Doc Santé : question de Tulia (2)

Le 04/07/2003
-
par Lapinchien, nihil
-
Rubriques / Doc Santé
A propos de moeurs sexuelles très (trop ?) hot.
"Cher Doc Santé.
Mon petit ami a la curieuse habitude de m'asperger d'essence et de me foutre le feu avant nos rapports sexuels. Cette pratique pourrait-elle s'avérer nocive pour ma santé ? Ce type de comportement est-il naturel et sain pour notre couple ?"
Doc Lapinchien : Chère mademoiselle, n’écoutez pas tous ces ragots qui prétendent que fumer nuit gravement à la santé… Je vous rappelle que cette activité salutaire mena Jeanne la pucelle d’Orléans à la canonisation… De quoi vous plaignez vous ? Peut-être votre cher et tendre prépare-t-il avec amour le salut de votre âme dans l’au-delà ? Peut-être cette pratique, tout de même, un tantinet originale , je vous le concède, dérive-t-elle de la célèbrissime position du « Phoenix en levrette » tirée du Kama-Sutra ou du dernier Harry Potter ?(Désolé, je suis un piètre documentaliste je vous l’accorde…) Peut-être est ce un vibrant hommage à Saddam Hussein et à son honorable politique de la terre brûlée pour marquer son indignation face aux exactions de ces bouffis Yankees en treillis et rangers, manipulés par leurs dirigeants hydrocéphales ? Peut-être rêve-t-il de vous sauter, et de vous retourner comme une crêpe avant de vous flamber au rhum en vous gueulant « Hum…tu es chaude, Micheline…Mmmm…tu es chaude …laisse moi te fourer au chocolat» ? Comme vous le constatez, cette multitude de pistes et d’interrogations, montre que des tas d’hypothèses tout à fait saines et normales sont envisageables … vous n’êtes donc en aucun cas en danger… Laissez faire votre douce moitié… votre vie de couple n’en sera que plus pimentée …

Doc nihil : Allons, allons, ne nous énervons pas, il faut tout d'abord cesser de voir en toute chose un problème, pourquoi faudrait-il absolument qu'un saine pratique ancestrale devienne forcément nocive à partir du moment où les magazines féminins ne le recommandent pas. Votre petit ami s'appelle Torquemada je présume ? Bon, je vous prédit que l'étape suivante sera de vous enserrer les jambes dans des brodequins de torture, ou qui sait de vous écarteler, vous voyez bien qu'il n'y a aucune raison de s'en faire. Mon conseil : mangez épicé pour lui faire une drôle de surprise en explosant bruyamment lors de vos jeux intimes ! Merveilleuse manière de faire varier le quoidien ! Et je vous donne trois semaines de séjour à l'asile de Bedlam avec électrochocs matin midi et soir pour vous défaire de ces élans d'inquiétude qui semblent vous affecter de façon pathologique. Remerciez-moi.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - http://www.lazone.org/