LA ZONE -
Résumé : Ce troisième cauchemar de Nounourz fait dans le gore psychanalytique : on se croirait dans le retour des morts-vivants, mais avec des élements assez bizarres pour rendre l'ensemble plutôt malsain. Tiré d'un vrai rêve.

Rêve : violent dreamz 03

Le 17/01/2005
par Nounourz
J'étais en asie, dans une région à la végétation dense. Une grande maison perdue au milieu de la forêt, héritage de mon père. Celui-ci travaille sans relâche au sous-sol.
Je suis avec ma mère dans le séjour, elle exhume des cadavres du sol, et les achève alors que ceux-ci reprennent vie dans un abject processus de zombification. Puis, elle les découpe en morceaux, et les prépare pour le repas. La situation semble habituelle, manger des morts-vivants morts semble faire partie de mon quotidien. Mais cette fois-ci, c'en est trop. Ils me répugnent, j'ai la nausée, je ne veux plus d'eux chez moi.

Plusieurs cadavres, la plupart mutilés, se sont relevés ; on entend par moments des grattements dans la terre, des grognements informes. D'autres créatures - qui autrefois furent humaines elles aussi - émergent lentement du néant. On dirait un mauvais film d'horreur. Je ne suis pas effrayé par leurs mouvements grotesques et leurs écoeurantes contorsions. Je saisis la pelle qui servait à les déterrer et commence à donner des coups partout autour de moi, encourageant ma mère à m'imiter. Elle a cependant du mal à se défaire des deux ou trois zombies qui tournent autour d'elle. J'hurle à l'aide en espérant que mon père m'entende, mais tout porte à croire qu'il ignore encore le cauchemar qui est en train de se dérouler quelques mètres au-dessus de sa tête.

Je fonce à la cave le chercher. Quand nous remontons tous les deux, nous observons, interloqués, un autre mort revenir à la vie. Il n'est pas comme les autres : il est bien moins abimé. On lui devine facilement un âge proche du mien, d'ailleurs, il me semble familier... Non, c'est davantage que cela. Il émane de lui une âme d'une noirceur ineffable, une sorte d'anti-personnalité, exacte antithèse de mon être. Comme un jumeau inversé. Lui et moi nous connaissons depuis l'éternité. Il tourne vers moi son visage aux yeux révulsés, et crie :
"Je sais bien où vous voulez en venir... Je lis clairement dans votre jeu !!"

Cette voix... mes jambes fléchissent, l'angoisse me gagne. Cette voix... elle réveille mes craintes mes plus secrètes, déterre ces peurs que je croyais avoir profondément enfouies sous mon orgueil. Mes parents sont en train de reprendre le dessus, mais je suis incapable de faire face à mon double maléfique. Je reste pétrifié d'effroi tandis qu'il progresse vers moi, avec un calme surnaturel ; un rictus démoniaque déforme son visage aux yeux livides. Il tend ses mains dans ma direction, s'approche, et les resserre sur mon cou. Le contact de sa peau froide et visqueuse sur la mienne me donne comme un coup de fouet, et je m'empare d'une paire de cisaux. Je le frappe en hurlant à plusieurs reprises, arrachant à chaque fois quelques morceaux de chair en putréfaction ; je lui enfonce la lame dans la tête, dans le cou, et dans le dos à plusieurs reprises, mais rien n'y fait. La tête me tourne, je commence à manquer d'air. Pourquoi mes parents ne me viennent-ils pas en aide ? Les forces me quittent, je ne parviens plus à le toucher. Ses mains se resserrent un peu plus sur ma gorge, sa figure difforme à quelques centimètres de la mienne ; son regard vide d'humanité m'emplit d'une terreur sans nom tandis qu'il dévore mon âme de l'intérieur. Je sombre dans l'inconscience, tout disparaît dans l'obscurité.

= commentaires =

Tyler D


    le 17/01/2005 à 17:51:03
je l'ai trouvé meilleur que les précédents

...ou peut-être seulement j'étais plus in the mood pour ce genre de texte aujourd'hui.

en tout cas la fin me fait penser à celle de message subliminal, en pellicule négative
Narak


    le 17/01/2005 à 17:54:55
J'aime bien.
Nounourz


    le 17/01/2005 à 18:16:02
niveau qualité, je le mettrais entre le premier, bien meilleur à mes yeux, et le second, pas assez abouti.

Quand je le relis, ça me fait penser à un mélange horreur cheap et resident evil, pas gégène le truc.

J'arrive décidément pas à pondre un truc de l'acabit du violent dreamz 01...
Daria


    le 17/01/2005 à 23:10:37
Je préfére aussi celui là aux 2 autres

Une aide des parents ?
tu reves mon gars
...
Ouai c'est exactement ca !
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 00:30:02
j'aime bien l'idée du jumeau inversé, mérite une histoire à lui tout seul, le reste... je préfère le 01 aussi, plus concis, plus fort, moins horreur cheap comme tu dis
Lapinchien


tw
    le 18/01/2005 à 12:48:34
NOuNourZ ? tu captes Serie Club dans ta tronche quand tu dors ? j'aimerais bien regarder les nouveaux épisodes de Maïté contre les vampires quand je ferme les yeux, moi aussi ... C'est quoi le bouquet pour que je m'abonne ?
Kirunaa


    le 18/01/2005 à 15:53:56
"Quand je le relis, ça me fait penser à un mélange horreur cheap et resident evil, pas gégène le truc."

