LA ZONE -

A l'intérieur du bidon

Le 11/12/2016
par Khalid EL Morabethi
[illustration]
A l’intérieur du bidon, le vide est assis, son parapluie est noir, il n y a pas de pluie, son parapluie est noir, il n'y a pas de soleil, son parapluie est noir, il n'y a pas de nuages, son parapluie est noir, il n'y a pas d’images, son parapluie est noir, il n'y a pas de mot juste, son parapluie est noir.

Le vide est assis, il parle au silence, s’excusant d’être tranquille, d’être assis, d’être habité par un autre vide dépressif, il s’excuse de ne pas avoir l’envie de mourir, ça serait beau et magnifiquement écrit, les papillons passeront et les gens pleureront, mangeront de la viande et partiront.

Le vide est assis, il craint le soleil, son parapluie est noir, il n' y a pas de soleil, son parapluie est noir, pas de rage, pas de fatigue, son parapluie est noir.
A l’intérieur du bidon, les mains lourdes, lourdes tombent tout au fond et font un bruit étrange, des têtes lourdes, lourdes tombent tombent au fond du sol, les uns font un bruit étrange et d’autres se mangent. Des grosses mains blanches tombent sur le parapluie du vide, son parapluie est noir, des points lourds tombent sur des tombes et sur la figure du noir, sur le reste et sur tout ce qui reste.

A l’intérieur du bidon, c’est vaste dont les souvenirs ne comprennent pas leurs pensées, ils se comblent et se stockent comme de la graisse dans le corps d’un obèse, assis au milieu.

A l’intérieur du bidon, l’odeur des poids lourds qui tombent, se forment, ils deviennent une chose qui marche et qui parle comme un homme, un homme avec une pomme collé au visage, une pomme vide, sa graine est vide, une pomme d’un homme vide dans son regard, dans son œuvre d’art. Un homme blanc sombre, il ya du vide dans son mouchoir qui se jette dans le bidon vide noir.


Khalid EL Morabethi

http://lamuseduciel.blogspot.com

Tous droits réservés

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/12/2016 à 13:13:22
La lecture performée tire peut-être tout son sens sur une scène, couchée sur du papier ou sur un site je ne vois pas trop l’intérêt.

Sinon je me remémore avec nostalgie avoir moi aussi exploré par l'écriture la légende urbaine du gars umbrellaproof, un avaleur de sabres qui s'enfourait des parapluies dans la glotte et puis un jour ce fût le drame à trop titiller le bouton déclencheur du mécanisme. Il eut la preuve qu'il n'était pas autoreverse.
Muscadet


site blog fb
    le 11/12/2016 à 16:34:56
Je me réserve le droit d'en dire plus.
Muscadet


site blog fb
    le 11/12/2016 à 16:35:40
Ultérieurement.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/12/2016 à 16:50:17
étonnant que quelqu'un n'ait pas encore évoqué Pierre Richard et le coup du parapluie. https://www.youtube.com/watch?v=aGxdrQrm9lY
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/12/2016 à 17:04:11
ou les mille et un usages du parapluie noir pour les nuls https://www.youtube.com/watch?v=ozeDlXeEH78
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/12/2016 à 17:14:24
ou encore Kingsman https://www.youtube.com/watch?v=tukQDg22o9M le remake anglais du film avec Pierre Richard
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/12/2016 à 17:27:23
et j'allais oublier Mary Poppins
Cuddle


fb
    le 12/12/2016 à 11:48:07
En tout cas Khalid ne remplirait pas le zénith.
LePouiIleux
    le 12/12/2016 à 15:57:24
"On a les images mais pas le son", bien résumé.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 12/12/2016 à 15:59:11
à cause de ton Magritte en illustration, j'ai la chanson "It's raining men" en boucle dans ma tête, la version pourrie de Geri Halliwell en plus. Merci bien, consœur lagomorphe.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 12/12/2016 à 16:02:23
faudrait faire un clip en 3d avec des ragdolls physicalisées pour faire revenir Lourdes Phalanges.
Cuddle


fb
    le 12/12/2016 à 20:29:29
Peut-être que Khalid devrait nous sortir sa guitare...dis comme ça, c'est lourd de contresens.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 13/12/2016 à 18:16:28
"Tous droits réservés", avec le lien vers son blog en signature... Il l'a posté avant la mise en place des liens persos sur la Zone ?

Bon, ben, j'aime pas, ça m'emmerde - je suis venu sans arguments, désolé, j'ai mal aux dents.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 13/12/2016 à 18:22:53
la question qu'on se pose, c'est si t'es venu sans calcul.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 10/03/2021 à 00:14:18
Moi j'ai le son. Mais c'est parce que j'ai pas pris mes médicaments.

Je ne sais pas pourquoi ces poèmes m'ont fait penser à "Rires de l'arbre à palabres" de Abdallah Zrika, et à Senghor, de loin, de très loin, de très très loin, mais quand même, quelque chose dans les images, dans les mots, dans le rythme.

= ajouter un commentaire =