LA ZONE -
Résumé : Notre supernaze-héros zonard reprend du service. Un article d'une bonne longueur, tapant à tout hasard sur les assureurs, le contrôle de l'initiative personnelle, les intermittents du spectacle, les impressarios et autres... Comme le dit l'auteur, 'encore un épisode où l'action n'avance pas d'un poil'.

Normalizer 5

Le 29/07/2003
par Lapinchien
[illustration] La porte s’entrouvrit enfin. Normalizer qui venait patiemment d’attendre plus de deux heures dans la petite salle obscure, s’empressa de réunir les quelques accessoires qu’il avait apporté et, à l’appel de son nom, se glissa le plus discrètement possible dans l’entrebâillement. Il n’avait pas perdu sa matinée puisqu’il avait pu parfaire sa connaissance du point de croix en étudiant dans le détail toutes les fiches techniques de la collection Femme Actuelle 1998 qui trônaient, éparses, sur la table basse de la salle d’attente… « C’est toujours çà de gagné ! », Pensa-t-il très fort pour se rassurer tant l’enjeu de son rendez-vous était stressant. Très vite, quelques perles de sueur se mirent à suinter sur son front, il retira de sa main droite son gant Mappa à paillettes et empoigna quelques feuillets dans un dossier fluo orné de vignettes Pokemon qu’il conservait précieusement sous sa cape. Normalizer devina Géraldo derrière son immense bureau, costume blanc, cigare au bec, en se protégeant la vue des rayons de lumière aveuglants que les disques d’or et de platine agençant la pièce reflétaient impitoyablement dans sa direction.
-« Norm, mon vieil ami, mais assieds-toi donc ! Ne te fais pas prier ! », Lança Géraldo dans une scansion chantée entraînante fleurant bon le basilic et le vieux Gorgonzola, « Fais comme chez toi ! La maison de Géraldo Berlusconnardi, tu sais bien que c’est comme ta maison hein ? D’ailleurs faudra penser à régler le loyer ?… héhéhé !… Ma non je déconne… Assieds toi grand con ! »
-« Je passe en coup de vent Géraldo ! », Balbutia Normalizer en agitant ses précieux feuillets photocopiés, « Je suis sur un coup là, un gros poisson ! J’ai rendez vous avec lui en fin d’après midi à Châtelet les Halles… C’est un putain de conspirateur de l’ordre établi… une merde d’anarcho puante… »
-« Ma dis donc ! C’est lui qui t’a mis dans ce sal état ? », Interrompit Géraldo l’air soucieux, « J’ai failli ne pas te reconnaître… Je te sers quelque chose pour te remettre de tes émotions ? Félixia ! Félixia ! Fait péter le Sirop Sport et les MnM’s pour notre invité ! »

Un clone de Barbie pétasse fit alors irruption de sous le bureau de Berlusconnardi, réajustant les bouts de ficèle de vêtements qu’elle venait apparemment de commencer à tricoter sur elle…

