LA ZONE -
Résumé : Premièrement il faut bien préciser que ce texte, même si on y parle beaucoup de ventre, n'a rien à voir avec le bouquin de nihil éponyme. Il ne me semble pas que nihil écrive du slam même si des légendes urbaines rapportent qu'il lui arrive de smurfer sur la tête. Il serait par ailleurs tripode comme Grand Corps Malade cependant sa troisième jambe ne serait pas une cane artificielle mais bien un appendice organique rétractable, autonome et symbiotique, mais je m'égare... L'auteur de ce texte n'est pas nihil mais bien Khalid EL Morabethi. Je vais à présent placer ma petite vanne pourrie sur les textes qui parlent de ventre et qui ne manquent jamais de faire un bide. Voilà. Comme ça c'est fait. D'ailleurs, il y aurait plus de commentaires sur le site, si on partait du principe que l'auteur doit à chaque fois prouver son honnêteté intellectuelle. En effet, je ne doute pas une seconde que Khalid EL Morabethi soit ici sincère dans son approche littéraire mais on ne sait jamais, peut-être qu'il se fout vraiment de la gueule du monde et que mon analyse est insultante, ce qui serait regrettable. Je ne cherche à m'embrouiller avec personne. Autre chose : il est fait allusion dans le texte à une entité mythologique, le Dibbouk, une sorte d'esprit malin, qui peut être emprisonné dans un armoire, ou un placard, mais si le meuble est ouvert, le propriétaire aura des ennuis de santé, ou de la malchance, jusqu'à ce qu'il cède l'objet à une autre personne, pour retrouver une vie normale. Peut-être que le Dibbouk peut aussi se refiler sous forme de MST des yeux si on l'insère dans un texte ? Peut être que cette contribution n'est pas du slam mais une malédiction ? Alors, n'hésitez pas à prendre vos précautions. Après l'avoir lu, faites le lire à quelqu'un d'autre, on ne sait jamais.

Pierre

Le 20/12/2016
par Khalid EL Morabethi
[illustration] Pierre
le ventre
Pierre, la merde vient du ventre. Pierre, la logique vient du ventre. Pierre, les troubles psychotiques viennent du ventre. Pierre, la logique du dibbouk vient du ventre. Pierre, la pluie se trouve dans le ventre. Pierre, les traits verticaux viennent du ventre. Pierre, les ronces viennent du ventre. Pierre, les doigts malades viennent du ventre. Pierre, les griffes viennent du ventre. Pierre, les ongles larges viennent du ventre. Pierre, les gorges viennent du ventre. Pierre, les falaises se trouvent dans le ventre. Pierre, le poisson dans le ventre. Pierre, le poison dans le ventre. Pierre le poison du poisson se trouve dans le ventre. Pierre, la logique du poisson se trouve dans le ventre. Pierre, les œufs durs viennent du ventre. Pierre, les œufs pourris viennent du ventre. Pierre, monsieur vient du ventre. Pierre, il est né, il fait chaud, il marche, il se met à côté, il se met dans le ventre. Pierre, l’animal se trouve dans le ventre. Pierre, le cœur se trouve dans le ventre. Pierre, le chien mord dans le ventre. Pierre, le cœur du chien se trouve dans le ventre. Pierre, le jardin se trouve dans le ventre. Pierre, le bleu se trouve dans le ventre. Pierre, le ciel se trouve dans le ventre. Pierre, le ciel dans le ventre. Pierre, le ciel se met dans le ventre. Pierre, le ciel, le ventre. Pierre, le ciel est beau dans le ventre. Pierre, le vide, le ciel, le ventre, le vide se trouve dans le ventre. Pierre, la logique du vide se trouve dans le ventre. Pierre, le goût du dibbouk se trouve dans le ventre. Pierre, la violence vient du ventre. Pierre, la viande vient du ventre. Pierre, la viande pourrie vient du ventre. Pierre, ce n’est pas facile, le ventre. Pierre, la chaise se trouve dans le ventre. Pierre, il y a quoi à regarder ? Le ventre. Pierre, les cris viennent du ventre. Pierre, la logique des cris vient du ventre. Pierre, le silence, c’est quoi le silence ? Le silence vient du ventre. Pierre, les phrases se trouvent dans le ventre. Pierre, La combinaison vient du ventre. Pierre, la raison vient du ventre. Pierre, l’oxygène vient du ventre. Pierre, la mouche vient du ventre. Pierre, la logique de la mouche vient du ventre. Pierre, le cœur de la mouche se trouve dans le ventre. Pierre, la mouche touche le ventre, la mouche se trouve dans le ventre. Pierre, le choix vient du ventre. Pierre, le dibbouk se trouve dans le ventre. Pierre, l’arbre vient du ventre. Pierre, la logique de l’arbre est de pousser dans le ventre. Pierre, le corps vient du ventre. Pierre, l’arbre se trouve dans le ventre. Pierre, le muscle vient du ventre. Pierre, les troubles psychotiques du dragon viennent du ventre. Pierre, la pierre vient du ventre. Pierre, la logique de la pierre vient du ventre. Pierre, la fenêtre de la cuisine vient du ventre. Pierre, la lumière se trouve dans le ventre. Pierre, la lumière de la cuisine vient du ventre. Pierre, la pierre est solide dans le ventre. Pierre, dans le ventre. Pierre

