LA ZONE -
Résumé : Arkanya contribue à la fois au dossier conte de fées et à l'initiative débile et déjà oubliée de Lapinchien sur le forum en livrant ici une nouvelle fin pour le film Blanche-Neige et les 7 nains. Fendard.

Conte de fées 10 (la fin de Blanche-Neige)

Le 21/04/2003
par Arkanya
[illustration] Blanche Neige, sous l’effet du baiser princier, se redressa et cracha le bout de pomme qui était coincé dans sa gorge. Le beau jeune homme la trouvait si belle qu’il l’emmena sur son fidèle destrier jusque dans son royaume.
En cette terre lointaine, le peuple était en liesse de voir que son souverain avait enfin trouvé chaussure à son pied. Car si le prince était beau, il était néanmoins très con. Certes il avait déjà, à la base, le QI d’une loutre, et nombre de précepteurs avaient perdu leur tête et leur temps sur son cas, mais il était en plus colérique, macho, brutal, mangeait comme un porc et passait son temps à faire du tuning sur son carrosse. Blanche Neige se disait que de toutes façons, elle serait moins malheureuse avec ce déchet que si elle retournait chez sa belle-mère.
Peu de temps après, la jeune mariée tomba enceinte, ce qui n’était guère étonnant vu la propension de son époux à la copulation dès qu’il avait un coup dans le nez. Ce dernier était d’ailleurs enchanté à l’idée du beauf en herbe qui allait bientôt régner à ses côtés. Il rêvait d’un garçon, un petit dur à qui il apprendrait le maniement de l’épées et des canettes de bière. Blanche Neige espérait juste qu’il n’aurait pas le cerveau de son père (mais que quand il serait beau gosse, vu que déjà on vivait dans une époque fondée uniquement sur les apparences).
A mesure que le temps passait, le peuple commençait à murmurer de drôles de choses. En effet, on en était au huitième mois de grossesse et le ventre de la reine manquait du rebondi habituel, à peine un petit renflement en forme de pomme. Elle se justifia en invoquant le prétexte de la pomme, justement, qui l’avait plongée dans le coma, et dont les effets secondaires expliquaient certainement cette difformité. Comme l’échographie n’existait pas, personne ne pouvait vérifier si Blanche Neige était réellement enceinte ou si elle se foutait de la gueule du monde dans le seul but de ne pas porter ses bagages (ce qui aurait été débile vu qu’elle avait des tas de domestiques, et aurait donc prouvé qu’elle était aussi con que son mari). Comme les rumeurs allaient bon train, les premières contractions les firent cesser net.
Ainsi on emmenait la reine en salle d’accouchement (à l’époque médiévale, cette pièce servait aussi de salle de banquet, il fallut donc annuler la sauterie du soir même). Le prince arpentait le couloir d’un bout à l’autre, angoissé par le retard de l’épicier qui devait le réapprovisionner en hydromel. Il songeait à la façon dont il allait accueillir ce mécréant, hésitant entre l’émasculation définitive et l’accrochage d’une masse sur le bout de sal langue, quant un son étrange l’interpella. Un enfant ? C’était ça le bruit que faisait un enfant ? Il se rua dans la salle de banquet. La reine tenait en ses bras un lange, et dans le lange une sorte de petite chose immonde, rose et dégoulinante de mucus, qui braillait plus fort que l’âne de l’étable quand il était en rut. Ainsi il avait eu un fils…
L’enfant grandit comme fait un enfant quand il grandit, c'est-à-dire que ça lui tire un peu partout et on lui dit “c’est pas grave, c’est la croissance”, sauf qu’au bout d’un moment, le peuple qui était décidément bien intelligent à l’époque, eut comme un doute. En effet, le futur roi venait de prendre seize ans et faisait toujours 1 mètre 12. Comme le roi était beaucoup moins perspicace que ses sujets, il ne s’en rendit compte que bien plus tard, quand son fils eut atteint la majorité. Le fait de devoir se baisser pour lui dire droit dans les yeux “Maintenant tu es un homme” lui mit la puce à l’oreille. Un jour où tout le monde dormait, il piqua le doigt de son descendant avec un fuseau et récupéra une goutte de sang (cet épisode de l’histoire a d’ailleurs été transmis de génération en génération, mais l’anecdote nécessairement déformée d’avoir ainsi traversé les âges donna naissance à une autre totalement différente et complètement débile sur une certaine pute et ses trois mères maquerelles). Le prince en verve courut au laboratoire de son fidèle mage le père Fouras, et lui demanda de procéder à un test ADN. Le résultat fut accablant. Le jeune prince était le fils de Prof, ce nain affreux avec ses petites lunettes. Le roi était anéanti, les nains n’aimaient pas la bière, jamais son pseudo-fils ne lui ressemblerait.
Il se rendit de suite à la chambre de sa femme, la trouva étendue sur son lit, mais se rendit compte alors qu’elle était morte des années auparavant et comprit alors pourquoi elle avait pris tant de distances avec lui, et surtout pourquoi elle manquait cruellement d’initiative dans le domaine de la sexualité. Il ne lui restait qu’une chose à faire… Il noya son chagrin et son deuil dans l’alcool.
L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le réalisateur voulait dépasser la durée du Titanic. Alors le vieux mage Fouras, qui était aussi commère qu’il aimait foutre la merde, fit circuler la nouvelle à travers la cour. Les masses populaires, sentant s’ébranler le royaume, se soulevèrent très vite, et mirent le château à feu et à sang. Mais la légende du prince nain traversa les contrées, et vint aux oreilles d’une peuplade de Hobbits. Comme dans ce peuple, le plaisir de chair était le passe temps favori, chacun se sentit un peu concerné par cette histoire, et tous avaient à l’esprit “C’est peut-être un à moi, ce petit”.
Ces demi-hommes livrèrent donc une guerre sans merci au peuple des humains, s’appuyant sur l’aide de tous les petits animaux de la forêt, les écureuils volants, les tamanoirs et même les fourmis. Le conflit devenu planétaire eut une fin pour le moins tragique, puisqu’il eut pour effet la destruction de toute forme de vie. Toute ? Non ! Un village d’irréductibles gaulois résistait encore et toujours à l’envahisseur.
Dans ce village vivaient cinq vaillants guerriers et une petite fille. L’enfant était d’une laideur affligeante, mais les soldats gardaient à l’esprit que dans quelques années elle serait une femme, et patientaient en faisant grande provision de sacs en papier. Un jour la gamine se promenant dans le bois, trouva un éclat de miroir. Elle le frotta longuement sur sa manche pour le débarrasser de sa poussière. Elle le tint dans sa main, et étirant le bras, lui demanda :
-Miroir, mon beau miroir, dis-moi, qui est la plus belle ?
Et le miroir répondit :
-Putain, t’as vu ta gueule ? T’as du bol d’être la seule survivante !