-« C’est ma nouvelle secrétaire, Félixia ! », Chantonna imperturbable Géraldo faisant claquer sa main sur l’emplacement prévu à cet effet tatoué artisanalement sur la fesse droite de la blondasse, « Elle a beaucoup de talent et d’avenir… »
-« Je te remercie mais je ne prendrais rien ! », Déclina poliment Normalizer en montrant le portable de Jean-Toto à son interlocuteur, « La justice n’attend pas ! Cet immonde crapule a eu l’audace de m’appeler sur ce portable dont il s’est servi pour me lyncher avec traîtrise ! Il m’a défié en duel ! Tu te rends compte de son inconscience et de sa prétention ?»
-« Du calme ! Du calme ! T’excite pas ! », Interrompit Géraldo en expulsant un rond de fumée à la face de Normalizer, « çà fait vingt ans qu’on se connaît pas vrai ? Je suis ton impresario, ton agent, ton attaché de presse ! Le contrat qu’on a signé stipule que j’ai un droit de regard sur toutes tes interventions ! Fais gaffe à ton image mec ! çà fait pas top classe de t’amuser à séparer les clodos qui se foutent sur la gueule … D’ailleurs c’est un peu pour çà que je t’ai convoqué ! »
-« Mais ce morveux est une saloperie de danger public ! », S’irrita Normalizer en tapant des deux poings sur la table, « Il a failli buter mon assistant qui se remet petit à petit de ses blessures dans mon frigo en compagnie d’un Cochonou entamé et de deux tranches de Madrange ! »
-« Ma de quel assistant tu parles ? », Surenchérit Géraldo d’un demi-ton, « Tu essayes de me doubler ou quoi ? Bon on s’en fout ! Maintenant tu vas m’écouter sérieusement j’ai pas mal de nouvelles à t’annoncer, on règlera çà un peu plus tard ! »
-« J’espère que çà n’est pas pour me lire mon courrier du cœur que tu m’as convoqué cette fois-ci ! », Menaça Normalizer un peu vexé par l’intonation de voix de Géraldo mais en même temps toujours très soucieux des propos sans concession de son conseillé en communication personnel…
-« Tiens ! Ben on va commencer par çà ! », Reprit au bond Berlusconnardi, « Ce mois-ci tu n’as reçu qu’une longue lettre d’insultes d’une personne atteinte du syndrome de Gilles De La Tourette dans le cadre de sa psychothérapie par overdose de gros mots écrits, un truc expérimental , une carte postale d’un fan du groupe Abba qui apparemment t’a confondu à cause de ton costume, un petit paquet contenant un sachet de chewing-gums Stimorol tout droit venu du Danemark t’étant adressé par la petite vieille que t’as failli asphyxier en pratiquant sur elle, le mois dernier, la technique de la respiration artificielle, ou du bouche à bouche d’égout comme elle le décrit si poétiquement dans le petit mot joint au présent… »
-« çà doit sûrement être dû à la grève de ces faignasses de postiers ! », Expliqua notre vaillant super héros , « Et y a quoi d’autre ? Toujours pas de petites culottes ? Pas de réponse de l’AFAQ pour l’audit que j’ai commandé ?»
-« Non ! Juste une lettre de ton assureur, je la découvre en même temps que toi… », Répondit l’impresario dans un signe de croix en invoquant la Madone avant de se lancer dans la lecture de la dite lettre :

« Cher Monsieur Normalizer,
le mois dernier nous augmentions de 34005.01% votre malus conduite suite à l’explosion nucléaire de la centrale en démantèlement de SuperPhoenix occasionnée par votre véhicule, une NormMobile gris métallisé de 1991 immatriculée dans le Calvados. Nos experts ont depuis pu démontrer avec certitude que vous étiez en tort puisque vous n’aviez pas enclenché votre clignotant avant de déboîter de manière imprévisible devant l’ Airbus A380 qui avait de toutes façons la priorité d’après la tour de contrôle. Par ailleurs, l’assureur du docteur No, tiers impliqué selon vous dans l’accident, s’oppose à la validité du constat, en effet vous avez omis de spécifier que le véhicule du dit docteur No, un Turbophototron à valvules neutrinoplasmiques rouge vif de 2001 immatriculé dans la Creuse, était équipé d’un sticker « Conduite accompagnée » ainsi que d’un gyrophare enclenché indiquant que le sus-nommé Docteur No intervenait dans le cadre d’une urgence professionnelle. L’amendement 23ZB de l’article BX34 du code de la route européen autorisant les professionnels de santé à rouler plus vite que la vitesse indiquée par les panneaux de signalisation si la vie d’autrui est menacée, nous nous voyons dans l’obligation de rejeter l’hypothèse d’une vitesse excessive de mach 230 du véhicule du docteur No… Nous regrettons par la même de ne pouvoir donner suite à votre demande de remboursement… »

-« Non mais quel fils de pute ! », S’exclama tout rouge Normalizer, « Ce connard n’a pas intérêt à tomber du haut d’un gratte-ciel où à se trouver face à un super Méchant sur le point de lui dépareiller les burnes ! Qu’il compte pas sur moi pour lui venir en aide ! Je maudis sa descendance jusqu’à la 20ème génération et m’en vais dans la semaine déterrer tous ses morts pour organiser une partouze mémorable !»