Khalid EL Morabethi

http://lamuseduciel.blogspot.com

Tous droits réservés

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 15:46:48
peut-être que le Dibook peut également être emprisonné dans un Kindle ?
Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 15:56:09
à peine publié et déjà adapté en film de série Z https://www.youtube.com/watch?v=R3XpA7tWXt4
LePouiIleux     le 20/12/2016 à 16:35:45
Ok, il y a sans doute un sens poétique vachement profond concernant l'anatomie humaine, notamment en allant taper dans la médecine traditionnelle de rebouteux, mais j'ai lu ça comme une métaphore imagée de la constipation. (s'ry)
LePouiIleux     le 20/12/2016 à 16:46:17
Je me relis dix minutes après et je me dis : bordel de merde, quel humour fin ravageur et tout et tout. *autosuce*
Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 16:48:40
pas très original pour analyser un texte de faire appel à la théorie de la constipation
LePouiIleux     le 20/12/2016 à 16:54:36
"Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau... et si tout se jouait dans l'intestin ? C'est la thèse défendue par la jeune doctorante Giulia Enders, qui dévoile avec humour les dernières recherches sur l'influence capitale de ce véritable " deuxième cerveau " sur notre bien-être, et partage ses méthodes très concrètes pour une digestion réussie. Véritable phénomène lors de sa sortie en Allemagne, cet essai aussi brillant qu'atypique, et accessible à tous, s'y est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Traduit dans une trentaine de langues, il a paradé en tête des ventes françaises durant plusieurs mois."
Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 17:03:33
les deux nous servent à digérer le monde et après tout, ce que produit le premier cerveau est overrated, peut être que toutes ces idées qu'on déballe, ne valent pas plus que du caca ? c'est valable d'ailleurs pour cette théorie.
Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 17:18:17
bon je ne sais pas si Khalid EL Morabethi tape dans un autre registre, mais jusqu'à présent, j'estime que ses textes sont surtout écrits pour être performés sur scène. Ils s'inscrivent pour le peu que j'en connais dans la culture de bon aloi, telle qu'elle se produit un peu partout dans les MJC, maisons de la poésie et tous ces machins subventionnés qui servent aux intermittents du spectacles et aux employés municipaux de la culture de gagne pain, qui leur permet d'effectuer leurs quota horaires tantôt en tant qu'écrivain, metteur en scène, acteur, intervenant, éclairagiste, brancheur de trucs, débrancheur de trucs, rapporteur officiel, pigiste occasionnel, critique connivent, décideur de subvention, receveur de subvention et même spectateur pour boucler la boucle puisque tout ce petit monde vit en vase clos, dans un entre soi super flippant, ça n’intéresse pas grand monde de la réalité réelle d'ailleurs. Ils montent d'ailleurs associations subventionnées, éditent des bouquins qu'ils se refourguent entre eux dans une économie fermée qui ne sert qu'à une chose : créer du clientélisme pour voter socialiste aux prochaines élections et augmenter l'entropie de l'univers.

