LA ZONE -
Résumé : De moins en moins d'actu, donc un édito plus déconnant que d'habitude, voire carrément incompréhensible. Ca part dans tout les sens, c'est incohérent, c'est marrant.

Plongeon dans l'obscurité

Le 13/09/2002
par nihil
*mode édito à la Lapinchien ON*

Salut les animaux,

Vous êtes bien sur La Zone, détendez-vous, calez votre dos contre le dossier de votre fauteuil, allongez les jambes, mettez de la musique douce, respirez profondément. Fermez les yeux, concentrez-vous sur votre respiration, lente, de plus en plus lente.



Vous êtes au sommet d'un escalier sombre. Autour de vous tout est sombre. Vous descendez les marches une à une, tranquillement. A chaque marche descendue vous contractez fort puis détendez un muscle de votre corps. D'abord les muscles de votre visage, puis ceux de la nuque... Tout est calme, tout est silencieux et sombre... Détendez un a un les muscles de vos épaules, de vos bras, puis de votre torse... Vous plongez dans le calme le plus parfait. Les muscles de votre abdomen, de vos jambes... Vous arrivez peu à peu en bas de l'escalier. Qu'y a t-il en bas ? En bas il y a une espèce de troll mongolien qui bave et vous envoie un grand coup de barre de fer dans la gueule !! AHAHAHAH ! Vous vous êtes crus dans un cours de relaxation, ou quoi ? Non ici c'est la Zone, une sorte d'enfer sur Terre rempli de débiles qui courrent partout en hurlant, de connards qui s'insultent et se déchirent la gueule à la fourchette, de femmes à poil, d'ossements de Bisounours morts depuis des lustres. C'est sale, ça pue, c'est bruyant.

Un jour, au milieu de ces décombres hantés de fantômes ricaneurs et idiots naquirent deux nouvelles rubriques, presque simultanément. Une rubrique, c'est un peu comme un enclos, ça sert à canaliser le désordre, à donner un semblant de cohérence au bordel. En gros ca sert à se donner des raisons de s'entre-fighter pour des conflits de frontière, je ne vois pas du tout où je veux en venir avec cette dernière phrase mais c'est pas grave, je finirai par trouver, dussé-je y passer le restant de ma vie.

Euh... Non j'ai pas que ça à foutre non plus.

Ouhla cet édito s'annonce mal. Je sent que je vais encore avoir droit aux commentaires du genre "ouais ce site on y comprend rien", "les éditos c'est fait pour avoir des infos et c'est tout", "tu n'es qu'un gros con qui ira brûler en enfer" ou "je t'aime".

Attendez, qu'est-ce que je disais avant ça ? Je scrolle vers le haut. Ah oui tiens, j'avais commencé à parler de rubriques. Quelle drôle d'idée. Va falloir que je me fasse soigner, là, parler des nouvelles rubriques dans un édito, ce coup-ci je suis bon pour les électrochocs gzzz gzzzz gzzzz naaaaaan pas les électrochocs gzzz gzzz gzzz naaaan je veux pas que vous fassiez de la chirurgie à mon cerveau naaaaaan je veux pas me débattre dans une camisole et me taper la tête contre les murs !

La douleur est le seul révelatuer de l'âme. Dans la souffrance le fort sera rabaissé au rang d'agneau sous le couteau de l'équarrisseur alors que le faible surgira des ruines de sa vie tel un martyre auréolé de sainteté. La douleur est ce qu'il nous reste sur notre lit de mort, quand tout le reste nous a abandonné. La douleur nous fait vivre, hurler, pleurer, convulser. La douleur est le reflet profond de nous-mêmes et notre compagne la plus proche. Quand nous carressons du doigt le desespoir et jettons un oeil dans l'abîme, elle nous agrippe de ses doigts glacés pour nous porter contre son coeur. Et oublier dans ses bras l'horreur de nos vies.

Gzzzz gzzzz gzzzzz.

Bon OK j'assume ma folie, j'ai passé le cap de la peur de l'autorité. Oui, je le dit haut et fort : je dirai des trucs dingues dans cet édito, enfermez-moi si vous voulez, vous ne me ferez jamais taire IHAHAHIHAHAH oui je parle des nouvelles rubriques dans mon édito si je veux IHAHAH.