-« Attends, c’est pas fini…Tu sais bien qu’il te faut une responsabilité civile pour exercer ton activité… écoute attentivement… », Repris Géraldo qui discrètement avait sorti sa calculette, « Je reprends : Nous vous informons de plus que le taux de croissance du ratio d’augmentation mensuel de vos malus ne cessant de croître exponentiellement, nous sommes obligés de vous inclure dans la catégorie 5 des assurés à hauts risques, les guedins suicidaires comme nous les désignons dans notre jargon technique, et de sextupler le prix de vos cotisations… Les prélèvements se feront désormais quotidiennement… Nous nous réservons de plus le droit de suspendre à tout moment notre contrat si jamais vous ne respectiez pas l’intégralité des clauses suivantes établies par un cabinet d’experts indépendants :

Clause 1) Dans le cadre de ses déplacements, il est interdit à l’assuré, d’utiliser d’autre force motrice que celle générée par son propre corps complètement vierge de tout type de stéroïdes, anabolisants, stimulants sexuels, drogues hallucinogènes et autres dopants permettant artificiellement à l’assuré d’accroître la-dite force. Un examen d’urine horaire devra notamment attester de la non absorption des substances citées.

Clause 2) Il est interdit à l’assuré d’approcher à moins d’un kilomètre un véhicule ou une quelconque autre source de propulsion ayant la possibilité d’inculquer au sujet à l’arrêt une vitesse de plus de 19.5 millimètres par seconde susceptible de mettre sa vie et surtout celle d’autrui en danger.

Clause 3) Le fouet de l’assuré devra précautionneusement être placé sous scellé dans un coffre fort cadenassé, lui même lourdement lesté de plaques de fonte et expédié par 20milles mètres de fond au milieu de l’Atlantique, et ce pour qu’en aucun cas, l’assuré ne puisse s’en servir comme lasso d’appoint pour interpeller les méchants, et encore moins comme moyen de locomotion (cf. clause 2)

Clause 4) Le costume de travail de l’assuré devra impérativement être révisé pour qu’il soit conforme aux législations de sécurité en vigueur. Aussi 87% des paillettes du dit costume, devront être retirées pour ne pas aveugler les passants innocents. Un capitonnage spécialement adapté à la morphologie peu avantageuse de l’assuré devra faire office d’écran de protection totale en cas d’attaque burnopédestrienne d’un éventuel agresseur. De plus, la normCagoule n’étant d’aucune utilité à la protection du sujet, il lui est sommé de bien vouloir la remplacer par un casque de moto homologué par l’association dentaire française, un peu comme celui des biomen qu’ont tout capté, en résumé…

Clause 5) Nous rappelons que nous ne pourrons bien évidemment pas nous porter garants de tout type d’agression sur l’assuré ne s’inscrivant pas dans le cadre de la réglementation des accords de Genève…


Dans le soucis d’accompagner l’assuré moralement, qu’il se sente encadré pour respecter toutes les clauses précédentes, un huissier assermenté devra suivre le moindre de ses mouvements et consigner tous ses écarts et manquements…En conclusion, nous rappelons que la M.A.E. se refuse de couvrir les accidents extra-scolaires de l’assuré… Aussi, nous lui conseillons vivement de souscrire à une assurance complémentaire, auprès de la concurrence de préférence…

Bien à vous,
Votre conseillé M.A.E. »

- «Je refuse d’obéir à la moindre de ces conneries ! », Entonna Normalizer alors que Felixia faisait entrer l’huissier.
-« Je vous conseille vivement de ne pas prendre la chose à la légère », Le stoppa net ce dernier, « Il vous faut impérativement une caution, une sécurité pécuniaire apte à couvrir les accidents occasionnés par les circonstances imprévisibles de la vie… J’avoue que vous me laissez pantois ! Je croyais que vous aviez compris : Dans cette société, l’action n’est légale que s’il y a un filet de sécurité… Vous êtes une saloperie d’irresponsable en puissance car vous n’avez pas eu la bonne idée d’être milliardaire ou mort né… aussi il vous faut une tutelle, des gens qui se portent garants de vos actes…Car faut savoir qu’il y a certains équilibres qu’on ne peut pas se permettre de perturber ! L’initiative individuelle ? Vous vous foutez de la gueule de qui ? Si vous voulez agir, il vous faut des dérogations, des autorisations, des octrois de pouvoir, des laissez-passer ! Mais sachez-le : Vous êtes un abruti heureux, tout autant que tous ces connards que vous êtes sensé protéger ! Tout comme eux vous êtes à milles lieux de vous douter de la portée monumentale que le moindre de vos petit geste non-calculé peut avoir sur la collectivité…Le plus petit soubresaut de votre anus peut provoquer un cyclone dans le pacifique sud ! Mais c’est prouvé bordel ! La théorie du chaos donne enfin ses lettres de noblesse aux assurances : n’importe qui, n’importe où, est un terroriste en puissance, même ce connard de pape en se secouant la queue pour se débarrasser de la fameuse dernière tite goutte de pipi qui pourrait auréoler sa belle toge blanche de manière disgracieuse, peut provoquer un tremblement de terre au Burkina-Fasso… Ben ouais, c’est pas de sa faute, je sais, c’est pas lui qu’a inventé les lois universelles du hasard et des interconnexions implicites des hyper-cordes…, mais faut que les hommes de science, les sages, s’occupent charitablement des ignorants incultes… faut prendre soin du troupeau, de toutes ces braves bêtes inconscientes de leur condition qui pourraient mettre en péril la transhumance de tout le cheptel…Mais pourquoi diable croyez vous que nous autres assureurs, prenions tant de soin à faire des pubs qu’on paye des fortunes pour qu’elles passent en prime-time sur TF1 ? On se donne du mal bordel ! On en fait des rigolotes avec des gros messieurs qui clamsent d’un infarctus en direct accompagnés d’un petit pouet de klaxon, sur un fond sonore de vidéo-gag pour dédramatiser, édulcorer l’amertume de la vie… On en fait des nostalgiques, avec des musiques interprétées par des musiciens de renommée internationale comme André Rieux , que l’on paye une fortune à faire le con avec un violon, afin de faire passer des sentiments importants, éveiller des doutes enfouis au très profond de vous même, pour que vous preniez conscience que vous n’êtes qu’une merde de denrée périssable et qu’il faut prendre les devants pour que vos marmots ne se trouvent pas désarçonnés le jour de votre grand départ pour rejoindre le Great Spirit …Allez ! Aboule toi qu’on fasse le premier des tests urinaires !»

