LA ZONE -
Résumé : Description méticuleuse et détaillée des effets du LSD : on se balade au milieu des hallucinations chaudes et agréables... Résultat ce texte n'a pas grand-chose à faire sur la Zone, puisqu'il est axé essentiellement sur des sensations agréables, douces et un bonheur chimique mais réel. Le seul truc qui colle, c'est le besoin palpable de quitter l'insupportable réalité pour se réfugier dans le cocon psychédélique de l'acide lysergique. Pas mon truc.

Dans ma bulle

Le 04/11/2004
par Nounourz
[illustration] Les voyages me manquent.
Le monde est pareil à lui-même, chaque jour, déséspérément normal. Chaque jour, je regarde ma petite fiole, la dernière goutte d'acide, celle que je me réserve pour "le" voyage. Celui dont mon intuition me fera signe qu'il est le bon, qu'il vaudra la peine d'avoir attendu pour lui.
Qui crois-je tromper en disant cela ? Pas moi... L'acide n'attend pas un moment pour être bon ; chaque expérience, unique, l'est par essence. L'extase psychédélique ne demande qu'une unique précaution : ne pas avoir à gérer les "petits soucis de la vie quotidienne". Ceci étant assuré, je peux en consommer quel que soit le contexte, chaque détail, chaque bruit, chaque couleur, deviendra un puits sans fond de sens jusqu'alors inconnus et de subtilités insoupçonnables ; chacune de mes perceptions aura un avant-gout d'infini.

Les voyages me manquent, je veux retourner dans ma bulle colorée.

Dans ma bulle, le monde est couleur pastel, et respire en même temps que moi - je ne fais qu'un avec le monde. Les cigarettes ont le goût de fraîcheur, et la fumée que j'exhale me fascine, par ses morphismes insensés, ses brumeuses transformations aboutissant à leur totale désintégration dans l'air frais et sec de ma tanière de nounours. Les pensées se succèdent et s'entrechoquent à une vitesse folle, ce sont des auto-tamponneuses à la fête foraine, les boules numérotées du loto balayées dans cette grande sphère translucide qu'est mon cortex en fusion.

Dans ma bulle, chaque percept délivre toutes les émotions cachées en lui, tous les souvenirs emprisonnés dans son noyau par la force de l'habitude, et les liens se font et se défont dans ma petite tête surchargée de concepts nouveaux, d'inhabituelles associations d'idées, de métaphores surréalistes.

Chaque pas en avant est une prodigieuse aventure, je suis Neil Armstrong marchant sur la Lune, je suis Christophe Colomb découvrant les amériques, je suis un enfant devant la vitrine du magasin de jouets, un enfant dont les yeux découvrent un monde d'une incommensurable prodondeur. Je déambule dans les rues de la ville rose ; chaque bruit m'est une musique complexe et chaotique née de quelque compositeur en proie à une démence indicible ; les néons m'hypnotisent - kebab, tabac, fast-food - les mots perdent leur sens, seules les idées, seul l'abstrait sont vérités immanentes. Le monde est une mélodie étrange et colorée, le monde est une équation complexe aux inconnues changeantes, un tableau abstrait et surréaliste chargé de mon passé, de mon inconscient, de mes espoirs, de mes peurs, de mes joies et mes peines, et je le traverse d'un pas serein, essayant de ne pas rater une miette de ce spectacle ineffable.

Dans ma bulle, je peux m'asseoir et fermer les yeux, et les couleurs tourbillonnantes remplacent bientot les ténèbres de mes paupières ; dans la spirale chromatique apparaissent ici et la des formes connues, des visages, des objets, des sons, l'un remplaçant l'autre de façon quasi subliminale ; les visions iridescentes et incandescentes se stabilisent dans un tableau onirique, il n'ya pas d'horizon, je me trouve devant un parterre arc-en-ciel, un tapis dont les nuances s'étendent depuis mes yeux clos jusqu'à l'infini - et même au delà, et je vois des arcs de lumière traverser ce paysage dément, selon une pulsation au rythme indéfinissable, et j'entends les craquements et les grincements de la musique, délicieuse torture pour mon cerveau en demande de sensations fortes ; les sons s'étirent, se séparent et se rejoignent, s'appellent, se répondent, et chacune de mes cellules semble vouloir suivre un son qui lui est propre, et je sens mon cerveau qui se malaxe de l'intérieur, qui vibre de tant de stimuli... qui implose.

Ma bulle, c'est tout ceci et bien plus encore, et malgré mes efforts, les mots sont vains pour vous retranscrire ce que j'y ai vécu et y vivrai encore.

