LA ZONE -
Résumé : Deuxième récit du Chanoine, les F4 envahissent le siège de Familles de France, c’est pas joué.

Les F4 : épisode II

Le 02/04/2002
par Le Chanoine
[illustration] « Un Chinois à la con à écrit que l’expérience est une lanterne qu’on porte dans le dos et qui n’éclaire que le passé. Vivre, c’est arpenter un tapis roulant allant en sens inverse de ton déplacement. T’as beau arquer, ce que tu peux espérer de mieux, c’est de pas trop reculer. » (La Bible - verset 172 - traduction de Saint F. Dard).

C’est sur ces bonnes paroles que nous retrouvons nos 4 héros enfin décidés à en finir avec cette institution que même les plus fondus des puritains américains nous envient, j’ai nommé Familles de France.

La nuit était claire, Maître Scorbut avait envoyé La Flibuste laver la Twingo (on peut être assoiffé de sang sans pour autant se laisser aller…), l’ami Naël avait l’adresse (enfin……) et la carte Michelin, et votre serviteur (après s’être arrêté, explosé un radar et les deux Schtroumfs qui vont avec, fallait pas me flasher à une vitesse non-autorisée sur la départementale menant à Glavios sur Yvette), avait rechargé son crucifix, six coups, calibre 75.

Bref, tout était prêt pour en finir avec ce mal qui vous ronge de l’intérieur comme une pizza-chili qu’aurait séjourné 15 jours dans le frigo de la Flibuste.

La Twingo lancée à pleine vitesse, nous étions prêts à affronter notre destin. Je passe sur les 2 chiens, 3 poules et la vieille avec son cabas (et une petite croix noire sur la portière, une !) qui firent les frais de ce long périple, quand soudain, devant nos yeux ébahis, l’enseigne lumineuse du repaire des bigots apparu la haut sur la colline.

- « Passe-moi la pince Monseigneur », dit le Scorbut à une Flibuste toute tremblante.
- « Inutile » dis-je d’un ton comme ça.

Un grand coup de latte plus tard, l’entrée des artistes était à nous.
Il faisait sombre dans les couloirs, mais la cyber-vision de nos héros pue néanmoins permettre de discerner un étrange appareil qui grondait derrière la photocopieuse.

- « un distributeur Mars-Coca » hurla le Scorbut au bord de l’évanouissement ! ! ! !

C’était la tuile, la grosse tuile, faut jamais donner des Mars au Scorbut, ça le rend fou, y pense plus qu’à ça, il perd ses reflex et prend instantanément 5 kilos rien qu’à la vue de l’emballage…
Au bout de 15 Mars et de 3 coca, un bruit se fit entendre dans la salle de pause au bout du couloir. (suspenssssssssssssssssss)

Une énorme femme de ménage arborant fièrement le logo « Lopette Mag. » sur sa casquette, surgie tel un phacochère en rut devant l’édenté rassasié, et, profitant de sa surcharge pondérale passagère, lui assena un grand coup de tongue dans l’entre jambe. C’en était trop, nous n’étions pas préparés à un tel choc émotionnel, et dans un demi-tour droite général, nous regagnâmes notre base en moins de temps qu’il ne faut à Actarus pour sauver la terre du Golgot 53.
Rafistoler la bite d’un Gentleman est un exercice délicat, le pansement qu’on appliqua sur la plaie se montra aussi efficace qu’un tampon d’ouate sur une bouche d’incendie ouverte, notre chef était diminué, mais pas mort.

- « Je reviendrai », dit-il dans un cri de rage, « et cette fois je vaincrai ! ! »

= commentaires =

lapinchien Le fight ?    le 05/02/2003 à 11:51:24
pourquoi les sauveurs de l'humanité et les annéantisseurs çà va toujours par 4 ? Les 4 fantastiques contre les 4 cavaliers de l'apocalipse ? Peut etre un futur combat de catch WWE sur RTL9 avec des commentateur quebequois ? "Quelques baffes pour commencer le combat !" "Houlà l'undertaker entre en scene et enchaine une torsion mamère au Chanoine depuis la 3eme corde" "Incroyable Lapinchien glisse çà fameuse langue diphtérique dans la glotte du traitre Scorbut qui à la particularité, ce Juda, d'etre membre des deux Teams !" "Scorbut s'autoprojete hors du ring et retombre dans les chaises vides du premier rang s'assenant un terrible Watashi dans le plexus !" Que d'emotions televisuelles en perspective non ?
Saintshaka


    le 25/10/2006 à 13:21:07
Tu te méprend lapinchien!
Dans l' univers o combien coloré et merveilleux du sentai, les sauveurs de l' humanité vont par cinq, sauf Winspector et les VR troopers.
Mais eux ce sont des faux.
Et pour ce qui est des SuperMechants, on a les Freres Jacques,
Tout ce qui peux marcher par cinq dans l apocalypse selon Saint Jean, ou encore le conseil constitutionnel avec quatres morts.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]