LA ZONE -
Résumé : Autant vous avertir : pour ma part, ce texte issu du slam est plus destiné à être performé sur une scène qu'à être publié sur la Zone, d'ailleurs pas très inspiré pour en écrire la description, j'en ai parlé à Dourak qui m'a convaincu cependant. "Ce n'est pas une raison pour refuser ce texte" , Me rétorque notre expert ès poésie puis il poursuit, comme à son habitude un peu taquin, "Et après tout, on vient de nommer admin un gars qui a commis 'Le prince au petit pois'" Et Dourak n'a pas tort, d'ailleurs il n'a jamais tort et je vous refuse ici le droit de détecter la moindre trace homéopathique d'ironie dans mes propos car Dourak, je ne le respecte pas, je lui voue un culte en cachette. Et Il poursuit de plus : "Je n'aime pas beaucoup, mais je ne vois pas non plus de raison objective de dire non, le texte est relativement sombre et un brin violent (mais tout poème adolescent gothico-tragique l'est un peu, certes). " J’acquiesce. Que celui qui n'a jamais péché dans ce domaine, la main dans le sac, peaufinant un petit sonnet hermétique par ci, une petite ballade crypto-obscurantiste par là, me jette la première chimère. Puis Dourak enchaîne en imitant Don Corleone : "On freine officiellement sur la poésie, mais on vient de publier un autre texte en vers libre d'un nouvel auteur, et je ne vois pas trop pourquoi l'un et pas l'autre, objectivement. Le problème, c'est le risque d'être submergé par ce genre de littérature que certains peuvent facilement produire au kilomètre." Le Godfather de la poésie, on ne peut pas faire autrement que de respecter son avis. Je me fais alors tout petit. J'ai pas envie qu'on retrouve, au petit matin, mon corps ayant fait grippé les rouages du pilon. D'ailleurs, mettre en péril les cadences de la glorieuse industrie du recyclage des invendus littéraires, c'est carrément contre mes convictions. Finir en smoothie au milieu de confettis de recueils de bouquins de politiciens en ce moment, très peu pour moi, merci. Dourak fronce alors les sourcils de ses doigts et écrit : "Bref, je dirais qu'on le publie mais avec une certaine prise de distance dans la description par rapport à la poésie." J'espère que la mission est accomplie. Stopper le pilon, ne serait-ce qu'une demie-journée en cette période de primaires électorales, c'est l'inondation assurée, une violation des accords de la COP21 : livres douteux vendus sous le manteau à chaque coin de rue, gros risque d’endoctrinement à la sortie des maternelles. Des feuillets de livres qu'on ne pourrait plus écouler, seraient glissés entre les pages de la bonne littérature qui se vend. Les consommateurs seraient complètement lobotomisés à la lecture, un peu plus qu'à l’accoutumé, j'entends.

M

Le 30/09/2016
par Khalid EL Morabethi
[illustration]
M
Miroir, miroir, miroir regarde l’animal à trois têtes et qui a 5 doigts,
Il mange avec ses doigts, l’animal fait du bruit quand il mange avec ses doigts,
Des doigts qui bougent, des doigts qui avalent les mouches, des doigts qui avalent peu à peu la lune,
La lumière part
Une autre histoire du monstre voleur de dents et du sommeil chaque soir
Le cœur devient noir
Les ongles salissent les mouchoirs
Il entre
Il sort
Putain de merde, de bordel, de saloperie de conard
Il fume trois cigares
Et il mange…
Il mange avec ses doigts
Doigts, doigts, doigts, doigts, foi, choix, quoi, doigts de monstre
Monstre, monstre, monstre qui chauffe les poumons et qui entre…
Qui entre tout au fond du ventre,
Et ça chauffe
M, ça chauffe
M
Monstre dit les serments
Miroir, miroir, miroir regarde la bouche de l’animal, il ne fait pas du mal, c’est juste qu’il s’est arrêté de faire du bien, un animal qui mange avec ses doigts en paix et qui fait du bruit en paix.
Il se réveille et sort en paix, vers six heures du soir il revient en paix et il dit qu’il est fatigué et s’assoit en paix, il regarde la lune qui se mange par des doigts incontrôlables, il boit de l’eau et dort en paix.
M
Moment
Un moment calme M, M, M
M, l’animal crée le silence,
Il tousse puis silence
Faut se taire, peut-être
Peut-être, faut que ça revienne au centre
Et à part le cœur qui bat encore, il ne faut rien entendre,
Et à part le cœur qui bat encore, faut qu’une petite menace sorte,
Et à part le cœur qui bat encore, faut que la bête sorte,
Et à part le cœur qui bat encore, faut faire du sacrifice,
Et à part le cœur qui bat encore, faut que l’animal mange son fils, pour faire naitre un autre vice, pour que ça choque tout le monde.
M
Mot
Mort
Magnifique
Merveilleux choc
Faut que ça choque
M.





