LA ZONE -
Résumé : Régulièrement énervé par les phénomènes médiatiques envahissants, nihil s'en prend ici à la Coupe du Monde de foot, qui commence dans les prochains jours, et nous donne des conseils sur le meilleur moyen d'y survivre si on aime pas le foot. A lire.

Stratégie de la St-Con 2

Le 31/05/2002
par nihil
[illustration] C’est un évènement !
Dans sa bienveillante sagesse, le gouvernement du monde a décidé de rééditer l’expérience réussie par le CDM Inc. Le 10 Avril en s’inspirant du beau principe de la Saint-Con (Scorbut copyright, cf article Stratégie de la St-Con 1). Violences gratuites, insultes, chasse à l’homme et ricanements stupides sont à nouveau au programme.

Et, dans sa toute-puissante et sainte folie furieuse, il a décidé de faire profiter le monde entier de la fête et aussi de la faire durer… Plus d’un mois. On aura donc déjà de la chance si ne serait-ce qu’une fraction de l’humanité s’en tire.
Et mauvaise nouvelle supplémentaire, si vous vous foutez de la gueule des débiles en short qui s’entretaclent à grands coups de membres surdéveloppés (pharmaceutiquement voire robotiquement parlant), si vous n’avez rien à secouer de la Marseillaise et si vous haïssez le concept de « notre beau pays uni où il fait si bon vivre », alors là, mauvaise nouvelle donc : cette fois le con c’est vous, un con l’étant toujours vis-à-vis d’une majorité.
Alors barricadez-vous, passez inaperçu, sifflotez vaguement l’air très facile à retenir de : « on é en finaaale, on é en finaaale, on é on é, on é en finaaale ». Le calvaire durera plus d’un mois. Ce sera dur mais vous y arriverez. Petit guide de survie.

La fête des Cons. Tel est donc le nom d’origine de cette soit-disant « coupe du monde de foot ». Bien sûr, l’évènement (en tous cas cette année) se déroule loin, à l’autre bout du monde, mais ne vous croyez pas à l’abri pour autant. Les troupes d’élite et leurs cornes de brume auront beau avoir disparu dans le soleil levant, ils ne sont que la partie émergée d’un iceberg monumental et effrayant.
Vos ennemis sont plus nombreux, plus proches et moins visibles que ces attardés avec écharpes bleues et peintures de guerre. Plus dangereux donc. Vous ne les reconnaîtrez pas forcément au premier coup d’œil. Vos collègues, votre famille, vos amis, vous ne pourrez plus avoir confiance en quiconque. Les plus dangereux sont ceux qui n’ont pas conscience de leur embrigadement : ceux-ci ne regardent les finales d’évenements sportifs que lorsque leur équipe y est représentée, n’ont rien à cirer de ballons ronds mais rêvent de France à nouveau championne du monde.

Une bonne Saint-Con fonctionnant sur le principe du lynchage de bouc-émissaire (désigné comme con à la vindicte populaire), voici quelques attitudes à adopter pour passer inaperçu parmi les masses hostiles.

- Habillez-vous plutôt en bleu, surtout pas en jaune ou en vert, un T-shirt jaune est si vite confondu avec un maillot brésilien, et tout le monde les hait les brésilens, ces foutus fanatiques du foot avec leurs gestes à deux balles. En tous cas évitez de faire comme moi le veille de la finale en 98 : ne portez pas le T-shirt Sepultura foutu comme un maillot du Brésil. Pas bonne idée.

- Critiquez le fait que les commentateurs sportifs sont super lourds tout en louant leur expérience et leur grand savoir dans le domaine. Ricanez bêtement à toutes les vannes vaguement racistes du beauf de service (commentateur ou non d’ailleurs).

- Effondrez-vous à terre lorsque vous apprenez que Zinedine Zidane s’est fait une minuscule contracture. Simulez une attaque quand le reporter de France-Info précise qu’il est forfait pour le match contre ces enfoirés de fous furieux de sénégalais. Secouez lentement la tête comme si vous veniez d’apprendre que votre petit frère vient d’être foutu en taule en suivant les trente-sept minutes de reportage consacrées à l’affaire au JT de la une.

