LA ZONE -
Résumé : Un texte de la Saint-Con le 26 Mai soit un mois et demi après la Saint-Con ? Pas de problème, après tout c'est une fête de la connerie. Cette contribution tardive met en scène des auteurs de la Zone dans quelques années, c'est profondément stupide, les vannes sont à chier, bref Vassago ferait une belle victime pour la Saint-Con de l'année prochaine.

Dis maman, c'est quoi la Saint-Con ?

Le 26/05/2004
par Vassago
[illustration] "-Dit maman, c'est quoi la Saint Con ?
-Ta gueule sale mioche.
-Ouiiiiiiiiiiiiiiiiin
-OH TU M'ENERVE ! La ferme sinon j't'en mets deux !
-...
-Bon, va faire la cuisine, faut que je finisse mon texte pour la Zone. Y'a une boite de ravioli dans le placard."
Travelling arrière. On découvre un appartement miteux. Un mur entier est tapissé de cages emplies de rats. Par la fenêtre on peut voir que le temps est gris, un léger crachin s'étale pitoyablement sur les vitres sales. Un chat gratte a la vitre, demandant désespérément à rentrer. Il s'est fait enfermer sur le balcon et regrette maintenant son imprudence. Sa maîtresse est trop occupée pour se rendre compte de sa détresse.

Elle tape sur son ordinateur. A toute vitesse. Tchactchactchactchactchactchac.

Pause

"-PUTAIN !"

Une cannette de Déspé vide vole a travers la pièce et s’écrase contre un mur.

"Kess qu'y a m'man ?"

Le petit garçon arrive en trottinant, une cuillère pleine de sauce tomate à la main.

Shploc.
Shploc.

Une traînée rougeâtre permet de le suivre à la trace.

"-J'arrive pas à trouver l'inspiration pour la Saint Con de cette année..."
"-C'est quoi la Saint Con ?"

La femme se lève et se dirige vers la fenêtre.

-"Allez rentre Lilou. Les vacances sont terminés."

Elle a l'air de s'être calmé

-"Viens, j'vais t'expliquer ce que c'est la Saint Con, tu pourras peut être m'aider..."

Le chat se dirige vers la tâche rougeâtre et commence à laper.

-"Quand j'etais jeune j'ai connu pleins de gens super timbrés qui avaient décidé de faire un site ouaibe qui s'appelait la Zone et où on pouvait laisser libre court à notre imagination. Tous les ans, on avait une tradition, on devait faire un texte dans lequel on devait raconter comment on avait brûlé la plus beau con qu'on ait pu trouver. Pendant 3 ans on a maintenu cette tradition sans trop de problèmes, mais un jour un vrai con camouflé s'est infiltré sur le site, Vassago il s'appelait, et il a pris la tradition trop au sérieux. La première année, vu qu'il était vraiment très con, il a loupé la date de la Saint Con, ca lui a pris 3 mois pour comprendre le principe, mais l'année d'après, il est passé à l'action... C'était en 2005. Le premier à tomber fut Lapinchien, qui l'avait comparé à un courtier en bourse dans une de ses critiques... On l'a retrouvé écrasé par un piano en feu... Apres y'a eu Kirunaa en 2006, Tulia en 2007, Nihil en 2008, Aka en 2009, Herpès en 2010... J'ai failli y passer en 2011, mais il m'a loupé. Ce con était tellement con qu'il avait même pas compris qu'il fallait nous faire cramer... Il a tué tout le monde avec ........

--------------------
INTERLUDE
--------------------

Pendant ce temps, au Nicaragua :

-"Hey Gringo ! Il est pourri ton café !

----------------------
ZAAAAAAP
----------------------

...... des pianos en feu... Vraiment trop con ce gars. En 2011, juste après qu'il ait essayé de me tuer j'ai réussi à le faire boucler pour cruauté envers les animaux. Il est en prison depuis et il est pas près de sortir !
-Cruauté envers les animaux ? Qu'est ce qu'il faisait?
-Euuuuh il les euuh il leur mettait la euuh dans le euuuuuh j't'expliquerais quand tu seras plus grand...
-.....
-Enfin bref ; Tout ca pour dire qu'au fil des années la Zone s'est dépeuplée, et comme on avait l'habitude de nous brûler entre nous... Maintenant je trouve plus personne parmi les inscrits qui mériterait de cramer... Le site a été racheté par Lycos et c'est devenu super intellectuel... J'suis la dernière à perpétuer la tradition, mais cette année je sèche, j'arrive pas à trouver qui je pourrais cramer... C'est bien la première fois que ca m'arrive...

