LA ZONE -
Résumé : Légère accalmie. Konsstrukt continue à nous servir son concentré de quotidien, trés détaillé. Mais pour le coup, on sent une fin limite torchée à la va-vite, au moment où l'accroche se fait. En même temps, c'est pas grave, on n'a pas fini d'en bouffer du Konsstrukt.

Surfaces (5)

Le 27/03/2005
par Konsstrukt
Je suis assis sur les toilettes. Ma jupe n’est pas baissée. Je me tiens la tête entre les mains. Je sens leur chaleur contre mes joues. Je dois avoir l’air d’une conne. Mais personne ne me voit. Je lève les yeux jusqu’au verrou. Il est tiré. Je suis tranquille. Mon sceau et ma serpillière sont dehors. Je devrais aussi être dehors en train de travailler. Je suis trop fatiguée. Je suis épuisée. Je n’ai pas dormi de la nuit. Ce matin je me disais vivement midi maintenant je dis plus ça. Je dis rien maintenant. Midi je verrais pas ça. Je veux pas manger à la cantine ni nulle part je veux pas voir leurs regards me regarder je veux pas. Je ne veux plus voir personne. Je plonge la main dans la poche de ma blouse. J’ai une blouse blanche. Ma joue sans ma main dessus se refroidit immédiatement. Je fouille dans la poche. Je touche des pièces des clefs une petite boite en métal. La boite contient deux pilules. Je les avale. Elles me laissent un goût amer dans la bouche. Ce goût descend dans ma gorge. Je remets les mains sur mes joues. Ca fait du bien. Ca fait chaud de nouveau. C’est bizarre je pensais que j’hésiterai. J’attends. Ca y’est j’ai envie de vomir. C’est rien faut résister. Au bout d’un moment ça passe. Puis mon ventre se met à gargouiller et à me faire très mal. J’ai comme des crampes d’estomac et des remontées très acides dans l’œsophage. J’ai de violentes douleurs aux ovaires. Elles arrivent par vagues. Ca me plie en deux. Tout d’un coup alors que je suis par terre j’ai peur. Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie. Je me rends compte que je pleure et gémis depuis un moment. J’essaie de me ressaisir. J’ai envie de griffer de hurler de me précipiter dehors mais je ne fais rien je me force à garder mon calme je ne bouge pas ne bouge pas du tout. Je commence à avoir du mal à penser. Je respire mal. C’est tout.

= commentaires =

nihil


    le 28/03/2005 à 00:21:08
ouais je trouve qu'il manque une chute là. Vois pas trop où ça nous mène ça. Mais j'aime toujours bien cette galerie de portraits de petits employés grisâtres, avec leurs névroses et leur détresse. Ca change des super-héros ou des anti-héros, en fait on dirait tous mes collègues, cette rubrique. C'est sympa ça me change de quand je vais au boulot quoi.
Narak


    le 28/03/2005 à 00:23:22
C'est marrant, en lisant ce texte je pensais à la fois à l'anorexie et à l'avortement, mais les deux ne sont pas incompatibles après tout.
Taliesin


    le 28/03/2005 à 12:13:05
Les cachous Lajaunie, ça attaque l'estomac, 'paraît.

Si, y a une chute :

"je suis par terre"

Et depuis quand les femmes de ménage se suicident au cyanure comme de vulgaires chefs nazis ?
nihil


    le 28/03/2005 à 12:28:21
Le cyanure ça te détruit en deux secondes chrono. Pas compatible avec les gargouillis, le dégueulis et les "Je respire mal. C’est tout."
En plus ça se prend pas en comprimé, mais en capsule. Je vote pour le suicide à l'Advil 100 mg.

Commentaire édité par nihil.
Lapinchien


tw
    le 28/03/2005 à 14:31:17
Quelle conne la Conchita... elle a pas capteche que l'arpikche wecèche c'est dans la cuvetche que çà se mèche...

sinon j'ai enfin capté pourquoi la saga de l'avant st-con s'appelle SURFACES... C'est pasque çà donne dans le superficiel, pas vrai ?
nourz     le 28/03/2005 à 14:40:42
on dit pas conchita, on dit "technicienne de surfaces"
sinon, il y a un quelque chose en moins par rapport aux autres textes je trouve aussi. Déjà que les précédents sont bien courts et brefs, celui-ci l'est peut-être un peu trop ?
même mon imagination pourtant fertile n'accroche pas à cet épisode.
Anthrax


    le 28/03/2005 à 14:45:21
idem ( et sans les mains)
Lapinchien


tw
    le 28/03/2005 à 15:04:45
Vous déconnez ? Y a plein de suspens et de non dit... et pis çà répond à une question existencielle importante : que se passe -t-il si on prend la pillule rouge et la pillule bleue en même temps ? ... on à la gerbe. Ok pas de quoi faire un Matrix 4 mais au moins ma curiosité est satisfaite.

3eme choix powaaaaa !

Commentaire édité par Lapinchien.
nourz     le 28/03/2005 à 15:08:03
c'est pas vrai, une fois j'ai pris la pilule bleue, la rouge, une verte et des machins en cartons, et je suis quand même rentré dans la matrice.

même que whouaw, ça décoiffe à l'intérieur, sauf les chauves évidemment.