Comprenez-moi...
Je veux y retourner...
Je veux revoir ma bulle...

= commentaires =

nihil


    le 04/11/2004 à 18:25:36
Ca devient une habitude : article initialement intitulé "nostalgie" renommé à cause d'un texte de Kirunaa qui porte déjà ce titre.
Aka


    le 04/11/2004 à 18:59:54
Pas mon truc non plus. Peut être, comme le dit nihil parce que c'est pas trop dans l'esprit du site (qui est en l'occurence aussi le mien... d'esprit... pas de site hein... putain ma gueule.) Je prends vraiment beaucoup plus de plaisir à lire ton blog.
Aka


    le 04/11/2004 à 19:07:41
D'ailleurs l'adresse c'est www.20six.fr/nrz

Faut aimer les textes sombres d'introspection arrosés de violence sourde. Moi perso c'est, entre autre, ce qui me fait grimper aux rideaux.
Lapinchien


tw
    le 04/11/2004 à 20:22:55
attention aux compagnies lowcosts proposant des vols charters vers de petits paradis artificiels...
nihil


    le 04/11/2004 à 20:26:24
Rien ne vaut l'Ajax WC nettoyant, désinfectant, détartrant, combien de fois faudra le répéter ?
Lapinchien


tw
    le 04/11/2004 à 20:42:33
on est vache cet article mériterait d'être publié dans les catalogues Pierre et Vacances... Y a un club Med dans ta tronche au fait ?
nihil


    le 05/11/2004 à 17:27:07
Tu parles de laquelle de mes tronches toi ?
Nounourz


    le 06/11/2004 à 06:30:29
j'aurais aimé des avis sur le réalisme des sensations, sur l'effet produit, si ce texte suscite votre curiosité quant à faire l'essai de substances hallucinogènes, ou s'il vous rappelle certaines de vos expériences ?
j'aimerais des avis sur la qualité littéraire de cette description des effets du LSD...
Narak


    le 06/11/2004 à 10:59:51
Moi le LSD j'y touche pas encore, et ça fait pas partie de mes projets immédiats...donc pour les experience perso, ça me rapelle ce qui m'est arrivé après une défonce au gaz d'aérosol mais trés vaguement...
nihil


    le 06/11/2004 à 12:58:47
Bah je connais pas le LSD, du moins pas personnellement, donc pour le réalisme, je saurais pas dire. Ca ressemble assez à ce que j'ai lu par ailleurs, et de loin à certaines de mes plus grosses défonces multisubstances... Honnêtement ça me donne pas trop envie, j'aime pas les couleurs de partout et j'aime pas être heureux. Moi mon but dans la vie c'est d'être créatif, et un bon mélange alcool / shit te donne parfois l'impression d'être très très créatif. C'est totalement fictif évidement... Alors que t'as l'impression d'avoir écrit six pages visionnaires et brillantes, tu te retrouves le lendemain avec une pauvre demi-page totalent incompréhensible. Mais l'effet sur le moment est génial...

Une grosse défonce au shit te renforce pas mal l'acuité et tu te retrouves totalement fasciné par des détails : objets, musique etc... Ca s'appelle scotcher. Tu t'extasies devant le contour d'un bibelot, devant des volutes de fumée, devant le nombre de samples dans un morceau ou pire, devant la météo... Tu te mets à trouver des significations profondes aux films que tu regardes, tu tires des conclusions passionnantes sur les comportements des gens autour de toi. Mais hélas t'es vraiment fatigué et tu t'endors, et évidemment le lendemain, tu te souviens juste que t'avais découvert le sens caché de Requiem For A Dream, mais lequel, ça...

Mais les bulles de toutes les couleurs qui volent autour de toi, là c'est sans moi.
Aka


    le 06/11/2004 à 16:10:52
Tout pareil, puis j'aime bien garder un pieds dans la réalité sinon j'ai tendance à bad triper. Deja que le shit c'est un peu trop fort pour moi...

