LA ZONE -
Résumé : Pour être franc, en ce moment, je suce pour un CURLY. Merci à l'auteur pour cette contribution que je m'empresse de publier. Je sais qu'on dit que la taille ne compte pas mais y a une limite quand même, il faut au minimum que le coefficient de pénétration du texte soit positif. Ce n'est pas le cas ici. On dirait du sous-Booba en prose, c'est à dire avec de grosses références à une pseudo nostalgie à l'enfance dans les années 1980, avec un pathos sous-jacent super lourd. ça craint du b2od1, KOI § J'imagine que c'est de la TROLL LOLOLO LITT. enfin je l'espère pour l'auteur. Sans trop SPOILER et selon mes sources neuronales, il s'agit de l'histoire d'une jeune fille en fleur de type Proustien, c'est à dire fantasmée probablement par un mec. L'auteur a le mérite de ne pas avoir consacré sa vie entière à son œuvre, à la recherche de temps à nous faire perdre. Raphaël Enthoven et son papa trouveront cependant ici matière à nous pondre une encyclopédie sur l'effet des phéromones numériques à cluster bomb. Je conseille vivement aux plus fragiles d'entre vous d'en attendre la sortie. En effet, pour s'attaquer à ce texte, il faut y être préparé mentalement, il faut s'échauffer, faire des exercices de génuflexion, quelques pompes et autres exercices abdominaux des synapses, sinon on risque un claquage cérébral. Je vous aurais prévenu, si d'aventure l'expérience d'un coma Schumacherien-faisant-du-ski-avec-une-GoPro-sur-la-tête vous intéresse, n'hésitez pas. Sautez le pas. Lisez ce texte.

Un barbecue avec Magnum? #SaintCon2015

Le 22/04/2015
par Kat de Kat
[illustration] Pour la Saint con, je brûle un con et même plusieurs… en retard !
Paris insomniaque, le 22 avril 2015
Il n’y a pas qu’un seul con que j’aimerais brûler.
Je brûle pour des cons depuis des années désormais, mais grâce à je ne sais quel processus métaplastique, je me réintégre à chaque fois ! Transmutation ! Si j’étais pas si dissipée, je le ferais même à la vitesse de la lumière des toilettes que t’as oublié d’éteindre.
En fait, j’aime plutôt la viande grillée, juste un aller-retour : bleue, avec du sang, beaucoup de sang. Le sang virtuel des batailles remportées en s’exilant vers des mondes pas si lointains, et des mondes imaginaires, où les amis imaginaires : Albator, Actarus ou Magnum viennent me chanter fleurette. Je suis une vraie romantique, on s'refait pas...
La fleurette, tu la portes sur ton dos maintenant poulette ! Une pivoine tatouée sur ton flanc qui y restera jusqu’à ce que mort s’en suive. Légère et si fluette qu’elle te survivra même, en s’envolant quand tu passeras l’âme du côté obscur de la force; Cui cui les ptits oiseaux, va prendre l’air avec ta moue des selfies volés dans les toilettes, quand tu te trouves bien maquillée ou que tu veux immortaliser l’instant préalable à des événements marquants de ta vie orageuse. L’orage est là, tout comme Ikéa, et le bordel de ton salon est à l’image de celui de ton existence terrestre. Tiens, d’ailleurs, pourquoi ne pas appeler E.T pour lui proposer d’aller boire un verre ? jamais fait ça. Ca manque cruellement à mes activités extra scolaires. Mais maintenant que je ne suis plus aussi bonne élève, je m’autorise aussi les barbecues carnivores les plus sanglants. Hop : un aller-retour, et c’est parti. Et ça ferait quoi si je grillais E.T avec des herbes de Provence, tiens ? je me ferais des ennemis, sûr. M’en fous, j’en ai déjà, des officiels et ceux que j’ignore. Bon ok, la liste est longue, longue, mais la liste des conneries ingurgitées au fil des repas l’est encore davantage. Alors mangeons, dévorons le sang des inutiles et des futiles, jusqu’aux larves cachées dans le cœur des fruits gâtés, pourris, caramélisés par tant d’efforts. Une entrecôte entre mes côtes et une compote de fille trop bien dévorée. Il en reste encore, hey ! Et il reste du charbon, alors y a plus qu’à !
C’est la bonne période pour les barbecues, viandez les troupeaux de bêtes !
Quoi, un pique-nique, mais de qui se fout-on ? Avec qui se fout-on ? et pourquoi pas un tea time avec Winnie l’Ourson ? Nan, mais je rêve…On vous a démasqué les infidèles de la moutarde, les frustrés du ketchup ! Ratez pas le prochain dîner aux chandelles chez mamie nova, va y avoir du sang, encore du sang ! Apporte du boire, des bouteilles d’absinthe à la fraise tagada. Les fraises, je les aime natures et sauvages, cherche pas d’édulcorant, on t’a vu, on sait que tu la joues dément. En réalité tu es sage, très sage, et moi ça m’ennuie. Je veux des fraises brûlées, aventureuses, aux allures de roues crevées sur l’autoroute.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 22/04/2015 à 12:09:09
Pas de confusion, les auteurs, narrateurs et personnages LGBT sont les bienvenus sur la Zone. MAIS BON? KOI § Là... Un poney et l'addition, KOI§
NMPQ     le 22/04/2015 à 12:36:28
Par contre les ivrognes, les drogués et les auteurs de BD sont proscrits.
Lapinchien


