LA ZONE -
Résumé : Article totalement atypique dans la production de Cepu puisqu'à la fois pas drôle et pas autobiographique. On reconnait quand même nettement le style, mais cette fois mis au service d'un texte onirique, calme et bizarre, qui rappelle un peu le Petit Prince (celui de Saint-Ex, pas celui de la Zone...). Le thème est celui de la guerre et c'est plutôt bien gaulé. Chapeau.

Illusion

Le 17/11/2003
par Cepu
[illustration] Il entra sous le dôme arboré et marcha. Foulant l'herbe menue, il traversa les prés. Pour s'asseoir sous un arbre. Un léger ruisseau coulait en contrebas du monticule vert où il s'était assis. Le soleil était jaune vif Des oiseaux mimaient leurs ancêtres. Il appuya sa tête sur la pelouse, et ferma les yeux.
Il dut dormir et rêver aussi. Lorsqu'il vit qu'un jeune enfant partageait sa solitude dans ces immensités. Il le regarda longuement, songeur. L'enfant assit observait les alentours également. Cela rappela au vieil homme qu'il était, la fraîcheur de la jeunesse, et il se décida à lui parler.

-Salut, tenta-t-il qui est tu?
-Bonjour monsieur, répondit-il, tournant la tête vers lui et toi qui tu es?
-Je m'appelle…il ne termina pas sa phrase. Je suis un vieux monsieur qui se réveille, et voit la beauté d'un enfant.
Le petit garçon fut étonné par les paroles de cet homme
-Moi je m'appelle François

Les oiseaux chantaient, inlassablement, tjrs les mêmes refrains, néanmoins nouveaux à chaque fois. Une brise fit vibrer les feuilles et le cœur de ce vieillard.

-Que viens-tu faire ici François? Questionna-t-il?
-Je sais pas …je cherche la tranquillité. Je voulais partir pour qu'on me fiche la paix, crana-t-il, fier de son vocabulaire, en ouvrant ses grands yeux., laissant éclore un sourire.
Il fut étonné du fait qu'une si vieille expression soit revenu ainsi dans le langage. Ce jeune garçon qu'il ne connaissait pas l'intriguait.

-Sais-tu u'est la paix François? Demanda-t-il, curieux, avec un demi-sourire quasi-permanent depuis son réveil.
-Ben heu c'est quand y a pas la guerre?
-Oui, c'est ce que l'on dit. Mais connais-tu la guerre?
-Non.
-Alors comment peut-tu savoir la paix?
François fut surpris par cette phrase.
Je sais qu'il a eu la guerre, il y a longtemps. Et qu'il y a eu beaucoup de morts aussi….tu y étais? Enfin, tu l'as faite, toi la guerre?
-Oui François j'y étais, ce fut atroce.

Et là, ce pauvre vieillard seul fut pris d'une grand joie quand François lui demanda, les yeux écarquillés devant son antiquité personnelle, de la lui raconter. Les éclats de rire succédèrent aux prises de conscience, les satisfactions au larmes. François s'émut beaucoup. Cela le toucha. L'enfant comprenait alors beaucoup de choses sur les horreurs et les barbarismes de la guerre.
Lorsque ce fut terminé, après que François eut soupiré en chassant un surplus d'émotions, le vieillard partit. Et, alors qu'il s'éloignait, goûtant l'air frais et la stasifaction François lui demanda:
-C'est nous qui l'avions gagnée la guerre….????

Le vieux vit son erreur et pensa sans se retourner
Personne ne l'a gagnée, fiston…personne. On ne peu pas gagner si on s on s'entretue. Et moi, alors que la paix dure, tout ce que je fais c'est redonner le goût de la victoire à un enfant, et refaire germer l'âme de la guerre….par la paix.
Et il partit pour de bon, sentant la déception puis la compréhension se peindre sur le visage de François. Sous de faux arbres, de faux oiseaux, un faux soleil…sous le joug d'une paix illusoire, d'une vie illusoire.

= commentaires =

Kirunaa


    le 18/11/2003 à 11:40:22
A bas l'etre humain ! Vive la societe du Bonobo !
Tulia


...    le 18/11/2003 à 14:08:43
Ah ouais... pour changer de d'habitude, ça change carrément de d'habitude.
Bravo cep, je savais même pas que t'avais un cerveau alors encore moins que tu pouvais éventuellement t'en servir...
Arkanya


    le 18/11/2003 à 23:28:01
ça me rappelle la chanson de Mickey 3D là, "il faut que tu respiiiiiiiiiiires"
Aka


    le 20/11/2003 à 12:50:18
L'idée est très originale et le style est plutot efficace.

T'étais sur l'emprise de quelle drogue quand t'as écris ça ma belle?!
Lapinchien


tw
    le 20/11/2003 à 13:16:40
putain çà fait un choc ! ben moi qui pensais que Tatayé avait été le professeur principal de Cep pendant toute sa scolarité ? Elle cachait bien son jeu...


A moins , que ... non, je n'ose même pas l'imaginer .... La Zone serait donc d'intéret public ? Elle permettrait d'instruire la foule des innocents... putain c'est que quand ils vont clamser y aura de la répartie à la droite de dieu... Après Clax, Cepu... Je n'en reviens toujours pas... Ptète qu'avec un peu de chance BHL va tomber sur la Zone un de ces 4 ? Ptete que çà va relancer sa carrière qui sait ?


Et sinon Cep t'entends remplacer la guerre par quoi ? Un grand laché de guano de colombes dans la gueule ? Ben vazy vazy... continue sur ta lancée et pis ponds nous un essais la dessus... Tolstoï t'attends au panthéon pour t'accueillir d'une accollade ma tite Cep !


commentaire édité par Lapinchien le 2003-11-20 13:17:34
Cep     le 20/11/2003 à 21:20:49
Tulia : tjrs aussi gentille et agréable toi !
Cep     le 20/11/2003 à 21:41:57
Aka: Oui pour tout t'avouer ma belle, j'étais sous médicaments, mais comme cela semble plaire à lapinchien, je vais continuer à n'en consommer tous les jours pour le reste de l'année.
Cep     le 20/11/2003 à 21:52:23
Lapinchien :
Mais tu croyais vraiment c'était
Tatayé mon professeur…pourtant
quand j'ai écris cet article
j'étais seule dans l'oublie.
parti au pays de l'ennuie.
sans aucun bruit.
(et surtout sans aucune vue)
sans aucun droit au chat
sans aucun droit a quoi que ce soit

Et il ne me restait que
L'oublie de la vie.
L'oublie du paradis.
Seule avec ses souvenirs.
A oublier l'avenir.

Regarder le vide…
coller des enveloppes et faire des photocopies
pendant 5 jours
je me suis dite
Faut-il rester sage?

Ou profiter de la vie.
Qui nous fuit.
Ou se regarder vieillir.
Sans qu'on ne puisse rien dire.
Où leur écrire un truc pour
Les faire réagir

Doit-on vraiment oublier?
Ou toute simplement faire semblant.
Se mentir pour oublier…mais encore là
Oublier, Quoi?.
Oublier, Qui?
Oublier l'inoubliable....

Oublier Cepunien pour un bref instant…
ps: je suis pas petite mé je veux l'accoladeeeeeeeeee
cyndie     le 21/01/2004 à 00:51:42
lol heu la puce tu veux oublier qui la c'est vrai que ca ressemble au petit prince ton affaire ;)
gros bec et prévient quand tu écris de nouveaux articles cocotte
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 24/01/2004 à 00:14:08
Oublier les gens qui l'appellent cocotte ?

Oublier qu'elle vit à des milliers de kilomèetres de Montauban.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]