Donc en résumé, niveau réalisme je n'en ai aucune idée, donner envie non, rappeler des expériences non plus, je choisis justement mes défonces pour qu'elles ne soient pas hallucinogènes.
Pour la qualité littéraire, perso j'ai trouvé ça ennuyeux, les descriptions sont assez plates. Mais c'est peut être parce que le fond du texte ne me touche pas.
Kirunaa


    le 15/11/2004 à 16:59:12
De toute manière, la drogue, c'est mal.
Tyler D


    le 18/01/2005 à 20:19:56
ça pourrait bien me tenter une petite expérience enthéogène... mais je me disais déjà ça avant d'avoir lu ton texte

j'ai touché une fois au LSD mais la préparation avait été mal faite et j'ai pas du tout eu ce genre d'effets, juste un gros coup de speed et d'euphorie, des sensations et des connexions inhabituelles dans mon cerveau, mais pas aussi poussées

mon plus gros trip je l'ai fait avec un shit qui devait contenir des trucs bizarres, et cette fois-là je suis vraiment parti dans un état tel que tu le décris, sauf que j'étais pas du tout préparé, que toutes mes sensations (surtout sonores, mais aussi internes) étaient vraiment trop amplifiées et complètement déstructurées... en fait je suis devenu un légume amorphe et inconscient
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 23:30:28
les hoffman c'est bon
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 23:37:00
"chaque détail, chaque bruit, chaque couleur, deviendra un puits sans fond de sens jusqu'alors inconnus et de subtilités insoupçonnables ; chacune de mes perceptions aura un avant-gout d'infini"
en cette seule phrase tu as tout résumé...
moi je peux te parler d'arbres qui respirent en même temps que moi, d'étoiles qui chantent, de fresques mouvantes sur les murs, d'un coucher de soleil aux couleurs explosives à une heure où y'a pas de soleil, d'une jungle phosphorescente et ultra vivante (des berges de rivière la nuit) de tapis genre ouvrez ouvrez les portes de la perception, etc...etc... le lsd quand il n'est pas coupé avec du speed ou n'importe quel autre merde, c'est un sacré bon trip... mais le corps stocke le lsd à vie... dans les graisses, aux usa par exemple si tu a pris ne serait-ce qu'une fois du lsd (et que tu le dis évidemment) il y a plein de boulot que tu ne peux pas faire parce que tu n'es jamais à l'abri d'une remontée gratos... parait-il
Nounourz


    le 18/01/2005 à 23:46:16
ouais, des promesses, des promesses !
ca fait un bail que je l'attends, mon "retour d'acide" comme ils l'appellent, même pas vrai d'abord.
Narak


    le 19/01/2005 à 13:44:39
Sinon, je vient de découvrir une manière de se défoncer entièrement biologique et pas chère.
Quand vous avez envie de chier vous vous posez aux chiottes et vous prenez environ un quinzaine de respirations à fond, comme Jaques mayol dans "Le Grand Bleu"
Ensuite,inspirez à fond, bloquez tout et pousser à mort pour chier jusqu'a se que votre vue se pixellise.
Là, vous avez droit à un trip de trentes bonnes secondes ou votre corps sera vide. Ensuite vous allez vous reveiller en position foetale sur le sol de vos chiottes avec le boxer sur les genou et de la merde au cul, mais franchement ça vaut bien ça...
Déraisonnable     le 19/01/2005 à 14:57:17
dis donc toi tu vas pas me faire concurrence !!!!
Narak


    le 19/01/2005 à 15:02:01
Dis donc toi, tu vas pas me faire chier !!!
Déraisonnable     le 19/01/2005 à 22:32:30
heu...si ! tu m'as pas lu ?
Morisson     le 15/06/2006 à 13:08:45
Moi j'ai pris au taker de trip : hoffman, shiva, marilyn monroe, strange... Jai passer des moments exeptionnels mais de la a taper les délires que tu t tapé Mister déraisonnable et crois moi j'en ai bouffé des putaints de bon et d'ailleur ya pa mieux que le lsd pour moi, meme des hawaiens que jai testé comme champi jai moin tripé mais j'étai vraiment mort aussi
Narak


    le 15/06/2006 à 13:46:16
Que voilà une vie passionnante.
vioud     le 22/07/2006 à 12:44:54
mais c dla bombe les trip sa part en foliiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!!!shiva!!hoffman 2006 lsd remanied
Glaüx     le 22/07/2006 à 12:53:16
Ta gueule.
DarK     le 19/12/2006 à 17:57:27
fo pas prendre de carton dans une gare avant d'arriver au technival, croyez en mon expérience..... -_-'
dark     le 19/12/2006 à 17:58:20
surtout quand il s'agit d'un double shiva surdosé ^^
Glaüx-le-Chouette


