Rétroaction

Le 02/10/2003
-
par Lapinchien
-
Thèmes / Obscur / Anticipation
Du Lapinchien pur jus, une nouvelle sous forme de démonstration scientifique et historique, avec un minimum vital de voyage spaciotemporel, évidemment. Un peu plus clair que d'habitude et passionnant d'un bout à l'autre.
La rétroaction ? C’est un principe universel… Bien connu en automatisme… C’est un moyen d’optimiser un système en réinjectant dans ce qui l’alimente une partie de ce qu’il produit… çà permet d’améliorer son rendement… çà s’applique à des tas de trucs vous savez ? Mon grand-père a bâti un empire industriel sur ce principe…
Il a mis en place d’immenses réseaux de feedback énergétiques… la mode du recyclage battait son plein à l’époque… c’est une idée qu’a de suite séduit des tas d’investisseurs. C’est pourtant tout bête… Il suffisait d’y penser… Mon grand-père c’est le « il » dans « il suffisait d’y penser… »

« Tous les jours, des millions d’humains font des millions d’actions mécaniques très coûteuses en énergie », Clamait-il avec conviction aux présidents des plus grandes holdings qui s’étaient déplacé des 4 coins du globe uniquement pour l’entendre, « Imaginez donc le gaspillage ! On pourrait comparer la dissipation produite au fameux effet Joule dans la conduction électrique… Mais si voyons ! Nos profs n’ont pas arrêté de nous rabâcher cela au collège… Quand un courrant électrique d’intensité I parcourt un câble de résistance R, et bien une énergie calorifique ayant pour valeur RI² s’évanouit dans le milieu ambiant… çà chauffe pour rien en quelques sorte… Mais je blague bien sûr, çà n’est pas à vous que j’apprendrais cela… Notre boulot à nous tous ici présents, c’est de créer de l’énergie grâce à tout un tas de procédés différents comme le nucléaire, l’hydraulique, le fossile, l’éolien et j’en passe, de conduire l’énergie produite jusqu'aux consommateurs finaux en prenant soin d’en perdre le moins possible pendant le transport… Que diriez vous de récupérer une partie de cette énergie pour stimuler votre production ? l’optimaliser ? Par quel miracle me demanderez vous ? Et bien je vous en ai déjà parlé en préambule… Il suffit tout simplement de faire boucler les sorties de vos systèmes avec ses entrées… Vous avez déjà les tuyaux qui permettent d’assurer le transport énergétique… Moi je vous apporte « la » technologie qui va permettre de récupérer l’énergie produite par les milliers d’actions quotidiennes de millions d’humains … »


Ils étaient tous sciés… Pourquoi n’y avaient-il pas pensé eux même ? Et c’est ainsi que du jour au lendemain une prise supplémentaire fit son apparition dans la plupart des foyers occidentaux… une prise permettant à tout à chacun de produire de l’énergie et de la réinjecter dans le système… Que ce soit à la maison ou au bureau, tous le monde contribuait à ce que les pertes inutiles de l’énergie produite soient le plus minimes possible…

Mon grand-père avait vu juste… c’était un visionnaire… Tout le monde s’arrachait ses inventions… les seules homologuées pour pouvoir se plugger dans les prises de feedback énergétique…Elles fonctionnaient plus ou moins toutes sur le principe de la dynamo pourtant… Rien de bien révolutionnaire…Un de ses meilleurs article fut le clavier pour ordinateur… Vous vous rendez compte de toute l’énergie perdue à chaque fois que l’on pressait une touche de clavier ordinaire… Les ordinateurs en furent tous bientôt équipés en série… Ses vêtements à induction firent aussi un tabac… Il convertissaient le plus petit des soubresauts de ceux qui les portaient en courrant électrique qui se stockait dans des batteries portables minuscules. A la fin de la journée, les gens branchaient leurs batteries au secteur feedback où elles s’y déchargeaient…

De simple pollueur passif, l’ex consommateur exclusif avait été promu en bienfaiteur de l’humanité qui de part ses petites contributions allait permettre de solutionner la plupart des maux sur terre et plus particulièrement ceux liés aux déséquilibres énergétiques entre pays pauvres et riches…

J’ai fait vœu de taire tous les problèmes liés à la violente opposition de puissants lobbies énergétiques qui virent la valeur de ce qu’ils produisaient jusqu’alors chuter jusqu’à néant… Des accords furent signés entre eux et mon grand père mais je n’ai pas le droit de vous en parler… Chacun s’y retrouvait… Y a aussi une petite histoire de rétroaction la dessous mais je vous laisse le soin de la deviner par vous même…