= commentaires =

lapinchien     le 21/04/2003 à 16:12:16
Tatatatam... La france parle aux français... Tatatatam... La france parle aux français... Tatatatam...
Attention l'Arpic WC ne serait pas un condiment pour salade... je repete... l'Arpic WC ne serait pas un condiment pour salade... Dans notre derniere emission radiophonique " la gastronomie du resistant qu'ecoute la radio", il fallait remplacer Arpic WC par vinaigre balsamique... je repete... Vinaigre balsamique... Tatatatam... Desolé pour la gene occasionnee...
Clax ouai    le 21/04/2003 à 20:27:56
Bah j'suis ptdrr...
Ca fait koi un nain avec une gauloise?
Arka     le 21/04/2003 à 20:34:02
Une propagande anti-tabac
Mossieur_Yo lol    le 22/04/2003 à 11:59:34
et "lol" :)
djinny wah..    le 22/04/2003 à 16:42:20
quel bordel..la chute est bonne en plus...
arka saute de mythe en mythe et les détruit un a un..excellent !!!
Yo² @djinny    le 22/04/2003 à 20:44:17
... oh hé ça va hein ! c'est presque exactement mot pout mot ce ke je viens de dire... !
djinny traductrice es yonesque    le 22/04/2003 à 20:57:29
donc yo s'associe a moi pour dire.."encore!!!"
Mossieur_Yo wala !!    le 22/04/2003 à 20:58:12
toutafé !
encoooOOOoooOOOooooore
neilkita wouahh    le 02/04/2005 à 03:14:49
C'est pas possible elle doit fumer cette arka.. Je sais maintenant à quoi ressemblera shrek 3!!! Merci de nous avoir prévenir, je n'aime pas kan ya trop de suspens!!!
arkai59     le 16/01/2007 à 13:46:37
je sais pas avek kel shit elle se shoot tulia tous les matins mé fokel men done!!c mortel ce truc!!!!
Astarté


    le 16/01/2007 à 20:21:25
Oh putain!!! Tu plantes, ça pousse et tu fumes
Narak


    le 16/01/2007 à 21:05:03
Sinon tu peux aussi te balancer une bonne petite seringue d'acide chlorhydrique directement derrière les tymphans. Tulia elle, elle le fait. Je te jure, essaye.

Commentaire édité par Narak.
arkai59     le 18/01/2007 à 11:04:02
ok lé gars ça se prend!
Glaüx-le-Chouette


    le 18/01/2007 à 12:23:07
Comme ta mère.
Arkai59


    le 22/01/2007 à 15:40:51
désolé de casser tes fantasmes mé ça va pas être possible:tu suces trop de bites....
Glaüx-le-Chouette


    le 22/01/2007 à 15:48:49
Dis, t'es Belge ou c'est juste génétique ?
Arkai59


    le 22/01/2007 à 15:53:00
nan chui français,fier de l'être et fier d'être là pour tenfoncer sur un poteau électrique....
Glaüx-le-Chouette


    le 22/01/2007 à 16:00:30
Breton, alors ?
nihil


    le 22/01/2007 à 16:31:17
Etre fier d'être français, c'est un peu comme avouer qu'on va à des groupes d'entraide entre suceurs de pneus, non ? Zblug ?
Arkai59


    le 25/01/2007 à 09:41:22
mettez le décodeur,je comprends rien à vos aboiements de bites.
mehdi93 sa    le 14/04/2007 à 11:16:46
nul!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Glaüx-le-Chouette


    le 14/04/2007 à 11:28:20
"sa nul", d'accord.

Bienvenue sur le site www.guerredufeu.com.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]