LA ZONE -
Résumé : C'est pas trop tôt ! Voici enfin une nouvelle contribution au dossier #IndignezVous lancé par Lourdes Phalanges ! Certes, c'est Docteur Burz qui s'y colle, mais on ne va pas faire la fine bouche en cette période d'abstention massive. En plus Docteur Burz s'indigne sur un truc improbable des années 80 dont tout le monde se bat les couilles, MAIS BORDEL, QUAND MËME, il a le mérite de jouer le jeu, d'avoir l'esprit Pierre de Coubertin : l'important c'est DE PARTICIPER § FAUT VOUS R2INCULQUER LES FONDAMMENTAUX DVC, LES ZONARDS ? CONTRIBUER aux appels à textes, poster des successions de caractères alphanumériques qui rentrent un minimum dans la ligne éditoriale avec un chausse-pied, c'est pas compliqué et c'est le minimum du devoir conjugal de notre pacs à plus de 400 ! Et les motivations, on s'en tape. ça peut être par esprit communautaire ou d'équipe ou d'autopromo ou par trouble obsessionnel compulsif ou collectionnite aiguë ou l'illusion d'être enfin lu ou masochisme relativement à la débilité des présentations et commentaires ou par allégeance à la dèche ou par emprise mentale à notre secte bancale ou suivisme ou trollisme ou pianisme ou ragondisme. ON S4EN FOUT DES MOTIVATIONS§ Chacun la votre. L4IMPORTANT C4EST DE poster des trucs même si nos textes sont complètement à l'ouest, qu'on passe pour des recalés au Jamel Comedy Club, des emogoths à paillettes ou des psychopathes à mâcher ! BEN C4EST PAS GRAVE PARCE QU4ON EST SOLIDAIRES, QU4ON EST DES COPAINS, QUE PERSONNE S4EN REND COMPTE PARCE QUe personne ne nous lit § On fait tourner l'industrie littéraire underground à plein régime et tous les pilons, tous les piloris, tous les censeurs qui se renvoient des ascenseurs, n'y pourront jamais rien... parce que la liberté d'expression c'est jamais acquis dans nos démocraties surtout avec l'émergence de l’extrême centrisme, l’intolérance face à l'absence de sens ou de relecture, et même si on n'a rien à dire alors disons le ensemble haut et fort avec nos doigts indignés... et maintenant que t'es à moitié saoulé, à moitié galvanisé, vas-y poste un texte, tout de suite, MAINTENANT, sur la Zone, parce qu'y en a marre de tout ça !

Le contre conte : Cendrillon c’est légèrement téléphoné… #IndignezVous

Le 19/06/2017
par Le Docteur Burz
[illustration] Comment dire, pour ceux qui aiment le groupe Téléphone, les contes qui finissent bien, qui sont pro féministes, travailleurs sociaux, et ne supportent pas l'absurdité gratuite... évitez.
Et bien évidemment, tout ceux que le Docteur emmerde profondément sont invités à lire...
J’aimais beaucoup le groupe Téléphone. Je veux dire que j’aime encore, mais j’écoute plus, du coup ben je suis obligé d’employer le passé. Hein ? Je vois pas où est le problème, on a le droit d’aimer un truc sans plus jamais l’écouter, et puis il ne s’agit pas de ne plus ne jamais l’écouter, c’est juste que depuis le siècle dernier je suis passé à autre chose, au smartphone par exemple, alors que Téléphone ça voyage moins, ça fait fixe à cadran sur la nappe du boudoir.
Bref, je ne voulais pas parler de ça, non, je voulais dire que certaines de leurs chansons sonnaient un peu branque au niveau de l’histoire. Tenez, Cendrillon. Vous n’allez pas me dire, détourner le conte de Perrault ou des Grimm pour en faire une junkie à la fin c’est déjà rustre, mais prétendre qu’elle l’est devenue parce qu’elle s’est faite larguer, ben merde !
Vous imaginez ? Non, je vois bien que non. Si toutes les femmes qui se faisaient larguer finissaient par crever en ambulance complètement camée, je ne vois pas comment tous les gars qui larguent des filles ou se font larguer (parce que c’est pas machiste le largage, c’est paritaire) en retrouveraient une autre. Hein ? Oui ok, le gars en question s’est barré avec les gosses dans leur chanson, mais le principe est le même, vous croyez que le syndrome de Stockholm permettra aux gamins de fabriquer des filles junkie en ambulance plus tard ? Où alors ce seront eux dans l’ambulance qui s’occuperont des filles suicidaires ? Je ne sais pas, y’a pas marqué "vindictologue" sur mon front.