La rétroaction est la panacée de toutes nos maladies et ce quel que soit le domaine concerné… Il faut juste un peu de temps, quelques décennies, quelques siècles pour admettre que c’est ce qu’il a de meilleur dans l’intérêt de tout le monde… Prenons l’exemple du capitalisme… Qui remet en cause son principe aujourd’hui ? Et bien pourtant il fût un temps ou justement dépourvu de boucle rétroactive, le capitalisme a bien failli s’étrangler par pêché de gourmandise… La taxation de tous les mouvements de capitaux est ce qui a permis au capitalisme de retrouver un second souffle… L’impôt généralisé est le servomoteur de l’économie ( j’aborde une qualité de la rétroaction que je n’avais pas mise en évidence jusqu’alors : son aptitude à encaisser les imprévus)

Des lois de modération régulent selon moi la plupart des mécanismes « naturels » de l’univers. Sans les mécanismes de rétroaction qui expliquent ces lois de modération, je pense que l’univers n’existerait même plus aujourd’hui. C’est quant même bien foutu tout çà ! Comme je le disais la rétroaction stabilise un système en sortie… Aussi, s’il y a des variations inopinées en entrée, la boucle rétroactive va gérer cet imprévu pour faire une sorte d’étalement dans le temps de ses conséquences… C’est comme une sorte de parachute… une sécurité qui va s’opposer en permanence à toute variation de la monotonie… C’est par exemple le cas des forces d’Archimède qui vont modérer la chute de corps dans les fluides en s’opposant à leur mouvement ou bien des forces électromagnétiques induites par les variations d’un courrant et qui vont générer un courrant opposé, etc.

La rétroaction c’est une sorte d’ange gardien invisible qui serait là pour tempérer nos ardeurs. Je trouve qu’il est de bon ton d’en prévoir dès lors qu’on entre dans le champ de l’expérimentation hasardeuse… Un peu comme des principes de précaution qui paradoxalement on le sait quelque part viendraient optimaliser l’action que l’on cherche à produire.

Je travaille dans ce genre de secteur où l’expérimentation est un peu hasardeuse… tout cela est un peu compliqué… Il existe un secret que je ne révèle que dans le but de le décrédibiliser… çà marchera en plus… Voyez vous, notre présent est tout aussi conditionné par notre passé que par notre futur… Vous allez sûrement éclater de rire quand je vais vous annoncer que notre histoire a été, est, et sera optimalisée… Comment admettre la chose ? Je vous le concède : Massacres, guerres, génocides, terrorisme sont là pour venir contredire ce que j’avance… N’y voyez que ce qui aurait pu nous arriver de moins pire… Je ne vous parle pas de destiné mais de rétroaction temporelle…

Il est possible de voyager dans le temps en respectant certaines lois… Il est possible d’agir sur le passé, un peu comme via une boucle rétroactive, pour agir sur ce qu’il va se produire…

Mon boulot consiste à provoquer des anachronismes dans notre histoire afin de lui permettre d’aboutir à ce qui sera notre futur... Je reçois des ordres… Cela n’est pas de ma propre initiative… Au dessus de tout système politique, de tous temps, un régime improbable a entretenu des relations avec les hommes de pouvoir de chaque époque, leur fournissant savoirs, technologies, armes, prédictions… en gros, tout ce qui pouvait œuvrer dans l’intérêt de ce régime… Ce régime est une Chronocratie… démocratie ou dictature seraient des termes inappropriés de toutes façons, je pense…

J’ai reçu l’ordre de témoigner alors je le fais… En contrepartie, paraît-il mon grand père aurait eu une idée géniale en se réveillant un matin… Soit…

Le crash de Roswell d’éminents Chronocrates aurait permis à la civilisation Atlante de mener un putsch contre la Chronocratie en s’emparant de technologies trop avancées, aussi on m’a chargé d’éliminer cette civilisation en atomisant leur île… Y a eu un petit remodelage du temps à mon retour mais heureusement rien de bien important puisque la Chronocratie est sauve…

Les retombées radioactives de l’arme que j’ai utilisé dans le passé ont conduit à la mutation et à la transhybridation de certaines créatures de l’époque parmi lesquelles on peut compter quelques humains… leur existence momentanée aurait abouti à l’apparition de tout un tas de mythes complètement nouveaux pour moi… Ce ne sont que quelques petits dégâts collatéraux sans importance… grâce à moi vous avez eu le droit à tout un tas de belles légendes sur les centaures, Minotores, Pegases et autres licornes et harpies…

Bien sûr faire ce boulot, c’est un coup à devenir complètement timbré et schizo… çà arrive quelques fois… J’ai entendu dire que la plupart des prophètes des civilisations judéo-chrétiennes sont des collègues reconvertis.


(O_____O) LAPINCHIEN
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - http://www.lazone.org/