LA ZONE -
Résumé : Même tard, le Scorbut peut déverser sa bile. Ce soir, c’est le tour de l’Exception Culturelle et pour demain à qui le tour ?

Non à l'exception culturelle

Le 08/01/2003
par Scorbut
Il y a des soirs comme ça !
Des soirs ou une folle envie de changer votre vie médiocre vous pousse à appuyer sur le bouton de la TV ... et là !
#Profonde réflexion#

Ils sont où les intellectuels bien de chez nous, ceux qui faisaient trembler la France il y a plus d’un an en arborant le spectre de la cannibalisation mondiale du cinéma par l’Amérique, hein ?

Ils étaient où tous ceux qui nous disaient « Le cinéma français, il est beau, c’est bon mangez-en », « Non au ciné Mc Do », « Hollywood veut nous faire la nique, Hollywood veut tuer l’artisanat français », hein, hein ?

Il était où le CSA, hein, il était où, en train de visionner des films porno, en train de se mettre dans la peau des jeunes de banlieue et se masturber l’encéphale sur l’influence néfaste des images sur leur future sexualité ?

Elle était où la Famille de France, hein, elle était où, celle qui veut interdire le laid, le violent, le pas catholique ?

Ils étaient où tous ces cons hier soir, sûrement pas devant Canal, parce que moi j’y étais et je peux vous dire que la vision d’une traite des « Rois Mages » ça fait tomber d’un coup tous les beaux idéaux sur le cinéma français, sur la sauvegarde de notre culture cinématographique, sur les « Sauvons le cinéma hexagonal ».

C’est pas une atteinte à la dignité humaine que de nous servir cette soupe sous couvert de « comédie légère » à la Française.
C’est pas malsain de faire croire aux honnêtes gens qu’en matière de cinéma c’est l’américain l’ennemi ?
Putain mais on essaye d’insulter mon intelligence ou quoi ?

La 5, c’était bien des Italiens, la Une, c’est bien des bons constructeurs bretons, Zidi, c’est pas un afro américain que je sache …
Blade Runner, Waynes World, Alien, Star Wars, Bade Taste, Brain Dead, Les Goonies, Retour vers le Futur, … c’est pas des films français !

Alors Mort à l’Exception Culturelle, mort au cinéma français !

= commentaires =

Gwen


...    le 08/01/2003 à 00:42:40
ça y est il réhabilite la peine de mort lui ! Ah bah merci Scorbut, tu me fais une jolie introduction à mon article :) (c'est beau la transmission de pensées...)

Enfin bon, c'est pas parce qu'ils passent quasi que des daubes à la télé (y compris américaines ou ouzbékistanaises, ils oublient quand même assez souvent les bonnes productions. Entre les Sous Doués et Titanic on est pas aidés...) qu'on n'est capable de faire que de ça...
C'est ptêt surtout que ceux qui se collent le nez sur leur écran demandent ce genre de daube. Quand on voit le score d'un Visiteur ou d'un Astérix et Obélix, on ne peut pas raisonnablement penser que c'est tous les prêcheurs de "l'exception culturelle française" qui foutent un magnum sur la tempe de 10 millions de crétins...
Gwen


Parlons en du sujet...    le 08/01/2003 à 00:43:35
... chuis trop habituée aux champs de webzinemaker, je pense toujours qu'il faut renseigner l'email à la suite du pseudo. Erreur ici c'est le sujet...
nihil


exception ? quelle exception ?    le 08/01/2003 à 01:47:43
Mais quelle exception ? Est-ce qu'il faut avoir une nationalité précise pour faire un bon film, et si oui, laquelle ? Partout on fait de bons films (comme les goonies par exemple), et partout on fait de grosses daubes sans nom (comme les goonies par exemple).
L'exception, c'est plutôt les bons films, d'ailleurs, d'après ce que j'ai cru remarquer.