Effectivement ça défini bien.
Mais j'aime bien.
nihil


    le 18/01/2005 à 17:30:39
A part le coup de la mère qui donne des cadavres à manger à son fils, y a pas grand-chose qui me plait, et le coup du jumeau en négatif, je l'ai déjà vu dans Tetsuo. Enfin, ça passe le temps.
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 18:32:43
c quoi Tetsuo ???
nihil


    le 18/01/2005 à 18:45:04
Google est ton ami et j'ai la flemme de te faire le topo.
Nounourz


    le 18/01/2005 à 19:15:54
ouais, l'image de ma mère qui déterre des cadavres pour me les cuisiner, je l'ai trouvée bien épouvantable à mon réveil...

Enfin, café-croissant-tartine de paté, et ça va mieux ensuite.
nihil


    le 18/01/2005 à 19:21:31
Du paté bien putréfié au moins ?
Nounourz


    le 18/01/2005 à 19:29:03
C'était une boîte de paté périmé que j'avais voulu faire manger à mon chat, mais que l'abominable bestiole vomit ensuite dans un paroxysme de convulsions dont le spectacle hantera ma mémoire à tout jamais. L'infortuné félin, lui, devait après d'écoeurantes contorsions toucher un fil électrique malencontreusement dénudé. Je ne puis oublier ce miaulement inhumain (rigolo, ça, un miaulement inhumain) et désarticulé qui bien que sorti de sa gorge, semblait provenir d'un immémorable boyau infernal, et résonne encore parfois à mes oreilles, m'emplissant d'une ineffable horreur sans nom, une abomination post-lovecraftienne indescriptible tant les superlatifs négatifs me manquent.
nihil


    le 18/01/2005 à 19:34:38
Putain toi, tu commences à trop trainer sur la Zone on dirait. Tu ferais mieux de bosser sur not texte, bordel.
Nounourz


    le 18/01/2005 à 19:40:24
y'a rien qui sort, pourtant, j'arrête pas de pousser.
nihil


    le 18/01/2005 à 19:45:47
T'as essayé de lire des textes de Déraisonnable ?

(ceci une obscure référence à un autre commentaire posté sur un autre texte, assimilable à une private-joke donc. Merci de ne pas en tenir compte et de dégager).
Nounourz


    le 18/01/2005 à 19:50:21
euh, ouais, et je les trouve pas si désagréables ^^
(ah, je viens de capter la PJ)
nihil


    le 18/01/2005 à 19:55:35
Bon bah pousse plus fort, avec un peu de chance, ça va exploser.
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 23:21:03
bête et disciplinée,j'en fait profiter tout le monde alors... tetsuo... tetsuo imazawa ou tetsuo nagata ou tetsuo namnori ou tetsuo hara ou tetsuo II ????? et j'en suis qu'à la premièr page de mon ami gogueule...
rien à foutre de tetsuo de toute façon !

nounourz.... je te bise à travers la zone en marchant par dessus nihil (j'espère qu'il aime ça), pa
Déraisonnable     le 18/01/2005 à 23:23:37
pa....rait qu'il a trouvé un remède miracle contre la constipation, et naturel...en plus
nihil la PJ c'est collabo
Nounourz


    le 18/01/2005 à 23:56:27
http://www.cineasie.com/Tsukamoto.html
Nounourz


    le 18/01/2005 à 23:57:39
...et bises, aussi !
Kirunaa


    le 19/01/2005 à 13:37:15
C'est pas bientot fini vos trucs degueulasses ?
Déraisonnable     le 19/01/2005 à 14:55:10
miam !
Aka


    le 19/01/2005 à 16:05:29
J'ai vraiment bien aimé celui là mais juste en tant que cauchemar (c'est vraiment l'exemple du rêve que j'aurai pas envie de faire). Le texte est certes un peu pauvre mais il rend bien l'ambiance générale.

Putain je comprends mieux pourquoi je ferme ma gueule depuis quelques jours vu la qualité de mes commentaires.
Nagash


    le 21/01/2005 à 22:57:13
Permets moi de te dire que je trouve ca nul à chier Nounourz.
Non pas que c'est mal écrit, bien au contraire, mais l'atmosphère cheap du film gore nous explose en pleine gueule.. mais ça a aussi son petit charme.
Cela dit c'est vrai que ca n'arrive pas à la cheville du 1, il faut dire que celui là c'était quand même du tout bon.. mais pour moi ce troisième opus n'est pas non plus du niveau du deuxième. Ce dernier, même si loin des envolées de son prédécesseur,était dôté d' une violence assez ahurissante.
Nounourz


    le 22/01/2005 à 18:36:49
putain, j'ai relu, encore relu...
Et c'est vrai que c'est assez minable.

En fait, dans tout cela, j'aime bien :
1/ l'idée de la mère qui déterre les cadavres pour les filer a bouffer
2/ mon commentaire du 18 à 19h29

= ajouter un commentaire =



[Accueil]