LA ZONE -
Résumé : Mieux que Meteo-France et Elisabeth Teissier réunis, Gwen fait son grand retour pour nous faire une prévision marketing de l'avenir de la Saint-Con... Putain, on va se faire un max de fric !

Avenir en direct live…

Le 10/04/2003
par Gwen
[illustration] Pire que l’élection de Miss France ou du grand gagnant de l’Eurovision, chaque année désormais il nous tombe sur la tête la Saint Con. Phénomène marginal pour le moment, espérons que le jour de sa médiatisation, elle tombera entre les mains de pros du marketing qui nous la transformeront en belle machine à fric…
Cinq minutes par jour pendant deux mois avant le journal du soir, la chaîne de télé, qui aura réussi à décrocher la timbale, nous abreuvera d’un petit spot de présentation du con du jour. Nous pourrons tous sauter sur notre portable afin de l’acclamer dans un plébiscite sans égal dans l’histoire (si l’on exclut l’accession au pouvoir des dictateurs) ! Et le 10 avril suivant, un pseudo présentateur - bien abruti comme on les aime - nous offrira un prime-time exceptionnel en direct d’un plateau dressé en extérieur, transformé en arènes sous un ciel sans lune.
Le public sera tenu en haleine jusqu’à la dernière minute : les candidats s’affronteront dans des défis acharnés qui permettront à nous, citoyens comblés, de jauger de leurs valeurs intrinsèques. Le cœur serré de tendresse, nous aurons droit à des mini-reportages retraçant pour chacun leur parcours de con, et ce, depuis leur enfance. Leurs proches utiliseront toute la palette des sentiments pour rendre vivant leur soutien sans faille à leur poulain et nous prendre aux tripes. Leurs groupies scanderont leur nom en portant des T-shirts à leur effigie. Des mères, mouchoir à la main, viendront raconter leurs souvenirs les plus vifs des plus belles preuves de connerie de leur rejeton.
Puis, dans un halo éblouissant, apparaîtra le fameux huissier tenant dans sa main tremblant d’émotion l’enveloppe tant attendue. Le silence se fera sur des dizaines de milliers de kilomètres carrés. Enfin, après soixante jours de suspens inhumain, nous verrons monter sur le bûcher LE con de l’année ; sous le regard de ses malheureux challengers, les larmes aux yeux, submergé de bonheur par cette reconnaissance tardive de son talent sans pareil, il susurrera un merci mouillé d’éternelle amitié. Un grand groupe industriel ayant flairé la bonne affaire aura mis en vente sur le marché un formidable gadget : le brûleur à distance qui permettra au spectateur, depuis son canapé, de participer à ce grand instant interactif d’humanité. Après le décompte, le présentateur abruti hurlera dans son micro un « egnation » de circonstance et nous pourrons appuyer tous en chœur sur le bouton magique qui allumera des centaines de petites flammes synchronisées sous le bûcher.
Toutes les lumières alentour s’éteindront alors et ne brillera plus que le feu joyeux crépitant au rythme des hurlements, de joie sans aucun doute, du vainqueur.

La populace ne demande que du pain et des jeux… elle aura un barbecue ludique.

Le progrès est dès à présent en marche, la Saint Con est un concept porteur qui permettra : de relancer l’économie, d’apporter de la joie dans les foyers - sans mauvais jeu de mots - mais aussi de trouver un nouveau mode d’énergie non polluante qui résoudra toutes les questions de l’après-nucléaire, de rendre sa vigueur au métier de petites vendeuses d’allumettes, de souder les familles autour d’une activité stimulante intellectuellement, etc etc.
En effet, tout comme les prostituées et les représentants des forces de l’ordre, il y aura toujours des cons pour alimenter ce système ingénieux. Le Graal pour toute une génération de producteurs de télé, la poule aux œufs d’or pour les patrons des multinationales comme des PME, une source intarissable pour toute l’humanité.
La personnification du mouvement perpétuel en quelque sorte : la connerie perpétuelle…

= commentaires =

lapinchien     le 11/04/2003 à 14:46:29
Je vérais bien JP Foucault pour présenter le "chaud" !
gnarf trop drole le "chaud" ! vous captez l'allusion ?
Ben oui show "chaud", c'est drole çà ! allez rigolez quoi !
C'est bien la peine de se donner du mal à renouveller le genre comique pour se trouver face à une telle froideur... gnar ! froideur, chaud , "show" ! tain j'suis en super forme moa ! mais en forme de quoi ?
et pourquoi je dis çà d'abord ? et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?et pourquoi je dis çà ?
Au fait en parlant de cons, l'est où Monsieur Goret ?
Arka     le 11/04/2003 à 15:40:52
Tais toi et finis ta côte de porc.
djinny revieeeeeeeeeeens    le 11/04/2003 à 15:46:28
wah... Orwell n'a plus qu'à se rhabiller...(super article commentaire non constructif désolé)
Gwen, rentre à la bottle tout de suite!! enfin non...tu nous fait encore quelques articles de cette trempe..mais ..tu rentres aprés?? hein*??dit? mais répond!!!!
Gwen


Le numéro que vous demandez...    le 11/04/2003 à 18:09:39
tididiiiii ... n'est plus attribué actuellement... tididiiiii...

LC : euh... par hasard, tu ferais pas de la batterie dans la vie ?

En ce qui concerne Goret, il était délicieux avec une petite sauce bbq... C'est pas l'époque pour les bbq, on aurait du fixer la St Con en été.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]