Mais je sais ce que vous allez me dire, j’ai oublié la nana en chemin. Elle est devenue alcoolique et camée en 10 ans, c’est pas une rapide. Oui, c’est vrai, elle a souffert de cette séparation, de cette violence de l’abandon organisé, et puisqu’elle n’a peut être jamais revu ses gamins ils ne savent donc pas ce qu’il lui est arrivée. Donc c’est vrai aussi, mon histoire de syndrome de Suède ne tient pas la route, puisque cela concerne les victimes séquestrées la plupart du temps. Mais pas par elle, peut-être par le père, va savoir, ils n’ont pas raconté toute l’histoire les bigophone là, on reste sur notre faim même si ça finit par « fin de l’histoire ».
Moi j’essaye juste de comprendre le ton de la fable employée à être détournée. Alors oui d’accord, les paroles tombent pile poil sur le rythme et ça fait beau à l’oreille, m’enfin sous prétexte de réécrire un conte ça fait fausse rut à la fin (elle retrouve pas de mec quoi). Sans parler du fait qu’il se barre avec la Belle Au Bois Dormant, si c’est pas un signe ça, partir avec une fille qu’on peut endormir. Et puis ça va hein, le truc que ça finit toujours dans les bars et puis après sur le trottoir, non mais oh ! Y’a les chambres d’hôtel aussi, c’est pas fait que pour les moches au pois dormant ! Si toutes les filles qui se font larguer avec enlèvement de mômes finissent au bar et putes au milieu de l’histoire, ça prouve au moins pourquoi il reste encore des gars pour picoler au comptoir!
Non mais merde, j’en sais rien, réfléchissez !

Et puis le bon vieux cliché final, en plus de se faire abandonner, sans ses gosses (faudra qu’on m’explique l’absence des services sociaux quand même là-dedans), elle se met à picoler, se prostitue et finit par tomber dans la drogue… comment c’est téléphoné. Limite ça ressemblerait à des trucs qui se passent et ce serait vrai. C’est un peu fort de pousse café. Alors évidemment, ça se termine en ambulance, comme si aucune fille ne se sortait de ce genre d’évènement, non, ça non, Téléphone nous dit que ça n’arrive jamais, c’est pas compliqué c’est comme ça et puis c’est marre. Ah ben bravo, merci le positivisme ! Non parce que je l’ai lu moi Cendrillon, ça se termine pas du tout comme ça.
Donc, en conclusion, c’est bien joli de pousser des chansonnettes qui plaisent à la masse et qui fait écho à des trucs qu’on nous sert dans les journaux, mais faudrait quand même penser qu’une fois de plus on nous fait croire qu’une autre nana se tape quand même des connards jusqu’à l’infini. C’est pas bientôt fini le féminisme "machisé" à l’extrême ! Avec un peu de bol c’est une chanson écrite par Corinne ! De toute façon c’est fourbe un bassiste. C’est pas compliqué, c’est la seule qui a posé des problèmes pour la reformation du groupe. Gnagnagna tout ça c’est pour les sous, gnagnagna vous m’avez abandonnée, gnagnagna jamais vous m’avez téléphonée…
Bon excusez-moi, j’ai légèrement déraillé. Je n’en veux à personne. En plus, la musique des années 80 c’est un peu comme le fluo, ça lasse autant que ça a plu. Moi je voulais juste apporter ma contribution à l’explication assez survolée par le titre de Téléphone. Mais je sens bien que je n’ai pas fait mouche,
« Tout ça n’a plus d’importance
Elle part
Fin de l’histoire »

Amen, Touti Quanti et Tralala dans l’ambulance…

©Le Docteur n’aime plus les années 80 depuis l’extinction des dinosaures…

= commentaires =

LePouiIleux     le 20/06/2017 à 12:10:08
Lapinou, je vais poster un texte d'ici pas longtemps pour apaiser ton courroux et pour me défouler les doigts.
Lapinchien


tw
    le 20/06/2017 à 12:13:08
mon courroux, coucou ?
LePouiIleux Roumain médiéval    le 20/06/2017 à 13:17:24
Stache stache.
Lapinchien


tw
    le 20/06/2017 à 15:30:04
Je viens de réaliser que je suis vieux. D'un coup tous mes cheveux sont devenus blancs. Ma référence, ce n'était pas Michael Youn mais Nana Mouskouri. Je vais de suite m'inscrire à un centre gériatrique pour une prise en charge immédiate.
Lapinchien


tw
    le 20/06/2017 à 15:50:57
/!\glitch dans la matrice détecté/!\ https://www.youtube.com/watch?v=0i89vD9-oqc&t=1m13s

= ajouter un commentaire =



[Accueil]