-« Ecoutez ! », Lança Normalizer pour interrompre le long monologue de l’huissier mandaté par la M.A.E. en dézippant inconsciemment sa braguette , « Je crois que vous me baisez en beauté, mais je vais faire comme la majorité des gens : Payer sans me poser de questions pour que vous arrêtiez de me faire chier ! »

Fade in sur la chanson du générique interprétée par Bernard Minou…
« … »
A merde ! C’est vrai que ce glandeur est en grève pour soit-disant défendre le statut des intermittents du spectacle… En grève ? çà me fait marrer, il en glande pas plus que d’habitude en étant absent… On va l’remplacer par un technicien de surface, personne ne remarquera la différence… Non mais qu’est ce qu’ils croient ces bouffons d’artistes, qu’ils ont le monopole de la culture ? …Qu’ils sont les seuls qu’ont des trucs à dire ?Y en a qui bossent sérieusement et avec application, y en a qui te lèchent des bottes toute la semaine durant, qui suent 35 heures par jour et qui trouvent quand même le temps, le week-end, pendant leur loisir, ou dans le cadre de shows télévisés aux concepts fantastiques, d’exprimer tout leur talent artistique, de régurgiter tout ce que leur tronche a digéré du monde pour en faire la béquée à tous ces sots cérébrodémembrés qui comprennent rien à rien et qu’ont besoin qu’on leur éclaire la voie à suivre tout en restant distrayant… çà devrait même pas exister artiste professionnel ! Je vois vraiment pas pourquoi la collectivité devrait financer quelques privilégiés pour qu’ils nous imposent leur vision du monde… qu’ils aillent se faire foutre ! … et Bernard Minou le premier ! Elle est passé où cette putain de vie de bohème dont rêvaient tous ces fumistes au début du siècle ! Coupons leur les vivre à défaut des couilles, la culture y gagnera en force de caractère ! Quand ils auront perdu le gras du bide et la couenne de leur joue, qu’ils crèveront la dalle dans des squats où il chopperont la légionellose du cul, la culture française verra renaître de beaux narrateurs de misère… ils vont en chier de l’exception culturelle ! heu, y vont voir ce qu’y vont voir ces cons ! J’m’en va t’leur prouver que n’importe qui peut prendre leur place si le destin lui laisse une chance, si un saint mécène lui donne l’opportunité d’exprimer ce que la fatalité a eu la méchanceté de cacher au monde… Voici Arbuste le technicien de surface qui va interpréter pour vous la chanson de Normalizer qu’il a composé avec ses propres neurones sur un coin de table lors d’une pause café… A toi, Arbuste ! Montre leur à ces monarques que les ptites gens ont aussi un cerveau !