Me semble par contre que les films d'auteurs ont plus de chances d'être bons que ces grosses merdes de blockbusters (quelqu'en soit le pays) formatés et marketés pour atteindre des coeurs de cible. Quand un artiste créée pour lui c'est souvent plus valable que quand il créée pour plaire au public, enfin bon, je fais pas de généralités non plus hein.
Arwen


Le cinéma américain    le 08/01/2003 à 10:07:55
Et oui... Le Maccartisme ( merde comment ca s'ecrit !?!?)a de beaux jours devant lui...
On aime bien s'inventer des ennemis et ainsi passer sous silence les vrais problèmes: Le fric et le marketing tue les bons films et la fée créativitée agonise sous leurs coups(c'est vrai aussi pour les jeux vidéos).
lapinchien de combustio    le 08/01/2003 à 10:36:24
Tous les films sont pourris brulons les pélicules ! c'est pas pour rien que les metteurs en scene prènent le soin de photosensibiliser des rouleaux de céluloide polymérisés... c'est parceque quand on les brule une fumée noire hautement toxique se dissippe endommageant irremediablement le cerveau de l'inquisiteur infortuné... c'est puissant: d'une façon ou d'une autre çà te crame la tronche... Bordel de merde, retournons au bons vieux livres.. çà çà cramait bien écolo sans risques
Calim


daube francaise    le 08/01/2003 à 11:52:31
la daube francaise enrichit plus le pays que la daube americaine alors OUI a la daube francaise, en plus les americains ils savent pas faire la bonne daube avec de la bonne vache folle alors.
nihil


void    le 08/01/2003 à 12:15:04
Arwen pas tout à fait d'accord, contrairement à l'industrie du jeu video, il sort encore des bons films, mais ils sont de plus en plus dur à trouver
relou merde    le 08/01/2003 à 13:11:03
y avait les sous-doués aussi dans le genre daube fançaise hier soir.
relou sujet? c'est quoi?    le 08/01/2003 à 13:11:46
je suis sur que ça va les faire criser de voir qu'Eminemest un excellent acteur et qu'on son film est pas de la merde.
Scorbut


L'oeil    le 08/01/2003 à 14:44:37
Je suis fort aise de voir qu'un sujet qui peut paraître si banal vous fait réagir autant ...
Ne vous trompez surtout pas de combat toutefois ... ce n'est pas tant le cinéma français que je dénonce dans cette hyperbole, bien plus les fantastiques tentatives de manipulation de ces fameux "faiseurs d'opinions" qui détiennent la Vérité, qui Censurent, qui tentent tous les jours de manipuler nos esprits en criant "Au loup"

La route est longue sur le chemin de la liberté d'esprit, gardons les yeux ouverts et ne croyons rien apriori !!!!

commentaire édité par nihil
Arwen


La propagande    le 08/01/2003 à 15:03:39
Il est vrai le scorbut, il est vrai... heuu c'est vrai ke la shui sur un site de jeux vidéos abandonnés, tous parus entre 1980 et 1995 et y avais vraiment de supers jeux. now c'est quasiment que des quakes likes! Et c'est clair que certains aiment a crier "au loup" que quand ca les arrangent...
nihil


void    le 08/01/2003 à 16:19:28
je vois à retardement que mon commentaire précédent pouvait être vu comme une critique de l'article de Scorbut, mais je critiquait en fait les partisans de l'exception culturelle... Comme Scorbut quoi en fait
Daria