    le 19/12/2006 à 20:31:43
Ta gueule, bordel.
vRaK Petit mot à ce qui parlent dans le vent..    le 08/02/2007 à 12:23:25
Je trouve ce texte assez reéaliste.. Mais il faut savoir que les effets des trips varient selon les personnes, et pour chacune des personne selon le moment où la substance est prise, selon le contexte..... A ne pas prenre à la légère, et ne jamais croire qu'on gère le LSD.
Personnelement je consomme de plus en plus souvent du LSD, et je remarque que plus on en consomme moins les effets sont perceptibles... Il y a comme une sorte d'accoutumance. C'est pourquoi j'essaye de calmer ma consommation.. (je dis ça, je dis rien..)
J'ai eut les meilleurs délires de ma vie comme les pires.. Mais au final, si on fait attention a bien revenir à la réalité, toutes ces experiences bonnes comme mauvaises permettent de relativiser sur beaucoup de choses.. et aussi de percevoir le monde d'une autre manière.. Après je le répète ça dépend du tempérament de chacun. Perso je trouve qu'il y a un coté bénéfique.. Cependant si le LSD devient le seul moyen de pouvoir évoluer personnelement, là les effets deviennent catastrophiques...
Perso je pense pas être un "pommé" comme certain pourraient le penser. En tt cas dans mon entourage professionel personne ne se douterait que je passe mes weekend à me percher avec des amis..

Autre chose, je pense que ça n'est pas anodin, si toutes les recherches lancés sur le LSD ont été stoppées à cause des scientifique qui se mettaient à en consommer..

PS: Ceux qui parlent, et qui taillent ce qu'il ne connaisse pas.. essayez au moins d'avoir une critique constructive.
PS2: joyeux anniversaire Albert! 101ans quand même!!!
Glaüx-le-Chouette


    le 08/02/2007 à 14:02:16
Mais faites du sport, les enfants, bordel.
Lapinchien


tw
    le 08/02/2007 à 15:36:01
encore un spam publicitaire pour la sortie de la PS3 ?
SpiritSoul     le 18/02/2007 à 02:16:28
Belle description de l'une des réalités de la perceptions de l'environnement sous Acide.
Cependant meme si l'acide peut etre bénéfique pour soi meme il n'en faut pas moins etre trés prudent et etre assez fort psychologiquement pour supporter ces effets.
Ainsi comme il le décrit dans sa bulle son esprit se font dans l'environnement pr ne faire plus qu'un avec ce derniere le tout dépendant de la dose d'acide de la réceptivité de chacun mais aussi de la fatigue des soucis des problemes que chacun a dans sa vie.
Enfant prodigue certes mais également effet terrible : meme si l'etat de conscience atteint par l'acide provoque une vrai confontation de soi meme, une mise à nue de la conscience, cette prise de conscience n'en reste pas moins que ponctuel sauf si on supporte pas le produit.
Si l'expérience se passe bien on est trés tenté d'en reconsommer car cette état de conscience tellement magnifique et obscure à la fois n'est que ponctuel à chaque expérience.SI cela se passe mal on est donc en proie à une complete destrucuration de l'esprit ainsi que des pensées pouvant mener à un accident psychiatrique ( vous avez déja entendu personne qui ont finit en hp !! ).....ALors attention avec l'acide car à force de trop en consommer le risque psychologique s'agrandit donc toujours essayer d'espacer les prises si on en consomme...
Pour ma part je suis déja parti trés loin avec de l'acide plusieurs fois et la vous faites l'expérience de la folie de la paranoia de la schizophrénie...g meme parler avec le diable une fois lol mais ça c ma réalité des choz....mais il existe autant de réalités possible qu'imaginiable comme il existe autant de réalités que d'individu...d'ailleurs qu'est ce que la réalité la Vrai à part celles que nous fournissent nos perceptions....à mediter !!
Lapinchien


tw
    le 18/02/2007 à 10:50:18
à méditer, effectivement...
http://nourz.apinc.org/
Mik Shiva wears me    le 04/11/2007 à 14:46:04
Je suis sidéré de tomber sur un post qui date de pile poil 3 ans en arrière décrivant aussi bien la nuit que je viens de passer avec shiva... à croire que "mes univers instantanés" (ou bulles) se mélange avec "la réalité"...
Donc pour te répondre Nounourz, c'est super bien écrit et je crois que je ferais pas mieux pour essayer d'illustrer ce que j'ai ressenti. First try and what a try !
Merci pour ces mots.
Pink city rocks ^.^
Lapinchien


tw
    le 04/11/2007 à 17:36:48
achète toi un ouija, connard
maya     le 06/08/2008 à 00:21:16
kel texte!pour moi ki consomme du lsd depui tt recemmen je trouve tn texte completemen vrai!sa pourai paraitre fou mai c ske je pe,nsai avan den prendre mai apres avoir fai kun avec un magnifikciel plein detoile...
Lapinchien


tw
    le 06/08/2008 à 00:48:45
achète toi un ouija, pute
myster mask     le 16/05/2009 à 11:40:30
moi,je comprends trop biens se que tu écris,j'aime beaucoup la tournure de ton texte!

