LA ZONE -
Résumé : Voici une charade à la con pour la St Con comme il y en avait eu une pour la pré-St Con (pré-St-Con d'ailleurs inexistante). Un texte du vide donc qui tente de lier une multitude de thème coupée au couteau mêlant présidentielle, vieille taupe, religion, absurdité et j'en passe. Du grand grand GRAND HaiKulysse pour un petit petit PETIT texte. Un tic tac qui nous étranglerait presque avant d'attendre mieux. Et oui, monsieur, les charades, ça m'emmerde grave.

Charade à la con #SaintCon 2017

Le 17/04/2017
par HaiKulysse
[illustration] Mon premier est froid, espacé, insensé et il évoque toute la mélancolie des départs en vacances. Mon second est un système qui s'affiche sur les murs des mairies. Mon troisième comprend 3600 secondes en gestation, étranges par leur perdition. Mon quatrième est un cauchemar dans les ténèbres, produit inconscient de la chambre 6, presque dérisoire en comparaison avec les abominations du système ci-nommé.
Mon cinquième représente un substitut à la grande foire électorale du moment.
Mon sixième est le principal écueil : l'enfermement sans passer par la case départ, sans jamais toucher 20000 francs, l'entonnoir, les pleurs d'une sibilante ou la lame de sabre qui coupe tous les liens entre les individus.
Mon septième s'il démarre en très peu de temps peut atteindre les régions les plus hostiles de France.
Mon huitième enfle comme un œuf, fait venir la jolie infirmière à ton chevet ou cette vieille taupe qui progresse déjà vers le saint des saints : ta disparue place de parking.
Mon neuvième, c'est la genèse de tous les textes, la direction vers la Mecque.
Mon dernier est retranscrit littéralement dans les évangiles au chapitre de l'apocalypse.
Et mon tout c'est le vide insoutenable, arborescent d'une énième rencontre avec le vide lui-même : une charade à la con qui tire son existence d'un véritable naufrage dans le Vide ; ce vide qu'on pourrait tenter de sauver... en vain ! Je préfère le taillader ce vide, cette vacuité dégueulasse sur le papier comme sur l'écran...
Le vide de cette Saint Con aussi : des lignes qui se courent après et qui flambent ; l'absurde absurdité de cette année 2017 riche en événements sur-médiatisés et en conneries bien réelles.

Alors, en me précipitant sur les bidons d'essence, sortant de ma cage dorée, j'asperge, craque une allumette et fait brûler dès à présent le lecteur qui suit cette merde révolutionnaire !

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 17/04/2017 à 13:26:44
En Pologne, le lundi de Pâques, connu sous le nom de « Śmigus dyngus » (lundi mouillé), les Polonais s’aspergent d’eau. L’eau est un symbole de la vie.
Lapinchien


tw
    le 17/04/2017 à 14:40:43
d'ailleurs ça peut vite dégénérer. sinon je propose MABITEMABITEMABITEMABITEMABITEMABITEMABITEMABITEMABITEMABITE mais ça veut rien dire
Clacker


Je trouve pas.    le 17/04/2017 à 15:41:55
Elle est dure celle là (cf : Lapinchien)

Sinon, la dizaine d'invités connectés en permanence sur le forum, c'est des bots ou quoi ?
Lapinchien


tw
    le 17/04/2017 à 19:36:57
2.devise
3.heure
Koaxe     le 19/04/2017 à 16:52:29
C'est Jean-pierre Chevènement, c'est ça ? La réponse est Jean-Pierre Chevènement ?
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 21/04/2017 à 22:48:40
électoral? saip? heure démon télé prison ??? qibla ??? mon tout mes couilles j'espère que ça a un sens et que c'est pas un délire poético-foufou

= ajouter un commentaire =



[Accueil]