LA ZONE -
Résumé : Premier texte de Joke Jester, un bon petit délire de savant fou assez stupide mais plutôt marrant. J'ai du corriger moi-même une partie des fautes pour rendre lisible par contre.

Clonage par induction solaire à rétroaction magnétique

Le 30/01/2004
par Joke Jester
Je pratique le clonage à base de cellules que j'ai préalablement mises en contact avec des produits radioactifs. J'ai eu l'idée de fabriquer des produits comestibles prêts à l'emploi.
Ma première expérience fut de cloner une cellule de côte de bœuf génétiquement modifiée, le résultat se présente sous la forme d'une unique côte de bœuf dégraissée et désossée montée sur des petites pattes, les manipulations de découpage de l'animal entier sont dorénavant devenues inutiles, ça va être un gain de temps considérable pour l'industrie agro-alimentaire.
Mon deuxième prototype fut une escalope de cordon bleu sur pattes aussi prête à l'emploi, puis l'œuf sur le plat, déjà cuit sans aucune trace de listéria puisqu'il ne sort pas de la poule, aucun risque de transmission de maladies. Et ma dernière trouvaille c'est le poisson panée cent pour cent pur filet sans arrêtes, je les élève dans un grand aquarium, j'adore les regarder nager c'est hallucinant d'exotisme. Je vais maintenant dévoiler le secret de l'élevage du poisson génétiquement modifié, en effet j'ai expérimenté une nouvelle race de poissons sans arrêtes ni écailles d'origine c'est une prouesse de technologie... Au tout début de leur vie les filets de poisson blanc sont nourris aux hormones pures, je les laisse nager allègrement pendant une journée ils gonflent d'eux-mêmes, passent du simple au triple en seulement 1 h. Le deuxième jour je place le techno-aiment à induction hydro-senso-magnétique KRZ 54 au font du vivier afin de produire un effet magnétique qui fera se coller automatiquement la chapelure que je saupoudre à la surface du vivier (comme on nourrit les poissons traditionnels) puis l'effet est immédiat nous obtenons en 2 jours des poissons panés magnifiques d'une fluorescence rare, prêts à être dorés à point... Bon appétit !

= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 30/01/2004 à 17:15:54
Maintenant, je m'explique le pseudonyme anglo-saxon. C'est une attaque en règle contre la civilisation, le savoir-vivre et la morale. Vade retro, satanas.
nihil


void    le 30/01/2004 à 17:18:47
Mais non, c'est une ode au progrès en marche renversant toute valeur morale, un hymne au consumérisme tout-puissant et aux expérimentations aléatoires et inutiles... C'est magnifique !
nihil


fin alternative    le 30/01/2004 à 18:15:51
A la place de "Bon appétit, je mettrais :

Jusqu'à ce jour funeste où, alors que je m'apprêtais à leur paner sauvagement la gueule, les filets de poisson se rebellèrent, et se contorsionant méchamment me sautèrent à la gorge pendant que je me penchais sur leur aquarium.
Ils m'ouvrirent les carotides à coups de pattes et festoyèrent sur mon corps tandis que je me vidais de mon sang...
Lecteur, ceci est un avertissement : tu ne seras plus jamais en sécurité chez toi lorsque tu ouvriras négligeamment ta boite de poissons panés surgelés. Méfie-toi, méfie-toi... Ils sont parmi nous et ils ne veulent que l'extermination de notre race...


Commentaire édité par nihil.
Lapinchien


tw
    le 30/01/2004 à 19:22:33
c'est cruel et inutile... tout le monde sait très bien que l'avenir de la science n'est pas le vivant mais le mort... par le mort j'entends le sans âme. Il y aura bientôt des champs de cultures de cellules pour subvenir à nos besoins, des néo-labo-kolkozes usines à protéines qui viendront sauver le destin des gentils nanimaux qu'on aura plus à zigouiller... car le cellulaire n'est pas pourvu d'esprit alors que tes animaux transgéniques oui... Par esprit, j'entends bien sûr ayant conscience d'être, ayant peur de la mort... A quoi servirait une âme à une denrée sinon à se savoir périssable , à déprimer et perdre de la subtile qualité que seuls les innocents possèdent ? Une âme dans de la viande çà se rebèle, une âme dans de la viande çà psychose et çà sécrète du prion pour tuer son oppresseur... Vive la denrée libre ! A bas les abats !

ci-joint quelques grands noms qui s'unissent à ma lutte.
Capt'n Igloo, Supère Dodu, Ronald Mac Donald
Lapinchien


tw
    le 30/01/2004 à 19:39:52
fin alternative:
Les Humains se mirent à consommer ces morceaux de choix et ils y prirent gôut. La faim dans le monde fut éradiquée. Au bout d'une décade alors qu'ils avaient abandonné leur alimentation traditionnelle, les mangeurs syndiqués se mirent petit à petit à souffrir de divers meaux. Il ne fallu qu'une semaine pour qu'ils soient tous atteint d'un syndrome spontanné qu'on désigna par le terme d "éparpillite aïgue".

Tous les hommes mutèrent à l'unisson, leurs organes se désolidarisaient de leur être et prennaient vie indépendament les uns des autres. De petites pattes leur poussaient et ils s'extirpaient tant bien que mal des enveloppes consensuelles qui les unissaient autrefois. Les cerveaux ressortaient par les narines, les estomacs s'ulcéraient et crachaient leur bile pour que l'acide terrasse la peau des ventres et qu'ils s'enfuient indépendants et affranchis de leur alienation atavique, suivis de cohortes de pancreas, coeurs palipitants, poumons frémissants, intestins grèles rampants tels des serpents. Le Monde leur était offert.
Kirunaa


    le 02/02/2004 à 09:13:29
Et pour les cornichons au vinaigre on fait comment ?
Mill


site lien fb
    le 04/02/2007 à 20:03:38
Putain, arrêtez vos conneries. J'ai une de ces dalles.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]