Commentaire édité par Lapinchien.
Lapinchien


tw
    le 20/12/2016 à 17:43:31
désolé mon premier cerveau a choppé une tourista
Lapinchien


tw
    le 21/12/2016 à 08:47:36
Bon SmartSinge veut me prendre en aparté sur Facebook pour que je lui explique ce que j'entends par ce que je dis. Je lui réponds que non, si je m'exprime c'est en public.

Donc voilà une version de muscle lue et performée :

https://soundcloud.com/khalidelmorabethi/muscle-el-morabethi-khalid-lu-par-gaetan-sortet

Contrairement au texte seul, elle a plus de valeur. On voit que ça a été fait pour cela, être lu par un acteur et écouté par un public dans une sorte de substitut de messe laïque. Pas pour être lu dans sa tête en tout cas.

Cela dit, ça ne change rien à ce que je dis même si a priori j'attaque des lobbies/monopoles qui n'aiment pas ça et veulent me le faire savoir. Désolé mais c'est le niveau zéro de la culture. En France, on a une culture d'état, de bon aloi, elle est incarnée physiquement par Jack Lang, et elle n'a rien à envier à la culture de l'URSS sous le communisme sauf qu'elle n'a rien de populaire : de l'élitisme à vide, creux et sans la moindre idée véhiculée.

Et je vois défiler des tas de contributions, sur la Zone et autres revues, lors d'appel à textes et vraiment à chaque fois, je me tape toute une floppée majoritaire de textes de ce type qui ne riment à rien pour moi. Des gens qui s'imitent les uns les autres parce que c'est la mode, c'est ce qui marche, c'est ce que les structures subventionnent, c'est ce qu'on entend partout.

On pourrait dire que la poésie en général ne m'affecte pas, sauf lorsqu'elle est politique, mais le problème pour moi, c'est que ce genre de poésie est politique en réalité, pas au niveau des idées malheureusement mais au niveau des conventions, de l'irrigation de la subvention, car il est clair que dans un système clientéliste, la poésie qui n'est pas politique dans le propos, une poésie nihiliste, est bien vue car elle n'inspire pas le peuple, elle ne menace pas le pouvoir.

Commentaire édité par Lapinchien.
Lapinchien


tw
    le 21/12/2016 à 08:53:15
et j'espère vraiment que SmartSinge viendra défendre son point de vue ici et pas en privé sur les réseaux sociaux. Je pense que le dialogue est bon. Peut être que je me fais des films et qu'il aurait raison de me rabattre le caquet. Mais qu'il le fasse aux yeux de tous, pas en aparté.
Cuddle


fb
    le 21/12/2016 à 19:10:01
Moui, en même temps il a peut-être peur de se prendre un bon gros coup de bifle dans la gueule avec tout ce qu'on lui a mis. Comme je l'avais dit il faut le son pour rendre le truc plus "vivant", à lire comme ça, c'est un peu...chiantos. Mais ce n'est qu'un avis perso. Je n'ai rien contre la poésie, j'aime certains auteurs, du romantisme au courant plus moderne dans le genre Francis Ponge. Mais tout cela n'est qu'une histoire de sentiments, un poème de toute façon, soit ça te parle direct, soit tu passes à côté.
Cuddle


fb
    le 21/12/2016 à 19:11:05
C'est marrant parce qu'il a publié un article avec pour titre : "Souvent la poésie m'emmerde". LOLILOOL
Clacker


    le 27/12/2016 à 00:29:42
Poème sur les coliques néphrétiques, sans aucun doute.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]