- Tombez amoureux de David Trézeguet. C’est un ordre.

- Souvenez-vous que votre ville fait partie d’une région, qui elle même fait partie intégrante d’un pays : la France (en tous cas pour une bonne partie d’entre vous). Révisez votre géographie et vous verrez si je ment. Je sais c’est dur, ça faisait un moment que vous aviez quitté l’école. Vous êtes donc français. Par contre oubliez tous ces concepts idiots de fraternité européenne, de solidarité entre les peuples du monde entier etc… Vous êtes quand même plus proche d’un Karembeu né en Nouvelle-Calédonie que des allemands qui habitent à trois bornes de chez vous, de l’autre coté de la frontière (ces cons).

- Répetez après moi : « Allons enfants de la Patriiieuh, le jour de gloire èèèèè arrivé… », même si vous êtes corse (faudrait quand même pas que vous échappiez aussi facilement à ce genre de formatage). Par contre, apprenez à siffler les hymnes de autres pays (ces tanches).

- Répétez-vous en boucle que les jeunes, c’est l’insécurité dans les banlieues, mais pas sur les terrains. Faudrait pas confondre la racaille avec Anelka. Anelka est riche lui.

- Si, comme certains intégristes, vous imaginez que le patriotisme ou le concept de « nations » ont engendré des tas de guerres et des millions de morts, vous êtes foutus. Lavez-vous le cerveau de toute urgence.

- Lors des retransmissions télé des matches de la France, enfermez-vous, coupez le téléphone, fermez les volets, mettez la télé à fond. On va chercher à vous piéger en vous téléphonant au milieu d’une maaaagnifique action de Patrick Vieira (ce sauveur de l’humanité). Soyez prêts.

- Si la France gagne un match, allez au boulot d’un pas vif, l’œil brillant et rigolard, sourire aux lèvres, si la France perd, faîtes la gueule comme si votre mère venait de crever éventrée sous un trente-huit tonnes. Votre vie en dépend.

- Apprenez à hurler plus fort que les autres.

- Eloignez femme et enfants, sauf s’ils sont déjà contaminés, auquel cas, tuez-les.

- N’achetez pas les produits suivants (hautement dévastateurs au niveau neuronal) : Golden Grahams, Lu, Volvic, Petrol Hahn, Danette, Herta… Merde y en a trop, n’achetez rien, quitte à crever de faim !

- Si vous vous sentez trop mal, ne vous enfuyez pas chez ces gros cons d’allemands, chez ces dégénérés d’argentins ou ces tafioles d’italiennes, allez plutôt en Malaisie ou au Mali (sont pas qualifiés donc on s’en fout).

- Si la France gagne à nouveau la Coupe du Monde, suicidez-vous. Voici un conseil qui peut surprendre dans un guide de survie, mais c’est pas parce que c’est la Saint-Con qu’il faut faire n’importe quoi non plus.

- Et surtout, surtout, ne postez-pas un guide de survie sur un site comme la Zone, ce qui vous ferait aussitôt repérer et exécuter sommairement comme anti-français et viande à barbecue. Aaaaaaaargh.



= commentaires =

Simili


    le 09/04/2006 à 14:34:34
Je suis tombé dessus par hasard.
C'est violent, pas très futé. J'ai passé un très bon moment.
Par contre évitez la malaisie à tout prix (expérience personnelle dont tout le monde s'en fout)
Outch     le 19/06/2010 à 00:30:11
Merci pour ce brillant guide qui me servira bien pour cette année... Foutue coupe du monde de merde qui nous envahit...
Problème : espèce de connard, tu nous demandes de nous livrer à l'ennemi, là!

*J'retourne dans mon bunker pour échapper à cette merdaille ambiante!*

= ajouter un commentaire =



[Accueil]