*Voix off* : "Eloignons-nous un peu et dirigeons-nous vers la prison de Champion City...

Dans une salle sombre et humide, gît sur une paillasse un tas de chair luisant, suintant de sueur et de saleté... Un regard fou s'ouvre dans ce qui semble être la tête, et scrute la caméra...

-"T'est qui toi ?
-"Euuuuuh j'suis le cameraman... Fait pas attention à moi !
-Ah oké... Bon je reprends où j'en étais alors."

Le type se lève, étirant ses os décharnés dans un concerto de craquements d'articulations. Il lève les bras au ciel et tourne son regard en direction du plafond miteux de sa cellule.

-"MOUHAHAHAHAHA ! EnFiN jE sUiS pRêT ! Mon plan final arrive à exécution ! Après toutes ces années je vais pouvoir me venger !

La caméra s'éloigne rapidement, traverse le mur de la prison et on voit un plan général de la ville se dessiner.

-"J'peux baisser les bras maintenant ?
-Ouais c'est bon on a tout c'qui nous faut !"

La caméra rezoom sur une partie de la ville et on identifie la fenêtre de l'appartement où vivent la femme et l'enfant. J'veux rentrer ! Laissez moi rentrer ! La femme se dirige vers moi. Ouaiiiiiis elle va enfin m'ouvrir !

*Saute à terre*

OoooOoooh ca sent bon !

Ravioli ?

Scanner olfactif en marche...

Là ! Des tâches de sauce tomate ! J'me dirige prestement vers l'odeur alléchante et commence à manger. La femme et l'enfant se sont assis sur le lit et sont en train de miauler. Enfin j'dis miauler mais ils doivent avoir un autre nom pour ca... Je les surveille du coin de l'œil, on sait jamais.. Hey mais qu'est ce que vous foutez là vous ? Sortez de ma tête non mais oh ! DE QUEL DROIT VOUS VIOLEZ MON INTIMITE CEREBRALE ?

-"Mais maman, y'a pleins de cons sur terre ! Tu peux cramer n'importe lequel !
-Ouais mais c'est moins marrant...
-Bein tu peux pas cramer Vassago ? Il le mériterait bien non ?
-Mouarf... j'y ai pensé, mais ca serait lui rendre une sorte d'hommage...
-Au fait, y'a plus rien dans le placard, c'était la dernière boite de ravioli, faudrait aller faire les courses.
-Tssssssss, j't'avais dit d'y aller mercredi après les cours ! Mais t'en fout vraiment pas une toi ! C'est dingue ca !

Pendant ce temps, à la prison de Champion City...

-"C'est l'heure de ma vengeaaaaance !
-Euuuuh, tu peux nous expliquer ce que tu vas faire ?
-NAN ! C’est secret !
-Oké...
-Bon je reprends : Après des années d'étude du Nécronomicon, J'ai trouvé la recette pour m'incarner dans le corps d'une personne préalablement préparé par une potion de mon invention ! Mon Spider Sens m'indique que la boite de ravioli magique a été ouverte et consommée ! Mouhahhahaha ! Je vais me mettre en état de Kalnoré et m'incarner pour enfin assouvir ma vengeaaaance ! Mouhahahahaha !

----------------------------------
Tidudou-tidudou-tidudou
----------------------------------

Mais ? Kess ke je fous dans le corps d'un CHAT ? Nom d'un putain de bordel de merde de chiotte de AAAAAAAAARGH !

Bon... Réfléchissons...

.
..
...
....
.....
......

Ah ca y est !

*Saute sur le bureau, marche sur le clavier*

-"Dégage le chat !
-Miaooou"

Tout d'un coup, c'est le drame ! Le chat saute à la gorge de la femme et fouille la chair, en arrache des lambeaux. Le sang jaillit et la femme hurle :

-"OOooOOh OUI FAIT MOI MAL ! J'AIME CA !"

Fondu au noir...

La lumière revient graduellement. On est dans une cage. On voit à travers les barreaux que la femme qui nous nourrit se relève. Y'a quelque chose de pas normal... Ca se sent dans l'air...

La femme se remet sur ses pieds. Se dirige vers la cuisine...

-"Hey gamin, t'as fini de faire cuire les raviolis ?
-Ouais m'man
-Je descends, j'ai un truc à faire dehors... je reviens dans 5 minutes
-D'accord."

