 05:34:06
Faut croire.
Lembaumeur


    le 09/11/2008 à 14:06:46
Outre l'aspect "Battle royale" version Real TV (bien vu), il y a aussi une autre tentative, peut-être complètement ratée. Celle de montrer à quel point regarder la télé peut représenter une sorte de suicide mental, tant au niveau individuel qu'au niveau social. Appauvrissement de l'imaginaire, adhésion à des codes simplistes et très pauvres, perte de la personnalité, chute de la volonté.
Mais bon, je suis peut-être passé à côté.
Narak


    le 09/11/2008 à 15:10:28
Ouais t'as raison, c'est complètement expressionniste, dans un rapport quasi kandiskyien à la réalité et sa perception par un individu X. La désagrégation de la psyché, par son propre refus du logos sensé être en quelques sorte l'incarna de la projection du concept dialectique d'anthropos/cosmos.

Mais bon, je suis peut-être passé à côté.
nihil


    le 09/11/2008 à 15:15:46
Laisse tomber ce porc, Narak, il a visiblement rien capté à son texte.
Lembaumeur


    le 09/11/2008 à 20:33:33
Bon, si c'est ça, je retourne enculer mon poney...

= ajouter un commentaire =



[Accueil]