Dialogue obsessionnel

Le 15/10/2003
-
par Tulia
-
Thèmes / Obscur / Psychopathologique
Un mélange savamment dosé de psychopathologie et de paranoïa compulsive pour un article qui a des échos de folie et chamboule quelque peu la conscience tranquille du lecteur.
Aujourd’hui ça va. Enfin j’espère… Non, ça va bien. Ça va bien ça va bien ça va bien. Voilà, c’est facile, le truc c’est de s’en persuader.
Et si j’avais oublié de fermer la porte de l’appartement à clé en partant ce matin ?
Non, je me souviens de l’avoir fait.

Et si le gaz fuyait ?
Je suis rentrée de vacances y a trois jours et je me suis pas encore servie de la gazinière depuis.
Oui mais si, en passant trop près, j’avais malencontreusement tourné le bouton avec mon bras ?
Faut que j’arrête de me poser tant de questions, je verrai bien ce soir.
Oui mais avec le chauffe-eau qui est dans la cuisine, ça va exploser à la première étincelle. Faut que je rentre chez moi en urgence pour couper le gaz !
Arrête ton cirque, le gaz est fermé.

Et si j’avais mal refermé la porte du congélateur hier soir ?
Et alors ?
Il serait en train de dégivrer en ce moment et ma cuisine sera inondée ce soir quand je rentrerai.
Non la cuisine sera pas inondée ce soir et puis même si c’est le cas, un coup de serpillière et c’est réglé alors pourquoi me prendre la tête sur ce genre de détails improbables ?

Je vais appeler Raphaël histoire d’avoir un peu de ses nouvelles, ça me changera les idées.
Ça sonne dans le vide puis répondeur. « Ici c’est Raphaël, je ne peux pas vous répondre pour le moment, laissez-moi un message et je vous recontacterai plus tard ».
Je laisse un message ou pas ? De toute façon, il verra un appel en absence à mon nom donc il saura que j’ai essayé de l’appeler et donc c’est pas la peine de laisser un message. Oui mais si je laisse pas de message, il va sûrement croire que c’est pas important et il me rappellera pas.
C’est pas important.
Peut-être qu’il a vu que je l’appelais et qu’il avait pas envie de me parler et donc qu’il a pas répondu exprès ?
Il doit avoir mieux à foutre que de parler avec une psychotique…
Peut-être qu’en vérité il en a ras le cul de moi et qu’il fait semblant d’être sympa quand il me voit parce qu’il a pitié de moi ?
Putain…
C’est sûrement pour ça qu’il m’a dit qu’il avait déjà un truc de prévu la dernière fois que je lui ai proposé qu’on aille se boire un coup, il avait pas envie de me voir et il m’a sorti une fausse excuse.
Ouais ou alors il avait effectivement autre chose de prévu ce jour-là…
Mieux vaut pas que je le rappelle si je le saoule.

Tiens j’y pense, Jess devait m’appeler aussi pour qu’on se fasse une bouffe la semaine dernière, j’ai toujours pas de news. Elle m’a sûrement oublié.
Ou justement elle ne m’a pas oublié et elle m’avait sorti cette histoire de resto pour se débarrasser de moi la dernière fois que je l’ai appelé.
Non c’est pas son genre, elle a toujours été franche.
Ouais mais depuis le temps qu’on se connaît, elle a peut-être pas envie de me faire du mal et préfère se détacher de moi petit à petit en espérant que ça me fera moins de peine que si elle m’annonce droit dans les yeux qu’elle peut plus me saquer.
Bon faut que j’arrête mes conneries moi !
Non y a un truc qui va pas, elle aurait du me rappeler… Et elle l’a pas fait. Ça veut bien dire ce que ça veut dire. Y a pas besoin d’être médium pour comprendre. Pourquoi tous mes amis me tournent le dos en ce moment ? Peut-être leur ai-je donné l’impression que j’en avais plus rien à foutre d’eux ? Ou alors je me vois pas aussi chiante que je le suis réellement aux yeux des autres… Ou alors c’est dans la nature humaine de finir par se lasser des choses et des gens et de chercher mieux ailleurs… Pourquoi moi je me lasse pas ? Pourquoi j’en souffre ?
Penser à autre chose. Penser à autre chose. Penser à autre chose. Penser à autre chose. Faut que je pense à autre chose ! Je vais me concentrer sur mon travail, ça m’évitera de me torturer sur des questions existentielles inutiles.
Et si elle avait eu un accident ? Ça expliquerait pourquoi elle m’a pas appelé. Oh non, j’espère que c’est pas ça.
Je vais péter un câble si ça continue…
Ou si ça se trouve, elle a quelque chose à me cacher. Genre un coup de pute qu’elle m’aurait fait. Elle s’est peut-être tapé mon ex quand j’étais encore avec lui ? Putain la salope…
Du calme ! Elle a très probablement rien à voir avec ce dont je suis en train de l’accuser.
Et lui… Quel enfoiré ! C’était bien la peine de me bassiner à longueur de journée avec ses beaux discours sur l’importance de la fidélité au sein d’un couple si c’était pour aller se taper la première pétasse venue. Une de mes copines en plus. Putain les traîtres !
Si, ça commence à être logique. Je me souviens d’un soir où on devait se retrouver à plusieurs dans notre bar habituel et quand je suis arrivée, ils étaient déjà là tous les deux à discuter.
Comme par hasard…
Ils avaient tous les deux l’air un peu gêné, comme si ils avaient quelque chose à se reprocher.
J’aurais du me douter de quelque chose à ce moment-là. Confiance mon cul ! Tourne le dos cinq minutes et tes meilleurs potes en profitent pour te planter un couteau dedans.
Lui, je m’en fous, j’ai plus de contacts avec lui depuis qu’il m’a largué mais elle, comment ose t-elle encore me regarder dans les yeux en souriant ?
Tiens, c’est ça qu’il faut que je fasse : que je lui démolisse son sourire d’ange.



Instant de doute. Et si je me trompais ?
Non ! J’ai mis tout mon plan en place, c’est pas le moment de faire marche arrière.
Est-ce que je me sentirai mieux une fois que je l’aurai fait ?
Oh que oui. Je le sais. La mise à exécution de ma vengeance me plongera dans un plaisir extatique infini.
J’ai peur.
Peur de quoi ?
Je sais pas trop. Peur de faire une erreur. Peur de le regretter amèrement par la suite. Peur de l’avenir.
C’est si je n’agis pas maintenant que je vais le regretter.
Elle est là. Elle me parle depuis dix minutes et je lui réponds machinalement tout en gambergeant. Quand je pense à ce qui va lui arriver d’ici quelques instants, j’ai de la peine pour elle.
La peine… comme si ce genre de sentiment stupide servait à quelque chose. Elle va payer pour ce qu’elle m’a fait et c’est tout ce qui compte.
Je me sens pas prête.
Viens prendre part à la folie qui m’habite ma chérie ! Et goûte la saveur exquise de ma vengeance.
Il encore temps d’arrêter. Je préfère vivre avec le doute plutôt qu’avec le remord.
Non c’est trop tard, lever de rideau !



La mort est si belle.
Mais qu’est-ce que j’ai fait ?
Toute une existence happée en un instant par le vide… Comme c’est étrange.
Bon sang, mais pourquoi j’ai fait ça ?
Profite encore d’un dernier souffle, ça n’y changera plus rien.
Elle a dit qu’elle n’avait pas fait ce dont je l’accusais.
Elle a menti pour se protéger.
Et si c’était pas le cas ?
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - http://www.lazone.org/