Truc dingue donc :
- la première des nouvelles rubriques est dirigée par Amanite et s'appelle Anti Chambre (en deux mots oui, moi non plus je sais pas pourquoi). Le premier article de cette série commence comme un truc érotique soft, tendance un peu cuir histoire de, enfin c'est quand même pas aussi violent que le téléfilm de charme de M6 le dimanche soir. C'est un peu de la soupe quoi. Et puis ça monte peu à peu, ça devient violent, porno et ça finit en déroute totale. C'est un peu ça la Zone : détourner ce qui existe, parodier à notre sauce, tout interprêter de traviole, foutre le bordel dans les genres convenus, tout s'accaparer et paraphraser à notre manière.

Ouhla je risque carrément de me faire brûler comme hérétique après un truc dingue de cette ampleur ! Mais je m'en tape le cruchon contre le coin du bureau (aïe ça fait mal), je continue sur ma lancée :
- la deuxième rubrique s'appelle Trisophrenia, c'est une rubrique commune à Lapinchien, Scorbut et moi, qui raconte comment nous avons essayé de déclencher la fin de notre civilisation lors de nos dernières vacances à Varsovie. Etylhic y ajoute des illustrations mi-enfantines mi-glauques excellentes. Je laisse à ceux qui ne connaitraient pas encore le soin de dégotter les deux articles qui existent déjà dans cette rubrique et de se les cogner. Y a de la longueur, alors si vous voulerz lire toute cette merde d'un coup, un conseil : détendez-vous, calez votre dos contre le dossier de votre fauteuil, allongez les jambes, mettez de la musique douce, respirez profondément... Euh non c'est pas une bonne idée ça finallement.

Ma victime du jour s'appelle Relou.
J'ai décidé qu'à chaque édito je m'en prendrait plus ou moins violemment à un auteur ou intervenant de la Zone, comme ça, gratuitement. Nous aussi nous aurons nos dommages collatéraux, y a pas de raison. Le dernier coup c'est Amanite qui s'y est collé, ce coup-ci c'est à Relou de prendre la seconde taloche. Car voyez-vous mes agneaux, cet abruti-là, dont on ne sait même pas d'où il sort nous a envoyé un article y a deux mois et ne s'est manifesté (il ne répondait même pas aux mails, cet enfoiré de gnou) que lorsque j'ai uploadé l'article un mois plus tard. Et depuis, c'est du n'importe quoi : prise en otage du forum par ses quatre personnalités (Relou-le-Gueux, Pingroin-le-Manchot, OuiOui l'enculé, Jesper Mouton-défrisé), bombardement d'articles insensés, ordre péremptoire au rédac-chef d'uploader sur-le-champ un article de réaction aux commentaires des intervenants sur son dernier article (le rédac-chef s'est executé, je sais j'ai honte), spam intensif de la boite mail de la Zone de questions et remarques. La populace, par sondage interposé proposent (77%) que toutes ses personnalités crèvent d'un coup. Et là, depuis une semaine, plus rien. Du tout. Du vide, du néant, du rien. Eh ben comme quoi, c'est utile ce sondage ! Relou, t'es où ?

M. Goret est con. Je sais ça n'a aucun rapport, mais fallait bien que le dise à un moment ou un autre. Voilà c'est fait. Tiens je me refait un ptit plaisir : M. Goret est con. Aaaaah ça fait du bien.

Au passage je signale qu'on a aussi perdu Vitriol dans le bordel, alors qu'il était même pas encore débarqué. Bien bien, c'est parfait. La Zone, c'est un peu genre un train en marche, tu le chopes ou t'es mort. Vitriol t'es où ?

Par contre on s'est récupéré entre-temps le Chanoine, ancien intervenant du site de Scorbut. Un moralisateur de perdu, un de retrouvé. A ce rythme on arrivera jamais à se débarasser de ces foutus racailles de pseudo-prêtres.

Allez un dernier trucdingue qui va se coup-ci me faire plonger dans la plus complète folie obscure :
- on met la dernière main avec Scorbut et Tulia sur la nouvelle section dézingage. On règle les derniers détails. Ce sera un peu l'antenne communication du groupe, la section qui gerera nos rapports conflictuels avec le monde exterieurs. Ce sera aussi une cour de récré. Floods massifs, redirections abusives, fight de partout, concours idiots, je sens que ça va être plutôt fendard tout ça.

Bon ce coup-ci j'en ai marre, je vous laisse tas d'abrutis, amusez-vous, c'est un ordre.

A bientôt les animaux.

*mode édito à la Lapinchien OFF*







Gzzzz Gzzz Gzzzz

= commentaires =


= ajouter un commentaire =



[Accueil]