bravo pour ses lignes!
Glaüx-le-Chouette


    le 16/05/2009 à 12:09:34
De ton avis de pétasse mononeuronale, on s'en branle aussi.
octoblah ???    le 20/05/2009 à 20:17:49
c'est interdit de commenter les txts de nrz maintenant ou quoi ?
octo+     le 20/05/2009 à 20:19:11
parceque une description de trip sous lsd n'a pas d'égal...
...     le 30/01/2010 à 22:34:24
Mais euh! On m'avait pas dit que le LSD restait dans le corps à vie...! Bon, ben j'ai plus qu'à faire une liposuccion histoire de faire disparaître les mauvaises graisses qui contiendraient encore du LSD... (Non, je ne suce pas!)

Quant à la définition du LSD, ben moi j'en prends coupé au speed, alors j'ai pas tous ces trucs psyché qui viennent me voir, j'suis juste heureuse, et nihil a raison... J'aime pas ça non plus!!!

Mais qui a dit que la drogue c'était le mal? Certainement pas moi en tous cas!
Nunugue Nyah    le 17/06/2010 à 20:13:28
J'ai tout de même vu Boudha avec 2 hoffmans...
C'est pas rien.
Des platanes avec des têtes de chameaux au bout des branches...
Kurt Cobain en nuage de 200m de haut dans le ciel coloré en train de faire un concert rien ke pour moi...
Bref plein de sensations énormes et de révélations, compréhensions et prises de conscience sont à la clé de cette substance.
D'ailleurs kelkun en aurait à refourguer ? J'ai trop de mal à en trouver ^^
(je me rend compte de mon inconscience à demander cela sur internet)
Narak


    le 18/06/2010 à 14:00:39
J'aurais même dit connerie.
Psyko     le 18/06/2010 à 20:46:34
Un bon trip pas chère : inhaler une bombe de dépoussiérant. Soit tu délire pendant 30 secondes, soit pour la vie (ou la mort).

Pour le texte, bah comme l'a dit Nihil, les bulles de couleurs c'est d'un chiant...
AlbertH. .    le 12/08/2010 à 02:08:43
J'ai beau me dire a chacunes de mes prises de lucidité pendant mes trips, que c'est la derniere fois que je touche au LS... Et bien au final, le désir est trop fort et je finis toujours par en reprendre. La possibilité de se procurer si facilement cette drogue est quelque chose de tellement horrible et de génial a la fois. Une sensation de bien-être tellement intense. Des choses merveilleuses sous les yeux et dans le corps. Mais tellement de risques.
Tantôt, des double-shiva entre amis. Je risque d'encore une fois, frôler le paradis. :D
Narak


    le 13/08/2010 à 12:48:18
Double Shiva ? Ça semble sympa, c'est quoi ? J'ai pas encore trouvé ça sur Youporn.
Laïla. Réponse à "Narak", l'inutile.    le 16/01/2011 à 18:31:50
Quand on a pour seule référence "Youporn", on vient pas critiquer les personnes qui consomment du LSD, et qui sont donc nécéssairement plus ouvertes d'esprits que toi. J'accepte toute critique concernant les drogues, si elles sont constructives et surtout si elles viennent de personnes expérimentées, ce qui n'est pas ton cas. ALORS REMBALLE ! Retourne te taper la queue, la tête emplie de toutes ces idées pré-conçues, si tu considères que la vie se résume à ça, c'est certainement que tu ne mérites pas mieux.
Ciao !
Youri J'passais par là quand soudain...    le 17/01/2011 à 14:35:42
Chère Laïla,

Comme tu ne l'as (semble-t-il) pas encore compris, le fait de se prendre au sérieux et de prendre au sérieux les réponses des habitués de ce site est une connerie... Il vous fait marcher et vous, vous courrez... Oui, c'est une phrase bateau -même cargo- mais explicite pour le commun des mortels et des connasses.

De plus, Youporn est une institution très respectueuse et qui, contrairement à ma maman, ne me prend pas la gueule par rapport à ma sur-consommation de sopalin donc un peu de respect stp.

Veuillez agréer, d'avance merci, cordialement, respectueueseument (je ne sais plus comment on l'écrit), etc...




Ah oui... Et gros bisous aussi !




Et ta chatte aussi...
krusty le el s dai c tro bon    le 23/08/2011 à 15:01:15
Mé mintenan g le servo qui fui par les zorailles, pa cool

= ajouter un commentaire =



[Accueil]