*Ellipse temporelle*

-"Me revoilà !
-J'ai mis la table et nettoyé la cuisine.
-Mouais oké.. Viens voir dans la salle de bain, j'ai un truc à te montrer.
-C'est quoi ?
-Un nouveau pommeau de douche en forme de gode, j'vais te montrer comment t'en servir.
-Quoi ?
-Nan rien, j'plaisante..."

Tap tap tap (bruit de pas)

Le garçon se dirige vers la salle de bain

-"C'est quoi ces bidons ?
-C'est pour faire un méchoui...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le CSA vous informe que la scène suivante a été censurée pour preserver votre sensibilité.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'appartement est enfumé. La femme est au bureau, en train de rédiger un message sur le PC

"Chère Arkanya. J'ai pris possession de ton corps et j'ai fait cramer ton connard de gamin. N'essaye même pas de raconter ca aux flics, tu passerais pour une folle. De plus je viens d'envoyer des aveux complets a la police. Tu te demande sûrement pourquoi je t'ai épargné. Et bien c'est simple. Je t'aime. Je t'ai toujours aimé. Maintenant tu vas aller en prison. Tu seras près de moi. Peut être même qu’on se retrouvera dans la même cellule, j'ai fait une demande pour changer de sexe. Tu comprends qu'il fallait que je mette un terme a la Saint Con en éliminant cette ignominie, ce gosse que tu avais eu avec ce playboy rencontré sur Parano. Je vais maintenant te laisser reprendre ton corps. J'te laisse le pommeau de douche gode en cadeau. Essaye d'en profiter avant l'arrivée de la police. En prison tu n'en auras plus beaucoup l'occasion. A bientôt ma bien aimée. Une nouvelle vie commence pour nous deux ! Je t'aime.

                                                                                     Signé: Ton Vassago."


Le corps s'effondre.
Spasmes.

Arkanya relève la tête et aperçoit le nom de Vassago clignoter sur son écran.

Du fond de sa cellule, Vassago émerge de son Kalnoré juste à temps pour entendre le hurlement de sa bien aimée se répercuter de mur en mur à travers la ville, fondre sur sa prison et lui vriller le cerveau.

Un petit sourire de contentement se dessine alors sur ses lèvres.

Il est heureux.

= commentaires =

Kirunaa


    le 26/05/2004 à 16:53:52
Donc j'ai plus qu'à peine deux ans à vivre ?
...
Ca fait pas long pour finir tout ce que j'ai à faire.
Ocus


site blog lien
    le 26/05/2004 à 17:15:26
marrant, faudrait arreter de matter en boucle "La Cité de la Peur" Vassago...
crdp     le 26/05/2004 à 17:57:15
Après de multiples essais, il comprit enfin que seul un extincteur vert pouvait agir sur sa moëlle épinière et le soleil lui apparut dans le fond de son cerveau en vrille .
Aka


    le 26/05/2004 à 18:42:36
Dommage que tu sois trop con pour savoir ce qu'est une date limite, j'aurai bien voté pour ce texte moi.
Bobby-Joe


    le 26/05/2004 à 23:49:41
Hmm... C'etait un peu flou à propos du "playboy rencontré sur parano", le texte aurait gagné à ce que ce passage soit développé...
Vassago


    le 27/05/2004 à 04:04:05
Oh le pauvre petit bébé extincteur vert, regardez le , il est tout seul parmis les rouges, il sait plus quoi faire. Aurait il été adopté??? Le papa (en haut a droite) et la maman (la grosse là) il sont tout les deux rouges.. Et ses 4 freres et soeurs aussi...
nihil


    le 27/05/2004 à 05:51:26
c'est beau une photo de famille de cons... On dirait la mienne
Lapinchien


tw
    le 01/06/2004 à 17:38:49
J'ai arrèté de lire au moment ou je suis mort... Une vie est qt même assez longue pour endurer vos connerie... j'vais pas faire le spectre et érer l'ame en peine dans le coin comme un con pour savoir ce qui me survivra non ? merci de m'avoir buter des le debut du texte... merci à la nature qui n'a pas donné aux mort la capacité de lire..
Arkanya


    le 03/06/2004 à 22:44:08
(j'commente pas hein...)
Vassago


    le 05/06/2004 à 02:24:45
(Pourquoi?)

(T'aime pas mon texte?)
nono     le 03/11/2009 à 19:23:41
fgkvkvkkgkvgkgkgktgkvikkgh nn, , bk, ,vc n g ndfvgk,n ;,gh
Glaüx-le-Chouette


    le 03/11/2009 à 19:57:38
Ouais hein ? Moi aussi.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]