Fade in sur la chanson du générique interprétée par Arbuste le technicien de surface…

« Quand il n’y a plus à boire,
Que triomphe le ragondin,
Que la police laisse hachoir,
Que l’armée n’y poil au seins…

C’est alors que de concombre,
Surgit le Normalizer,
Pour foutre bandits à pondre,
Tout régler en un quart de beurre…

Il remet sur droit purin,
Tout nigaud qui pense en jouir,
S’élever du genre pingouin,
Ou société, tête pourrir…

Comme il aime a raconter,
Qu’il n’y a qu’une seule joie,
Celle de la débilité,
Original garrre aux doigts !!! »

Fade out sur Normalizer faisant face à Jean-Toto sur le quai de la rame de RER opposée, station Chatelet-Les-Halles…

- « Te voilà enfin espèce de détraqué sexuel ! J’étais sur le point de rentrer chez moi pensant que t’avais renoncé à venir…», Cria Jean-Toto en utilisant ses mains comme porte-voix…, « Rends moi mon portable, j’ai tous mes contacts dedans ! »

-« J’vais te le rendre dans ta gueule, connard ! », Répliqua intelligemment Normalizer dans la plus pure tradition du style de Grossoconnardo, personnage peu connu de la comedia del arte , « Superman avait son Lex Luthor, Batman avait son Joker, Grand-Schtroumf avait son Gargamelle, enfin je t’ai trouvé ! Tu es mon putain d’ennemi juré héréditaire de ta race ! »
-« Arrête ton trip, mec ! Je suis juste un anonyme que t’as décidé de faire chier au pif dans la foule… », Rétorqua Jean-Toto rassuré de savoir que la rencontre se faisait dans un lieu public fréquenté et qu’une double rame électrifiée le séparait de Normalizer…, « Rends moi vite ce portable, mon ex m’a raconté que tu la harcelais depuis… Que tu lui racontais des obscénités…Rends moi ce téléphone avant que je ne porte plainte ! »

-« L’heure du combat ultime entre le bien et le mal est enfin arrivée ! », S’époumonait Normalizer en faisant fuir les quidams, « Tu vas dérouiller ! Prépare toi à souffrir ! Personne ne se fout de la gueule de Normalizer impunément ! »

-« Normalikoi ? », Se stupéfia Jean-Toto, « Oh non ! Ne me fais pas rire ! Finalement tu as peut être raison… On a sûrement des conceptions radicalement opposées des choses… Si tu es le timbré qui prétends remettre les gens sur le droit chemin, le mystérieux « super-héros » parisien autoproclamé qui chasse tout ce qu’il ne juge pas conforme à ses bonnes mœurs, et bien nous sommes effectivement des antithèses…Je pense que t’es bon pour l’asile, mon cher super-ennemi… Tu es une merde d’intégriste qui est convaincu que la vérité absolue existe ! …Qu’il n’y a qu’une façon de voir le monde ! Tu prêches la normalité sans en connaître la plus formidable des caractéristiques : sa relativité… Les gens se croient normaux, mais il est étonnant de voir à quel point la normalité de deux personnes peut être différente… Je pense même qu’il doit être impossible de trouver deux individus qui aient la même vision de la normalité… La définition de la normalité çà doit être la chose la plus subjective qui doit exister au monde… la plus intime des religions…»

C’est au moment où Normalizer rouge de rage s’apprête à balancer le portable de Jean-Toto par delà les deux voies ferrées, en vol plané sans escale directement dans sa tronche que 6 trains bondés de passager débarquent dans la station…RER A,B et D, s’immobilisent déversant sur les quais des centaines de personnes fortement irritées par la douce mélopée du haut parleur qui annonce :

« Chatelet-les-halles, Terminus. Suite à une triple rupture de caténaire, à une quintuple avarie de tous les moniteurs de contrôle du réseau ferré sub-urbain, à un quadruple suicide en gare de Lyon et gare du Nord, à un attentat terroriste à St Michel, ainsi qu’à une double grève surprise d’une certaine catégorie de personnel qui ne faisait pas grève hier, j’ai l’honneur et le privilège de vous annoncer que tous les RER sont en départ et arrivée à Chatelet-les-halles… Merci de continuer à haïr notre puissant lobby qui vous encule et merci d’acheter des cartes oranges , autres abonnements à l’année et payer assidûment vos impôts qui permettent de régler nos salaires. La SNCF s’allie à la RATP et à NIKE pour vous souhaiter une joyeuse journée de merde… »

(O_____O) LAPINCHIEN

= commentaires =

lapinchien     le 29/07/2003 à 19:05:35
ATTENTION PROMO: avec la lecture de ce texte un échantillon de de Shampoing Jean Louis David à base d'algues emmazoutées vous est offert...