tw
    le 22/04/2015 à 14:44:12
oui, non, mais là t'exclues tout le monde.
David


les frustrés du ketchup !    le 26/04/2015 à 13:32:26
Salut,

Je me souviens d'un épisode bizarre de magnum où il part en mer en planche, puis il perd sa planche et là il se dit : j'aurais jamais la force de rejoindre la côte à la nage alors je vais nager sur place en attendant que mes potes se souviennent de moi et viennent me secourir. Ça dure tout l'épisode.

Et ben ce texte-là, c'est pareil, il nage sur place et je me sens comme le requin qui tournait autour de magnum, frustré du ketchup

Commentaire édité par David le 2015-04-26 13:35:46.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/05/2015 à 15:36:43
Je déteste l'écriture automatique de merde sauf si on sert à boire et qu'il y a des cacahuètes.

Parvenu à hauteur du formulaire de commentaire du texte, je lis presque par accident la dernière phrase du résumé du publicateur, et je réalise que j'étais supposé avoir été averti. C'est un peu comme quand ton avocat te montre à la fin d'un mode d'emploi de deux cents pages la présence d'une note en bas de page qui dit que l'utilisateur veillera à s'être dûment équipé d'un masque à gaz et d'une combinaison de protection intégrale avant de déboucher le flacon de produit anti-puces du chien.
Lapinchien


tw
    le 03/05/2015 à 16:01:53
pour dire la vérité, je n'ai jamais considéré que la fonction du publicateur d'un texte était à un quelconque moment de résumer le texte mais plutôt de se justifier sur la raison pour laquelle il estime qu'il trouve bon pour la Zone de publier le texte et non de le balancer dans la section recyclage du forum (particulièrement pour les textes de Saint Con d'ailleurs). Et ce, en utilisant l'art du journalisme gonzo tel que je le conçois, c'est à dire en étant totalement hors-sujet et en se lançant dans l'épique et perdue d'avance tentative de cerner une problématique en ne la traitant pas. Imaginons que le sujet est l'intérieur d'un cercle et bien je ne m'y aventurerais jamais, en premier lieu car je n'aime pas SPOILER, et en second car j'aime digresser et raconter n'importe quoi au Nième degré (comme dans les commentaires d'ailleurs et entres autres en ce moment) Vous me direz, être Hors Sujet c'est être à l'Ouest et Dourak ajoutera probablement dans le camp de ces puputes de l'OTAN mais je lui répondrai quitte à froisser le désormais caduque et illusoire PACTE DE VARSOVIE que bien gribouiller tout autour du cercle ça permet tout autant in fine de voir le cercle voire encore mieux que si on avait grossièrement tenté de le colorier de l'intérieur, surtout quand on gribouille bien en prenant son temps en dessinant des bites par exemple ou d'interminables poils publiens spiraux. D'ailleurs je ne pense pas qu'il y ait un consensus ADMIN en la matière avec un BEST PRACTICE GUIDELINES et une charte et sa cathédrale et ses rillettes à respecter CAR NON JAMAIS JE NE M4ABAISSERAI AU GROTESQUE COMPROMIS D4AVOIR 0 RESPECTER DES RILLETTES POUR EXERCER UNE FONCTION aussi honorifique ou punitive puisse-t-elle être CAR DIEU M4EN EST T2MOIN JE PR2F7RE ENCOre la MORDEMERDE OU EST LE LEVIER DE VITEESSE DE MES DOIGTS ... OH MAIS BORDEL PUTAIN JE VAIS DEVOIR UTILIER LE FREIN 0 MAIN DE MON GLAND DE MON CERVEAU ET DRIFTER MA M7RE POUR PAS PERCUTER LE PUBLICCCC.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/05/2015 à 21:02:13
En fait, tout le monde a pris l'habitude d'appeler ça un 'résumé', mais au niveau du code, ça s'appelle 'description' depuis le début (en tout cas depuis 2005). La logique est plutôt celle d'une 'présentation' du texte, a priori.

Effectivement, c'est tout un art que d'en rédiger un(e), avec des avantages et des inconvénients associés à chaque méthode, et l'habituelle subjectivité.

Pour ma part, je reste partisan d'une franche et loyale concision, en règle générale destinée à être violée.

Commentaire édité par Dourak Smerdiakov.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]