LA ZONE -
Résumé : Les bisounours sont les ennemis héréditaires de la Zone depuis toujours. Petit rappel sur l'historique de cette confrontation ancestrale.

Exposé sur la création des bisounours

Le 09/04/2003
par nihil
(quelques précisions sur l'écriture de ce texte : le forum des bisounours est un forum très actif et qui n'a plus de liens, sinon historiques, avec la Zone. Pourtant, les escarmouches ont été nombreuses fut un temps, conduisant parfois à de véritables psychodrames très très drôles. L'administrateur de ce forum savait que j'étais à l'origine de l'emploi de ce terme, "bisounours, qui avait fini par être choisi comme titre de leur forum pour de mauvaises raisons. Il m'a un jour demandé l'histoire de ce terme sur la Zone. Voici ma réponse.)
Les bisounours, ces peluches aux couleurs pastel, qui passent leur temps à s’aimer, à se faire des calins et à s’auto-abreuver de langage enfantin lobotomisant, ont leur contrepartie sur le net.
Depuis que je traîne sur internet je rencontre ces personnages mollassons qui s’entre-félicitent en permanence, s’alanguissant dans la facilité et l’inutilité du compliment automatique. Ils sont l’internaute moyen, celui qui n’a plus d’intérêt particulier dans la vie, celui qui vient exposer sa petite passion perso dans un site parce que c’est à la mode et qui attend tout un tas de léchouilles de tout un tas d’autres paumés aussi hypocrites que lui. La plupart de ces personnages sont des gens sans fibre, sans révolte, sans pensée propre, la plupart passent leur vie sur le net, errant à longueur de temps à la recherche de communautés pas trop regardantes pour entendre du compliment facile et en faire en retour. Ca conforte et c’est gratos, même si on sait que tout le monde ment et que tout le monde pense en secret « quel attardé ce type, quelle daube son site ».
La plupart de ces gens se laissent influencer tranquillement, balançant des bisous à qui les veut, lançant des cœurs et des « kikooo » et des smileys à rallonge. La plupart sont banalement des gens qui s’ennuient et qui comprennent vite que finallement ils n’ont rien à se dire les uns les autres. Des gens banals qui rient peu, qui sont choqués par tout, qui n’ont pas de but dans la vie et tentent de la remplir d’affection factice.

Cette espèce fourmille sur le net, je les ai toujours appelé les bisounours, parce que même si c’est une expression qui m’était propre, tout le monde comprenait ce que je voulais dire par là. Libre aux gens d’y mettre ou non la connotation négative que moi j’y met.

La Zone a été créée à l’image d’un site de communauté auquel je participais, mais qui m’a fatigué par son coté un peu bisounours à cette époque là, désespérément plat et vide, et j’ai ressenti le besoin de faire partie d’une communauté définie comme l’antithèse de la communauté de bisounours. Un endroit où les gens ont le droit de s’engueuler, de hurler, de s’envoyer des insultes, de critiquer, de dénoncer. Bien sur ça ne leurre pas grand-monde : si on traîne dans une communauté, c’est qu’on en apprécie un minimum les membres, aussi les insultes restent en principe factices. Par contre on a le droit, si on aime pas quelque chose (texte, personne…), de le dire, même si la nature humaine conciliante reprend souvent le dessus.
Toujours par réflexe anti-bisounours, j’ai essayé d’en faire un endroit avec un vrai contenu, des textes que je demandais de qualité au moins correcte, un endroit avec une bonne grosse part artistique, et un endroit foisonnant de connerie, de déjante et de débilité partant dans tous les sens, en réaction au vide et à la platitude mollassonne des sites de bisounours. Bref un endroit où on peut se défouler soit en lisant des textes violents ou drôles, soit en en écrivant, soit en participant au grand bordel communautaire du site. Le maître-mot du site est le défoulement, par tous les moyens nécessaires, pour conjurer une vie bien trop souvent aussi banale que celle de n’importe qui.

Djinny, qui avait bien compris le concept, a repris plus tard le terme « bisounours » et l’a réutilisé occasionnellement. Et, plus tard encore, les bisounours ont décidé d’assumer et se sont réincarnés, sous la forme d’une communauté reprenant le concept développé et adouci par Djinny…

http://forum.aceboard.net/index.php?login=976

= commentaires =

soleilvert     le 01/05/2007 à 00:11:10
Excellent billet, et tout à fait correct, même si depuis,on a changé le nom en Webzinou.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 01/05/2007 à 00:18:56
"des textes que je demandais de qualité au moins correcte"

Puis vint le Duc, sous le nom d'El Défoncer, et tout bascula.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]