...çà se voit que je facture les emplacements publicitaires dans mes articles au fait ? grace à la pub que je fais sur la zone je me fais des couilles en or...
lapinchien     le 29/07/2003 à 21:48:03
arrêtez de parler de moi comme si j'étais un écrivain mort ! et pis tant que vous y êtes arrêtez de parlez de moi comme si j'étais un écrivain ! et pis tant que vous y êtes arrêtez de parlez de moi comme si j'étais !et pis tant que vous y êtes arrêtez de parlez de moi !et pis tant que vous y êtes arrêtez !
nihil


void    le 29/07/2003 à 21:50:22
Bon c'est bon tu vas pas nous faire une attaque de panique tant que t'y es ?
Stroy     le 30/07/2003 à 08:02:37
Justement si on en causait?
stroy     le 30/07/2003 à 11:52:01
Il a tjs un oeil sur toi mon bon LC.
Au fait t'es sur que tu t'es pas trompé de lettres? non parcequ'en effet je suis dans ton garage.
Tulia


...    le 30/07/2003 à 11:53:56
Putain en lisant ça, chuis quand même super contente d'avoir eu la présence d'esprit dans ma jeunesse d'abandonner mes études de super héros pour aller m'inscrire à la fac de pute.
Comme ça moi au moins j'ai aucun problème avec mon assureur par contre c'est la Sécu qui fait un peu la gueule avec toutes les maladies que je trimballe. Mais après tout, y a pas de raison que je sois la seule entité dont le trou soit d'une réputation légendaire.

Merci Normalizer de me rassurer sur ma minable existence.
lapinchien     le 30/07/2003 à 12:27:33
ah ouais pardon en fait je suis dyslexique horizontal du coup je transforme parfois les p en b et inverssement en fait je voulais dire:
que fais mon psy dans les barages ? Mais en fait c'est tout à fait normal et je retire ma question puisque mon psy est un castor...
lapinchien remplisseur officiel des commentaires de ses propr    le 30/07/2003 à 12:41:46
c'est dommage que depuis que j'aie décidé de ne pas ecrire de suite à Normalizer sinon j'aurais bien parlé de l'obtention de son diplome de superhéro... en fait ma décision tient essentiellement au fait que Cep aime ce texte et çà çà veut bien dire que je dois de toute urgence changer de direction
stoy     le 30/07/2003 à 12:42:14
Ah non LC tu te trompes encore mais là il fallait ecrire bagages. Decidement faut vite que tu te fasses une autre cure de castorama toi
lapinchien     le 30/07/2003 à 12:50:44
Ne me dis pas que je ne t'avais pas enterré assez profondément ? Sinon comment je vais à part çà ?
stroy     le 30/07/2003 à 12:56:10
On ne peut mieux tres cher et je dirai meme que tu es au mieux de ta forme. Sisi j'etais bien enfoui(e) mais j'ai reussi à m'extirper grace à l'aide de ce cher poisson
lapinchien     le 30/07/2003 à 13:11:48
en fait je parlais de boisson mais c'est en relation avec ma dyslexie horizontale... c'est grave docteur ? C'est vrai n'empèche que la zone c'est qt même plus confortable qu'un divan où même qu'une endive pour défouler tout ce qu'on refoule...
stroy     le 30/07/2003 à 13:56:49
Au fait tulia tu te fais tjs autant chier a ton job?
Enfin bon je te deconseille l'endive cuite au citron. Primo tu t'en fous partout et en plus ça fait aucun effet à part l'odeur et le gras du beurre car j'ai omis de dire qu'il faut une chiée de matiere grasse pour pas que la dite endive attache.
Tiens oui il semblerait que je me fasse chier grave aussi hein?
xxx cool    le 12/06/2005 à 19:39:56
c'est trop bien
xxx     le 12/06/2005 à 19:41:29
la scène est trop bien
Aka


    le 12/06/2005 à 19:53:46
Ouais c'est clair t'as vu.
Narak


    le 15/06/2005 à 11:23:57
Ouai grave, t'inquiète .
claudia     le 13/02/2007 à 23:45:32
ch mécène pour être pas un peu pas du tout totalement à son image avant grande transformation

= ajouter un commentaire =



[Accueil]