LA ZONE -
Résumé : L'avenir se déroule devant nos yeux grâce à ces propositions de loi qui visent à révolutionner notre beau pays inerte pour en faire une version géante de la Zone... Ou de l'asile psychiatrique de Bedlam, au choix...

Programme électoral 7

Le 06/02/2003
par nihil
[illustration] On me dit toujours : la Zone c'est jamais qu'un vieux tas de psychotiques, un asile psychiatrique virtuel. Ce à quoi je réponds (avec mon agressivité naturelle et ma répartie légendaire) : oui.
L'heure est venue de le prouver.
Je me présente aujourd'hui devant les électeurs pour leur présenter mon programme pour la France, dont un résumé adéquat pourrait être "transformer ce pays en annexe de la Zone et en faire la patrie de la maladie mentale"... Et attention, pas de la maladie genre que tu peux soigner à l'hypnose ou en racontant tes petits traumatismes d'enfance ridicules à un connard en costard à trois plaques qui en a rien à cirer. Non la c'est de la vraie maladie, du genre qui se soigne par décapitation uniquement.

La première mesure d'un tel programme ne peut bien sûr qu'être de déclarer les psychiatres et autres tortureurs de dedans de la tête coupables de haute-trahison envers la Sacro-sainte Idole-Camisole (nouveau symbôle de notre république). Ces ennemis de la France s'échinent en permanence à juger des comportements parfaitement acceptables comme pathologiques. Quoi de plus beau qu'un homme qui passe toute sa famille au barbecue et se frictionne le corps de la cendre en hurlant à la lune ? Et bien ces pervers psychorigides seraient probablement enclins à enfermer un tel artiste au nom d'une normalité dont nous n'avons que faire. Ces agents de l'ordre et de la sécurité seront aimablement reconduits à la frontère avant fin 2003, ceux qui exerceront clandestinement au-delà de cette date-butoir seront pourchassés par une nouvelles brigade dite CAN (Commandos Anti-Normalité, recrutés parmi les pires paranos qui soient) et jugés pour subversion active.
Le culte de l'Idôle-Camisole deviendra obligatoire.

Au niveau comportemental, les attitudes dites saines aujourd'hui ne seront plus admises et seuls seront admis les comportements de type psychopathologique. Les bons pères de famille bons travailleurs seront internés et lobotomisés, puis gavés jusqu'à la zone de l'overdose d'acide lysergique de manière à tenter de les ramener dans le tortueux chemin de la maladie mentale.
Au lycée on se foutra de la gueule de ceux qui n'ont encore jamais tué personne et on les appelera "puceaux".
Les maisons de retraite seront brûlées avec leurs occupants à l'intérieur et une messe sera prononcée dans la plus stricte intimité.
Des enfants morts flotteront le long des fleuves comme des poissons après une contamination accidentelle de l'eau.
Le capiton sera déclaré illégal.
Il sera conseillé de hurler frénétiquement dès lors qu'on voudra communiquer et de courrir en rond pour annoncer une bonne nouvelle.

Enfin, la présidence de la République sera confiée à Salvador Dali, qui sera deterré pour l'occasion et pour sa succession nous prévoirons un pingouin.

Merci de votre attention.

Une question m'obsède... Qu'est-ce que remplacer la normalité par une nouvelle normalité changera au final ?

= commentaires =

Arwen


Ca avale?    le 06/02/2003 à 16:28:52
Bé ca changer rien... On avale pas assez de toute maniere
lapinchien heu ben...    le 06/02/2003 à 16:40:04
Le truc c'est qu'il n 'y a pas trop d'uniformité dans la folie... en fait la folie c'est le summum du libéralisme et de la liberté... Les grosses tarres, particulièrement celles dues à l'apparition aléatoire d'une tumeur au cerveau ne font en fait que révéler un individu completement pur, n'apportant qu'idees fraiches et innexplorees à ses contemporains... La constitution d'une telle république serait assez difficile à coucher linéairement sur un papier étant donné les formes multidimentionnelles qu'elle pourait prendre: peut être qu'en institutionnalisant les avortements spontannés au curredent lors d'appéritifs entre amis on pourrait y voire un peu plus clair... La libération des animaux féroces des zoos peut être aussi une piste intérescente à suivre...
lapinchien heu ben...    le 06/02/2003 à 16:40:04
Le truc c'est qu'il n 'y a pas trop d'uniformité dans la folie... en fait la folie c'est le summum du libéralisme et de la liberté... Les grosses tarres, particulièrement celles dues à l'apparition aléatoire d'une tumeur au cerveau ne font en fait que révéler un individu completement pur, n'apportant qu'idees fraiches et innexplorees à ses contemporains... La constitution d'une telle république serait assez difficile à coucher linéairement sur un papier étant donné les formes multidimentionnelles qu'elle pourait prendre: peut être qu'en institutionnalisant les avortements spontannés au curredent lors d'appéritifs entre amis on pourrait y voire un peu plus clair... La libération des animaux féroces des zoos peut être aussi une piste intérescente à suivre...
nihil


void    le 06/02/2003 à 16:46:14
Laissez vos autres suggestions de mesures à prendre d'urgence ici...
nihil


void    le 06/02/2003 à 16:46:14
Laissez vos autres suggestions de mesures à prendre d'urgence ici...
Scorbut


Et les arts    le 07/02/2003 à 12:34:08
On devrait également retourner tous les films de genre avec des happy end pour les gens comme nous ...
Hanibal boufferait tout le monde dès le début du film, les 1h25 suivantes serait un plan fixe sur l'homme canibal se curant les dents
Le Gogoth 73 sodomiserait violemment Vénusia en chantant vient poupoule vient poupoule vient
...
petitclaxon traumatisant    le 13/02/2003 à 11:33:51
apres lecture de ton article je t'avoue que ca me fais pas mal cogiter sur la politique moi qui deteste ca...
bref pour en revenir au psychatre... bah je c po trop...
bref je plis trop quoi dire...
bref j'm bien ton esprit de cogotateur...
au fait remplacer une normalite par une autre normalite c tres con car bah on va vouloir rechanger cette normalite en pensant ca normal alors que non... bref je me comprends
petitclaxon traumatisant    le 13/02/2003 à 11:33:51
apres lecture de ton article je t'avoue que ca me fais pas mal cogiter sur la politique moi qui deteste ca...
bref pour en revenir au psychatre... bah je c po trop...
bref je plis trop quoi dire...
bref j'm bien ton esprit de cogotateur...
au fait remplacer une normalite par une autre normalite c tres con car bah on va vouloir rechanger cette normalite en pensant ca normal alors que non... bref je me comprends

= ajouter un commentaire =



[Accueil]