LA ZONE -
Résumé : Déjà qu'on en train de galoper pour éviter de se faire engloutir par une avalanche de textes en attente... Si en plus on nous refourgue ce genre d'imbécillités, on va pas s'en sortir. Le monsieur sait pas quoi raconter et le fait savoir haut et fort, en détaillant bien toutes les étapes du processus créatif. Oui enfin, 'processus créatif', c'est un peu exagéré : on va plutôt parler de liquéfaction neuronale. On voit bien les rouages grincer et gripper dans la tronche de l'auteur. Super. Mais on avait tous autre chose à foutre.

Le dernier envol des vautours

Le 15/12/2009
par JEP
[illustration] C'est comme tout, c'est en écrivant qu'on trouve l'inspiration, alors l'idée ça serait d'écrire une nouvelle qui raconte l'Histoire d'un mec... D'un mec ? Ou d'une Nana, dans tout les cas le mec, elle sait pas qu'il fait partie d'une histoire, parce que le fou enfin le flou c'est que j'ai aucune idée de ce qui va s'y passer et c'est aussi pour ça, que je me tâte vachement à la publier...
C'est comme tout, c'est en écrivant qu'on trouve l'inspiration, alors l'idée ça serait d'écrire une nouvelle qui raconte l'Histoire d'un mec... D'un mec ? Ou d'une Nana, dans tout les cas le mec, elle sait pas qu'il fait partie d'une histoire, parce que le fou enfin le flou c'est que j'ai aucune idée de ce qui va s'y passer et c'est aussi pour ça, que je me tâte vachement à la publier...

Alors oui évidemment , on pourrai prendre un sujet qui fasse vendre comme une histoire de fin du Monde ou une romance à l'eau de rose... Mais en fait j'y pense ! Ce qui serait vachement gonflé, ça serait de mêler les deux... Ah putin oui c'est bon ça !

Bon alors on imagine le même mec de tout à l'heure, oui parce que d'une part c'est mieux si c'est un mec d'autre part, il n' y a pas de raisons qu'on en change, vu que c'est avec lui que j'ai commencé. Bref ce mec là, et bein il a une vie tranquille, on peut même dire qu'il la gagne plutôt bien, on va dire qu'il est banquier parce que c'est à la mode et qu'ils sont en voie d'extinctions .

Sauf que là, par une belle après-midi d'été. Bein Bam il y a une météorite monstre qui tombe et qui zigouille par la même genre 95% de la population ! Lui tu penses, il a rien vu, il était dans la chambre forte à blanchir de l'argent. Toujours est il qu'il a entendu un bruit sourd et ça l'affole un peu, mais bon il remonte à la surface genre tranquille et là il s'aperçoit que tout est détruit et qu'il n' y a que des morts autours de lui !

Là où mon histoire devient vachement gonflée, c'est qu'en fait il n' y a que les banquiers dans leur coffre qui ont survécu ! Alors là je vous vois venir, vous allez me dire : "Et les militaires ?" Bein les militaires, ils paradaient à la surface, parce que bon là, pas de bol c'était la Paix dans l' Univers, je sais c'est pas possible, mais c'est moi qui raconte l'histoire ! En plus je suis sûr qu'avec une bonne syntaxe et plus de corps ça passerait sans heurts.

Mais bon, ça aurait put être sympa une société de banquiers, d'un autre côté, ils vont le prêter à qui maintenant l'argent ? Enfin bref, ce que je vous ai pas dit, c'est qu'il y avait d'autres survivants ! A vrai dire des taulards mais pas n'importe quels taulard, les pilleurs de banques ! Alors pourquoi eux me direz vous ? Parce qu'étant spécialistes de l'évasion, on les avait enfermés dans des quartiers de haute sécurité .

Si bien qu'au bout d'un moment lorsqu'ils s'en aperçoivent et puisqu'ils ne faut pas changer les bonnes vieilles habitudes, ils forment deux clans rivaux : Les voleurs et les escrocs ! Les voleurs cherchant évidemment à voler les escrocs et les escrocs à escroquer les voleurs !

Là où ça prends des allures de Jugement Dernier et ce que je vous ai pas encore dit c'est que dans la météorite, bein il y avait des parasites, tu vois genre des petits vers sodomites nécrophiles fluorescent, on va dire des ténias mutants de l'espace qui clignotent . Et ces charognards là , ils ont tendances à se développer vite, puisque comme je vous l'ai dit tout à l' heure, bein il y a pas mal de viandes froides au sol... Et ces vers solitaires là, ils ont un contact particulier avec la charogne, puisqu'ils prennent possession de celles-ci par l'échappement... Je parlerai bien de symbiose mais là il n'y a que l'alien de vivant... Et bref ces zombies sont du style plutôt agressif puisqu'ils essayent de bouffer ce qui reste de vivant...

