LA ZONE -
Résumé : nihil, pour palier à l'absence de sujets intéressants à développer, avoue être une tafiole et le prouve. Lancement du chat.

C'est tout mort

Le 11/05/2002
par nihil
[illustration] Salut tous

Bon, comme vous pouvez le voir, pas trop d'actualité sur le site ces temsp-ci, donc pas grand-chose à dire de mon coté, mais on va quand même faire un ptit effort et essayer de trouver deux trois conneries à raconter.

J'ai l'impression d'être le seul à travailler, ces temps-ci. Bon c'est normal, deux jours feriés plus un week-end, y a pas beaucoup de cons qui en profiteraient pas. Eh bien je suis de ceux-là (sous vos applaudissements, merci) ! Et pour marquer ma différence, je vais jusqu'à aller bosser tous les jours, jours feriés et dimanche inclus, ahah je suis un fou j'ai peur de rien.

Vendredi, à ma boite, on était quatre. D'habitude on est plutôt quarante ou cinquante. Marrant. J'ai pu faire plein de petites conneries dans les labos, genre j'intervertis les étiquettes des produits chimiques puis je m'enfuis en ricanant comme le vengeur masqué.

Au moins je peux partir tôt le soir sans que personne vienne me faire chier, même si ma chef, qui a prévu le coup, m'a laissé plein de boulot à faire. J'ai donc passé mon vendredi (outre les petites blagues débiles) à élaborer des prétextes expliquant vaguement pourquoi je n'ai rien pu glander. Genre : "le fichier a refusé de s'ouvrir, faut voir avec l'informatique", des trucs comme ça. Je me dit, comparant le temps passé à chercher des excuses et celui que j'aurais mis à faire le boulot (différence infime), que je suis vraiment trop con. Mais on m'aura pas comme ça, moi ! J'ai depuis longtemps décidé de prendre le maquis et de résister coute que coute à l'envahissement du travail en milieu professionnel. Encore une sublime victoire à mon actif ahahahahahahahahahahahah... keuh keuh faut que je me calme, j'ai des retours d'asthme. Un vengeur masqué asthmatique, ça la fout mal. Genre Alzheimer-man ou Leper Messiah. Ca la fout mal ouais.

Ben oui quoi, chuis une tafiole moi. Sous mes dehors de gros dur qui se la joue, je suis un petit être sensible et doux, qui aime les bisoux et les poèmes d'amour, qui écoute Eve Angeli sur Europe 2 et regarde les Z'amours le midi.

J'ai beau frôler les deux mètres cinquante, me raser le crâne tous les deux jours, avoir une gueule de junkie-taulard dont on ne voudrait même pas dans les prisons honnêtes et m'habiller tout en noir, je tremble en apprenant les agressions des petites vieilles et je pleure en matant "Cyrano de Bergerac", c'est vous dire !
Je suis assez loin des mecs qui font du kung-fu virtuel et qui explosent des immeubles entiers avec un mp5 et un Opinel en grondant "votre matrice, vous pouvez vous la foutre au cul".

L'autre jour, un mec a qui j'ai fait une queue de poisson m'a rattrappé au feu suivant et est descendu de sa caisse. Vous auriez du voir mon état ! Tremblant de peur, le regard fixé sur l'horizon (style "je ne sais rien de ce qui se passe à l'extérieur de ma caisse, non je n'enteds même pas un mec cogner à ma vitre"), les jambes et le cerveau en coton. Et redémarrant à la gueule du mec dès que le feu est passé au vert (cette histoire est totalement non-véridique, si vous vous posiez la question).

Et oui, mon expression favorite est "trou de balle de fils de pute", mais je m'évanouis dès qu'on s'approche de moi avec les sourcils froncés.

Et oui, j'écoute du trash-hardcore-industriel-danstaface-gothique, je regarde des films inconnus réalisés par des japonais fous à la sortie de l'asile, avec des giclures de sang de partout, oui le bouquin que je lit en ce moment parle de l'amour d'un homme et de sa truie (mais bon, c'est un ukrainien faut dire) et ça me fait rire. Mais faites-moi un reproche et je me mets à pleurer.

Et oui, j'écris un bouquin, dont voici un extrait :
"Je crèverais dans un bain de sang brûlant et d’os éclatés, je veux que la dernière image collée contre ma rétine soit la jouissive vision des tentacules battant en retraite et des pigeons tombant dans un même carnage, après, seulement après, m’enfoncer m’enfoncer m’enfoncer m’enfoncer m’enf", mais j'aime Candy contre les Bisounours.

Et oui je glorifie l'amour des chèvres mortes et la nécrophilie homosexuelle, mais je m'éprends de la moindre pute qui me fait les yeux doux et je deviens dingue dès qu'elle se moque de moi.

Et oui, je suis le chef de la Zone mais je regarde en secret des épisodes de San-Ku-Kai et de Nicky Larson ahahah.

Je vais me droguer pour oublier, chlik clak vlouuuuff, ah ça va mieux.

Bon qu'est-ce que je vais encore pouvoir raconter comme débilités absurdes?

Enfin tout ça pour dire que les auteurs de la Zone ont été nettement moins cons que moi et se sont tous barrés en congés. Pendant que je rumine mes obsessions sous la pluie en errant dans un qurtier désert de Strasbourg-City, mes petits potes rejouent "Bienvenue à Galaswinda, darladirladada" sous les cocotiers de je ne sais quel pays tropical.