Khalid EL Morabethi

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 01/10/2016 à 17:08:25
J'ai relevé pas mal d'anaphore, c'est bien.
Après j'ai un peu de mal avec ce genre de texte. Je retourne zoner. Au revoir.
Lapinchien


tw
    le 01/10/2016 à 17:39:47
Moi président de la République, j'interdirais les anaphores, surtout celles qui contiennent des syntagmes.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 01/10/2016 à 18:48:40
Je crois que j'ai retrouvé la bande son : https://www.youtube.com/watch?v=GaUqpnHvua8

Bon, je l'ai lu trois fois maintenant, il y a un truc qui m'échappe sûrement, car je viens de lire un ou deux trucs sur le blog de l'auteur que j'ai trouvés un peu plus intéressants (vu aussi passer une allusion à Cronos et au fait de manger le fils, thème peut-être récurrent). Bref, ici, j'aurais besoin d'une explication de texte pour le fond et, sur la forme, je ne trouve pas que les vers se suffisent à eux-mêmes de telle sorte qu'on pourrait prendre plaisir au texte même sans rien entraver.

Maroc, Mohamed VI, matraque, Marlboro, myéline, mamamouchi, mama mia (let me go) ?




Mais pourquoi ai-je l'impression d'avoir déjà commenté ce texte, voire de l'avoir co-publié ? Bon, je réfute évidemment les allégations de lapinchien, je ne suis pas expert en poésie vu que je ne sais pas ce que c'est et que je m'en fous.
Muscadet


site blog fb
    le 01/10/2016 à 22:40:10
Cette manie de signer, de se copyrighter, je comprendrais jamais, surtout pour ce genre d'objets.
Conard avec un n m'a amené à découvrir l'existence de la célèbre Confrérie des Conards.

Extrait des "Commentaires" de Muscadet™ - 2016
Lapinchien


tw
    le 01/10/2016 à 22:45:01
Pourquoi tant de N ?
Clacker


    le 01/10/2016 à 23:14:55
Et ça c'est pas du troll ? Va falloir m'expliquer.

Je suis à cent pourcent pour Lapinchien, qui a été le premier à décrier les frauduleux poètes de mon cul qui se retrouvent "considérés" simplement parce qu'ils ont un passif médiatique.
Oui, Lazone est hors du temps et hors du monde entier DMC.

Anaphore mon cul. Mon cul.
Lapinchien


tw
    le 01/10/2016 à 23:53:20
non mais la #TrollCon est une conjonction astrale, un faisceau de présomptions convergent. Il n'y a pas de méthode pour révéler les intentions des auteurs. La plupart du temps, ils ne le savent pas eux-mêmes. Malheureusement il y a tellement de textes dans cette mouvance, ils saturent le net et les scènes, j'en lis tellement lors d'appels à textes de revues, qu'il est indubitable que l'auteur prenne son oeuvre très sérieusement au premier degré. Troller cet univers hypercodé, ultra hermétique, surtout le faire IRL, c'est impossible.
Clacker


    le 02/10/2016 à 00:14:41
Prendre son oeuvre trollesque au premier degré, n'est-ce pas le propre de l'auteur ?
Lapinchien


tw
    le 02/10/2016 à 00:29:16
un auteur pourra poster tout ce qu'il veut au degré qu'il veut sur la Zone et ailleurs, son intention sera toujours remise en perspective par l'intention éditoriale et donc la distorsion de l'espace-temps, le bruit et ses vortex.
Clacker


    le 02/10/2016 à 00:35:38
Ce que je vois, c'est de la prostitution. Partout. Merci de m'avoir écouté mon Lapin.
Lapinchien


tw
    le 02/10/2016 à 11:53:43
Ce serait bien que l'auteur explique son texte et nous éclaire sur ses intentions. Pourquoi a-t-il choisi la Zone pour le poster ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/10/2016 à 15:50:31
Ce serait une façon de savoir s'il a reçu un mot de passe, aussi.
Lapinchien


tw
    le 02/10/2016 à 16:01:53
pas de ma part en tous cas
Cuddle


fb
    le 02/10/2016 à 19:13:38
Peut-être qu'il est maso.
C'est une raison suffisante je trouve.
Muscadet


site blog fb
    le 02/10/2016 à 19:23:02
En bonus pour la première contribution postée, recevez les anagrammes de votre nom d'auteur :

démailloterai
mitraillade
thermolabile (potentiel de Saint Con)
améliorable
boitillera
batellerai
éditoriale
tabellaire
LePouiIleux     le 03/10/2016 à 18:01:30
Bien vu pour Mohammed VI.Je suppose que le crypticisme de ce texte est une invitation à venir visiter le site perso de l'auteur.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]