Enfin voilà, Bob, puisque c'est comme ça que j'ai décidé de l'appeler, il habite dans un camp plein de banquiers. Vous imaginez un peu la ville, plein de mecs qui se baladent en costards avec une mallette qui essayent désespérément de proposer des crédits à des gens qui en ont pas besoin !

Bon à partir de là, je vais abréger un peu parce que ceux qui ont déjà tenu jusqu'ici vont peut être pas aller plus loin, d'autant plus que je viens à peine de poser la trame d'une histoire qui pourrait se faire longue...

Promis je me dépêche, bref un soir il y a les cambrioleurs qui s'attaquent aux camps des banquiers et font une percée . Bon la dessus les banquiers sont alertés, ils se préparent à accueillir les taulards de façon musclé lorsqu'ils des cris stridents.. Comme des truies qu'on égorge... Et à la surprise, Bob ne voit pas de voleurs mais des Zombies ! Bon alors là, les zombies entrent, se jettent sur les escrocs, il y a de la viande sur les murs enfin bref on passe les détails, tout le Monde est massacré...

Sauf BoB parce que comme je l'ai déjà dit plus haut c'est lui le héros, donc lui il fuit et s'en sort, bon évidemment il est dans un sale état parce qu'a vaincre sans périls on triomphe sans gloire d'une et de deux parce que c'est essentiel à la suite. Il est épuisé, il en pleut plus, il pisse le sang, il commence à tourner de l'oeil, d'ailleurs il finit de tourner de l'oeil puisqu'il tombe dans les vapes ...

Bon il se réveille, il croit voir un Ange sauf qu'en fait non, c'est une jolie voleuse qui d'ailleurs se serait bien barré avec ce qu'il a s'il s'était pas réveillé, mais bon il se trouve comme par le plus grand des hasards, bein elle tombe Amoureuse et comme on a pas beaucoup de temps on va dire que lui aussi...

Bref ils se réfugient dans le camps des cambrioleurs , mais il est vite repéré parce que BoB il continu de se balader en costard et d'essayer de refiler des crédits...

Donc les voleurs bannissent l'escroc et bien sûr Boob, la copine de BoB décide de le suivre parce que bon BoB c'est le héros et qu'il a la classe. Bref ils vivent leur romance poursuivis par des zonzons, des escrocs, des voleurs à se cacher de grottes en grottes y laissant quelques membres à chaque fois, puis ils finissent par se vider de leur sang, l'un dans l'autre...

FIN

Alors moi, je sais pas vous, mais elle me déboite cette histoire, j'hésite à la réécrire en style syntaxique correct.
Pour conclure camarades, arrêtez de boire...

= commentaires =

Das


    le 15/12/2009 à 18:34:13
Aucun intérêt, pensée inexistante, style lourd. Flop.
KoaXKoax     le 15/12/2009 à 20:17:37
J'ai bien tout lu, maintenant, je me sens comme aspiré par le centre de mon pc. Ce texte est un vortex.
nihil


    le 15/12/2009 à 20:43:34
*mode bioman ON*

Non, tu ne dois pas te laisser entraîner, c'est beaucoup trop dangereux !
Combats, combats pour ta liberté !
nihil


    le 15/12/2009 à 21:13:12
J'ai déjà fait des commentaires plus intelligents et je peux le prouver.
Hag


    le 15/12/2009 à 21:23:54
Mon avis à chaud : ça aurait pu être pire.
Mon avis froid : ça veut pas dire que c'est bien.
Mon avis sous pression : ce texte est bleu.
Lapinchien


tw
    le 15/12/2009 à 22:50:18
c'est le synopsis du prochain Eric et Ramzy ?
Josh


    le 15/12/2009 à 23:26:41
" Alors moi, je sais pas vous, mais elle me déboite cette histoire, j'hésite à la réécrire en style syntaxique correct."
Yog


    le 16/12/2009 à 07:04:55
Pour ce qui est du thème général c'est bien sûr bateau, pour les images évoquées j'y trouve de l'intérêt. J'avais aimé ton premier texte, tout est possible, de l'étirer et en faire un roman de gare à publier chez Milady comme d'en faire un truc intéressant. Bon bien sûr, le tout est désormais spoilé et perdra de son intérêt. Ça a son côté touchant de demander avis avant ce qui me rend à la fois chafouine et quelque peu attristée.
Glop-glop


    le 17/12/2009 à 20:57:23
RAS.
Burinayique


    le 23/12/2009 à 22:00:26
"Le dernier envol qui ne vaut pas le détour."
Omega-17


    le 26/12/2009 à 13:58:42
"Le dernier tour des bémols"

commentaire édité par Omega-17 le 2009-12-26 14:3:46
Kroatte     le 28/12/2009 à 12:00:26
"Omega l'a toujours molle."
Domenech     le 28/12/2009 à 12:07:52
Omega, Kroatte, dehors .

= ajouter un commentaire =



[Accueil]