LA ZONE -
Résumé : Une petite réflexion sur la différence virtuel / réel qui pourrait porter à polémique, enfin à voir.

00h08

Le 25/06/2003
par Arkanya
Jeudi soir, minuit huit, pas d’autre son que la musique lancinante et les cliquetis du clavier. Soirée tranquille pour journée de merde, rien de bien extraordinaire quoi. De site en site, de forum en forum, amusement, sourires, lassitude.
Et puis, un bruit qui fait sursauter, qui résonne dans la poitrine, un truc pas normal, un goût d’irréel. Fenêtre ouverte, odeur de poudre, comme celle des pétards qu’on mettait dans les pistolets quand on était mômes. Sauf que là c’est pas un jeu. Un corps par terre, les murmures dégoûtés des voisins, “y’a du sang”. Des garçons passent sous les fenêtres qui se referment prestement. Dans quelques minutes il y aura l’agitation, les sirènes, les lumières aveuglantes. Pour l’instant il n’y a que le choc, et la détonation qui sonne encore aux oreilles.
Facile, facile, facile de raconter des horreurs, de les imaginer, de rire avec. Pas facile de voir la mort là en bas, dans sa rue, sur le bitume cent fois foulé. Comme un arrière-goût amer sur le palais. Putain

= commentaires =

nihil


void    le 25/06/2003 à 12:52:07
Se les raconter les horreurs, les imaginer et rire avec, ça permet de se défouler et d'oublier celles qu'on voit tous les jours, l'un va avec l'autre.

commentaire édité par nihil
Arka     le 25/06/2003 à 13:03:07
Jamais dit le contraire.
Pour info, ceci n'est pas une tentative de lançage de débat (mais, bon, s'il peut être ouvert, tant mieux) c'est réellement arrivé.
En fait, il n'y eu ni sirène, ni lumière, le gars s'est relevé et s'est éloigné en se tenant les côtes, il devait avoir quelque chose à se reprocher aussi.
Quand on vit dans une petite ville, dans une rue tranquille, on ne s'attend pas forcément à vivre ce genre de choses, celles qui paraissent si banales à la télé ou même dans nos têtes, au point qu'on en oublie qu'elles sont pas si drôles que ça.
nihil


void    le 25/06/2003 à 13:07:25
Clair que si c'était si drôle que ça, on ferait pas un site pour déconner, on se contenterait de sortir dans la rue, ça irait plus vite. Personnellement je suis carrément allergique à toute forme de violence réelle.
Ceci dit, l'illusion de la sécurité, c'est vraiment du flan, dévorons Sarkozy avec les dents.
lapinchien     le 25/06/2003 à 13:14:37
c'est con que j'ai pas de fenetre dans mon terrier-niche çà à l'air carrement plus sympa que la télé... c'est combien l'abonnement ? faut une antenne satellite ? est ce que çà capte la cinq ?
Tulia


...    le 25/06/2003 à 13:24:41
Ne croyez pas nihil, il est pas du tout allergique à la violence, il me bat tous les soirs.
lapinchien     le 25/06/2003 à 13:26:07
c'est ptete pour çà qu'il est allergique à la violence, non ?
Arka     le 25/06/2003 à 13:38:42
C'est vrai qu'il fallait pas non plus s'attendre à un débat vraiment constructif !
Vous êtes tous des cons !!!
Clax     le 27/06/2003 à 10:35:13
Grace a toi cher Arka, je n'ose plus mettre les pieds dehors!
Est ce que cela implique que ton texte m'a fait flippe? Ouai donc c flipant.
Aussi flippant que ce que je raconte tellement c con.
Arka     le 27/06/2003 à 11:03:47
"Chère" débilos, si mon texte provoque ton enfermement définitif et volontaire jusqu'à ce que mort s'en suive par indigestion massive de Blédina ou overdose de séries M6 à la con ou c'que tu veux d'ailleurs, c'est ta mort, chacun sa merde, alors c'est plus un texte, mais une opération à but non lucratif d'intérêt général, voire un sauvetage de la planète à la Bruce Willis.
*reprise de souffle*
Pour être bien sûr, quand même, va falloir voir à en pondre un ou deux supplémentaires...
Clax     le 27/06/2003 à 11:32:31
Non c pas de la blédina mais de la Picos.
Et la télé, elle a volé avec mon ex cobaye...
Je veux creuver!!!
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 00:30:55
Sais pas si c'est toujours et forcément "facile" d'écrire sur de l'atroce et sur la violence. Ou avec violence. Pour ma part ça résulte plutôt d'une espèce de résonnance entre ma perception du dehors, du "réel", et mes mots. C'est pas des mots de vent. Quand je décris du sale et du sinistre, ou du gore et du violent, c'est parce qu'à ce moment-là, tout est dans ces tons-là, autour de moi. C'est pas pour jouer. Quand je lis, idem. Pour moi ça n'a jamais rien d'un amusement, la vraie littérature. Le Duc et ses textes, après, évidemment, c'est un autre problème.

Pour ce qui est de l'expérience réelle de la violence, ou du sang et des tripes, ou du sinistre, pour ma part, je voyais pas le monde en rose bonbon avant, je le vois toujours pas en rose bonbon après, ça n'a rien changé.

Bref, à mon sens, y a aucune leçon morale à tirer d'un tel événement. Juste des constatations sur la nature humaine (dont je m'exclus pas, pour le coup). Et aucune conséquence à prévoir ni souhaiter sur le comportement "vituel" de qui que ce soit. A moins de ne considérer le net que comme un lieu de divertissement, ce qui n'est pas mon cas.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 00:31:16
"Note pour moi-même : ma gueule, bordel."
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 00:48:30
Mais est-ce que tu ne tiens pas ce discours uniquement parce que tu viens de massacrer le contenu d'un établissement scolaire à coup de bouteilles recyclables dont les tessons poursuivent ta haute conscience morale jusque dans les commentaires d'articles d'auteurs morts ?
nihil


    le 03/12/2006 à 00:49:50
Je trouve le commentaire de Glaüx très juste et très pertinent. Le second, je veux dire.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 00:58:17
Faut pas buter des gniards avec du verre recyclable, t'es fou, sinon t'es obligé de relaver le verre avant de le mettre dans les conteneurs, c'est con. Faut les latter à la planche cloutée.

A part ça j'ai déjà raconté comment je m'étais auto-pété l'arcade avec un magnum vide lancé contre un tronc d'arbre et qui a malencontreusement rebondi, sans que j'aie eu le temps de lacher la bouteille ? Non. Mais comme on s'en fout, c'est pas grave.

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:07:16
Un platane, sûrement.

De toute façon, la violence et le sexe c'est mal parce que ça fait monter la température du globe, et parce que nous sommes des créatures de Dieu. Mais il y a des circonstances et des casuistes et des ventilateurs.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 01:10:43
Au demeurant, http://zone.apinc.org/article.php?id=1198.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:13:37
Ô demeuré.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 01:14:48
Aude meurt, hé.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:26:32
Ode aux mourants.

Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 01:28:44
Sodome, hourra.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:34:57
Aux dames, heur ai.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:39:05
Haut, d'âme, orais.
nihil


    le 03/12/2006 à 01:41:02
C'est fini ouais, ce tapage nocturne ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 01:48:33
C'est pas ma faute, aux dents mors ai.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/12/2006 à 12:59:50
Sebum ou foutre, au temps pour moi.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 14:58:58
OTAN Maure hait.
nihil


    le 03/12/2006 à 15:24:52
Aux deux marrants : fermez-la.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/12/2006 à 15:34:51
Aux deux me rend.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]