Nounourz, testeur de l'extrême.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/03/2005 à 15:09:25
"sauf les chauves évidemment."

Ca me rappelle une chanson d'Elsa. Ou de Brassens, je sais plus.
Anthrax


    le 28/03/2005 à 15:13:51
et pourquoi c'est pas triste ?
Anthrax


    le 28/03/2005 à 15:14:31
parce que les chauves sourient


wouhahahahahahahahahaha



***syndrome du lundi tête d'oeuf***
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/03/2005 à 15:15:36
Ca, ça me rappelle le festival du rire de Rochefort.
Lapinchien


tw
    le 28/03/2005 à 15:25:33
Jean Rochefort ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/03/2005 à 15:27:32
Rochefort en Sambre-et-Meuse (vive la république).
Anthrax


    le 28/03/2005 à 16:04:35
connais pas celui de Rochefort, seulement celui de Montréal, très cocaïné
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
Je cherchais du Horace, j'ai trouvé du zonard    le 28/03/2005 à 16:28:48
"Prenez par le bec un petit oiseau bien gras, saupoudrez-le d'un peu de sel, ôtez-en le gésier, enfoncez-le adroitement dans votre bouche, mordez et tranchez tout près de vos doigts et mâchez vivement : il en résultera un suc assez abondant pour envelopper tout l'organe, et vous goûterez un plaisir inconnu au vulgaire : Odi profanum vulgus et arceo."

BRILLAT-SAVARIN

Ca, ça méritait un copier-coller sur la zone, je crois.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/03/2005 à 16:33:33
J'ajouterais que c'est à cela qu'on reconnaît que la France, jusqu'au terme ultime de sa décadence, restera toujours une civilisation, quand d'autres pays, à leur apogée, ne seront jamais que de grandes puissances.
Tyler D


    le 28/03/2005 à 16:38:02
c'est tellement beau que j'en verserais presque une larme...

mais j'ai rien compris

(je parle de la remarque précédente de Dourak, hein le texte on s'en tamponne les roubignoles)
Narak


    le 28/03/2005 à 17:21:53
Allume ta télé Dourak, tu comprendra que le terme ultime de la décadence on y est déjà depuis pas mal de temps.
Kirunaa


    le 28/03/2005 à 19:08:07
De la vaseline de gésier d'ortholan ??
Kirunaa


    le 28/03/2005 à 19:08:41
Sinon le texte, comme celui d'avant, fait vraiment meilleur des mondes.
Tyler D


    le 28/03/2005 à 19:18:32
si on peut m'expliquer le rapport avec le meilleur des mondes, je pourrai enfin aller chier tranquille
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/03/2005 à 20:50:15
Le rapport ? Mais tout est dans tout, malheureux ! C'est bien pour ça qu'il faut de la vaseline.
Antrax     le 28/03/2005 à 21:24:27
c'est beau ça, une phrase à noter dans les anales wouarf !
Lapinchien


tw
    le 30/03/2005 à 17:28:39
parfois j'ai l'impression d'avoir à faire à Hannibal Leicter quand Dourak s'exprime... Faudrait qu'on fasse une nouvelle soirée Zonarde pour qu'on se retrouve tous en petits lardons dans une quiche lorraine
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 30/03/2005 à 19:31:57
Je ne vois pas de quoi tu parles et ce que tu veux dire, mais les quiches lorraines sont en effet une des choses que j'aime le plus en ce monde.
Anthrax


    le 31/03/2005 à 15:47:02
ouais moi aussi si on enlève les lardons
Nounourz


    le 31/03/2005 à 17:29:27
une bonne flammekueche ca fait du bien !
Bobby-Joe


    le 04/04/2005 à 01:54:28
On dit pas ouiche lorraine normalement ?

Et puis moi j'trouve ça sympa comme texte...
On se balance de savoir pourquoi elle fait ça, on se balance de savoir si les pompiers vont défoncer la porte pour lui faire un lavement d'estomac. C'qu'est interessant c'est qu'en même pas 20 lignes, tous autant que vous êtes, vous avez parfaitement imaginer la meuf qui lave votre super-U assise dans les chiottes et j'suis persuadé qu'aucun de vous ne s'est demandé pourquoi elle se foutait en l'air cette conne, parce que vous le savez déjà...
On sait rien de cette meuf, sinon qu'elle a une serpillère et un sceau qui l'attendent dehors, qu'elle a des collègues de taff, qu'elle est aux chiottes, qu'elle a des pilules dans la poche et qu'elle va pas bien et pourtant vous avez tous déjà compris c'qui se passait...
Alors bon, imagination fertile, imagination fertile...
Des fois c'qu'est important c'est pas forcement c'que ça raconte, mais justement c'que ça raconte pas...
Taliesin


    le 04/04/2005 à 10:57:16
c'est pas une meuf, en plus :

"je suis assis (sans e) sur les toilettes"

Et le sceau, c'est pour mettre des scellées sur la porte des cagoinsses ?
Konsstrukt


    le 04/04/2005 à 11:52:04
taliesin, il est possible que ça soit une faute (mais toi, c'est vrai, tu n'en fais sans doute pas. enfin, j'en sais rien, vu que je ne lis pas ce que tu fais. j'ai du mal avec les morts)

bobby-joe : merci

= ajouter un commentaire =



[Accueil]