Heureusement, il me reste un peu d'actualité datant du début de semaine à raconter, finallement j'ai bien fait de pas me prendre le chou à me recogner un édito en cours de route, que j'aurais plus su du tout quoi dire aujourd'hui. Comme quoi, la glande ça a du bon.

Voici donc, c'est du réchauffé, mais c'est à prendre ou à laisser :

- Lapinchien, notre brillant auteur mutant (c'est un hybride entre un monstre de foire et une amibe, c'est un fils de chacal, c'est un résidu de fausse couche forniquant avec un lévrier) a lancé une histoire à suivre sur le forum, j'attends de tout le monde qu'il participe, ne serait-ce que de quelques mots (topic Hitoire collective).

- Toujours sur le forum, concours de vannes débiles, lancé par je ne sais trop qui (en tout cas le coup d'envoi a été donné par Djinny). Là encore, participation réclamée, si y a assez de matière, on pourra en faire un article. Ce sera sans doute pas l'article le plus naze qu'on ait jamais eu de toute façons (topic Bof...).

- Monsieur Yo fait toujours tourner son site perso, un regroupement immense de chatteurs divers et variés, comprenant un certain nombre de cons (dont beaucoup d'auteurs de la Zone c'est vrai). Ils ont même des éditos, avec un vrai éditorialiste, et nous ont pompé le concept des Best-of avec leur rubrique "Au détour d'un chat", dont voici un extrait :

"J'inspire bien les putains" (yo)
"Autrement... T'as une passoire chez toi ?" (bouc)
"Les Musclés, y sont plusieurs et ils arrivaient à être en adéquation !" (yo)
"Putain, t'as fait du mal à ma couille !!" (yo)
"Petit furet des bacs à sable !!!" (bouc)
"Moi j'ai une nana qui... nan j'ai pas de nana" (bouc)
"C'était pas un coléoptère la, c'était un collé au mur !" (yo)
"La perfection est faite de défauts... ha nan, j'vais passer pour quelqu'un d'intelligent !!" (aka)
"j'ai deja descendu, et de haut en bas !" (aka)
"va t'auto-faire foutre !" (yo)

Si ça ça vous donner pas envie d'y aller jeter un oeil, c'est à se pendre. Oui je sais, je prends pas de risques, vu la gueule terrifiante de nos best-ofs, la copie est pas près de dépasser l'original !
Cici itant dit, vouéci li lien :
http://www.ptdrrr.net

- Inscription de deux nouvelles auteuses : l'une que l'on connaît bien ici, un croisement entre une pakistano-polonaise et une hollando-lesbienne, nommée Cepu (alias Lady Destroychat eheheheh) qui s'exprime dans une langue inconnue de tout le monde sauf de Shirow (tu m'étonnes). J'aimerais bien voir la gueule des articles. En fait Cepu en avait envoyé un, mais a été prise au célèbre piège du :
* soumettre un article
* se prendre un message d'erreur dans les dents
* se rendre compte qu'on avait pas fait de copie
Donc faudra attendre encore un peu pour parcourir des noeils ce amas potentiel de débilités, de hard-sex et de langage de chatteur perverti à la gnole de trappeur. Calice de criss de cibouère !
L'autre auteuse (j'adopte définitivement ce mot dans mon langage coutumier) s'appelle Fresbee et j'en sais pas plus, c'est une copine de certains de nos autres potes, mais elle ne participe pas au forum, donc on n'en sait pas plus. Son premier article tient en trois lignes en langage de chatteur (encore) et ne contient aucune vulgarité, j'ai donc du la remettre dans le droit chemin avec un petit commentaire saignant et méchant, comme d'hab. Si on la revoit après ça, c'est qu'elle a déjà entendu parler du second degré !

- Passons au gros morceau du jour : le chat.
Oui on est des putains de cyber-accros, sur la Zone, rien à dire là-dessus. Comme on me réclamait à corps et à cris un chat sur le site, j'en ai dégotté un et après de multiples manips et essais avec plein de HTML dedans, c'était bon !
Tout ça pour me rendre compte que le fournisseur de chat envoyait des kilomètres de pop-ups de pub automatique aux chatteurs ! Aaargh putain on s'en sortira jamais. On a donc décidé de confier une mission à Monsieur Goret (à qui je ne confierais même pas une plante verte pourtant) : trouver un chat digne de ce nom.
Et il l'a fait ! Le chat en question est fourni par Wanadoo, réputés pour leur intelligence et leur sens du marché et qui en ont encore fait preuve sur ce coup.
Première contrainte : fournir 10 adresses emails de fournisseurs d'accès internet (pas de boites gratuites) valides : les adresses des futurs modérateurs. Bon, après fouillage intensifs de nos diverses boites mail, on a fini par en rassembler 10.
Wanadoo renvoie alors un mail de refus à M. Goret, qui s'indigne à juste titre du motif : "un salon porte déjà le nom #zone". Oui mais on a demandé #lazone, nous, ducon !
Réponse : c'est la même chose. Ah bon. #zone et #lazone c'est la même chose. C'est bon à savoir.
Bon. Suite des aventures au prochain épisode, mais ne vous étonnez pas si notre futur chat a un nom un peu tordu du genre : #qsrgrijgdrkgnekrg,nerog ou #goret-live histoire d'être sur que ça existe pas déjà.

Bon, assez palabré pour aujourd'hui.

= commentaires =


= ajouter un commentaire =



[Accueil]