LA ZONE -
Résumé : Dernier texte du concours entre la Zone et le Bar qui paraitra sur la Zone, c'est marrant, ça se laisse lire et suffisamment vulgos pour être apprécié.

Ondes

Le 14/09/2004
par X
Des ondes… trois ondes venues de nulle part…
« Ourf, ça y est, je l’ai eu l’enfoiré putain! » « pensa » L’ Onde 1 (O 1). Il (je sais c’est une onde mais il est masculin!) avait réussi à s’infiltrer dans le doigt fébrile qui pianotait les touches du clavier. Le doigt de Nihil. Il remonta dans sa main, bousculant au passage les connards de lymphocytes, les connasses de plaquettes, les cons de globules blancs.Bon il remonta jusqu’à son cerveau. Des flashs lumineux lui parvenaient…une oreille de lapinchien, un poil d’Aka…la putréfaction de Tulia…il séjourna quelques secondes dans les replis métaboliques, consultant l’adn. « P’tain, il bouffe que de la merde hein. » Nauséeux, l’O1 s’enfonça un peu plus dans les replis du cerveau très bien ordonné sous ses apparences bordéliques. Ecoeurant. « Bordel, un scientifique, bourré de névropsychodébilissime » Complètement dégouté, L’O1 ressortit brutalement en gerbant…..

« Je m’comprends !» En fait, l’ondine 2 (O 2) n’arrivait pas à comprendre. Comment avait elle réussi à passer sous les replis de la soutane de Ric pour se faux-fils-les dans son sexe? L’O 2 fit gonfler le priapre en passant dans les tissus de l’organe sexuel. Son passage souffla comme une sensuelle caresse lorsqu’elle remonta le long du ventre du moine pour se glisser avec jouissance dans son cerveau. « Hummmmm……. » Les pensées du moine s’envolèrent jusqu’au Nirvana, rêvant d’une Romance en compagnie d’une Pivoine en Fleur, à moins que cela ne soit OrdiAthéna…. Elle séjourna quelques secondes dans les replis métaboliques, consultant l’adn. « Il devrait aller à con fesse, celui là…. Il pêche trop avec ses fidèles….»Prise d’un violent orgasme, l’O 2 ressortit dans un jet du sperme sacré du moine….

L’Onde 3 (O 3) profita de la bouche béante de Jojo pour aller directement au but. Direction le cerveau. Pourquoi Jojo l’Affreux écrivait il sa prose bouche béante? Une question de première importance à analyser à la Bergerie. Le courageux O 3 commença son introspection: une plume de Phoenix, une note de Cendrillon, un thème, un peu, beaucoup…débile …rien de bien passionnant! Il séjourna quelques secondes dans les replis métaboliques, consultant l’adn. le silence. Le vide. Les moutons étaient tous partis depuis longtemps. Rien à voir ici, il ressortit comme il était entré…

Onde 1 « p’tain, pas objectif ces humains. Incapable de s’observer et de se connaître eux-même bordel. Jamais vu un thème aussi con! »

Ondine 2 « C’est comme si on demandait au personnage à l’intérieur d’une image porno de se regarder eux-même de l‘extérieur….je m’comprends!

Onde 3 « Je vous ai bien eu avec mon thème, un peu beaucoup imposé! »

Onde 1 « Bordel, …écrire sur son thème, c‘est se plier putain…ne pas participer c‘est être faible….t‘as vu connard, pas dupe!»

Ondine « Pauvre pêcheur, il ne tire peut être sa jouissance que de cela…Amen»

O123 se consultèrent alors avec intelligence "………………………………………..........................................................

………………………………………............................................................."

= commentaires =

le vieux     le 14/09/2004 à 18:49:34
on dort
Kirunaa


puzzled    le 14/09/2004 à 21:37:18
çui là, il est trop conceptuel pour moi.
Aka


    le 26/09/2004 à 18:11:54
Ah ouais j'ai oublié de le commenter celui là. Je l'avais mis troisième de mon vote. Par contre j'ai beau le relire, je ne sais plus pourquoi.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]