vive le ciné    le 08/01/2003 à 16:19:46
D’accord avec Gwen
A mon avis il y a 2 publics différents pour les films : le « tout public » qui ne va jamais au cinéma (il y en a plus qu’on pense) qui n’a aucune « culture cinématographique » et c’est ce public là qui est ciblé le plus souvent, et les autres .
Pour l’inauguration d’une nouvelle salle, par chez nous, ils avaient choisi « Dancer in the Dark » (film qui m’a beaucoup marqué) mais beaucoup de personnes sont parties avant la fin. A mon avis c’était une erreur de programmer un tel film : toutes les huiles invitées pour l’occasion devaient mettre leur cul dans un fauteuil de cinéma tous les 36 du mois.
Ne mélangeons pas tout. Le principal c’est que des films comme ça soient encore produits même avec un public restreint (mauvais exemple avec Dancer : un prix au festival de Cannes c’est une sacré pub)
Bref, il en faut pour tous les goûts, et si la télé c’est nul y a toujours un bon livre sur la table de chevet !
Perso je lis peu les critiques, en général je suis d’un avis contraire.
Daria


    le 08/01/2003 à 16:20:31
salut Nihil
Calim


le pognon    le 08/01/2003 à 18:01:01
l'essentiel c'est de faire du pognon, et donc faire des entrees, meme si c nul le film on s'en tape du moment que ca fait marcher l'economie francaise. Alors taisez vous et allez voir nos belles merdes mais Francaises s'il vous plait !
lapinchien schizocon    le 08/01/2003 à 19:57:32
j'espere quand meme qu'il y a bien plus que deux publics... en plus je ne pense pas qu'hollywood cible particulièrement les gens qui ne vont pas au ciné parce qu'ils sont pas triso :) moi par exemple j'aime rien au ciné et pourtant je vais voir tout... par contre j'aime bien ne pas aimer tous les films au même niveau.. par exemple le dernier truc que j'ai bien pas aimé c'est Bowling for Colombine parceque j'ai rien pu voir y avait un gros type qui se foutait tjs devant l'ecran le con... sinon j'aime bien ne pas aimer des trucs presqu'au degré de l'indifférence mémorable comme Harry Potter ou Le seigneur des anneaux
Calim


koi ??    le 08/01/2003 à 20:51:45
comment ca t'as pas aimé harry potter ??? et t'as pas aimé le seigneur des anneaux ??? !!!!
Scorbut


Héhé    le 09/01/2003 à 01:36:41
Bah voilà vous y arrivez !!!
Scorbut


Héhé bis    le 09/01/2003 à 01:37:45
Ca y ait vous ouvrez l'oeil !!
Pitt Vi, mais non.    le 07/05/2004 à 10:24:12
Bâh de toute façon, quels que soient le talent et l'ingéniosité des réalisateurs, je ne connais que peu de films qui arrivent à la cheville du bouquin dont ils sont issus. A l'exception, peut-être, de Fight Club (entre autres, et c'est subjectif). Même si le Seigneur des Anneaux sort du lot (de par le respect apporté à l'oeuvre originale), il reste une super-production, et c'est en ce point qu'il est répréhensible.
En effet, je tiens pour acquis que si le budget peut aider à la réalisation d'un bon film, il est trop souvent synonyme de navet (en plus, j'ai la rime avec moi. Na.).
Des effets visuels, une bonne distribution, oui! Mais avec modération. Les sous-sous permettent beaucoup. Beaucoup trop, même. Amis réalisateurs, n'inondez plus vos oeuvres de pestilentielles obôles, ignorez donc le box-office et la célébrité, préférez-leur le souci du travail bien fait et la satisfaction des spectateurs, qui devrait être votre premier souci. Imitez C. Nolan avec son "Memento", énormissime en tous points, sauf celui du budget! Les films français aussi, jadis, étaient bons. Mais passée l'étape des "Don Camillo" et "la folie des grandeurs", Quid du talent qui nous était propre? Désormais, la qualité est délaissée au profit d'une course au plein-la-vue, dans laquelle la tête du peloton est et sera toujours occupée par les US. Revenons à la qualité, amis réalisateurs. Pour le bien commun et l'avenir de la France. Amen.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 06/11/2005 à 23:14:03
Le commentaire ci-dessus me semble contenir une allusion prémonitoire, mais autant appuyée que douteuse, à Héraklès Navet. Hypothèse personnelle : désinformation par les agents de Pitt. Je préconise : raser Londres.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]